Vladimir-Souzdal


Vladimir-Souzdal

Vladimir-Souzdal

La vénération de Theotokos comme sainte protectrice de Vladimir fut introduite par le prince André qui lui dédia de nombreuses égalises et installa dans son palais une icône connue sous le nom de Theotokos de Vladimir.
La cathédrale de l'Assomption à Vladimir construite en 1158-1160 fonctionna comme l'établissement-mère de toutes les églises russes au XIIIe siècle.

La principauté de Vladimir-Souzdal (en russe : Влади́миро-Су́здальское кня́жество, Vladimiro-Souzdalskoïe kniajestvo), était une principauté située sur le territoire actuel de la Russie qui succéda à la Russie kiévienne après son éclatement. Ce fut la plus puissante des principautés russes nées de la chute de la Russie kiévienne de la fin du XIIe siècle jusqu'à la fin du XIVe siècle. Elle est considérée comme le berceau de la langue grand russe et de la Russie. Elle donna progressivement naissance au Grand-duché de Moscou noyau du futur empire russe.

La principauté occupait un vaste territoire au nord-est de la Russie kiévienne délimitée approximativement par la Volga, l'Oka et la Dvina septentrionale. Au XIe siècle la capitale était Rostov Veliki et les principales villes Souzdal, Iaroslav et Belozersk.

Vladimir Monomaque déplaça en 1093 la capitale de Rostov à Souzdal. Quinze ans plus tard il fonda la ville de Vladimir sur la rivière Kliazma à 31 km au sud de Souzdal. Son fils déplaça la capitale dans la nouvelle ville en 1157.

Les grands princes de Vladimir-Souzdal

Sources

  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu d’une traduction de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Vladimir-Suzdal ».

Liens internes

  • Portail de la Russie Portail de la Russie
Ce document provient de « Vladimir-Souzdal ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Vladimir-Souzdal de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • VLADIMIR-SOUZDAL — La région de Vladimir Souzdal, située au nord est du premier État russe unifié, la Russie de Kiev, au delà d’épaisses forêts, fut appelée à devenir le second centre géopolitique du pays. Vladimir (du nom du prince de Kiev, Vladimir Monomaque) fut …   Encyclopédie Universelle

  • Principauté de Vladimir Souzdal — Vladimir Souzdal La vénération de Theotokos comme sainte protectrice de Vladimir fut introduite par le prince André qui lui dédia de nombreuses égalises et installa dans son palais une icône connue sous le nom de Theotokos de Vladimir …   Wikipédia en Français

  • Principauté de Vladimir-Souzdal — Владимиро Суздальское княжество Vladimiro Suzdal skoye knyazhestvo ru 1168 – 1389 …   Wikipédia en Français

  • Souzdal — Суздаль …   Wikipédia en Français

  • Vladimir (ville) — Vladimir Владимир …   Wikipédia en Français

  • VLADIMIR Ier SVIATOSLAVITCH — saint (956 env. 1015) Obligé de se réfugier en Scandinavie en 972, à la mort de son père, Sviatoslav, Vladimir réussit à s’imposer commme prince de Kiev, grâce à l’appui d’une troupe varègue (978 980). Là, il étend son autorité sur l’ensemble des …   Encyclopédie Universelle

  • VLADIMIR VSEVOLODOVITCH MONOMAQUE — (1053 1125) grand prince de Kiev (1113 1125) Petit fils de Iaroslav le Sage par son père (Vsevolod) et de Constantin IX Monomaque (d’où le surnom du prince) par sa mère, Vladimir reçoit, en 1078, de son père, devenu grand prince de Kiev, la… …   Encyclopédie Universelle

  • Vladimir II — Monomaque Monomaque après la chasse, toile de Viktor Vasnetsov Vladimir II Monomaque ( Russe: Владимир Мономах; Ukrainien: Володимир Мономах; Baptisé sous le nom chrétien de Vassili, ou Basileios) …   Wikipédia en Français

  • Vladimir III de Kiev — (mort en 1173) est grand prince de Kiev pendant trois mois en 1171. Biographie Vladimir est le troisième fils de Mstislav II Chobry et d Agnès (morte en 1181), fille de Boleslas III grand duc de Pologne. Il est élu par les membres de la famille… …   Wikipédia en Français

  • Vladimir II Monomaque — Monomaque après la chasse, toile de Viktor Vasnetsov Vladimir II Monomaque (russe: Владимир Мономах; ukrainien: Володимир Мономах; baptisé sous le nom chrétien de Vassili ou Basileios) Sommaire …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.