Watermael-Boitsfort


Watermael-Boitsfort
Drapeau communal Watermael-Boitsfort
(nl) Watermaal-Bosvoorde

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique
Watermael-Boitsfort

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative
Watermael-Boitsfort
Armoiries de la commune
Situation de la commune au sein dela région de Bruxelles-Capitale
Géographie
Pays Drapeau de Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région Bruxelles-Capitale Bruxelles-Capitale
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Drapeau : Flandre Communauté flamande
Arrondissement Bruxelles-Capitale
Coordonnées 50° 48′ N 4° 24′ E / 50.8, 4.450° 48′ Nord
       4° 24′ Est
/ 50.8, 4.4
Superficie
– Surface agricole
– Bois
– Terrains bâtis
– Divers
12,93 km² (2005)
3,81 %
59,47 %
35,63 %
1,09 %
Données sociologiques
Population
– Hommes
– Femmes
Densité
24 260 (1er janvier 2008)
46,05 %
53,95 %
1 876 hab./km²
Pyramide des âges
– 0–17 ans
– 18–64 ans
– 65 ans et +
(1er janvier 2008)
20,29 %
60,59 %
19,13 %
Étrangers 16,49 % (1er janvier 2008)
Économie
Taux de chômage 12,51 % (janvier 2009)
Revenu annuel moyen 15 541 €/hab. (2005)
Politique
Bourgmestre Martine Payfa (LB)
Majorité LB-Ecolo
Sièges
LB
Ecolo
GM
PS
CDH
27
11
6
4
3
3
Sections de commune
Section Code postal
Watermael-Boitsfort 1170
Autres informations
Gentilé Boitsfortois(e)
Zone téléphonique 02
Code INS 21017
Site officiel watermael-boitsfort.be

Watermael-Boitsfort (en néerlandais Watermaal-Bosvoorde) est l'une des 19 communes bilingues de Belgique située dans la Région de Bruxelles-Capitale.

Elle compte 24 314 habitants (au 1er janvier 2005, d'après l'INS) et couvre une superficie de 12,9 km².

Elle est limitrophe des communes d'Ixelles, Bruxelles-ville, Uccle et Auderghem, toutes situées en Région de Bruxelles-Capitale. Elle est également limitrophe des communes de Hoeilaart, d'Overijse et de Rhode-Saint-Genèse situées en région flamande. C'est la commune la plus prospère de Bruxelles. En effet, son revenu annuel moyen par habitant est le plus élevé de la Région de Bruxelles-Capitale (15.541 € (2005)).

Sommaire

Histoire

La Maison communale de Watermael-Boitsfort

Trois villages de la forêt (Watermael, Boitsfort et Auderghem) vivent depuis des siècles ensemble.

En 1794, les soldats de la Révolution française décidèrent de séparer Auderghem, Watermael et Boitsfort pour en faire 3 communes distinctes.

En 1811, Napoléon, par décret impérial, décide de réunir à nouveau en une seule entité administrative les 3 villages.

Mais Auderghem fut rapidement priée, par arrêté royal, de ne plus perturber l'existence du couple Watermael-Boitsfort et donc de se retirer.

Le mot Watermael (on en trouve déjà la trace vers 888) viendrait de : water (« eau » en néerlandais) et mahl (mallum en latin, « plaid », endroit où l'on rend la justice). Selon Alphonse Wauters, le nom proviendrait de Wactarmala dérivé de deux mots germaniques : wachter, « gardien », et mal, en latin mallum, « plaid »[1].

Le mot Boitsfort (apparu vers 1227) est moins précis, on a le choix entre plusieurs possibilités. En résumé, un document de cet époque donne le nom de Godefroid de Boudesfort. Pour d'autres, le mot Boud ou Baldo serait une abréviation de Baudouin et le mot fort désignerait un domaine, soit le Domaine de Baudouin.

Une autre possibilité, par ailleurs plus vraisemblable, en fait le domaine de la famille Boote qui était puissante au XIIe siècle. Par ailleurs, plusieurs membres de la famille feront partie de l'échevinat de Bruxelles.

Le premier bourgmestre de Watermael-Boitsfort est François Vancampenhout en 1811.

En 1825, Théodore Verhaegen, fondateur de l'ULB, devient bourgmestre à son tour.

  • 1842 : baron Eugène Amour de Cartier
  • 1848 : Englebert Frémineur fils
  • 1858 : Jean-Baptiste (dit Frédéric) Depage
  • 1868 : Jean-Baptiste Smets
  • 1870 : Édouard Olivier
  • 1872 : Léopold Wiener
  • 1891 : Lambert Vandervelde
  • 1893 : Théophile Van der Elst (échevin faisant fonction de bourgmestre)
  • 1895 : Émile Van Becelaere
  • 1904 : Jean-Henri Delleur
  • 1921 : Georges Benoidt
  • 1946 : Jules Messine
  • 1959 : Jacques-Henri Wiener
  • 1976 : Andrée Payfa-Fosseprez (premier bourgmestre féminin de l'agglomération bruxelloise)
  • 1994 : Martine Payfa (fille de la précédente)

Economie

C'est en effet la commune de Bruxelles la plus riche en termes de revenu par habitant. Watermael-Boitsfort accueille (le long du boulevard du souverain et de sa chaussée de la Hulpe) de nombreux sièges et bureaux de grandes entreprises tel que Keytrade Bank, AXA, Glaverbel, Marsh & McLennan, BNP Paribas, Steria, American Express, et bien d'autres...

Armoiries de Watermael-Boitsfort

C'est le 2 mai 1914 que ces armoiries sont concédées à la Commune : « d'argent à une rencontre de cerf au naturel, au chef d'azur chargé d'un cor de chasse d'or lié du même ».

Les quartiers

Watermael-Boitsfort possède sur son territoire les plus connues et les plus étendues cités-jardins de la capitale : Le Logis et Floréal.

Watermael-Boitsfort est aussi la commune la plus verte (en termes d'espaces verts) de Bruxelles. En effet cette commune jouit d'un riche environnement naturel très paisible et très agréable tout en profitant d'une extrême facilité de déplacement en direction de toutes les communes Bruxelles grâce à son système de transports en commun bien développé. Watermael-Boitsfort a attiré et attire toujours du fait de son ambiance de vie très reposante de nombreux artistes en quête d'inspiration. C'est l'une des rares commune de Bruxelles qui allie de la sorte prospérité économique (avec la présence de grandes entreprises), mobilité et cadre de vie très imprégné par la nature omniprésente (avec sa forêt, ses bois et parcs en tout genre).

Associations à Watermael-Boitsfort

Watermael-Boitsfort est également une ville très active au niveau associatif.

  • Service Volontaire International
  • Association Nationale Belge Contre la Tuberculose
  • Le bus bavard
  • Colophon
  • Tournesol
  • Vivre chez soi

Personnalités célèbres

  • Roger Somville y vit.
  • Guy Verton (1928-2009), artiste-peintre.
  • Le peintre Fernand Verhaegen, (1883-1975), le grand maître du folklore wallon, y a vécu de 1913 à 1957, avec une interruption pendant la première guerre mondiale. Il fut ami de Rik Wouters et son voisin en venant se fixer rue de la Sapinière, où habitait déjà le couple Nel et Rik Wouters.
  • Rik Wouters a habité rue de la Sapinière de 1907 à 1914
  • Hergé (Georges Rémy) le père spirituel de Tintin a quant à lui habité avenue Delleur. Les aventures du célèbre reporter sont parsemées de liens directs avec la commune. La maison du professeur Bergamotte, représentée dans Les Sept Boules de cristal, est située dans la même ville.
  • Paul Delvaux (1897 - 1994) a vécu de nombreuses années avenue des Campanules (quartier de la Futaie), où il habitait une jolie maison avec un grand atelier. Au cours des années 50 et 60, on pouvait souvent le rencontrer, se promenant, le long de la ligne de chemin de fer, entre l'avenue des Campanules et la chaussée de la Hulpe (gare de Boitsfort). Dans plusieurs de ses œuvres, il a peint des coins de Watermael-Boitsfort (maisons, rues, ...) et surtout les gares de Boitsfort et de Watermael.
  • Jephan de Villiers y a un atelier.
  • André Franquin y a vécu de 1957 jusqu'à la fin de sa vie. D'abord rue des marcassins (1957-1980), puis il déménagea avenue Van Becelaere (1980-1997).

Jumelages

Notes et références

  1. Histoire des environs de Bruxelles, Alphonse Wauters, 1855.

Voir aussi

Article connexe

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Watermael-Boitsfort de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Watermael-boitsfort — (nl) Watermaal Bosvoorde …   Wikipédia en Français

  • Watermael-Boitsfort — (spr. māl būafōr, fläm. Watermaal Boschvoorde), Flecken in der belg. Provinz Brabant, Arrond. Brüssel, 3,5 km südöstlich von Ixelles, an der Staatsbahnlinie Brüssel Arlon, mit romanischer Kirche, Fabrikation von chemischen Produkten, Brauerei,… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Watermael-Boitsfort — Dieser Artikel behandelt die Gemeinde Watermael Boitsfort/Watermaal Bosvoorde, welche gemeinsam mit 18 anderen Gemeinden der Region Brüssel Hauptstadt ein zusammenhängendes städtisches Siedlungsgebiet bildet. Für alle Artikel um das Thema Brüssel …   Deutsch Wikipedia

  • Watermael-Boitsfort — Infobox Belgium Municipality name=Watermael Boitsfort Fr icon Watermaal Bosvoorde Nl icon picture= picture width= 260px picture map arms=Watermaalbosvoordewapen.gif flag link=Symbols of Brussels#Municipalities arms link=Symbols of… …   Wikipedia

  • Watermael-Boitsfort — {{{nombre}}} Bandera …   Wikipedia Español

  • Watermael-Boitsfort/Watermaal-Bosvoorde — Watermael Boitsfort/Watermaal Bosvoorde …   Deutsch Wikipedia

  • Watermael-Boitsfort/Watermaal-Bosvoorde —    A commune of the Brussels Capital Region located to the southeast of the city, Watermael Boitsfort consisted of separate boroughs until joined by order of Napoléon Bonaparte in 1811. Watermael is first mentioned in a chronicle dating to 888… …   Historical Dictionary of Brussels

  • Liste des rues de Watermael-Boitsfort — Watermael Boitsfort, commune belge située dans la région de Bruxelles Capitale possède de nombreuses rues toutes repertoriées dans cette liste. Sommaire : Haut A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z …   Wikipédia en Français

  • Pêcheries (Watermael-Boitsfort) — Rue des Pêcheries 50° 48′ 46″ N 4° 24′ 38″ E / 50.812782, 4.410635 …   Wikipédia en Français

  • Liste Des Rues De Watermael-Boitsfort — Watermael Boitsfort, commune belge située dans la région de Bruxelles Capitale possède de nombreuses rues toutes repertoriées dans cette liste. Sommaire : Haut A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.