Vomissement


Vomissement
Classification internationale
des maladies
CIM-10 : R11
Le vomissement, Tacuinum Sanitatis (XIVe siècle).


Le vomissement est le rejet actif par la bouche d'une partie du contenu de l'estomac. C'est une action protectrice de l'organisme qui a pour but de protéger ce dernier contre l'ingestion de substances toxiques.

Le vomissement se distingue de la régurgitation qui elle est passive et est une simple remontée du contenu gastrique vers l'arrière-gorge.

Le mécanisme du vomissement est essentiellement d'origine centrale : dans le tronc cérébral se trouve le centre du vomissement recevant des informations du cortex, de la pression des ventricules cérébraux, des viscères et d'une zone de chimiorécepteurs. Il envoie des efférences vers le tube digestif, plus particulièrement vers le duodénum.

Sommaire

Mécanisme

Le vomissement est un réflexe viscéral qui est intégré dans le bulbe rachidien, au niveau du « centre du vomissement Â» de la formation réticulée. En premier lieu, le réflexe provoque une salivation et une sensation de nausée. Ensuite, un mouvement antipéristaltique provoque le reflux du contenu de l'intestin grêle proximal dans l'estomac. Lorsque le sujet est conscient, un réflexe ferme la glotte et bloque les voies aériennes supérieures empêchant que les vomissements soient aspirés dans la trachée. Les muscles de la paroi abdominale se contractent tandis que la cage thoracique est maintenue immobile et la pression intra-abdominale augmente. Enfin, le sphincter œsophagien inférieur (Cardia) et l'œsophage entier se relâchent et le contenu gastrique est expulsé[1].

Contenu

Le contenu du vomi même peut être intéressant pour un diagnostic médical. On y retrouve tout ce que l'on a mangé ou bu dans les dernières heures, de l'acide gastrique (ce qui explique les irritations ressenties sur les muqueuses de l'œsophage et de la bouche), ainsi que de la bile, qui remonte du duodenum lors de contractions plus sévères.

Causes

Les vomissements peuvent être causés par un grand nombre de causes telles que :

L"assemblage de plusieurs facteurs accentue la probabilité de survenu de nausées, vomissements...

Aspect médical

C'est un symptôme très fréquent faisant l'objet d'une triple préoccupation :

Dans la détermination et l'orientation diagnostique, il faut prendre en relief l'allure du rejet du contenu gastrique (vomissement en fusée sans effort, en jet....) et les phénomènes cliniques que sont :

  • les signes d'accompagnement fonctionnels : douleurs, troubles du transit, céphalées, vertiges, etc...
  • l'examen physique : complet avec orientation sur l'examen de l'abdomen, l'examen neurologique, labyrinthique, cardiaque, existence d'une fièvre, état d'hydratation.
  • les antécédents
  • les prises médicamenteuses

Médicaments liés aux vomissements

Émétiques

Un médicament émétique provoque le vomissement lorsqu'il est administré par voie orale ou par injection et peut servir lorsqu'une substance (par exemple du poison) a été ingérée et doit être expulsée immédiatement avant d'être digérée.

Cependant, la prise d'un tel médicament n'est pas anodine, même lors d'un empoisonnement, car la remontée de certains produits peut provoquer de nouveaux dommages, à l'œsophage par exemple. Cette décision relève donc d'un médecin ou d'un centre antipoison.

Antiémétiques

Un antiémétique est un médicament qui agit contre les vomissements et nausées et sont souvent utilisés pour vaincre la cinétose ("mal du mouvement") et les effets secondaires indésirables découlant de certains analgésiques opioïdes et de la chimiothérapie contre le cancer.

Antagonistes de la dopamine

Il y a des risques de dyskinésies neuroleptiques précoces (trismus, torticolis spasmodiques, crises oculogyres...) sous Primpéran chez les adultes jeunes.

Corticoïdes

Essentiellement dans les vomissements induits par la chimiothérapie :

  • Dexamethasone (Soludecadron)
  • Methylprednisolone (Solumedrol)

Antagonistes 5HT3 de la sérotonine

Réservés aux vomissements induits par la chimiothérapie ou pour la prévention des nausées et vomissements post opératoires:

  • Ondansetron (Zophren)
  • Granisetron (Kytril)

Inhibiteurs des récepteurs NK1 de la substance P

L'Aprepitant (Emend) est, en association avec Dexamethasone et Ondansetron, indiqué dans le traitement des nausées et vomissements aigus et retardés de la chimiotherapie anticancéreuse.

Implications sociales

Contexte

Chez les autres animaux

Les chats vomissent afin de se purger, c'est-à-dire d'évacuer le trop-plein de poils avalés pendant leur toilette. Il existe dans le commerce de "l'herbe à chat" dont le but est de faciliter le vomissement.

Notes et références

  1. ↑ William Ganong, Michel Jobin, Physiologie médicale, éd. De Boeck Université, 2005, pp. 219-220 (ISBN 2804148912).

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Vomissement de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • VOMISSEMENT — VOMISSEME Le vomissement est l’expulsion forcée, par la bouche, du contenu digestif. Sa valeur sémiologique est très variable et elle dépend de son caractère (est il précédé de nausées ou, au contraire, «en fusée») et des circonstances… …   Encyclopédie Universelle

  • vomissement — Vomissement. s. m. v. Action de vomir. Il est sujet à de grands vomissements. l eau tiede provoque le vomissement. il faut arrester ce vomissement. On dit fig. & prov. Retourner à son vomissement, pour dire, Retomber dans ses erreurs ou dans son… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • vomissement — Vomissement, Vomitus, Dissolutio stomachi, Vomitio, Reiectio, Reiectus. Vomissemens contraires et nuisans aux yeux, Inimicae oculis vomiþtiones …   Thresor de la langue françoyse

  • vomissement — (vo mi se man) s. m. 1°   Acte par lequel les substances solides et liquides contenues dans l estomac sont rejetées au dehors. Vomissement des matières alimentaires. Vomissement de sang ou hématémèse. •   Elle tomba le dix de ce mois dans des… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • VOMISSEMENT — n. m. Action de vomir. Il est sujet à de grands vomissements. L’eau tiède provoque le vomissement. Il faut arrêter ce vomissement. Vomissement de sang, de bile. Fig., dans le langage biblique, Retourner à son vomissement, Retomber dans son ancien …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • VOMISSEMENT — s. m. Action de vomir. Il est sujet à de grands vomissements. L eau tiède provoque le vomissement. Il faut arrêter ce vomissement. Vomissement de sang …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • vomissement — nm., action de vomir : vômismê (Albanais). E. : Vomi …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Vomissement du nourrisson — ● Vomissement du nourrisson rejet, alimentaire ou non, de moyenne ou de grande abondance, du contenu de l estomac du nourrisson …   Encyclopédie Universelle

  • Centre du vomissement — Le « centre du vomissement Â» est une partie du cerveau qui, recevant des informations des organismes et des micro organismes, se charge de contrôler les reflux gastriques. Sommaire 1 Description 2 Utilité 3 Références …   Wikipédia en Français

  • Besoin de vomir — Vomissement Vomissement CIM 10 : R11 Le vomissement, Tacuinum Sanitatis ( …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.