XBOX

ÔĽŅ
XBOX

Xbox

Page d'aide sur l'homonymie Pour la seconde Xbox, voir Xbox 360.
Xbox
La Xbox

Fabricant Microsoft
Type Console de salon
Génération Sixième

Date de sortie Drapeau des √Čtats-Unis 15 novembre 2001
Japon 22 f√©vrier 2002
Europe 14 mars 2002
Fin de production Décembre 2007
Processeur {{{CPU}}}
Média DVD,CD
Contr√īleurs Manette de jeu
Service en ligne Xbox Live
Unités vendues 24,2 millions
Jeu le plus vendu Halo 2 (8,45 millions d'exemplaires vendus au 2 avril 2008)

Le logo de la Xbox
Xbox Xbox 360

La Xbox de Microsoft est une console de jeux vid√©o sortie aux √Čtats-Unis le 15 novembre 2001. Microsoft fait avec elle ses premiers pas dans ce secteur hautement concurrentiel, apr√®s avoir collabor√© avec Sega pour porter Windows CE sur Dreamcast.

Une différence majeure avec un PC est qu'une Xbox ne peut à l'origine exécuter que des programmes provenant d'un médium au format propriétaire Microsoft. Ce format n'est lisible que par le lecteur DVD de la Xbox. À noter que cette limitation a pu être dépassée par un étudiant du MIT, qui en a expliqué le principe dans le cadre d'une publication.

D'abord annoncée comme une console consacrée entièrement au jeu vidéo, Microsoft cherche à étendre le domaine de la Xbox vers une station multimédia interactive en ligne. Microsoft, ce faisant, veut offrir une première idée de la télé interactive, ou iTV.

En fin 2005, la Xbox 360 lui succéda.

Sommaire

Développement

La Xbox a été initialement développée en interne par une petite équipe de Microsoft, incluant le développeur de jeux Seamus Blackley.

Microsoft a plusieurs fois repouss√© la conception de la console, qui a √©t√© r√©v√©l√©e √† la fin de 1999 apr√®s des interviews du PDG de Microsoft, Bill Gates. Gates a d√©clar√© qu'un jeu/appareil multim√©dia √©tait essentiel pour la convergence multimedia dans les temps modernes du divertissement digital. Le 10 mars 2000, le ¬ę X-box project ¬Ľ est officiellement confirm√© par Microsoft dans un article de presse.

Selon le livre Smartbomb d'Heather Chaplin et Aaron Ruby, le succès remarquable de la Playstation de Sony aurait inquiété Microsoft, à la fin des années 1990. Le marché grandissant du jeu vidéo semblait perturber le marché du PC, que Microsoft dominait, et sur lequel se basait la majorité de ses revenus. Une entrée dans le monde des jeux vidéos diversifiait la ligne de produits Microsoft, qui s'était jusqu'alors concentré uniquement sur des logiciels.

Dean Takahashi, dans son livre Opening the Xbox, affirme que la Xbox aurait √©t√© nomm√© au d√©part ¬ę DirectX-box ¬Ľ, pour montrer l'usage extensif du DirectX dans la technologie utilis√©e par la console. La direction marketing a finalement retenu ¬ę Xbox ¬Ľ comme nom final pour la console. Mais la console n'est pas exempt d'allusions au DirectX, √† travers notamment la forme du ¬ę X ¬Ľ du logo, trait caract√©ristique du DirectX, ou encore la forme du ¬ę X ¬Ľ au-dessus du syst√®me.

J Allard de Microsoft, était responsable du hardware et du développement logiciel du système, Ed Fries quant à lui était responsable du développement de jeux sur la plate-forme, et Mitch Koch était responsable des ventes et du marketing. Tous trois se référaient à Robbie Bach. Cette équipe a aussi été responsable du successeur de la console, la Xbox 360.

Le matériel

Le processeur principal est un Intel Pentium III modifi√© cadenc√© √† 733 MHz. Le fait que contrairement aux PC, le processeur soit statique (comme sur n'importe quelle console, il ne peut √™tre chang√©) a permis d'optimiser l'API de la console pour ce processeur en particulier.

La carte mère XBox

La console est dot√©e de 64 Mio de m√©moire vive unifi√©e (partag√©e par les diff√©rents composants) de technologie DDR. La m√©moire unifi√©e permet aux d√©veloppeurs de pouvoir choisir eux-m√™mes la quantit√© de m√©moire qu'ils veulent attribuer aux diff√©rentes parties de leur application (programme, son, image, vid√©o, etc.). G√©n√©ralement les consoles ont trois types de m√©moire, chacune √©tant sp√©cialis√©e dans un domaine.

Le processeur graphique est fabriqu√© par nVidia. Du nom de NV2a, ce GPU est un d√©riv√© de la GeForce 3 du m√™me constructeur. Cette carte permet le Pixel Shading ainsi que le Vertex Shading, elle peut appliquer un Anti-aliasing, elle g√®re le Bump-mapping ou encore le Multi-texturing. Le syst√®me sonore est aussi fabriqu√© par nVidia. Il est capable de g√©n√©rer un son spatial (en ¬ę trois dimensions ¬Ľ) gr√Ęce aux technologies Dolby¬ģ Digital 5.1 (AC3). La Xbox calcule entre 115 millions et 125 millions de polygones/seconde. Mais en situation de jeu elle est capable d'afficher entre 8 et 15 millions de polygones/seconde.

Le DVD est le support principal des jeux de la Xbox. Cette dernière permet donc de lire des DVD si elle est équipée de l'adaptateur (se branchant dans un port manette libre) infrarouge et de la télécommande qui va avec. Il existe à ce jour quatre lecteurs différents (Philips, Thomson, Samsung et LG-Hitachi.) et deux versions en plus du Samsung et du Philips.

Des éléments nouveaux

Une Xbox avec sa manette

Microsoft propose pour la premi√®re fois sur une console de jeux vid√©o un disque dur int√©gr√©. D'autres consoles offraient d√©j√† un disque dur, mais en tant qu'√©l√©ment s√©par√©. La capacit√© de ce disque dur pour la premi√®re version est de 8 ou 10 Go de marque Western Digital ou Seagate. Il permet notamment :

  • de sauvegarder un tr√®s grand nombre de parties,
  • d'y enregistrer des musiques pour pouvoir les √©couter dans les jeux qui permettent cette option,
  • d'optimiser les chargements en utilisant comme m√©moire tampon une partition du disque pr√©vue √† cet effet.
  • depuis la sortie du Xbox Live, le disque dur sert √©galement √† stocker les nombreux t√©l√©chargements possibles avec le Live.

Est aussi int√©gr√©e une carte r√©seau Ethernet qui permet de jouer en r√©seau et d'acc√©der √† Internet. Le service de jeu en ligne s'appelle le Xbox Live et il permet de jouer et d'affronter d'autres joueurs sur Xbox dans le monde entier. Ce service est disponible depuis le 14 mars 2003 en Europe. Gr√Ęce √† la carte r√©seau, il est √©galement possible de connecter plusieurs Xbox entre elles, √† condition qu'elles soient relativement proches les unes des autres et de poss√©der un c√Ęble Ethernet, m√™me sans poss√©der un abonnement Xbox Live.

Les périphériques

La manette de la Xbox

La Xbox est pourvue √† l'origine de 4 ports pour autant de manettes. Ces ports manettes, ne sont ni plus ni moins que des ports USB 1 modifi√©s dans leur aspect et o√Ļ peuvent se brancher des accessoires tel que des clefs USB ou des claviers (qui marchent avec une console non modifi√©e, mais seulement sur le menu de la console ou le jeu Phantasy Star Online pour ce qui concerne le clavier).

  • Les manettes, qui servent pour contr√īler et jouer √† un jeu.

(Les manettes de type ¬ę S ¬Ľ, qui sont plus petites que celles de bases, sont maintenant incluses d'office lorsque vous achetez une Xbox)

  • Les cartes m√©moire, s'ins√©rant dans la manette, assez pratiques, car m√™me si la console est √©quip√©e d'un grand disque dur, il est parfois plus utile de ne transporter que sa carte m√©moire plut√īt que toute sa console.

(Les capacités varient en fonction des cartes des différents constructeurs).

  • La t√©l√©commande DVD + le r√©cepteur infrarouge, sans ceci vous ne pourrez pas lire les DVD (le r√©cepteur est en fait un dongle permettant de d√©bloquer la fonction de lecture des DVD).
  • micro-casque, sert principalement pour communiquer lorsque l'on est connect√© au Xbox Live. Certains jeux exploitent √©galement le micro pour la reconnaissance vocale (exemple : Rainbow six 3, SWAT)
  • Les c√Ębles ethernet :
  1. crois√©s ; pour connecter 2 Xbox entre elles
  2. droits ; pour connecter votre Xbox √† un Hub qui pourra accueillir plusieurs Xbox.
  • D'abondants volants de conduite pour les jeux de courses sont aussi sortis sur Xbox. Le prix et les fonctions (vibration, ‚Ķ) de chaque mod√®le varient en fonction des fabricants.
  • Les nombreux sticks d'arcade sont √©galement disponible sur Xbox. Ils reproduisent tous les boutons des manettes sur un socle pareil aux bornes d'arcade. Dans cette cat√©gorie nous pouvons √©galement inclure la plus grosse borne d'arcade (plus grande que la console elle-m√™me) qui sert uniquement pour diriger le robot de Steel Battalion.

Les ventes

Pour se donner les moyens de ses ambitions, Microsoft pr√©sente la console la plus puissante du march√©. Mais son prix √©lev√©, 479 ‚ā¨ √† ses d√©buts, freine les ventes initiales face √† une concurrence qui privil√©gie la qualit√© des jeux √† la console elle-m√™me. Depuis, Microsoft a largement revu le prix de sa console √† la baisse (notamment pour √™tre plus concurrentiel) et la Xbox ne co√Ľtait plus que 79 ‚ā¨. Fin 2007, elle n'est plus vendue, ce en raison de la place de plus en plus importante prise par sa petite sŇďur, d√©sormais bien install√©e, la Xbox 360.

D'après le rapport annuel de Microsoft[1], 22 millions de Xbox ont été fournies aux revendeurs, malgré ces bonnes ventes, elle ne dépassera le Game Cube (21 millions) que de peu vers la fin de sa carrière.

Historique des prix :

Europe (taxes incluses)

Les jeux

Le casque légendaire

Microsoft met en avant le fait que la Xbox est la console ayant possédé la plus large ludothèque pour son lancement. Ceci s'expliquant en partie par le fait que l'architecture de la console est quasiment identique à celle des ordinateurs PC utilisant le système d'exploitation Windows et qu'elle se programme en utilisant une version optimisée de l'API DirectX, standard pour le développement des jeux Windows. Ce terrain connu permet aux développeurs ayant déjà travaillé sur des jeux PC d'être efficaces rapidement. De même, les conversions PC/Xbox sont grandement simplifiées.

Parmi les titres phares disponibles au lancement de la console, citons : Dead or Alive 3, Oddworld 3, et Halo. La liste de jeux Xbox s'est bien √©videmment agrandie au fil du temps.

Le système d'exploitation

Le syst√®me d'exploitation de la Xbox est bas√© sur un micro-kernel Windows 2000 tournant en mode r√©el. Cependant, la console reposant sur une architecture proche de celle d'un PC, il est possible d'installer un autre syst√®me d'exploitation : Linux. Cela permet de disposer d'un PC √† moindre co√Ľt, puisque Microsoft vend la Xbox √† prix co√Ľtant pour amorcer des ventes de licences sur les jeux.

Seuls les logiciels sign√©s √©lectroniquement par Microsoft pouvaient √† l'origine √™tre utilis√©s sur la Xbox, cette limitation a pu √™tre d√©sactiv√©e par les d√©veloppeurs du projet Xbox-Linux via l'implantation d'un ¬ę exploit ¬Ľ (plus commun√©ment connu sous le nom de ¬ę faille ¬Ľ). Ceux-ci expliquent que Xbox-Linux est parfaitement l√©gal, et le fait que Microsoft - prompt aux proc√®s - n'ait engag√© aucune proc√©dure l√©gale contre le projet tend √† confirmer ce fait. En tout √©tat de cause, ces Xbox ont √©t√© vendues, non c√©d√©es sous licence et le droit de la propri√©t√© (sauf quand il s'agit de propri√©t√© intellectuelle, et encore dans le seul cadre du droit d'auteur et non du copyright) d√©finit formellement la propri√©t√© comme le droit d'user et d'abuser de la chose poss√©d√©e.

Après le port de Linux, FreeBSD et NetBSD ont été portés sur la Xbox.

La Xbox est capable de faire tourner de nombreux émulateurs pour jouer à des jeux Sega, Nintendo ou même Atari. Elle peut même donner la météo, faire du streaming, indiquer les films qui sortent au cinéma près de chez vous.

Successeur

La Xbox 360 est la deuxième console de jeux vidéo de Microsoft, développée en coopération avec IBM, ATI, Samsung et SiS. Elle succède à la Xbox première du nom. La Xbox 360 est partiellement compatible avec les jeux Xbox. Cette compatibilité NE nécessite PAS obligatoirement un disque dur (contrairement aux idées reçues), mais au moins de graver un CD pour faire la mise à jour si on ne possède pas le disque dur, afin d'y stocker les patchs nécessaires aux fonctionnement des jeux Xbox. Ces jeux bénéficieront d'une amélioration graphique.

Références

  1. ‚ÜĎ [doc] (en) Le rapport annuel de 2005 de Microsoft indique que 22 millions de Xbox ont √©t√© fournies aux revendeurs.

Voir aussi

Articles connexes

Commons-logo.svg

Liens externes

  • Portail du jeu vid√©o Portail du jeu vid√©o
Ce document provient de ¬ę Xbox ¬Ľ.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article XBOX de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Xbox 2 ‚ÄĒ Xbox 360 Pour les articles homonymes, voir 360 (homonymie). Xbox 360 ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • XBox ‚ÄĒ Hersteller Microsoft ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • Xbox ‚ÄĒ Xbox ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • Xbox ‚ÄĒ Xbox, ¬† Spielekonsole der Firma Microsoft, die im Unterschied zu Konkurrenzprodukten intern stark einem PC √§hnelt. Die Xbox verf√ľgte bei ihrer Markteinf√ľhrung Ende 2001 √ľber einen Pentium III Prozessor mit 733 MHz Taktfrequenz, einen… ‚Ķ   Universal-Lexikon

  • Xbox ‚ÄĒ es el sistema de videojuegos de 128 bits mas potente de todos. Est√° basado en la arquitectura x86, dise√Īado y desarrollado por la empresa multinacional Microsoft. Anunciada por primera vez a principios del a√Īo 2000, y lanzada al mercado el 15 de… ‚Ķ   Enciclopedia Universal

  • Xbox ‚ÄĒ This article is about sixth generation games console, released in 2001. For its successor, see Xbox 360. For other uses, see Xbox (disambiguation). Xbox ‚Ķ   Wikipedia

  • Xbox 2 ‚ÄĒ Xbox 360 Hersteller Microsoft ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • Xbox ‚ÄĒ Pour la seconde Xbox, voir Xbox 360. Xbox Fabricant Microsoft Type ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Xbox ‚ÄĒ Para la segunda videoconsola de Microsoft, v√©ase Xbox 360. Xbox ‚Ķ   Wikipedia Espa√Īol

  • Xbox ‚ÄĒ Microsoft Xbox ‚Ķ   –í–ł–ļ–ł–Ņ–Ķ–ī–ł—Ź


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.