Wilhelm Rontgen

ÔĽŅ
Wilhelm Rontgen

Wilhelm Röntgen

Wilhelm Röntgen

Wilhelm Conrad R√∂ntgen (27 mars 1845 √† Lennep (aujourd'hui un quartier de Remscheid), Allemagne - 10 f√©vrier 1923 √† Munich) est un physicien allemand. Il a d√©couvert les rayons X, ce qui lui a valu de recevoir le premier prix Nobel de physique en 1901 apr√®s avoir re√ßu la M√©daille Rumford en 1896.

Sommaire

Biographie

Physicien, n√© √† Lennep en Allemagne. Il a √©tudi√© √† Zurich, et est devenu professeur de physique √† Strasbourg (1876-1879), √† Giessen (1879-1888), W√ľrzburg (1888-1900) et √† Gen√®ve (1900-1920). En 1895 il a d√©couvert les rayons √©lectromagn√©tiques qu'il a appel√© rayons-X, pour lequel il a re√ßu le premier prix Nobel de physique en 1901.

Ses études, le professeur

Memorial à Gießen

Fils unique de Friedrich R√∂ntgen, manufacturier de textile et de Charlotte Constanze Frowein, il na√ģt le 27 mars 1845 √† Lennep, dans la commune actuelle de Remscheid (Rh√©nanie-du-Nord-Westphalie, Allemagne). √Ä 3 ans, sa famille d√©m√©nage √† Apeldoorn aux Pays-Bas, pays natal de sa m√®re, pour des raisons √©conomiques. Il entre √† l'institut de Martinus Herman van Doorn, un pensionnat. Bien qu'il ne semble poss√©der aucune aptitude particuli√®re, il aime la nature et les promenades en for√™ts, il semble tr√®s dou√© pour fabriquer des m√©canismes, pr√©disposition qu'il gardera toute sa vie.

En 1862, admis √† l'√©cole technique d'Utrecht, il en est expuls√© : il est accus√© d'√™tre l'auteur d'une caricature d'un de ses professeurs. En 1865, il √©tudie la physique √† l'universit√© d'Utrecht. Il n'a pas le niveau pour √™tre √©tudiant r√©gulier : il passe alors les examens d'entr√©e √† l'√©cole polytechnique f√©d√©rale de Zurich pour √©tudier en ing√©nierie m√©canique. L'enseignement de ses professeurs Kundt et Clausius va le marquer. En 1869, il soutient sa th√®se de physique et devient l'assistant de Kundt. Il le suit vers Wurtzbourg et trois ans plus tard vers Strasbourg.

Le 19 janvier 1872 √† Apeldoorn, il √©pouse Anna Bertha Ludwig, fille d'un cabertier de Z√ľrich qu'il avait rencontr√©e dans l'√©tablissement tenu par son p√®re. Ils n‚Äôont pas d'enfants mais adoptent en 1887 Josephine Bertha Ludwig, la fille ag√©e de 6 ans du fr√®re d'Anna.

En 1874, il est ma√ģtre de conf√©rences √† l'universit√© de Strasbourg et en 1875, il est promu professeur √† l'acad√©mie d'agriculture de Hohenheim dans le Bade-Wurtemberg. En 1876, il retourne √† Strasbourg comme professeur de physique et trois ans plus tard il accepte la chaire de physique de l'Universit√© de Gie√üen.

Ses travaux

Le premier article de R√∂ntgen est publi√© en 1870 au sujet de la ¬ę chaleur sp√©cifique des gaz ¬Ľ et est suivi quelques ann√©es plus tard par un article sur la ¬ę conductivit√© thermale des cristaux ¬Ľ. Il √©tudie d'autres champs de la physique, tel que les propri√©t√©s √©lectriques et autres caract√©ristiques des cristaux, l'influence de la pression sur l'indice de r√©fraction de divers fluides, la modification des plans de la lumi√®re polaris√©e par influences magn√©tiques, la variation des fonctions de temp√©rature et de compression de l'eau et autres fluides et les ph√©nom√®nes qui accompagnent l'√©talement de l'huile sur l'eau.

Le nom de R√∂ntgen sera toutefois principalement associ√© √† sa d√©couverte de rayons qu'il nomme lui-m√™me les ¬ę rayons X ¬Ľ. En 1895, il √©tudie le ph√©nom√®ne du passage d'un courant √©lectrique √† travers un gaz sous basse pression. Des exp√©riences dans ce domaine avaient d√©j√† √©t√© accomplies par J. Pl√ľcker (1801-1868), E. Goldstein (1850-1931), Sir William Crookes (1832-1919), H. Hertz (1857-1894) et Ph. von Lenard (1862-1947). Les travaux de R√∂ntgen sur les rayons cathodiques l'am√®nent √† la d√©couverte d'un nouveau type de rayons.

Le premier rayon X

Photographie de la main de Anna Bertha Ludwig Roentgen prise le 22 décembre 1895
Photographie de la main d’Albert von Kolliker prise le 23 janvier 1896

Le soir du 8 novembre 1895, R√∂ntgen observe qu'√† la d√©charge d'un tube, compl√®tement enrob√© de carton noir, scell√© pour en exclure toute lumi√®re et ceci dans une chambre noire, un carton couvert d'un c√īt√© de baryum platino-cyanide devient fluorescent lorsqu'il est frapp√© par les rayons √©mis du tube, et ce jusqu'√† une distance de deux m√®tres. Lors d'exp√©riences subs√©quentes, il place divers objets entre une plaque photographique et la source de rayonnement et il se rend compte qu'ils ont une transparence variable. Il exp√©rimente ensuite avec la main de son √©pouse plac√©e sur le parcours des rayons. Au d√©veloppement, il s'aper√ßoit que l'image est en fait l'ombre des os de la main de son √©pouse, son alliance y √©tant visible. Les os sont entour√©s d'une p√©nombre qui repr√©sente la chair de la main, la chair est donc plus perm√©able aux rayons. C'est le premier ¬ę R√∂ntgenogram ¬Ľ. √Ä la suite d'autres exp√©riences, R√∂ntgen constate que les nouveaux rayons sont produits par l'impact des rayons cathodiques sur un objet mat√©riel. Parce que leur nature est encore inconnue, il leur donne le nom de ¬ę rayons X ¬Ľ. Plus tard, Max von Laue et ses √©tudiants d√©montreront qu'ils sont de nature √©lectromagn√©tique, tout comme la lumi√®re, et diff√®rent seulement par une plus haute fr√©quence.

Cette découverte suscite chez les chercheurs une vive émulation, qui aboutira en France à l'affaire des rayons N.

Honneurs et reconnaissances

R√∂ntgen fut c√©l√®bre de son vivant et apr√®s sa mort. Dans plusieurs villes des rues portent son nom. Il eut plusieurs prix et m√©dailles ainsi que plusieurs doctorats honorifiques. Il fut membre honorifique de plusieurs soci√©t√©s en Allemagne et ailleurs ; la liste de toutes ses distinctions est longue. Malgr√© tous ces honneurs, R√∂ntgen demeura un homme humble et h√©sitant. Toute sa vie il a conserv√© son amour pour la nature. Il a pass√© la plupart de ses vacances estivales √† Weilheim, au pied des Alpes bavaroises, o√Ļ il accueillait ses amis, et faisait de la randonn√©e en montagne. Il √©tait un bon montagnard, et il a quelques fois √©t√© dans des situations p√©rilleuses pendant la pratique de cette activit√©. Il √©tait aimable, courtois et semblait toujours se pr√©occuper de la compr√©hension et des opinions des autres. G√™n√© d'avoir un assistant, il pr√©f√©rait travailler seul. Il a construit la plupart des appareils qu'il utilisait, quelquefois avec une grande ing√©niosit√© et un grand talent d'exp√©rimentateur.

Il reçut le prix Nobel en 1901. Selon l'usage, tous les autres bénéficiaires du prix allèrent à Stockholm et firent un discours solennel le jour de la remise du prix. Il y eut quelquefois il est vrai des retards dans l'accomplissement de cette formalité, par exemple pour Curie et Max Planck, mais personne sauf Roentgen ne s'y déroba. Sans orgueil, il resta avec les Curie, un exemple du véritable esprit scientifique[1].

En 1914, il fut un des signataires du Manifeste des 93 soutenant le militarisme de l'empire d'Allemagne.

Quatre ans apr√®s le d√©c√®s d'Anna, R√∂ntgen meurt √† son tour, le 10 f√©vrier 1923, √† Munich, d'un cancer de l'intestin, qui ne semble toutefois avoir aucun rapport avec ses activit√©s scientifiques, R√∂ntgen ayant √©t√© un des premiers √† utiliser syst√©matiquement des boucliers en plomb afin de se prot√©ger de ces rayons.


Pr√©c√©d√© de :
‚ÄĒ
Prix Nobel de physique
1901
Suivi de :
Hendrik A. Lorentz, Pieter Zeeman


Notes et références

  1. ‚ÜĎ Hans Hartmann, ""constructeurs d'univers""

Liens externes

  • Portail de la physique Portail de la physique

Ce document provient de ¬ę Wilhelm R%C3%B6ntgen ¬Ľ.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Wilhelm Rontgen de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Wilhelm R√∂ntgen ‚ÄĒ Wilhelm Conrad R√∂ntgen Born Wilhelm Conrad R√∂ntgen 27 March 1845(1845 03 27) Lennep, Germany ‚Ķ   Wikipedia

  • Wilhelm R√∂ntgen ‚ÄĒ Naissance 27 mars 1845 Remscheid (Royaume de Prusse) D√©c√®s 10 f ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Wilhelm R√∂ntgen ‚ÄĒ Wilhelm Conrad R√∂ntgen, 1900 Nacimiento ‚Ķ   Wikipedia Espa√Īol

  • Wilhelm R√∂ntgen ‚ÄĒ Wilhelm Conrad R√∂ntgen Wilhelm Conrad R√∂ntgen (* 27. M√§rz 1845 in Lennep, heute Stadtteil von Remscheid; ‚Ć 10. Februar 1923 in M√ľnchen) war ein deutscher Physiker. Er entdeckte am 8. November 1895 im Physikalischen Institut der ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • Wilhelm R√∂ntgen ‚ÄĒ Wilhelm Conrad R√∂ntgen (27 de marzo de 1845 10 de febrero de 1923) fue un f√≠sico alem√°n, de la Universidad de W√ľrzburg, que el 8 de noviembre de 1895, produjo radiaci√≥n electromagn√©tica en las longitudes de onda correspondiente a los actualmente… ‚Ķ   Enciclopedia Universal

  • Wilhelm Conrad Roentgen ‚ÄĒ Wilhelm R√∂ntgen Wilhelm R√∂ntgen Wilhelm Conrad R√∂ntgen (27 mars 1845 √† Lennep (aujourd hui un quartier de Remscheid), Allemagne 10 f√©vrier 1923 √† Munich) est un ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Wilhelm Conrad R√∂ntgen ‚ÄĒ Wilhelm R√∂ntgen Wilhelm R√∂ntgen Wilhelm Conrad R√∂ntgen (27 mars 1845 √† Lennep (aujourd hui un quartier de Remscheid), Allemagne 10 f√©vrier 1923 √† Munich) est un ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Wilhelm Conrad Von R√∂ntgen ‚ÄĒ Wilhelm R√∂ntgen Wilhelm R√∂ntgen Wilhelm Conrad R√∂ntgen (27 mars 1845 √† Lennep (aujourd hui un quartier de Remscheid), Allemagne 10 f√©vrier 1923 √† Munich) est un ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Wilhelm Roentgen ‚ÄĒ Wilhelm R√∂ntgen Wilhelm R√∂ntgen Wilhelm Conrad R√∂ntgen (27 mars 1845 √† Lennep (aujourd hui un quartier de Remscheid), Allemagne 10 f√©vrier 1923 √† Munich) est un ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Rontgen ‚ÄĒ R√∂ntgen Voir ¬ę r√∂ntgen ¬Ľ sur le Wiktionnaire ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.