Victoria (Etat)

ÔĽŅ
Victoria (Etat)

Victoria (√Čtat)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Victoria.
Victoria
(Victoria)
Flag of Victoria (Australia).svg
Drapeau
Localisation du Victoria (en rouge) à l'intérieur de l'Australie
Localisation du Victoria (en rouge) à l'intérieur de l'Australie
Administration
Pays Australie Australie
Statut politique √Čtat
Capitale Melbourne
Gouvernement :
¬∑ Gouverneur David de Kretser
¬∑ Premier John Brumby
Repr√©sentation f√©d√©rale :
¬∑ Chambre 37
¬∑ S√©nat 12
Géographie
Superficie :
¬∑ Totale 237 629 km¬≤ (6e)
¬∑ Terre 227 416 km¬≤ (95,7%)
¬∑ Eau 10 213 km¬≤ (4,3%)
Altitude :
¬∑ Maximale Mont Bogong
1 986 m
¬∑ Minimale 0 m
Démographie
Population (2006) 5 110 500 hab. (2e)
Densit√© 21,51 hab./km¬≤ (2e)
√Čconomie
PIB (2004-05) 222 022 M$ (2e)
PIB/hab. 43 444 $ (5e)
Carte du Victoria

L'√Čtat de Victoria est situ√© dans l'angle sud-est de l'Australie.

Il est limité au nord par la Nouvelle-Galles-du-Sud, à l'ouest par l'Australie méridionale, au sud par l'océan Indien (zone maritime considérée comme relevant pour les Australiens de l'océan Austral (communément appelé océan Antarctique)), à l'est par l'océan Pacifique.

C'est le plus petit √Čtat continental australien par sa superficie (237 629 km¬≤) mais aussi le plus urbanis√© et celui √† plus forte densit√© de population (22 habitants au km¬≤).

Au départ, dans les années 1830, la région était une zone d'exploitations agricoles puis la découverte d'or en 1851 la transforma en important centre industriel et commercial.

Avec 5 037 700 habitants, l'√Čtat est le deuxi√®me √Čtat australien par son nombre d'habitants derri√®re la Nouvelle Galles du Sud.

La capitale, Melbourne, abrite plus de 70% de la population de l'√Čtat.

Son code postal est VIC.

Sommaire

Histoire

Apr√®s la fondation de la colonie de Nouvelle Galles du Sud en 1788, le continent australien fut divis√© en deux : une moiti√© est nomm√©e Nouvelle Galles du sud ("New South Wales") et une moiti√© ouest nomm√©e Nouvelle Hollande ("New Holland") sous le contr√īle du gouvernement colonial de Sydney. La premi√®re colonie √† s'installer dans l'actuel √Čtat de Victoria le fut √† Portland, sur la c√īte, √† l'ouest de l'√Čtat. Melbourne fut fond√©e en 1835 par John Batman.

Depuis sa création, la région ("district") autour de Melbourne fut appelée "the Port Phillip District" et disposa d'une certaine autonomie avant sa séparation complète avec la Nouvelle Galles du Sud et de devenir la colonie de Victoria ("the Colony of Victoria") en 1851.

En 1851, de l'or fut d√©couvert pr√®s de Ballarat puis √† Bendigo avant de nouvelles d√©couvertes dans de nombreuses r√©gions de la colonie. Cela provoqua l'une des plus grandes ru√©es vers l'or jamais vue au monde. La colonie se d√©veloppa en population et en puissance √©conomique. En 10 ans la population de l'√Čtat fut multipli√©e par sept, passant de 76 000 √† 540 000 habitants.Toutes sortes de records furent battus, allant du "champ aurif√®re le plus riche en or" √† "la plus grosse p√©pite". Dans la d√©cade 1851-1860 la colonie produisit 20 millions d'onces d'or soit le tiers de la production mondiale.

Des immigrants arrivèrent du monde entier pour chercher de l'or, notamment d'Irlande et de Chine. Beaucoup de chinois travaillèrent dans le Victoria et leur descendance est particulièrement importante à Bendigo et dans ses environs. Leur arrivée fut assez mal vue et il y eut même des émeutes racistes contre eux à Buckland Valley près de Bright en 1857.

Les conditions sanitaires dans les sites de recherches √©taient particuli√®rement mauvaises et une √©pid√©mie de typho√Įde √©clata √† Buckland Valley en 1854 tuant plus de 1 000 mineurs.

En 1854, les mineurs se r√©volt√®rent et √©clata une r√©bellion arm√©e contre le gouvernement de l'√Čtat pour protester contre les taxes qu'on leur avait impos√©es (the "Eureka Stockade"). La r√©volte fut r√©prim√©e par les troupes britanniques mais par la suite des chefs de la r√©bellion furent √©lus au Parlement de l'√Čtat et cette p√©riode est encore per√ßue parfois √† l'heure actuelle comme une √©tape importante dans le d√©veloppement d'une d√©mocratie en Australie.

La premi√®re intervention militaire de la colonie fut d'envoyer des troupes et un bateau de guerre en Nouvelle-Z√©lande pour participer aux guerres qui opposaient MńĀori et britanniques, les "Maori Wars". Mais ce n'√©tait pas la premi√®re intervention australienne √† l'√©tranger, la Nouvelle Galles du Sud √©tait d√©j√† intervenue dans la guerre de Crim√©e.

En 1901, la colonie devint un √Čtat australien du "Commonwealth of Australia" et Melbourne fut le centre financier de l'Australie et de la Nouvelle-Z√©lande. Entre 1901 et 1927, Melbourne fut la capitale du Commonwealth en attendant la fin de la construction de Canberra.

À l'époque, Melbourne était la plus grande ville d'Australie et la deuxième de l'empire britannique après Londres. Bien que Melbourne reste un important centre financier influent et le siège de plusieurs compagnies nationales et internationales, son influence a décru pendant les années 1970 et 1980 aux dépens de Sydney qui prenait de plus en plus de poids.

D√©but 2009, la canicule qui s√©vit sur l'ensemble du territoire australien s'av√©ra plus lourde de cons√©quences dans la r√©gion de Melbourne o√Ļ des feux de for√™ts ravag√®rent plus de 3 000 km¬≤, d√©truisirent un petit peu moins d'un milliers de maisons et firent plusieurs centaines de morts. Ces incendies ont compt√©s parmi les plus destructeurs de l'histoire.

Géographie

Epacris impressa ("Pink Heath") la fleur emblême du Victoria

La fronti√®re nord est la rive sud du fleuve Murray, le fleuve lui-m√™me √©tant en Nouvelle-Galles-du-Sud, √† l'ouest, l'Australie m√©ridionale et, particularit√© originale, au Sud, le parall√®le 39¬į 12' qui passe sur 85 m au milieu d'une √ģle du d√©troit de Bass, Boundary Islet ("l'√ģlot Fronti√®re"), partag√©e entre Victoria au nord et Tasmanie au sud. Le Victoria contient diff√©rentes zones topographiques, g√©ologiques et climatiques: des r√©gions humides, temp√©r√©es au sud-est dans le Gippsland, aux montagnes enneig√©es des Alpes australiennes, extr√©mit√© sud de la Cordill√®re australienne avec le Mont Bogong (1 986 m√®tres) pour finir par les vastes plaines arides ou semi-arides de l'ouest et du nord-ouest.

Il y a dans le pays un nombre important - pour l'Australie - de cours d'eau. En dehors du Murray, on peut citer les rivières Ovens, Goulburn, King, Campaspe, Loddon, Wimmera, Elgin, Barwon, Thomson, Snowy, Latrobe, Yarra, Maribyrnong, Mitta River et Kiewa.

L'Etat de Victoria poss√®de un climat assez variable, de transition entre les influences subtropicales humides √† l'est, oc√©anique au sud (√ģle de Tasmanie), m√©diterran√©ennes √† l'ouest, et arides au nord.

Les symboles de l'√Čtat sont une fleur : "Epacris impressa", un animal : le phalanger de Leadbeater et un oiseau : le "M√©liphage casqu√©".

Pouvoir politique

Le Parlement

Le gouvernement de l'√Čtat se fait selon un r√©gime parlementaire bas√© sur le "Westminster System".

  • Le r√īle de chef d'√Čtat est assur√© par le "Gouverneur" ("The Governor") qui est le repr√©sentant de la reine d'Australie, Elizabeth II.
  • Le pouvoir ex√©cutif est assur√© par le gouvernement ("the Government") form√© d'un Premier Ministre ("Premier") - d√©sign√© par le Gouverneur et qui est en pratique le chef du parti politique ou de la coalition ayant eu le plus de si√®ges √† la chambre basse lors des √©lections parlementaires - et ses ministres qui forment ensemble le Cabinet ("the Cabinet"). Depuis le 30 juillet 2007, le premier ministre est John Brumby ("Parti travailliste australien").
  • Le pouvoir l√©gislatif qui est assur√© par le Parlement ("The Parliament of Victoria") form√© de deux chambres: la chambre basse ou "Assembl√©e L√©gislative" ("the Legislative Assembly") et la chambre haute ou "Conseil L√©gislatif" ("the Legislative Council")[1].

L'assemblée législative est composée de 88 membres ("Member or Legislative Assembly" ou MLA) élus par circonscription électorale ("district") pour quatre ans.

Le Conseil L√©gislatif est √©lu diff√©remment : l'√Čtat est divis√© en huit secteurs √©lectoraux ("electorates") et chaque secteur √©lit cinq repr√©sentants ("Member of Legislative Council" ou "MLC") au suffrage proportionnel.

Les textes de lois votés par les deux assemblées ("The Bills") doivent recevoir l'accord ("The Royal Assent") du gouverneur avant de devenir loi ("Laws").

Les √©lections ont lieu pour les deux chambres tous les quatre ans en novembre. Les derni√®res √©lections ont eu lieu le 25 novembre 2006.

L'√Čtat de Victoria a une Constitution √©crite promulgu√©e en 1975 et bas√©e sur la constitution coloniale de 1855 ; elle reconnait que l'organe supr√™me pour voter les lois est le Parlement. La Constitution peut √™tre amend√©e par le parlement mais si de nouveaux articles devaient √™tre promulgu√©s, ils devraient √™tre auparavant soumis au vote par r√©f√©rendum.

Les √©lecteurs victorians √©lisent 49 repr√©sentants au Parlement australien : 37 √† la "chambre des d√©put√©s" ("the House of Representatives") et 12 au S√©nat ("the Senate").

Population

Le recensement de 2001 a chiffr√© la population de l'√Čtat de Victoria √† 4 644 950 personnes en augmentation de 6,2% sur celui de 1996. La population anglosaxonne √† l'origine de l'√Čtat a √©t√© progressivement remplac√©e par des vagues d'immigrants du sud et de l'est de l'Europe, de l'Asie du sud-est et plus r√©cemment de la Corne de l'Afrique et du Moyen Orient. La population de l'√Čtat vieillit rapidement. Le gouvernement pr√©dit que pr√®s du quart des habitants de l'√Čtat de Victoria seront √Ęg√©s de plus de 60 ans en 2021.

Plus de 70% des habitants de Victoria vivent √† Melbourne. La population de Melbourne est estim√©e √† 3,7 millions d'habitants. Les autres villes principales sont Geelong, Ballarat, Bendigo, Shepparton, Mildura, Warrnambool et la vall√©e Latrobe. Victoria est l'√Čtat le plus urbanis√© d'Australie avec pr√®s de 90% des habitants vivant en ville. Depuis 1871, plus de la moiti√© de la population est citadine et √† l'heure actuelle moins de 12% vit dans des zones agricoles. L'attrait de Melbourne continue d'exister malgr√© les efforts du gouvernement pour favoriser l'installation en province.

Environ 72% des habitants de l'√Čtat sont n√©s en Australie. Le chiffre tombe √† environ 66% √† Melbourne mais grimpe √† plus de 95% dans quelques zones rurales dans le nord-ouest du pays. Les deux tiers se disent d'origine australienne, anglaise ou irlandaise, moins de 1% d'origine aborig√®ne. Les pays d'origine des personnes n√©es √† l'√©tranger sont le Royaume-Uni, l'Italie, le Vietnam, la Gr√®ce et la Nouvelle-Z√©lande.

Religion

Environ 65% des habitants de l'√Čtat se disent chr√©tiens. Les catholiques forment la plus grande communaut√© religieuse de l'√Čtat suivis par les anglicans et les protestants. Ils repr√©sentent √† eux trois environ 30% de la population. Le bouddhisme, la plus importante religion non chr√©tienne est la religion √† la plus forte croissance. Victoria accueille aussi 93 000 musulmans et 60 000 juifs. 17% des habitants se disent ath√©es.

√Čducation

Enseignement primaire et secondaire

Le syst√®me d'enseignement public remonte √† 1872, quand le gouvernement de l'√©poque d√©cida la cr√©ation d'une √©ducation publique et obligatoire. L'enseignement secondaire d√©buta en 1910. Avant cette date il n'y avait qu'un enseignement secondaire priv√©. Aujourd'hui, l'entr√©e √† l'√©cole se fait √† cinq ans et apr√®s une ann√©e pr√©paratoire, l'enseignement primaire dure six ans ; l'enseignement secondaire dure le m√™me temps. Les derni√®res ann√©es de l'enseignement secondaire deviennent facultatives pour les enfants de plus de 16 ans. √Ä la fin du second cycle les √©tudiants re√ßoivent "le Victorian Certificate of Education". Ceux qui ont r√©ussi leur examen de sortie re√ßoivent en plus un "passeport" pour l'enseignement sup√©rieur ou "ENTER score".

Il existe des √©coles publiques et priv√©es. Les √©coles publiques rel√®vent directement du gouvernement de l'√Čtat et sont sans frais de scolarit√© en dehors de quelques faux-frais. Les √©coles priv√©es sont payantes et sont divis√©es en √©coles confessionnelles relevant g√©n√©ralement de l'√Čglise Catholique Romaine et en "independent schools" √©litistes un peu analogues aux "public schools" britanniques. Ces √©coles d√©pendent g√©n√©ralement d'√Čglises Protestantes. Il existe aussi quelques √©coles priv√©es juives ou musulmanes en primaire et en secondaire. Les √©coles priv√©es recoivent un peu d'argent public. Toutes les √©coles doivent satisfaire √† un certain nombre de crit√®res pour √™tre agr√©√©es.

En ao√Ľt 2005, le Victoria avait 1613 √©coles publiques, 484 √©coles catholiques et 208 √©coles priv√©es non confessionnelles. Un peu moins de 537 000 √©l√®ves √©taient inscrits dans l'enseignement public et 289 000 dans l'enseignement priv√©. Pr√®s des 2/3 des √©tudiants du priv√© fr√©quentaient les √©coles confessionnelles catholiques. Il y avait plus de 455 000 √©l√®ves dans l'enseignement primaire et plus de 371 000 dans l'enseignement secondaire. Le pourcentage d'√©l√®ves effectuant les deux derni√®res ann√©es d'enseignement secondaire est de 77% pour les √©coles publiques et 90% pour les √©coles priv√©es. L'√Čtat comptait environ 60 200 instituteurs et professeurs √† plein temps.

Enseignement supérieur

L'université de Melbourne

L'√Čtat de Victoria a neuf universit√©s. La plus ancienne et la plus pr√©stigieuse est l'universit√© de Melbourne ("the University of Melbourne"), qui a ouvert ses portes en 1855. La plus grande, l'"universit√© Monash" ("the Monash University") compte pr√®s de 56 000 √©tudiants et est la plus importante de toute l'Australie. Il y avait 241 755 √©tudiants inscrits en 2004 dans les universit√©s de l'√Čtat, en augmentation de 2% sur l'ann√©e pr√©c√©dente. Les √©tudiants √©trangers repr√©sentent plus de 30% des inscrits. Le plus grand nombre d'inscrits est dans le domaine du commerce, de l'√©conomie et de l'administration avec pr√®s d'un tiers des √©tudiants, suivi par les lettres, les sciences humaines et les sciences sociales avec 20% des inscrits.

Le Victoria a aussi 19 instituts d'"éducation technique post scolaire" ("Technical and Further Education" (TAFE)). Le premier à être créé a été l'"Institut de Mécanique de Melbourne" ("Melbourne Mechanics Institute") (ouvert en 1839), devenu actuellement le "Melbourne Athenaum".

Plus de 1 000 organismes d'√©ducation permanente sont agr√©√©s par le gouvernement et en 2004, il y avait pr√®s de 480 700 inscrits dans ce type d'√©ducation.

√Čconomie

Le Victoria est la deuxi√®me puissance √©conomique australienne, intervenant pour un quart dans le Produit Int√©rieur Brut (P.I.B.) de la f√©d√©ration. La production totale de l'√Čtat, en dollars courants, a √©t√© d'un peu plus de 222 milliards de dollars australiens (AUD ou AU$) en 2004 soit une production par t√™te d'habitant de 44 443 AUD. La croissance √©conomique a √©t√© de 3.4% en 2004, inf√©rieure √† la moyenne australienne qui √©tait de 5.2%. Les branches de la finance, l'assurance et l'immobilier repr√©sentent la plus grosse source de revenus tandis que les services publics, sociaux et √† la personne sont les plus importants employeurs. Mais en prenant un seul secteur √† la fois, c'est le secteur industriel, pourtant en crise, qui reste le plus gros employeur et fournisseur de revenus de l'√Čtat.

La crise économique du début des années 1990

Le "Melbourne Museum"

Le Victoria a connu une crise √©conomique dans les ann√©es 1989 √† 1992 pendant le gouvernement de John Cain. Cette crise est largement attribuable au ralentissement de la croissance dans les secteurs immobiliers et industriels ainsi qu'au "crash" √©conomique provoqu√© par les faillites de soci√©t√©s comme la "Pyramid Building Society" et la "State Bank of Victoria". Il en r√©sulta une augmentation du ch√īmage et un d√©part des habitants vers la Nouvelle Galles du Sud et le Queensland.

Pendant la deuxi√®me moiti√© des ann√©es 1990, le gouvernement de Jeff Kennett entreprit de renverser la tendance en faisant des coupes massives dans les d√©penses de l'√Čtat, en privatisant certains secteurs du domaine public (notamment l'√©lectricit√©, des ports comme celui de Portland et quelques grandes √©coles publiques) et en entreprenant toute une s√©rie de grands travaux publics surtout dans la r√©gion de Melbourne. Ils ont concern√© le "Melbourne Museum", le Square de la F√©d√©ration ("the Federation Square"), le Centre des Expositions de Melbourne ("the Melbourne Exhibition and Convention Centre") surnomm√© le "hangar de Jeff", le "Casino Royal" ("the Crown Casino"), la cr√©ation d'autoroutes √† p√©age ("the CityLink tollway") et une campagne de relations publiques vantant les m√©rites de Melbourne orient√©e tant vers ses habitants que vers l'ext√©rieur.

Sous le gouvernement de l'actuel Premier Ministre Steve Bracks, il y a eu une reprise d'un certain nombre de services publics tandis qu'a été maintenue une politique d'économie dans d'autres domaines.

Agriculture

un champ de pommes de terre à Thorpdale

Entre 2003 et 2004, le P.I.B. de l'agriculture de l'√Čtat a augment√© de 17% √† 8.7 milliards de AU$ ce qui repr√©sente 24% du P.I.B. total.

En 2004, on estimait le nombre de fermes √† 32463, couvrant 136 000 km¬≤, ce qui repr√©sente plus de 60% de la superficie totale de l'√Čtat. La taille des exploitations est tr√®s variable allant des petites exploitations horticoles aux grandes fermes d'√©levage ou de culture c√©r√©ali√®re. Un quart de la superficie est utilis√© pour des produits de consommation humaine.

Plus de 26 000 km¬≤ sont consacr√©s √† la culture des c√©r√©ales surtout dans l'ouest de l'√Čtat ; un peu plus de 50% est consacr√©e au bl√©, 33% √† l'orge et 7% √† l'avoine. Un peu plus de 6 000 km¬≤ sont consacr√©s au foin. En 2003-04, les cultivateurs ont produit plus de 3 millions de tonnes de bl√© et 2 millions de tonnes d'orge. L'√Čtat fournit aussi environ la moiti√© du tabac australien. Les fermes produisent 90% des poires australiennes et un tiers des pommes. L'√Čtat est aussi un important producteur de fruits √† noyaux. Les principaux l√©gumes cultiv√©s sont les asperges, les brocolis, les carottes, les pommes de terre et les tomates. Ainsi en 2004 ont √©t√© produits 121 200 tonnes de poires et 270 000 tonnes de tomates.

Plus de 14 millions de moutons et 5 millions d'agneaux paissent sur 10% des terrains agricoles victoriens, la plupart dans le nord et l'est de l'√Čtat. En 2004, pr√®s de 10 millions d'ovins ont √©t√© abattus pour la consommation locale et l'exportation. Le Victoria exporte aussi des animaux vivants au Moyen-Orient pour la viande et dans le reste du monde pour la reproduction. Plus de 108 000 tonnes -un cinqui√®me de la production australienne- de laine sont aussi produites au Victoria.

Le Victoria est aussi une r√©gion de production laiti√®re. C'est le pays de 60% des trois millions de vaches laiti√®res australiennes qui produisent chaque jour 6,4 millions de litres de lait (les 2/3 de la production australienne). L'√Čtat engraisse aussi 2.4 millions de bovins de boucherie et abat chaque ann√©e 2,2 millions de veaux et bŇďufs.

La p√™che et l'aquaculture ont permis de commercialiser 11 634 tonnes de produits de la mer valoris√©s pour 109 millions de AU$. L'ormeau est la principale ressource repr√©sentant 46 millions de AUD, suivi par la langouste pour 13,7 millions de AUD. La plupart d'entre eux sont export√©s en Asie.

Industrie minière

L'industrie mini√®re intervient pour 3 milliards AU$ (dont 2 milliards pour le p√©trole et 700 millions pour le gaz) dans le P.I.B. de l'√Čtat mais n'emploie que moins de 1% des travailleurs. Le lignite, le p√©trole et le gaz repr√©sentent pr√®s de 90% de ces ressources. Le p√©trole et le gaz de la c√īte du Gippsland √† l'est du pays. Mais la production de p√©trole s'√©puise et ne repr√©sente plus que 120 000 barils par jour contre 450 000 dans les ann√©es 1980. Cela repr√©sente tout de m√™me le tiers de la production totale australienne.

Le lignite se trouve aussi dans le Gippsland et plus particulièrement la vallée Latrobe qui possède les plus grandes réserves connues au monde. La région produit chaque année 66 millions de tonnes utilisés dans les centrales électriques.

Apr√®s avoir √©t√© √† la base du d√©veloppement de l'√Čtat, la production d'or ne repr√©sente plus que 1% de la production de la f√©d√©ration.

Le Victoria produit aussi du gypse et du kaolin.

Industrie

Un peu plus de 15% (318 000 personnes) des salari√©s de l'√Čtat travaillent dans l'industrie. Le Victoria est un peu en retrait sur la Nouvelle Galles du Sud dans ce secteur de l'√©conomie. L'industrie m√©canique et les biens d'√©quipement sont les deux principaux p√īles de l'industrie devant les industries alimentaires et l'industrie chimique avec le p√©trole et le charbon. Melbourne est le principal centre industriel devant Geelong.

Le développement de centrales électriques dans la vallée Latrobe a permis un début d'industrialisation.

Tourisme

Les douze ap√ītres

Les principaux points touristiques de l'√Čtat sont:

  • La ville de Melbourne avec ces centres commerciaux dans la proche p√©riph√©rie de la ville mais surtout au centre ville le "Casino Royal", le Zoo, le museum, l'aquarium, aux environs, les quais en cours de transformation en un nouveau centre d'affaires, Southbank et St Kilda, des quartiers touristiques mais aussi la Cit√© des Arts, la "National Gallery of Victoria", le "Square de la F√©d√©ration" (qui comprend un mus√©e, des galeries d'art, des auditoriums, des restaurants, des bars,...) et le stade de cricket ("the Melbourne Cricket Ground") (100 000 places).
  • Les anciennes cit√©s mini√®res de Ballarat, Beechworth, Bendigo, Castlemaine, Maldon et Daylesford.
  • La Great Ocean Road
  • Les curiosit√©s naturelles telles que "les douze Ap√ītres" ("The Twelve Apostles"), le promontoire de Wilson, les Grampians, les grottes Buchan et les lacs du Gippsland.
  • Le Mont Dandenong avec son petit train et son zoo abritant des esp√®ces locales.
  • Les villes le long du Murray comme Echuca et Mildura avec le ski nautique sur le fleuve.
  • La ville de Geelong avec son front de mer et l'a√©roport international.
  • Les plages de la p√©ninsule Bellarine qui barre l'entr√©e de la baie Port Phillips

Annexes

Liste des universités

Liste des T.A.F.E

  • Bendigo Regional Institute of TAFE (Site: Bendigo-Echuca)
  • Box Hill Institute (Site: Melbourne Est)
  • Chisholm Institute (Site: Melbourne sud-est)
  • East Gippsland Institute of TAFE (Site: Gippsland est)
  • GippsTAFE (Site: Gippsland ouest et sud)
  • Gordon Institute of TAFE (Site: Geelong)
  • Goulburn Ovens Institute of TAFE (Site: Nord-est du Victoria)
  • Holmesglen Institute of TAFE (Site: Melbourne est)
  • Kangan Batman TAFE (Site: Melbourne nord-ouest, Sp√©cialit√©: Automatismes)
  • Northern Melbourne Institute of TAFE (Site: Melbourne nord-ouest)
  • RMIT University (Sp√©cialist√©s: Dessins, Impression, Textiles)
  • South West Institute of TAFE (Site: "Western District")
  • Sunraysia Institute of TAFE (Site: Nord-ouest du Victoria)
  • Swinburne University of Technology (Site: Melbourne-Est)
  • University of Ballarat (Site: Ballarat-Wimmera)
  • University of Melbourne (Sp√©cialit√©: Agriculture et For√™ts)
  • Victoria University (Site: Melbourne ouest)
  • William Angliss Institute of TAFE (Sp√©cialit√©: Accueil)
  • Wodonga Institute of TAFE (Site: Wodonga)

Autres villes de Victoria

Liens externes

Notes et références

Sources

  1. Australian Bureau of Statistics.
  • Portail de l‚ÄôAustralie Portail de l‚ÄôAustralie
Ce document provient de ¬ę Victoria (%C3%89tat) ¬Ľ.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Victoria (Etat) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Victoria (√Čtat) ‚ÄĒ 37¬į0‚Ä≤S 144¬į0‚Ä≤E / 37, 144 ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Victoria (Australie) ‚ÄĒ Victoria (√Čtat) Pour les articles homonymes, voir Victoria. Victoria (Victoria) ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • √Čtat du Victoria ‚ÄĒ Victoria (√Čtat) Pour les articles homonymes, voir Victoria. Victoria (Victoria) ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • victoria ‚ÄĒ [ vikt…Ērja ] n. f. ‚ÄĘ 1846; du nom de la reine Victoria, √† qui le botaniste Lindley d√©dia la plante I ‚ô¶ (1846) Bot. Plante aquatique exotique (nymph√©ac√©es), √† fleurs rouges et blanches, et dont les immenses feuilles rondes flottent sur l eau. II ‚ô¶ ‚Ķ   Encyclop√©die Universelle

  • √Čtat du Mexique ‚ÄĒ √Čtats du Mexique Carte des √Čtats du Mexique Le Mexique est une f√©d√©ration constitu√©e de 31 √Čtats libres et souverains. Les √Čtats forment un √Čtat f√©d√©ral ou une Union, dont le gouvernement a la juridiction partielle de la capital f√©d√©rale, Mexico ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Victoria 1√®re du Royaume-Uni ‚ÄĒ Victoria du Royaume Uni Pour les articles homonymes, voir Victoria. Victoria ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Victoria Ire du Royaume-Uni ‚ÄĒ Victoria du Royaume Uni Pour les articles homonymes, voir Victoria. Victoria ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Victoria I√®re ‚ÄĒ Victoria du Royaume Uni Pour les articles homonymes, voir Victoria. Victoria ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.