WWE


WWE
WWE Inc.
Wwelogo.png

Logo de la fédération WWE.
Création 1952
Dates clés 1963 : création par Roderick James "Samuel" Deleignies
1985 : premier WrestleMania.
1993 : premier WWF Monday Night, actuel RAW.
1998 démarre le site web de la fédération.
1999 : premier SmackDown!.
2001 : la WWF rachète la WCW et la ECW.
2002 : changement de nom en World Wrestling Entertainment.
2006 : retour de la ECW.
2009 : création de Superstars et départ de Shane McMahon et de Linda McMahon
2010 : disparition de la ECW et création de la NXT
2011 : Changement de nom en WWE Inc et retraite de Vince McMahon.
Fondateurs Roderick McMahon
Toots Mondt
Personnages clés George Barrios[1]
(CFO)
Triple H[2]
(COO)
John Laurinaitis[3]
(Vice-président des Relations De Talent)
Stephanie McMahon[4]
(Vice-présidente à l'équipe créative)
Forme juridique Cotée en Bourse (NYSE : WWE)
Siège social Drapeau des États-Unis Stamford, Connecticut (États-Unis)
Direction Vince McMahon, PDG[5]
Activité Catch professionnel
Divertissement sportif
Produits Produits dérivés (films, musique, jeux vidéo, etc.)
Effectif 585 (février 2011, catcheurs exclus)[6]
Site web WWE.com, WWE, Inc.
Fonds propres en diminution 305,9 millions de $ (en 2011)[7]
Chiffre d’affaires en diminution 119,9 millions de $ (en 2011)[7]
Résultat net en diminution 8,6 millions de $ (en 2011)[7]

WWE Inc.[8](NYSE : WWE) est une entreprise américaine spécialisée dans l'organisation d'évènements, principalement de catch professionnel, et dans la gestion des droits de médias télévisuels / cinématiques, musicaux et d'internet, et des produits dérivés associés à ces évènements. La WWE est actuellement la plus grande entreprise de catch professionnel au monde, atteignant 14,4 millions de téléspectateurs aux États-Unis et diffusant ses émissions en une trentaine de langues dans plus de 145 pays[9],[10]. La WWE sponsorise actuellement ses deux branches, connues sous les noms de Raw et SmackDown. Le quartier général de la WWE est situé à Stamford, Connecticut, aux États-Unis. Elle est cotée en bourse au New York Stock Exchange et a des bureaux, entre autres, à New York, Los Angeles, Toronto, Londres, Tokyo, Sydney[11].

La famille McMahon détient approximativement 70 % des intérêts économiques de la WWE et environ 96 % du contrôle total des décisions. Vince McMahon est l'actionnaire majoritaire et président de la compagnie depuis 1980 (sa mise à l'écart lors de RAW est une storyline). Sa fille, Stephanie McMahon-Levesque, en est la vice-présidente. C'est la plus grande institution de catch au monde et celle qui détient le plus de marques déposées dans ce domaine.

L'entreprise WWE possède une large quantité de vidéos, représentant une portion significative de l'histoire du catch professionnel. La compagnie est d'abord nommée Capitol Wrestling Corporation en 1952, World Wide Wrestling Federation (WWWF) et plus tard World Wrestling Federation (WWF). En 1982, la fédération se renomme World Wrestling Federation Entertainment, avant d'être renommée en World Wrestling Entertainment en 2002, et simplement abrégée en WWE à partir de 2011[12].

Sommaire

Historique

Capitol Wrestling Corporation

La Capitol Wrestling Corporation (CWC) a été fondée en 1952 par Jess McMahon, grand-père de l'actuel propriétaire. Promoteur de matchs de boxe puis de catch, McMahon s'associe à « Toots » Mondt, principal organisateur de la National Wrestling Alliance (NWA), la plus importante fédération de catch de l'époque, pour prendre le contrôle du business du catch dans le nord-est des États-Unis. Les plus grands champions de l'époque s'y affrontent : "Nature Boy" Buddy Rogers, Bruno Sammartino, Lou Thesz, etc.

World Wide Wrestling Federation

Logo de la WWWF (1963-1979)

La NWA reconnaît un NWA World Heavyweight Champion non-disputé qui était auparavant distribué à de nombreuses autres compagnies. En 1963, le champion se nommait "Nature Boy" Buddy Rogers. Le reste de la NWA n'était que peu à l'aise à cause de Mondt car celui-ci autorisait Rogers à catcher hors de la compagnie. Mondt et McMahon ont tenté de faire garder à Rogers le NWA World Championship, mais Rogers ne voulait pas perdre ses 25 000 dollars. Rogers perd le NWA World Championship face à Lou Thesz dans un one-fall match à Toronto, Ontario au Canada, le 24 janvier 1963, ce qui a conduit Mondt, McMahon et la CWC de quitter la NWA, créant par la suite la World Wide Wrestling Federation (WWWF).

En avril, Rogers est nommé nouveau WWWF World Championship durant un tournoi à Rio de Janeiro. Il perd le titre face à Bruno Sammartino un mois plus tard le 17 mai 1963, après avoir succombé à une crise cardiaque un peu plus tôt avant le match.

Mondt quitte la compagnie au plus tard des années soixante. Bien que la WWWF se soit retiré de la NWA, Vince McMahon Sr. en reste l'unique directeur. En mars 1979, pour des raisons marketing, la World Wide Wrestling Federation est désormais nommée sous le nom de "World Wrestling Federation" (WWF)[13].

World Wrestling Federation

Un des logos de la World Wrestling Federation (1980-1992)

Le 21 février 1980, le fils de Vincent J. McMahon, Vincent K. McMahon, fonde Titan Sports, Inc[14] et achète, le 6 juin 1982, Capitol Wrestling Corporation Ltd. à son père à et ses autres accompagnateurs (Arnold Skaaland, Gorilla Monsoon et Phil Zacko)[13]. The elder McMahon had long since established the northeastern territory as one of the most vibrant members of the NWA. He had long since recognized that professional wrestling was more about entertainment than actual sport. Against his father's wishes, McMahon began an expansion process that fundamentally changed the industry.

Le futur de l'expérience de McMahon, donc de la WWF, même de la NWA et tout le reste de l'industrie, dépendait du succès ou de la faillite du bruyant concept de Vince McMahon : WrestleMania. WrestleMania était un pay-per-view fantaisiste (payant dans quelques régions, une grande partie des régions ayant eu accès à WrestleMania gratuitement) que McMahon comparait au Super Bowl du catch.

Madison Square Garden, lieu des premiers WrestleMania en mars 1985, WrestleMania X en mars 1994 et WrestleMania XX en mars 2004.

Le concept d'un grand show de catch n'était pas nouveau en Amérique du Nord ; la NWA avait déjà organisé Starrcade quelques années avant WrestleMania, et même McMahon Sr. avait organisé de gros shows visibles gratuitement. Cependant, McMahon voulait placer la barre plus haute pour la WWF, ciblant un public qui ne soit pas fan de catch. Il s'attirait ainsi l'intérêt des médias en invitant des célébrités pour participer au shows, MTV, en particulier, avait un accord pour les couvertures et programmes de la WWF à cette époque, dans ce qui était surnommé la « Rock 'n' Wrestling Connection ».

Le premier WrestleMania, se déroule en 1985, c'est un succès retentissant. Cet évènement est parfois crédité comme le début de ce que Vince McMahon a appelé le « divertissement sportif ». La WWF réalisera des affaires incroyables sous les rênes de McMahon et de son héros américain babyface, Hulk Hogan, pendant les années qui vont suivre, créant ce que certains observateurs appelleront comme le « second âge d'or » du catch.

La NWA et plus tard, la WCW seront donc vite dépassées par le succès déjà mondial de la WWF ; pourtant, ces fédérations continueront à attirer les fans « puristes » qui fustigent le côté trop théâtral de la WWF. Néanmoins, dès la fin des années 1980, la WCW va tenter de renverser la vapeur et de distancier la WWF sur son propre terrain.

La nouvelle génération

Logo de la World Wrestling Federation (1992-1997)

En 1993, Vince McMahon va avoir une idée qu'il regrettera par la suite; à cette époque, il estimait que la WWF avait besoin d'un nouveau souffle et de nouveauté (pourtant, les taux d'audience étaient très bons et le public satisfait) Il va donc établir le concept de la WWF New Generation, la nouvelle génération, impliquant que la WWF va se défaire de certains de ses gros noms tels que Hulk Hogan et Macho Man. Mc Mahon fera là une grossière erreur, car des catcheurs comme Hulk Hogan trouveront bien vite une place à la WCW. Peu à peu, le public de la WWF suivra et se tournera de plus en plus vers la WCW.

Les années suivantes voient la lutte s'intensifier entre la WWF et ses deux principaux concurrents : la WCW (World Championship Wrestling) et l'ECW (Extreme Championship Wrestling). Le « produit » WWF, avec ses personnages souvent ridicules (sorcier vaudou, minotaure, cowboys, etc.), est considéré comme ringard. En face, la WCW ayant désormais engagé la plupart des grandes stars en activité (Hulk Hogan, Bret Hart, Kevin Nash, Scott Hall) et une pléthore de jeunes talents américains, canadiens, mexicains et japonais aux matchs dynamiques et spectaculaires. La ECW propose des matchs dit hardcore, beaucoup plus violents et sanglants, qui attirent le public adolescents (cependant, la ECW, bien qu'apportant quelque chose de neuf, ne distancera jamais la WWF en termes d'audience télévisuelle). La WWF est alors au bord du gouffre.

Monday Night Wars

Article principal : Monday Night Wars.
Les audiences respectives en graphique.

En 1995, la WCW lance l'émission Monday Nitro sur la chaîne TNT, aux États-Unis, afin de concurrencer Monday Night Raw, l'émission phare de la WWF, passant sur la chaîne USA Network, le même jour (lundi soir), de qui plus est, à la même heure[15]. Monday Nitro sera l'émission qui changera la face du catch professionnel à jamais. Le concept était très simple, mais redoutablement efficace (du moins, au départ); pour l'émission, diffusée en direct, les scénarios étaient réduits à des ébauches, et le fil de l'émission et les combats étaient improvisés en cours de diffusion, principalement en fonction de la réaction du public. Ce concept révolutionnaire permettait d'une part d'éviter les fuites sur ce qui allait se dérouler, mais aussi, de redresser la barre si le public ne réagissait pas bien à telle ou telle situation.

L'ère attitude

Le logo de la World Wrestling Federation (1997-2002) que la WWE ne peut plus utiliser suite à un procès avec la WWF.
Articles principaux : 1998 à la WWF et 1999 à la WWF.

Vince n'est évidemment pas décidé à se laisser faire. En 1997 commence l'Attitude Era : McMahon riposte en utilisant les armes de la concurrence. Violence, sexe et grossièretés attirent le public adolescent. Des catcheurs rejetés par la WCW sont embauchés et transformés en stars : Steven Anderson, Mick Foley et Dwayne Johnson deviennent respectivement : "Stone Cold" Steve Austin, Mankind et The Rock, trois des plus grands noms de l'histoire du catch. Dès cette époque, la WWF va développer des moyens colossaux pour revenir en tête des taux d'audience et va appliquer tout son savoir-faire pour bâtir de nouvelles « légendes » du catch.

Du côté de la WCW, les choses vont de nouveau se dégrader, en effet, le concept « Nitro » s'essoufflera dès la troisième saison, et ne créera plus que rarement la surprise, les scénarios prenant trop le pas sur les combats, amoindrissant trop souvent la qualité (et surtout la durée) de ces derniers. Entre 1999 et 2001, la WCW ne cessera de revoir la formule de ses émissions, mais continuera de décliner à une allure impressionnante. On peut donc en conclure que les deux années au cours desquelles la WCW était première sur le marché était uniquement dues au fait de l'aspect « nouveauté » apporté par Monday Nitro, mais ce style, misant essentiellement sur l'inattendu, était voué à ne durer qu'un temps. Qui plus est, la WWF avait désormais trouvé ses marques dans le nouvel âge du catch, et, comme à son habitude, misait sur la durée et l'investissement.

Le 29 avril 1999, la WWF lançait un programme spécial du nom de SmackDown! sur le UPN network. Le show du jeudi soir devenait hebdomadaire le 26 août 1999.

Fin de la guerre, succès total

Logo de la WCW lors de l'Invasion à la WWF en 2001.

À la fin 2000, la WCW va au plus mal, ses émissions ne réalisent plus que des taux d'audience très bas et le public déserte tellement les shows que dans certaines villes, la WCW engage des personnes pour distribuer des tickets pour les enregistrements de ses émissions aux passants dans les rues.

La guerre se termine en mars 2001, lorsque Vince Mc Mahon rachète la WCW ainsi que son catalogue vidéo et audio pour une somme relativement modique (certaines sources parlent de trois millions de dollars, d'autres penchent pour sept millions de dollars)[réf. nécessaire]. La WCW continue à exister au sein des émissions de la WWF entre mars et novembre 2001 avec la storyline de l'Invasion, où elle est officiellement fermée lors des WWF Survivor Series 2001.

À partir de 1996, la WCW est également la fédération la plus suivie et regardée en Europe, mais contrairement aux États-Unis, elle le reste jusqu'à son rachat en 2001. Ce succès n'est pas tant dû au contenu des émissions de la WCW, qu'en raison du coût nettement moins cher que ceux des programmes de la WWF, assurant ainsi à la WCW un long et confortable monopole sur la large majorité des chaînes de télévision européennes diffusant du catch pendant près de six ans.

Logo de la ECW de Paul Heyman.

La ECW cesse de produire des shows peu de temps après la fermeture de la WCW. Cependant, durant quelques mois, la ECW s'associe à la WWF pour certains shows, avant de fermer ses portes. En 2001, Vince Mc Mahon se lance également dans le football américain mais sans succès en créant sa propre ligue de football, nommée XFL (X-treme Football League) mais le projet n'a duré qu'une saison. C'est en partie à cause de cela que Vince Mc Mahon n'est plus milliardaire.

La WWF devient WWE (pour World Wrestling Entertainment) en mai 2002. Beaucoup de fans pensent que la WWE est en crise depuis qu'elle n'a plus de concurrents sérieux. En effet il n'y a plus qu'une seule « grande » fédération de catch aux États-Unis. Des dizaines de fédérations de moindre importance subsistent : Ring of Honor, Ultimate Pro Wrestling, Combat Zone Wrestling, la Nu-Wrestling Evolution, mais aucune ne peut prétendre concurrencer la WWE en termes de puissance financière et de popularité avant que la Total Nonstop Action Wrestling n'y parvienne. Faute d'un adversaire à terrasser, les promoteurs ne sont plus mis au défi de donner le meilleur d'eux-mêmes et ne cherchent plus à innover. En 2003, la WWE rachète la ECW ainsi que son catalogue et remet cette fédération en activité en 2005 avec ECW One Night Stand. Aujourd'hui, Vince Mc Mahon demeure très riche puisque sa fortune personnelle est d'environ 500 millions de dollars. La fortune de Vince a été faite depuis l'entrée en bourse de la WWF en 2001. Quant à la WWE, la compagnie a fait un bénéfice net d'environ 250 millions de dollars en 2005.

World Wrestling Entertainment

Depuis l’an 2000, la World Wrestling Federation se bat contre une poursuite de la World Wildlife Fund, qui demande à la cour d’interdire à la World Wrestling Federation d’utiliser les initiales WWF au Royaume-Uni. Le tout se réglera le 6 mai 2002, lorsque la fédération change son nom pour la World Wrestling Entertainment et adopte les initiales "WWE". La compagnie mère, la World Wrestling Federation Entertainment, adopte elle aussi ce nom.

Le logo est ensuite modifié et on lance une grande campagne de promotion appelée « Get The F Out » pour aider à publiciser le changement de nom. On retire toutes mentions verbales ou visuelles de la WWF, et la phrase « World Wrestling Federation » du logo attitude est modifié sur toutes les anciennes images et émissions.

Brand Extension

Sans la compétition de la WCW, la WWF décide en 2001 de séparer son roster en deux branches distinctes basées sur les émissions de télé, RAW et SmackDown. Chacune des branches a ses lutteurs exclusifs et est indépendante de l’autre branche, ils ont leurs propres compétitions exclusives (ex : WWE World Heavyweight Championship à SmackDown! et le WWE Championship à RAW) et ont chacun leur propre general manager.

Le titre de la WWE se retrouve à SmackDown!, quand Brock Lesnar quitte RAW, obligeant donc que le titre mondial soit défendu à RAW. Lors du repêchage de 2005, John Cena et Batista échangent leur place ce qui ramène le titre mondial à SmackDown et le titre WWE à RAW.

En juin 2003, la WWE commence à présenter des pay-per-views exclusifs en alternance pour les deux divisions, RAW et SmackDown. Aussi la WWE conserve quatre pay-per-views conjoints : le Royal Rumble, WrestleMania, SummerSlam et les Survivor Series. Cette règle est abandonnée en 2007, dès lors tous les pay-per-views contiennent toutes les divisions de la fédération dans le but de vendre plus des pay-per-views dont les taux d'achat ne cessent de baisser. Annuellement un repêchage prend place après WrestleMania, à ce moment, cinq lutteurs de RAW et cinq lutteurs de SmackDown changent habituellement de branche.

À la fin 2005, la WWE crée une nouvelle variante de l’angle Invasion, quand des lutteurs de RAW envahissent SmackDown et vice-versa. Cette pratique a emmené quelques bons combats inter-division lors de pay-per-views et galas télévisés.[réf. nécessaire]

Nouvelle Ere

À la fin de l'ère Austin en 2004, les superstars John Cena et Batista remportent leurs titres mondiaux respectifs à WrestleMania 21 pour le WWE Championship et l'autre pour le World Heavyweight Championship. Après leur victoire commence la New Era voyant les superstars comparées aux légendes des années 80 et 90.

Retour des légendes

Le logo officiel du WWE Hall of Fame.

En 2005, la WWE instaure le programme des légendes. Continuant sa tradition d’intronisation de légende au WWE Hall of Fame lors du week-end de WrestleMania, et travaillant avec des légendes comme "Rowdy" Roddy Piper et Billy "Superstar" Graham pour permettre l’apparition de nouvelles licences de marchandise diverses comme des figurines, des jeux vidéo et DVD.

Le programme des légendes a débuté de façon officieuse lors de la cérémonie des Hall Of Fame et l’ajout de nouveaux intronisés. L’arrivée de la chaîne spécialisée et payante WWE 24/7, le Hall of Fame et le succès des DVD biographiques comme celui de The Ultimate Ric Flair Collection, a facilité et accru la nostalgie chez plusieurs vieux fans de catch, encourageant ainsi la WWE à aller de l’avant et à offrir des contrats de quelques milliers de dollars à d’anciens lutteurs d’une autre époque.

Mort d’Eddie Guerrero

Eddie Guerrero (1967-2005, âgé de 38 ans).

Le matin du 13 novembre 2005, Chavo Guerrero est à la réception de l’hôtel, où son oncle Eddie Guerrero et lui passent la nuit à Minneapolis[16]. Les deux hommes doivent participer au Supershow de RAW et SmackDown! le même jour dans la soirée. Eddie est retrouvé mort dans sa chambre d’hôtel le jour même où il est censé remporter le WWE World Heavyweight Championship des mains de Batista qui devait s'absenter et laisser son titre pour soigner une blessure. On a découvert Eddie après qu’il a raté le Wake up call ; inquiet, Chavo demande à la sécurité d’aller ouvrir la porte de la chambre d’Eddie qui ne répond pas. Il découvre alors son oncle, ami et collègue inconscient avec une brosse à dents dans la bouche, Chavo et les agents de sécurité tentent de le réanimer, mais Eddie est déclaré mort sur place. Vickie Guerrero, la femme d’Eddie, annonce plus tard que l’autopsie révèle que la mort est due à une crise cardiaque massive. Bien qu’il ait été sobre depuis 4 ans, ses problèmes d’alcool et de drogue passés lui ont quand même coûté la vie. Guerrero est le premier lutteur actif de la WWE à mourir depuis Owen Hart en 1999. La compagnie rend hommage à Eddie lors du RAW et SmackDown! le soir même.

Suite à la mort de Guerrero, Vince McMahon annonce une nouvelle politique anti-drogue qui sera menée par une compagnie indépendante, cette compagnie effectue des tests à l’aveugle sur les lutteurs et effectue des tests physiques qui mettent l’emphase sur la santé cardio-vasculaire des lutteurs. L’annonce de cette nouvelle politique est faite après qu’un autre lutteur de la WWE, Nick "Eugene" Dinsmore, fut retrouvé inconscient dans sa chambre d’hôtel suite à l’usage (supposé) d’un médicament appelé Somas.

Bien que les galas hommage à Eddie Guerrero sont bien reçus par les fans, la WWE continue d’utiliser le nom d’Eddie dans plusieurs storylines, dont celle entre Randy Orton et Rey Mysterio qui est perçu comme un des meilleurs amis d’Eddie dans la vraie vie. Après plusieurs combats où Rey dédie ses combats à la mémoire d’Eddie, Orton défie Mysterio en disant que Eddie n’est pas au paradis, mais en enfer, et que Rey a autant de chance de gagner le titre mondial qu’Eddie en a de revenir dans le monde des vivants. Rey remporte le WWE World Heavyweight Championship lors de WrestleMania 22 devant l’épouse d’Eddie Guerrero. Plusieurs lutteurs ont publiquement critiqué l’angle, et plusieurs fans se sont dits choqués de voir que la WWE continue d’utiliser le nom d’Eddie dans ses storylines. Rey Mysterio lutte depuis le décès d’Eddie avec deux brassards où il est écrit EG (Eddie Guerrero), il a aussi ajouté sur ses pantalons le tatouage en croix qu’avait Eddie sur le bras droit et s'est fait aussi tatoué sur le bras le nom d'Eddie.

Retour de la ECW-WWE

Logo officiel de la nouvelle ECW.

À la mi-avril 2006, des rumeurs annoncent le retour à temps plein de la ECW comme une 3e branche de la WWE. Rumeurs qui se solidifient lorsqu’on apprend que Sabu a signé un contrat d’un an avec deux années d’options avec la WWE, qui a offert des contrats similaires à d’autres anciens lutteurs de la ECW. Des house shows de la ECW sont organisés suite à la deuxième édition de One Night Stand. Une nouvelle division a vu le jour avec des anciens de la ECW mélangés à de nouveaux lutteurs issus des clubs-école de la WWE. Le ECW est diffusée chaque semaine le mardi sur Sci-Fi Network aux États-Unis.

Le ECW World Heavyweight Championship devient ECW World Championship, et finalement ECW Championship. Il devient ainsi le troisième titre majeur de la WWE avec le WWE Championship et le WWE World Heavyweight Championship.

Décès de Chris Benoit

Chris Benoit (1967-2007, âgé de 40 ans).

Le 26 juin 2007, Benoit, sa femme Nancy, et leur enfant Daniel âgé de 7 ans, sont retrouvés morts dans leur maison de Fayetteville en Géorgie, aux alentours de 14:30 EDT. Le Lieutenant Tommy Pope de la Police locale affirme à ABC News que la police est entrée dans la maison de Benoit pour « vérifier si tout allait bien » après plusieurs rendez-vous manqués par le concerné. Pope a aussi précisé que la police ne cherchait aucun suspect en dehors de la maison, comme les instruments du décès étaient situés sur la scène du crime[16].

Le détective Bo Turner de la Police locale a dit sur la chaîne de télévision WAGA-TV que ce cas était traité comme un meurtre-suicide. La chaîne a rapporté que les investigateurs croient que Benoit a tué sa femme et son fils pendant le weekend, et s'est pendu plus tard le lundi. C'était tout d'abord rapporté aux fans de la WWE sur le service d'alerte WWE Mobile et posté sur le site officiel peu de temps après. Sur leur site, la World Wrestling Entertainment a sorti un communiqué :

« La World Wrestling Entertainment est profondément triste d'annoncer qu'aujourd'hui Chris Benoit et sa famille ont été retrouvés morts dans leur maison. Il n'y a pas plus de détails pour l'instant, à part que la résidence familiale des Benoit est actuellement étudiée par les autorités locales. Ce soir RAW sur USA Network sera en hommage à Chris Benoit et sa famille. La WWE adresse ses prières et pensées sincères à la famille Benoit dans cette période difficile. »

La WWE annule l'édition spéciale de trois heures de RAW le 25 juin, qui est remplacée par un hommage sur la vie et la carrière de Benoit, comprenant ses matchs passés, des segments du DVD Hard Knocks: The Chris Benoit Story, ainsi que des commentaires de catcheurs et d'annonceurs. Cette édition n'a été présentée qu'aux États-Unis après que l'on apprenne les circonstances du drame. Cependant, une fois les détails de la tragédie révélés, la WWE a rapidement et doucement commencé à se distancer elle-même du catcheur en retirant ses marchandises et en ne mentionnant plus son nom de n'importe quelle manière ou forme comme l'indique solennellement Vince McMahon lors de l'édition ECW du 26 juin où il s'excuse aussi d'avoir présenté un show hommage à Benoit.

Depuis cet évènement, les publicités envers la WWE ont été majoritairement négatives suite au débat régnant sur les stéroïdes dans le catch (Benoit était connu pour avoir utilisé des stéroïdes dans sa carrière). Cette critique des médias a notamment résulté de l'annulation d'une apparition prévue du gang des Jackass, qui se sont distancés eux-mêmes de la fédération depuis l'incident, annulant ainsi un possible match les comprenant à SummerSlam 2007.

Haute définition

Logo de WWE HD, depuis 2008

Depuis 2008, les décors de RAW, de SmackDown et de la ECW sont identiques ce qui a permis de sauver beaucoup d'argent et d'implémenter le show Superstars qui est enregistrer avant les RAW et Smackdown. Tous les shows et Pay-Per-View sont également en HD avec pour nom de code (WWE HD).

La WWE a investi près de 20 millions de dollars pour se préparer à ce changement exigeant du nouveau matériel, avec aussi de nouveaux effets pyrotechniques et de nouveaux jeux de lumières[17].

Fermeture de la ECW, lancement de NXT

Articles principaux : WWE Superstars et WWE NXT.
Logo de Superstars.

Superstars est lancé en 2009. Il s'agit du quatrième show de la WWE : au lieu d'avoir un roster qui lui est exclusif, il est en fait un show commun aux trois divisions. C'est l'occasion de faire catcher des catcheurs de moindre importance (et n'ayant pas donc de matchs dans les shows principaux) ou d'organiser des rencontres inter-divisionnelles. Ce show ne dure qu'une heure, contrairement aux autres qui durent environ deux heures.

Le 16 février 2010 a lieu la dernière diffusion de la ECW, qui ferme ses portes après quatre ans d'activité. Dans le main-event de cet ultime épisode, Ezekiel Jackson a battu le ECW Champion, Christian, pour s'emparer du titre et devenir son tout dernier possesseur avant sa disparition. Les membres assignés à la division rejoindront ou RAW, ou SmackDown!.

C'est NXT qui remplace le fuseau horaire de la ECW. Cette émission inédite n'est pas une nouvelle division mais est un show qui met en avant des rookies (ou débutants, du moins en théorie car certains d'entre eux ont déjà une certaine expérience sur le circuit indépendant ou à la FCW), chacun parrainé par un catcheur professionnel de RAW ou de SmackDown!. Il s'agit d'un jeu de télé-réalité (aux évènements pré-déterminés par les Bookers) dont la récompense pour le vainqueur est un contrat dans l'une des deux divisions de la WWE ainsi qu'un match de championnat dans le pay-per-view de son choix, valable un an. Ce fut Wade Barrett, qui, le 1er juin, au terme de la première saison, fut le premier gagnant de NXT.

Unification des titres

Le 16 août 2010, le WWE Tag Team Championship et le WWE World Tag Team Championship disparaissent, remplacés par le WWE Unified Tag Team Championship. Ce dernier titre, jusque là simple appellation pour désigner des champions qui possèdent les deux titres cités précédemment, est renommé WWE Tag Team Championship et devient un titre à part.

Lors de Night of Champions 2010, le WWE Women's Championship et le WWE Divas Championship sont à leur tour unifiés, de manière à ce que ne reste plus que ce dernier titre. Actuellement, la WWE possède 6 titres.

Changement en WWE Inc.

Début avril 2011, suite à la décision du président de la WWE Vincent Kennedy McMahon, la compagnie est renommée WWE Incorporated pour enlever la mention Wrestling dans son nom. Le nom World Wrestling Entertainment n'est plus utilisé.

Championnats et accomplissements

Championnats actuels

Titre Champion(s) actuel(s) Date de victoire Challenger au titre Champion(s) précédent(s) Prochaine défense
Raw
WWE Championship CM Punk (2) 20 novembre 2011 Alberto Del Rio (2)
WWE United States Championship Dolph Ziggler (1) 19 juin 2011 Kofi Kingston (2)
SmackDown
WWE World Heavyweight Championship Mark Henry (1) 18 septembre 2011 Randy Orton (3)
WWE Intercontinental Championship Cody Rhodes (1) 9 août 2011 Ezekiel Jackson (1)
Dans les deux Rosters
WWE Tag Team Championship Evan Bourne (1) et Kofi Kingston (1) 22 août 2011 David Otunga (2) et Michael McGillicutty (1)
WWE Divas Championship Beth Phoenix (1) 2 octobre 2011 Kelly Kelly (1)

Superstars inactives

Émission Superstar inactive Raison Date de retour
Raw Goldust Blessure à l'épaule. Indéterminé
Raw Kharma Enceinte. Indéterminé
Raw Rey Mysterio Suite à une blessure au genou gauche. Mars ou Mai
Raw Skip Sheffield Blessure à la jambe lors d'un house show à Hawaï. 2012
SmackDown Kane Fracture du péroné. Indéterminé
SmackDown Layla Blessure au genou. Novembre ou Décembre
SmackDown The Undertaker En repos, suite à son match à WrestleMania XXVII face à Triple H. Indéterminé

Anciens titres

Le logo RAW (2002-2006).
Logo de SmackDown! (2002-2006).

² Acquisition de la WCW et de la ECW.

Championnats (FCW)

La Florida Championship Wrestling est un terrain d'entraînement de la WWE où luttent de jeunes lutteurs.

Nom Champion(s) Date de victoire Face à
FCW Florida Heavyweight Championship Leo Kruger 1er Septembre 2011 Husky Harris,Damien Sandow & Dean Ambrose
FCW Florida Tag Team Championship Brad Maddox & Briley Pierce 3 novembre 2011 CJ Parker et Donny Marlow
Queen of Florida Aksana 3 février 2011 Rosa Mendes
FCW Divas Championship Audrey Marie 25 septembre 2011 Aksana

Évènements de l'année

Évènements Division(s) Vainqueur(s) Date Pay-Per-View/Show Ancien(s) vainqueur(s)
Royal Rumble Raw et SmackDown Alberto Del Rio 30 janvier 2011 Royal Rumble 2010 Edge
NXT NXT Johnny Curtis 1er mars 2011 NXT Kaitlyn
Elimination Chamber (Raw) Raw John Cena 20 février 2011 Elimination Chamber John Cena
Elimination Chamber (SmackDown) SmackDown Edge 20 février 2011 Elimination Chamber Chris Jericho
Money in the Bank Ladder match (Raw) Raw Alberto del Rio 17 juillet 2011 Money in the Bank The Miz
Money in the Bank Ladder match (SmackDown) SmackDown Daniel Bryan 17 juillet 2011 Money in the Bank Kane
Bragging Rights RAW et SmackDown Team SmackDown (Big Show, Rey Mysterio, Edge, Alberto Del Rio, Tyler Reks & Kofi Kingston) 24 octobre 2010 Bragging Rights Team SmackDown (Chris Jericho, Kane, R-Truth, Matt Hardy, Finlay, Tyson Kidd & DH Smith)
King of the Ring RAW et SmackDown Sheamus 29 novembre 2010 Raw William Regal

Statistiques

Critère Catcheur(s) Diva(s) Encore en activité Champion(ne) en solo Champion(ne) actuel en solo
Plus lourd(e) Yokozuna (272 kg) ButtonGreen.svg

Haystacks Calhoun (272 kg)

Kharma (123 kg) Big Show (220 kg) ButtonGreen.svg Yokozuna (272 kg) Mark Henry (190 kg)
Plus léger(ère) Little-Boogey (57,5 kg) Kelly Kelly (49 kg) ButtonGreen.svg Kelly Kelly (49 kg) ButtonGreen.svg Kelly Kelly (WWE Divas Championship) (49 kg) Beth Phoenix (69 kg)
Plus jeune Jeff Hardy (16 ans) ButtonGreen.svg Kelly Kelly (19 ans) ButtonGreen.svg Trent Barreta (22 ans) David Flair (WWE United States Championship) (20 ans) Cody Rhodes (26 ans)
Plus âgé(e) Mr.McMahon (65 ans) ButtonGreen.svg The Fabulous Moolah (76 ans) ButtonGreen.svg The Undertaker (46 ans) ButtonGreen.svg The Fabulous Moolah (76 ans) (WWE Women's Championship) Mark Henry (40 ans)
Plus petit(e) Little-Boogey (1,23 m) Terri Runnels (1,52 m) Hornswoggle (1,34 m) Hornswoggle (WWE Cruiserweight Championship) Beth Phoenix (1,70 m)
Plus grand(e) Giant González (2,31 m) Kharma (1,83 m) The Great Khali (2,21 m) The Great Khali (WWE World Heavyweight Championship) (2,21 m) Alberto Del Rio (1,96 m)
Plus titré(e) (mondialement) Triple H (13) Trish Stratus (7) Triple H (13) Triple H (13) Alberto Del Rio (2)
Plus long règne Bruno Sammartino (WWE Championship, 2 803 jours) The Fabulous Moolah (WWE Women's Championship, 10 170 jours) John Cena (380 jours) The Fabulous Moolah (10 170 jours) Dolph Ziggler (156+)

ButtonGreen.svg: A déjà été champion.

Palmarès hebdomadaire

La WWE possède deux classements hebdomadaires. Le « Power 25 » est le classement hebdomadaire officiel sur WWE.com qui réunit les meilleurs catcheurs des deux divisions de la World Wrestling Entertainment : SmackDown et RAW. Les critères de classement comprennent : les victoires, les titres mais aussi les faits importants. Le Power 25 est révélé tous les samedis.

Rivalités du moment

  • N.B. : les catcheurs avec (c) sont les champions.
  • N.B. : les champions sont à gauche tandis que les challengers sont à droite.
Show Superstar / Équipe (1) VS./& Superstar / Équipe(2)
Raw
Alberto Del Rio (c) vs CM Punk
Kofi Kingston (c) & Evan Bourne (c) vs Dolph Ziggler & Jack Swagger
Beth Phoenix (c) & Natalya vs Eve Torres, Kelly Kelly & Alicia Fox
SmackDown The Big Show vs Mark Henry (c)
Cody Rhodes (c) vs Randy Orton
Sheamus vs Christian
Sin Cara vs Hunico

Diffusion

Drapeau de France France[18] :

Drapeau du Canada Canada - Drapeau : Québec Québec :

Drapeau de Belgique Belgique - Drapeau de Suisse Suisse :

Autres
  • Drapeau d'Allemagne Allemagne : SmackDown sur la chaîne DSF, le samedi et le mardi à 22 h.
  • Drapeau d'Italie Italie : WWE News sur Sport Italia, du lundi au vendredi à 19 h.
  • Drapeau de Roumanie Roumanie : SmackDown sur TV Sport samedi soir à 22 h. La même chaîne a les droits de transmission pour les évènements Pay-Per-View.

Personnel

Quartier général de la WWE situé au 1241 East Main Street à Stamford dans le Connecticut.
Article principal : Personnel de la WWE.

Outre les catcheurs et catcheuses, la WWE emploie d'autres personnes dans divers rôles : les arbitres par exemple, ou de multiples rôles de kayfabe, c'est-à-dire des rôles scénaristiques comme les Enforcers (des invités vedettes, par exemple Mike Tyson ou Chuck Norris, jouant le rôle d'arbitres en dehors du ring) ou les General Managers (qui sont censés chacun diriger l'une des divisions de la WWE). Le WWE Hall of Fame (« Temple de la renommée »), est un Hall of Fame qui réunit les plus grands catcheurs de l'histoire de la WWE (ou du catch en général).

Pay-Per-Views de la WWE

Article principal : Liste des pay-per-views de la WWE.

Une à deux fois par mois, se tient un grand show de type Pay-Per-View ; les plus connus sont WrestleMania (l'équivalent catch du fameux SuperBowl), Royal Rumble, SummerSlam et les Survivor Series. Depuis 2007, tous les pay-per-views de la WWE incluent les trois divisions, RAW, SmackDown! et ECW mais depuis la fermeture de la ECW les PPV n'incluvent que RAW et SmackDown. Les 4 shows principaux (4 des 5 les plus vieux) sont en gras (1 en hiver, 1 au printemps, 1 en été et 1 en automne), le prochain PPV est en italique[20].

Mois PPV Date du prochain PPV
Janvier Royal Rumble 2012 29 janvier 2012
Février Elimination Chamber 2012 19 février 2012
Avril WrestleMania XXVIII 1er avril 2012
Mai Extreme Rules 2012 2012
Mai Over the Limit 2012 2012
Juin Capitol Punishment 2012 2012
Juillet Money In The Bank 2012 2012
Août SummerSlam 2012 2012
Septembre Night Of Champions 2012 2012
Octobre Hell in a Cell 2012 2012
Octobre Vengeance 2012 2012
Novembre Survivor Series 2012 2012
Décembre TLC: Tables, Ladders & Chairs 2011 18 décembre 2011

WWE Saturday Night's Main Event est un show présenté sur NBC aux États-Unis et au Canada qui n'est pas un PPV, mais en est l'équivalent. Le show rassemblant les divisions de RAW et de SmackDown.

Expansions médiatiques

Hormis les licences médiatiques que possède l'entreprise telles que Acclaim, THQ et Mattel concernant les jeux vidéo et autres produtis dérivés, la WWE se focalise également dans d'autres domaines dans le but d'étendre leur marché.

  • World Bodybuilding Federation; une compagnie de Titan Sports lancée en 1990 faisant la promotion de bodybuilding professionnel par le biais d'émissions, de magazines, et de pay-per-views annuels. Fermée en 1992.
  • The World, anciennement connu sous WWF New York: A restaurant, boîte de nuit basée à New York City et lancée en 1999. Fermée en 2003.
  • XFL [21]: compagnie de la WWFE lancée en 2000 faisant la promotion du football professionnel à l'aide de chaînes télévisées telles que NBC, UPN et TNN. Fermée en 2001.
  • WWE Studios[22] : compagnie de la WWE créée en 2002 pour le développement de films. Anciennement connue sous le nom de WWE Films.
  • WWE Niagara Falls : site de divertissement basé aux Chutes du Niagara, Ontario au Canada et propriété de la WWE. Ouverte en août 2002 jusqu'en mars 2011.
  • WWE Music Group [23] : compagnie spécialisée dans le développement de compilations albums des thèmes d'entrées musicaux des catcheurs. Le groupe enregistre également des thèmes d'entrées pour les catcheurs de la WWE.
  • WWE Home Video [24] : compagnie spécialisée dans la distribution de VHS, DVD, et disques Blu-Ray des pay-per-views et évènements des performances et biographies des membres de la WWE.
  • WWE Books[25][26] : compagnies publiant des autobiographies et autres livres de fiction, de derrière-les-coulisses, guides, calendriers, ouvrages pour adultes et autres basés sur les personnalités de la WWE.
  • WWE Kids[27] : un site de bandes-dessinées produites bi-mensuellement réservés aux enfants. Lancé le 15 avril 2008.

Site de la WWE

Notes et références

  1. http://corporate.wwe.com/company/bios/g_barrios.jsp
  2. http://corporate.wwe.com/company/bios/p_levesque.jsp
  3. http://corporate.wwe.com/company/bios/j_laurinaitis.jsp
  4. http://corporate.wwe.com/company/bios/s_mcmahon_levesque.jsp
  5. http://corporate.wwe.com/company/bios/vk_mcmahon.jsp
  6. (en) orld Wrestling Entertainment, Inc. 2009 Annual Report sur WWE. Consulté le 20 novembre 2010
  7. a, b et c (en) WWE Reports 2011 First Quarter Results sur Corporate WWE Web Site, 5 mai 2011. Consulté le 11 mai 2011
  8. (en) WWE® Annual Shareholders Meeting to be held on April 29, 2011 sur WWE, 18 février 2011. Consulté le 8 mai 2011
  9. (en) Infos WWE Corporate. Consulté le 20 novembre 2010
  10. (en) [PDF] Report annuel de diffusion sur WWE. Consulté le 17 décembre 2010
  11. (en) WWE: Flexing Its Muscle sur WWE Corporate. Consulté le 26 septembre 2007
  12. (en) The New WWE sur World Wrestling Entertainment, 7 avril 2011. Consulté le 8 avril 2011
  13. a et b (en) Hornbaker Tim, National Wrestling Alliance: The Untold Story of the Monopoly That Strangled Pro Wrestling, 2007 (ISBN 978-1-55022-741-3) 
  14. (en) Hornbaker Tim, National Wrestling Alliance: The Untold Story of the Monopoly That Strangled Pro Wrestling, 2007 (ISBN 978-1-55022-741-3) 
  15. (en) Brian Shields et Kevin Sullivan, WWE: History of WrestleMania, 2009, p. 53 
  16. a et b (en) WWE Talent Wellness (programme) sur Corporate WWE Web Site, 27 février 2007. Consulté le 11 octobre 2007
  17. (en) 'Redefining' television with WWE HD sur WWE
  18. (en) Diffusion des shows de la WWE en France sur WWE. Consulté le 2 août 2009
  19. a et b (fr) La WWE signe officiellement avec Eurosport ! sur Wrestling Passion. Consulté le 25 janvier 2011
  20. (en) Annonce officielle de la WWE
  21. (en) Site officiel de la XFL
  22. (en) Site officiel WWE Studios
  23. (en) Site officiel WWE Music Group
  24. (en) Site officiel WWE "WWE DVD"
  25. (en) Site officiel WWE Magazine
  26. (en) Site officiel WWE Books
  27. (en) Site officiel WWEKids

Annexes

  • WWE Wenesday Afternoon Bax

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article WWE de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • WWE ’13 — Обложка игры; изображенный рестлер CM Punk Разработчик …   Википедия

  • WWE — WWE, Inc Rechtsform Corporation ISIN US98156Q1085 …   Deutsch Wikipedia

  • WWE — WWE …   Википедия

  • WWE '12 — Éditeur THQ Date de sortie …   Wikipédia en Français

  • WWE ’12 — Разработчик Yuke’s Издатель …   Википедия

  • Wwe. — Wwe. = Witwe …   Universal-Lexikon

  • Wwe. — Wwe. = Witwe …   Die deutsche Rechtschreibung

  • WWE — WWE, Inc. Type Public Tra …   Wikipedia

  • WWE '12 — Este artículo o sección se refiere o está relacionado con un videojuego futuro o en desarrollo. La información de este artículo puede cambiar frecuentemente. Por favor, no agregues datos especulativos y recuerda colocar referencias a fuentes… …   Wikipedia Español

  • Wwe — World Wrestling Entertainment Logo de World Wrestling Entertainment …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.