Ébroïn (maire du palais)


Ébroïn (maire du palais)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ébroïn.
Denier d'Ebroïn au nom du monétaire Rodemarus, frappé à Paris. BNF, monnaies, médailles et antiques.

Ébroïn[1] (mort en 681) maire du palais de Neustrie vers 658 à 673[réf. nécessaire] et de 675 à sa mort. Pendant sa carrière il fut violent et despotique, et a voulu imposer l'autorité de sa province sur la Bourgogne et l'Austrasie.

Sommaire

Biographie

Maire du palais sous Clotaire III, Ébroïn fut élu en 659[réf. nécessaire] et se rendit odieux par sa cruauté. Après la mort de Clotaire III en 673[2], il mit sur le trône Thierry III, frère cadet de Clotaire III. Mais la haine qu'on lui vouait rejaillit sur le roi, qui abandonna sa couronne à Childéric II, second frère de Clotaire III. Il fut enfermé dans le monastère de Luxeuil.

Il s'échappa de sa prison à la mort de Childéric II en 675. Il forma un parti et fit assassiner le fils d'Erchinoald, Leudesius, que Thierry III, remonté sur le trône, avait nommé maire du palais. Il soutient un fils de Clotaire III, sous le nom de Clovis III (Mais Clotaire III n'aurait pas d'enfants connus ?). Il saccagea les provinces qui refusaient de reconnaître ce fantôme de roi et força Thierry III à lui rendre la charge de maire du palais et abandonna Clovis III.

L'Aquitaine se détacha dès lors du royaume franc et l'Austrasie, refusant de le reconnaître, se dota de deux maires du palais. En 680, il remporta une victoire sur Pépin de Herstal à Latofao (aujourd'hui Laffaux, entre Soissons et Laon). L'année suivante, il fut tué par Ermenfroi, seigneur qu'il avait dépouillé de ses biens.

Ébroin eut pour antagoniste et ennemi saint Léger. S'étant rendu maître de sa personne, il lui fit crever les yeux, puis quelques années plus tard (vers 678) le fit décapiter dans la forêt de Sarcinium (aujourd'hui Sus-Saint-Léger) en Artois (forêt en fait aujourd'hui située sur la commune limitrophe de Lucheux en Picardie).

Sources

Bibliographie

Notes et références


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ébroïn (maire du palais) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Maire Du Palais — Pour les articles homonymes, voir Maire (homonymie). Pendant la période mérovingienne, le Maire du palais quasi magister palatii seu Major domus regiæ, était la première dignité des royaumes francs qui couvraient alors l essentiel de la France et …   Wikipédia en Français

  • Maire du Palais — Pour les articles homonymes, voir Maire (homonymie). Pendant la période mérovingienne, le Maire du palais quasi magister palatii seu Major domus regiæ, était la première dignité des royaumes francs qui couvraient alors l essentiel de la France et …   Wikipédia en Français

  • Maire du palais — Pour les articles homonymes, voir Maire (homonymie). Pendant la période mérovingienne, les maires du palais appelés aussi quasi magister palatii seu Major domus regiæ, étaient les plus hauts dignitaires, après les rois, des royaumes francs qui… …   Wikipédia en Français

  • Berchaire (maire du palais) — Pour les articles homonymes, voir Berchaire. Berchaire (Berchier, Berthier) († 688) est un maire du palais de Neustrie de 686 à 688 sous Thierry III. Sommaire 1 Biographie …   Wikipédia en Français

  • Theodebald (maire du palais) — Théodebald (maire du palais) Pour les articles homonymes, voir Théodebald. Théodebald ou Théodald (v. 708 † 741 ?) est un fils illégitime de Grimoald II, et le maire des palais d Austrasie, de Neustrie et de Bourgogne de 714 à 717. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Théodebald (maire du palais) — Pour les articles homonymes, voir Théodebald. Théodebald ou Théodald (v. 708 † 741 ?) est un fils illégitime de Grimoald II, et le maire des palais d Austrasie, de Neustrie et de Bourgogne de 714 à 717. Sommaire 1 …   Wikipédia en Français

  • Ega (Maire Du Palais) — Pour les articles homonymes, voir Ega. Ega ou Aega (639 †640 ou 641) fut un maire du palais de Neustrie qui administra le royaume de concert avec la reine mère Nantilde (638), veuve de Dagobert Ier, pendant la minorité de Clovis II. Son… …   Wikipédia en Français

  • Ega (Maire du palais) — Pour les articles homonymes, voir Ega. Ega ou Aega (639 †640 ou 641) fut un maire du palais de Neustrie qui administra le royaume de concert avec la reine mère Nantilde (638), veuve de Dagobert Ier, pendant la minorité de Clovis II. Son… …   Wikipédia en Français

  • Ega (maire du palais) — Pour les articles homonymes, voir Ega. Ega ou Aega (639 †640 ou 641) fut un maire du palais de Neustrie qui administra le royaume de concert avec la reine mère Nantilde (638), veuve de Dagobert Ier, pendant la minorité de Clovis II. il fut maire… …   Wikipédia en Français

  • Ebroin — Ébroïn Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Ébroïn est un nom germanique, porté notamment par : Ébroïn (mort en 681), maire du palais de Neustrie Ébroïn (mort en 854), évêque de Poitiers …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.