Vincent de Beauvais

ÔĽŅ
Vincent de Beauvais
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Beauvais (homonymie).
Vincent de Beauvais

Vincent de Beauvais (* Boran-sur-Oise vers 1184 / 1194 - ‚Ć Abbaye de Royaumont 1264)[1] est un fr√®re dominicain fran√ßais, auteur, entre autres, d'une c√©l√®bre encyclop√©die constituant un panorama des connaissances du Moyen √āge.

Sommaire

Une vie presque inconnue

On ignore presque tout de sa vie. On pense qu'il a appartenu au couvent des dominicains de Paris, entre 1215 et 1220, et √† celui de Beauvais, fond√© par Louis IX. Il est √† peu pr√®s certain qu'il a √©t√© lecteur √† l'abbaye cistercienne de Royaumont dans le Val-d'Oise, fond√©e √©galement par Louis IX entre 1228 et 1235. Le roi, comme la reine Marguerite, son fils Philippe et son beau-fr√®re Thibaud II de Navarre, lui ont command√© de nombreuses Ňďuvres.

Speculum maius

L'Ňďuvre majeure de Vincent est son Speculum maius, vaste compilation de la connaissance du Moyen √āge, maintes fois r√©√©dit√©e jusqu'en 1624[2]. Achev√©e en 1258, elle est la plus importante du genre de l'√©poque. Elle a √©t√© r√©dig√©e pour la formation de Saint-Louis.

Elle est constitu√©e de trois parties, selon la classification des sciences de Hugues de Saint-Victor : Speculum naturale (Miroir de la nature), Speculum doctrinale (Miroir de la doctrine ou science rationnelle) et Speculum historiale (Miroir de l'histoire).

Speculum naturale

Speculum naturale, ou Miroir de la nature, est divis√© en 32 livres et 3718 chapitres. C'est le r√©sum√© de l'histoire naturelle de son temps, compos√©e d'une mosa√Įque de citations d'auteurs latins, grecs, arabes et m√™me h√©bra√Įques, dont Vincent donne les sources. Comme partout dans le Speculum maius, il n'h√©site pas √† faire ses propres remarques (en les faisant pr√©c√©der de la rubrique Auctor (L'auteur).

Le premier livre parle de la Création et constitue un commentaire de la Genèse.

Le deuxi√®me livre traite des constituants du monde : la lumi√®re, la couleur, les quatre √©l√©ments, ainsi que de Lucifer et des anges d√©chus.

Les troisi√®me et quatri√®me livres traitent de l'√Ęme et du temps, ainsi que de ph√©nom√®nes atmosph√©riques tels que le ciel, la pluie et le tonnerre.

Les livres V à XIV traitent de la mer et des rivières, de l'agriculture, des métaux, des pierres précieuses, des plantes. En fonction de chaque espèce, Vincent, lorsqu'il le peut, donne des informations sur son utilisation dans la médecine. Il adopte un classement alphabétique.

Le livre XV traite des phénomènes astronomiques comme la lune, les étoiles, le soleil et les saisons.

Les livres XVI et XVII abordent les volailles et les poissons. L'ordre y est à nouveau alphabétique et Vincent fait référence aux utilisations médicales.

Les livres XVIII à XXII traitent des animaux sauvages ou domestiques, tels que les chiens, les serpents, les abeilles et les insectes. Les deux derniers livres abordent plus particulièrement la physiologie.

Les livres XXIII à XXVIII traitent de la psychologie, de la physiologie et de l'anatomie de l'être humain, de ses cinq sens et de ses organes, de son sommeil, de ses rêves, de sa mémoire, etc.

Les quatre derniers livres constituent un complément aux précédents. Le dernier résume les connaissances géographiques et historiques de l'année 1250.

Speculum doctrinale

Speculum doctrinale, ou Miroir de la doctrine, est constitu√© de 17 livres et 2374 chapitres. Il s'agit d'une sorte de manuel pour √©tudiants qui traite de choses vari√©es : arts m√©caniques, scolastique, tactique militaire, etc. Il ne se limite donc pas √† l'histoire naturelle mais traite aussi de logique, de rh√©torique, de po√©sie, de g√©om√©trie, d'astronomie, de l'√©ducation ou des passions humaines, de l'anatomie, de la chirurgie et de la m√©decine, du droit.

Le premier livre commence par aborder la philosophie avant de fournir un vocabulaire latin de 6 000 à 7 000 mots. La grammaire, la logique, la rhétorique et la poésie sont traitées dans les livres II et III. Le livre III comporte plusieurs fables bien connues comme celle du Lion et de la Souris. Les livres IV et V traitent de la vertu et de sujets similaires.

Le livre VI traite de sujets assez diff√©rents : on y trouve des conseils pour la construction des maisons, le jardinage, l'√©levage et la viticulture. Il inclut une sorte d'almanach pour chaque mois de l'ann√©e.

Les livres VII à IX font référence aux arts politiques et énoncent des règles pour l'éducation des princes. Ils contiennent aussi des éléments de droit civil, criminel et canonique. Le livre IX traite aussi de commerce, de chasse et navigation.

Les livres XII à XIV traitent de la médecine et donnent notamment des conseils pour préserver sa santé.

Le livre XV peut être considéré comme un résumé du Speculum Naturale.

Le livre XVI traite des math√©matiques ainsi que de la musique, la g√©om√©trie, l'astronomie, l'astrologie, des poids et mesures et de la m√©taphysique. Vincent conna√ģt parfaitement les chiffres arabes bien qu'il ne les appelle pas par leur nom et pr√©f√®re utiliser les mots digitus et articulus.

Musique

Les développements consacrés la musique sont dans le second volume et occupe les chapitres 10 à 35 du livre XVI, consacré au mathématiques.

Son traité est dévolu à la théorie, si non à la philosophie de la musique, et non une pratique. Sa source prépondérante est Boèce (v. 480-524/5) à qui il emprunte beaucoup. L'ouvrage s'adresse à des étudiants cherchant une culture générale assez sommaire, puisque rien n'est fait dans l'ouvrage pour agrémenter le texte des aspects concrets.

Speculum historiale

Les autres Ňďuvres

Vincent de Beauvais a également composé:

  • Liber de sancta Trinitate
  • Tractatus de poenitentia
  • Liber de laudibus beatae Virginis
  • Liber de laudibus Johannis Evangelistae
  • Liber gratiae
  • De eruditione filiorum nobilium: trait√© sur l'√©ducation des princes
  • Liber consolatorius ad Ludovicum regem de morte filii: lettre adress√©e au roi apr√®s la mort de l'un de ses fils en 1260
  • Epistola consolatoria de morte amici
  • De morali principis institutione
  • Expositio in orationem dominicam
  • Tractatus in salutatione beatae Virginis Mariae ab angelo facta
  • Sermones
  • Memoriale temporum

Notes et références

  1. ‚ÜĎ Cf. Henri-Louis Duclos (abb√©), Histoire de Royaumont : Sa fondation par Saint-Louis et son influence sur la France, Tome Premier, Ch. Douniol, Paris 1867, 696 p.; p. 240-244.
  2. ‚ÜĎ Bibliotheca Mundi seu Speculi maioris Vincentii Burgundi... tomus secundus, Douai, 1624.

Voir aussi

Bibliographie

  • Henri-Louis Duclos (abb√©), Histoire de Royaumont : Sa fondation par Saint-Louis et son influence sur la France, Tome Premier, Ch. Douniol, Paris 1867, 696 p.; p. 239-265. Lire sur Google livres
  • Serge Lusignan, Pr√©face au Speculum maius de Vincent de Beauvais : r√©fraction et diffraction, Montr√©al-Paris, Bellarmin-Vrin, 1979, 146 pages.
  • Serge Lusignan, "La R√©ception de Vincent de Beauvais en langue d'o√Įl", dans Wissensorganisierende und wissensvermittelnde Literatur im Mittelalter : Perspektiven ihrer Erforschung : Kolloquium 5.-7. Dezember 1985, 1987, p. 34-35.
  • Serge Lusignan, Monique Paulmier-Foucart et Monique Duchenne, Lector Et Compilator Vincent De Beauvais, Frere Precheur: Un Intellectuel Et Son Milieu Au XIIIe Siecle, CERAPHIS, Fondation Royaumont, 1997, 357 p.
  • Monique Paulmier-Foucart , Vincent de Beauvais et le Grand Miroir du monde, Turnhout, 2004.
  • Jacques Verger, La musique et le son chez Vincent de Beauvais, in La place de la musique dans la culture m√©di√©vale, Actes du colloque, Fondation Singer-Polignac, 25 octobre 2006, √Čd. Br√©pols, 2007, 152 p. ISBN 978-2-503-52520-4

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Vincent de Beauvais de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Vincent de beauvais ‚ÄĒ Vincent de Beauvais (v. 1190 v. 1264) est un fr√®re dominicain fran√ßais, auteur, entre autres, d une c√©l√®bre encyclop√©die constituant un panorama des connaissances du Moyen √āge ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Vincent of Beauvais ‚ÄĒ ‚ÄĘ Priest and encyclopedist (1190 1264) Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006. Vincent of Beauvais ¬†¬†¬†¬†Vincent of Beauvais ¬†¬†¬†¬†‚Ć ‚Ķ   Catholic encyclopedia

  • Vincent von Beauvais ‚ÄĒ (lat. Vincentius Bellovacensis), gelehrter Dominikaner in Beauvais, gest. um 1264, verfa√üte auf Veranlassung Ludwigs IX., K√∂nigs von Frankreich, dessen S√∂hne er unterrichtete, unter dem Titel: ¬ĽSpeculum quadruplex (mains)¬ę (Douai 1624, 4 Bde.)… ‚Ķ   Meyers Gro√ües Konversations-Lexikon

  • Vincent de Beauvais ‚ÄĒ (hacia 1190? 1267?) fue un fraile de la orden de los Dominicos c√©lebre por haber escrito la enciclopedia Speculum Majus, muy usada en la Edad Media. Se ignora pr√°cticamente todo sobre su vida, incluyendo las fechas exactas de su nacimiento y de… ‚Ķ   Enciclopedia Universal

  • Vincent de Beauvais ‚ÄĒ (W√§ngsang d√∂ Bow√§), lat. Vincentius Bellovacensis, ein franz. Dominikaner des 13. Jahrh., Freund und Hausgenosse Ludwigs IX., in dessen Auftrag er gelehrte Arbeiten unternahm, st. 1264. Sein Hauptwerk, Speculum, d.h. Spiegel, betitelt, ist eine… ‚Ķ   Herders Conversations-Lexikon

  • Vincent of Beauvais ‚ÄĒ The Dominican friar Vincent of Beauvais (Vincentius Bellovacensis) (c. 1190 ndash; 1264?) wrote the Speculum Maius , the main encyclopedia that was used in the Middle Ages. Early lifeThe exact dates of his birth and death are unknown and not much ‚Ķ   Wikipedia

  • Vincent de Beauvais ‚ÄĒ Vincentius Bellovacensis: Speculum maius (Stra√üburg: Johann Mentelin 1473, Teil 3: Speculum historiale Vinzenz von Beauvais (auch Vincent de Beauvais, latinisiert Vincentius Bellovacensis; * zwischen 1184 und 1194, ‚Ć um 1264 in Beauvais),… ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • Vincent von Beauvais ‚ÄĒ Vincentius Bellovacensis: Speculum maius (Stra√üburg: Johann Mentelin 1473, Teil 3: Speculum historiale Vinzenz von Beauvais (auch Vincent de Beauvais, latinisiert Vincentius Bellovacensis; * zwischen 1184 und 1194, ‚Ć um 1264 in Beauvais),… ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • Vincent de Beauvais ‚ÄĒ Fraile Vincent de Beauvais. Vincent de Beauvais (hacia 1190? 1264/1267?) fue un fraile de la orden de los Dominicos c√©lebre por haber escrito la enciclopedia Speculum Majus, muy usada en la Edad Media. Se ignora pr√°cticamente todo sobre su vida,… ‚Ķ   Wikipedia Espa√Īol

  • Vincent of Beauvais ‚ÄĒ born 1190, Beauvais?, France died 1264, Paris French scholar and encyclopaedist. A Dominican priest (—Ā 1220), he became lector and chaplain to the court of King Louis IX. By 1244 he had compiled Speculum majus ( Great Mirror ), an 80 book… ‚Ķ   Universalium


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.