Wroclaw


Wroclaw

Wrocław

51°07′N 17°02′E / 51.117, 17.033

Wrocław
Wroclaw horizontal flag.svg     Herb wroclaw.svg

Wroclaw 1a.jpg
Pays Pologne Pologne
Voïvodie
Powiat
Gmina
Basse-Silésie
ville-district de Wrocław
ville de Wrocław
Poland location map.svg
City locator 14.svg
Wrocław
Latitude
Longitude
51°07' N
17°02' E
Préfixe téléphonique (+48) 71
Code postal 50-041 à 54-612
Plaque minéralogique DW
Maire Rafał Dutkiewicz
Altitudes
- moyenne:
- minimale:
- maximale:
111 m 
107,2 m 
143 m 
Superficie 292,9 km²
Population
- Intra muros:
- Densité:
- Agglomération:
689 280 hab.
2353,3 hab./km²
{{{agglomération}}} hab.
Site internet http://www.wroclaw.pl

Wrocław (prononciation : vrotsouaf [ˈvrɔt͡swaf], Breslau en allemand) est la quatrième ville de Pologne par sa population (634 630 habitants en 2007), la cinquième par sa superficie (293 km2), et l'une des plus anciennement fondée (vers le IXe-Xe siècle ap. J.-C.). Elle est depuis 1999 chef-lieu de la voïévodie de Basse-Silésie (entre 1975 et 1998 chef-lieu de la voïévodie de Wrocław).

Située au sud des Monts des Chats (Kocie Góry) la ville est traversée par un fleuve, l'Oder, qui se divise ici en plusieurs bras, et quatre de ses affluents : Bystrzyca, Oława, Ślęza et Widawa. Les cours d'eau, fosses municipales et canaux d'évacuation créent 12 îles et sont enjambés par 112 ponts. De nombreux ponts et passerelles font appeler Wrocław la Venise de Pologne.

Sommaire

Histoire

Herb wroclaw.svg
Article détaillé : Histoire de Wrocław.

La ville fut fondée au Xe siècle et connue sous son ancien nom polonais Wrocisław (qui peut se traduire par reviendra couvert de gloire) noté en latin Vratislavia. La ville était administrée par la dynastie Piast mais n'était pas considérée aussi importante économiquement que Liegnitz (Legnica) ou Brieg (Brzeg) qui étaient les centres administratifs de la Silésie avant le XVe siècle. Elle suivit le sort de la région qui passa de la Pologne à la couronne de Bohême (dans le Saint-Empire romain germanique) en 1335, puis avec elle en 1526 à l'Autriche. Conquise par la Prusse [traité de Teschen, confirmé par ceux de Breslau (1742) et d'Aix-la-Chapelle (1748)] pendant la guerre de Succession d'Autriche la Silésie fut le théâtre de la guerre de Sept Ans, et resta au traité d'Hubertsbourg (1763) à la Prusse qui la recolonisa en approfondissant la germanisation, déjà avancée, des campagnes alors que les villes l'avaient été depuis le Moyen Âge. Comme le reste de la Prusse, elle fit partie de l'Empire allemand (IIe Reich) créé en 1871.

La ville vécut un grand essor économique dû à sa situation dans une plaine fertile, et au développement du bassin industriel de la Silésie. Dans l'entre-deux-guerres elle possédait des scieries et des huileries, devint un centre important de la fabrication de machines, matériel de chemins de fer, pianos, tabac, orfèvrerie, rubans et chapeaux, et du commerce de métaux bruts et ouvrés, charbon, bois, tissus (foire aux laines), lin, céréales, bestiaux. Après la Première Guerre mondiale elle subit les conséquences économiques importantes de la perte par l'Allemagne de la Posnanie et de la majeure partie de la Haute Silésie, débouchés et sources d'approvisionnement naturels pour ses activités de transformation. Les annexions des villages limitrophes lui permirent d'augmenter sa superficie qui passa de 4 962 à 17 509 habitants. Les autorités, par une audacieuse politique d'urbanisme, réussirent le rattrapage du retard pris par rapport aux autres villes allemandes de cette taille. On construisit des nouveaux quartiers périphériques où le standing des logements répondait aux exigences modernes, on créa des parcs et jardins afin d'aérer la ville et d'améliorer les conditions de vie et l'équipement d'une population en croissance. À la fin des années 1920 Breslau dépassait 620 000 habitants pour atteindre 630 000 en 1939.

En 1945, par les accords de Potsdam (signés par les États-Unis, l'URSS, le Royaume-Uni et la France) la région fut rattachée à la Pologne et les germanophones expulsés, remplacés par les Polonais dont une partie venait des territoires perdus par la Pologne à l'est de la ligne Curzon, au profit de l'URSS).

Du 25 au 28 août 1948 se tint à Wrocław un Congrès mondial des intellectuels pour la paix. Il constituait l'acte fondateur du Conseil mondial de la paix dans cette ville, symbole de la victoire sur l'Allemagne nazie.

Démographie

Évolution démographique avant la seconde guerre mondiale
1800 1831 1850 1880 1900 1925 1939
64 500 89 500 114 000 272 900 422 700 555 200 629 565
Évolution démographique après la seconde guerre mondiale
1946 1956 1970 1999 2005 2009
171 000 400 000 526 000 650 000 633 700 689 280

Édifices et lieux remarquables

Aula Leopoldina
  • Place du Marché -Rynek
  • Hôtel de Ville -Ratusz
  • Église Ste Elisabeth -Kościół św. Elżbiety
  • Place au Sel -Plac Solny
  • Université ( Aula Leopoldina )
  • Ostrów Tumski -Ile de la Cathédrale
  • Panorama Racławicka
  • Halle du Centenaire -Hala Stulecia
  • Jardin zoologique (Ogrod zoologiczny)
  • Cimetière juif -Cmentarz żydowski

Personnages célèbres de la ville

Université de Wrocław

Prix Nobel

liste chronologique par années d'obtentions

Écoles et Universités

Liste des universités et autres établissements d'enseignement supérieur de Wrocław :

Établissements d'enseignement supérieur privés :

Autres établissements

Économie et transport

La ville est aujourd'hui le plus important centre économique et administratif de la Basse-Silésie et a connu un développement rapide depuis la chute du communisme en 1989. Le chômage qui oscille autour de 3% (2009).

Le transport en commun composé de nombreuses lignes de bus et tramways est en cours de modernisation. Le projet de tram rapide traversant le centre-ville est à l'étude.

Wrocław est relié par les trains directs aux principales villes polonaises (Varsovie, via Poznań ou Łódź; Cracovie via Katowice; Szczecin et Gdańsk ainsi qu'à Berlin, Dresde, Prague et Kiev à partir de sa gare Centrale (dworzec Wrocław Główny) derrière laquelle se situe la gare routière d'où partent les bus vers la plupart des villes de la voïévodie.

Une seule autoroute (dont le tronçon occidental fut construit encore avant la IIe GM et modernisé à la fin des années 1990) relie la capitale de la Basse Silésie aux frontières allemande et ukrainienne (A4). Une autre est en construction en direction de Varsovie (A8).

L'aéroport international Nicolas Copernic (Aéroport Copernic de Wrocław) dessert les principales villes polonaises par le biais de la compagnie nationale Lot ainsi que plusieurs destinations à l'étranger grâce à des compagnies "low cost" comme Ryanair, Wizzair, Centralwings et à la Lufthansa.

Principales entreprises de la ville

  • Volvo Polska sp. z o.o., Wrocław
  • Apsys Polska
  • Siemens, Wrocław
  • Hewlett Packard, Wrocław
  • Grupa Lukas, Wrocław
  • AB SA, Wrocław
  • Polifarb Cieszyn-Wrocław SA, Wrocław
  • KOGENERACJA S.A., Wrocław
  • Impel SA, Wrocław
  • Europejski Fundusz Leasingowy SA, Wrocław
  • Telefonia Dialog SA, Wrocław
  • Wrozamet SA, Wrocław
  • American Restaurants sp. z o.o., Wrocław
  • Hutmen SA, Wrocław
  • MPEC Wrocław SA, Wrocław
  • SAP Polska
  • Hologram Industries Polska
  • Google, Wrocław

Politique

Liste des maires de la ville :

Les "bourgmestres" allemands jusqu'en 1945

  • Friedriech August Carl von Kospoth (1812-1832)
  • Gottlieb Donatus Menzel (1833-1838)
  • Gottlieb Karl Lange (1838-1842)
  • Hermann Julius Pinder (1843-1848)
  • Alexander Julius Elvanger (1851-1863)
  • Arthur Heinrich Hobrecht (1863-1872)
  • Max von Forkenbeck (1872-1878)
  • Ferdinand Julis Ernst Friedensburg (1879-1891)
  • Georg Bender (1891-1912)
  • Paul Matting (1912-1919)
  • Otto Wagner (1919-1933)
  • Helmut Rebitzky (1933-1934)
  • Hans Friedriech (1934-1945)
  • Ernst Leichtenstern (1944-1945)

Les "présidents" polonais depuis 1945

  • Bolesław Drobner (14.03.1945–9.06.1945)
  • Aleksander Wachniewski (13.06.1945–15.02.1947)
  • Bronisław Kupczyński (15.02.1947–06/1950)
  • Józef Barczyk (06/1950 – 11/1952)
  • Marian Dryll (11/1952 – 04/1956)
  • Eugeniusz Król (4.04.1956–2.02.1958)
  • Bolesław Iwaszkiewicz (2.02.1958–7.06.1969)
  • Stanisław Panek (7.06.1969–6.12.1972)
  • Marian Czuliński (6.12.1972–31.05.1975)
  • Janusz Owczarek (1979–1984) (en tant que voïévode)
  • Stanisław Apoznański (25.05.1984–13.12.1985)
  • Stefan Skąpski (26.03.1986–4.06.1990)
  • Bogdan Zdrojewski (5.06.1990–8.05.2001) ministre de la culture et du patrimoine depuis novembre 2007
  • Stanisław Huskowski (8.05.2001–19.11.2002)
  • Rafał Dutkiewicz (depuis le 19.11.2002)


Arrondissements de la ville

La ville de Wrocław est divisée en cinq arrondissements :

Emblèmes de la ville

Article détaillé : Blason de Wrocław.
drapeau de Wrocław

Le drapeau est un rectangle à deux bandes, rouge et jaune. Le rapport de sa largeur à sa longueur est de 5/8.

Le blason de Wrocław est un écu partagé en croix, en quatre champs, qui comporte un lion,un aigle aux ailes déployées, une grande lettre "W" et le buste de saint Jean l'Evangéliste. Au milieu de l'écu à quatre champs, la tête de saint Jean-Baptiste repose sur un plateau rond.

Sport

Il existe de nombreuses équipes professionnelles de sport à Wrocław. Les plus populaires étant toutefois celles de football et de basket-ball.

Équipes professionnelles masculines

  • WKS Śląsk Wrocław - équipe masculine de football, vainqueur du championnat en 1977, vainqueur de la coupe en 1976, 1987, vainqueur de la super-coupe de Pologne en 1987)
  • WKS Śląsk Wrocław (basket-ball) - (anciennement : ASCO Śląsk Wrocław, Bergson Śląsk Wrocław, Deichmann Śląsk Wrocław, Idea Śląsk Wrocław, Zepter Idea Śląsk Wrocław, Zepter Śląsk Wrocław, Śląsk ESKA Wrocław, PCS Śląsk Wrocław) équipe masculine de basket-ball, compte 17 titres de champion de Pologne (2008)
  • WKS Śląsk Wrocław - équipe de handball masculine
  • Atlas Wrocław - équipe de speedway masculine
  • Gwardia Wrocław - équipe de volley-ball masculine
  • Gwardia Wrocław - équipe de boxe masculine

Équipes professionnelles féminine

Jumelages

Liens externes

Commons-logo.svg

Sources et références

  • (pl) Cet article est partiellement ou en totalité issu d’une traduction de l’article de Wikipédia en polonais intitulé « Wrocław ».
  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu d’une traduction de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Wrocław ».
  • Microcosm.Portrait of a central european city, de Norman Davies et Roger Moorhouse, 2002. (ISBN 83-240-0172-7 – en anglais et en polonais). Il existe aussi la version en allemand intitulée Heart of Europe
  • "Wrocław" de Teresa Kulak dans la collection "A to właśnie Polska", Wyd. Dolnośląskie, 2000 - en polonais
  • "Larousse du XXe siècle" en 6 volumes, 1928-1933.


Warszawa Arrondissements de Wrocław Warszawa

Stare MiastoŚródmieścieKrzykiFabrycznaPsie Pole


POL woj dolnoslaskie COA 2009.svg Voïvodie de Basse-Silésie

Villes : Jelenia Góra | Legnica | Wrocław

Powiats : Powiat de Bolesławiec | Powiat de Dzierżeniów | Powiat de Głogów | Powiat de Góra | Powiat de Jawor | Powiat de Jelenia Góra | Powiat de Kamienna Góra | Powiat de Kłodzko | Powiat de Legnica | Powiat de Lubań | Powiat sw Lubin | Powiat de Lwówek Śląski | Powiat de Milicz | Powiat d'Oleśnica | Powiat d'Oława | Powiat de Polkowice | Powiat de Strzelin | Powiat de Środa Śląska | Powiat de Świdnica | Powiat de Trzebnica | Powiat de Wałbrzych | Powiat de Wołów | Powiat de Wrocław | Powiat de Ząbkowice Śląskie | Powiat de Zgorzelec | Powiat de Złotoryja

  • Portail de la Pologne Portail de la Pologne

Ce document provient de « Wroc%C5%82aw ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Wroclaw de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Wrocław — [vrō̂ts′läf] city in Silesia, SW Poland, on the Oder River: pop. 644,000 * * * German Breslau City (pop., 2000 est.: 633,857), southwestern Poland. Located on the Oder River, it originated in the 10th century at the crossroads of the trade route …   Universalium

  • Wrocław — (Вроцлав,Польша) Категория отеля: Адрес: Кжики, 52 214 Вроцлав, Польша Оп …   Каталог отелей

  • Wrocław I — (Вроцлав,Польша) Категория отеля: Адрес: Старе Място, 50 114 Вроцлав, Польша …   Каталог отелей

  • WROCLAW — WROC face= EU Caron ゲAW, anc. BRESLAU Ville martyre détruite à 70 p. 100, aplanie sur plus de 800 hectares, Wroc face= EU Caron ゥaw (anciennement Breslau) est une des plus actives et des plus belles cités de Pologne. Située sur l’Oder, au centre… …   Encyclopédie Universelle

  • Wrocław — [vrō̂ts′läf] city in Silesia, SW Poland, on the Oder River: pop. 644,000 …   English World dictionary

  • Wrocław — Infobox Settlement Unreferencedsection|date=May 2008 name = Wrocław motto = Miasto spotkań / Meeting Place imagesize = 250px image caption = Main Square image shield = Herb wroclaw.svg pushpin pushpin label position = bottom subdivision type =… …   Wikipedia

  • Wrocław — 51°07′N 17°02′E / 51.117, 17.033 …   Wikipédia en Français

  • Wroclaw — Breslau …   Deutsch Wikipedia

  • Wrocław — Breslau …   Deutsch Wikipedia

  • Wrocław — Запрос «Бреслау» перенаправляется сюда. Cм. также другие значения. Город Вроцлав польск. Wrocław Флаг Герб …   Википедия


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.