Venancio Flores

ÔĽŅ
Venancio Flores
Venancio Flores

Venancio Flores Barrios, né à Trinidad le 18 mai 1808 et mort à Montevideo le 19 février 1868, est un militaire et homme politique uruguayen.

Il fut président de la République (en prenant le pouvoir par la force) dans les années 1853 à 1855 puis de 1865 à 1868, date à laquelle il fut assassiné.

Sommaire

Les premières actions militaires

Lorsque Juan Antonio Lavalleja et les Treinta y Tres Orientales d√©barqu√®rent en Uruguay pour lib√©rer le pays de la mainmise du Br√©sil dans une croisade lib√©ratrice (Cruzada Libertadora), Flores encore tr√®s jeune les accompagna et se battit √† leurs c√īt√©s comme par exemple √† la bataille de Cagancha le 29 d√©cembre 1839.

C'est pour cette raison qu'il fut nommé Commandant militaire du San José dans les années qui précédèrent la Grande Guerre, durant laquelle il se battit dans les environs de Montevideo contre les Blancos et il se rapprocha du parti Colorado et en devint rapidement un membre influent, il a alors le grade de colonel.

Le Triumvirat et l'exil

Avec la fin de cette guerre sans vainqueurs ni vaincus, √† cause du trop grand nombre de changement de gouvernements plus ou moins l√©gitimes auxquels il participa comme Ministre de la Guerre et surtout √† cause de l'arriv√©e en 1852 du Blanco Juan Francisco Gir√≥ qui ne r√©ussissait pas √† maintenir l'ordre civil, Flores fut dans un premier temps nomm√© en 1852 chef politique de Montevideo (un r√īle de pr√©fet) et prit le pouvoir l'ann√©e suivante en formant un triumvirat avec Fructuoso Rivera et Juan Antonio Lavalleja, deux h√©ros de la Guerre de Cisplatine (les chefs des Trente-trois Orientaux).

Mais la mort de Lavalleja le 22 octobre 1853 et celle de Rivera le 13 janvier 1854 fit qu'il resta seul au pouvoir jusqu'en 1855 pour terminer ce qui aurait d√Ľ √™tre le mandat de Gir√≥, m√™me si cette fin de mandat vit en ao√Ľt 1855 la ¬ę R√©volution des Conservateurs ¬Ľ men√©e par les Blancos √† Montevideo et le retour en Uruguay de Manuel Oribe, ce qui obligea Flores √† d√©placer son gouvernement √† Villa de la Uni√≥n.

En 1856, Gabriel Antonio Pereira devint président parce que les Blancos et les Colorados ne le considéraient pas comme un ennemi, mais il chassa du territoire à la fois Flores et Oribe. Le premier partit dans la province de Entre Ríos en Argentine pour se mettre au service et apporter ses connaissances militaires aux Fédéralistes argentins.

Le retour

Lorsque le candidat du parti National Bernardo Prudencio Berro arriva au pouvoir en 1860 et que celui-ci voulut d√©passer les tensions entre les deux partis politiques et initia la politique de fusion, Flores qui √©tait alors g√©n√©ral pensa √† le renverser, ce qu'il commen√ßa le 19 avril 1863 en d√©butant une nouvelle guerre civile en un lieu nomm√© ¬ę Le coin des poules ¬Ľ (Rinc√≥n de las gallinas) √† l'endroit m√™me o√Ļ les Trente-Trois Orientaux gagn√®rent une bataille importante quelques ann√©es plus t√īt. Ses premi√®res victoires furent celle de Coquimbo le 2 juin et celle de Ca√Īas le 25 juillet de cette ann√©e, nous pouvons noter que Lorenzo Latorre √©tait dans les rangs de cette arm√©e. Il investit la ville de Florida le 4 ao√Ľt 1864 et entra √† Montevideo le 21 d√©cembre de la m√™me ann√©e. Nous pouvons aussi noter qu'il participa dans le camp offensif √† la D√©fense de Paysand√ļ (dans la ville du m√™me nom) et que ses troupes aid√©es par celles br√©siliennes (formant une arm√©e d'environ 15 000 hommes) massacr√®rent les 1 000 hommes fid√®les au pr√©sident.

Enfin, il établit un gouvernement provisoire le 20 février 1865.

La dictature personnelle et la mort

C'est une dictature personnelle qu'il mit en place ce 20 février 1865 et il faisait plus attention aux demandes de ses grands voisins argentin et brésilien qu'à celles du peuple. Pour cette raison, l'Uruguay fut partie prenante dans la Guerre de la Triple Alliance qui opposa le Paraguay à l'alliance entre l'Argentine, le Brésil et l'Uruguay, guerre qui détruisit totalement le Paraguay.

Flores et son gouvernement mit quand même en place certaines mesures pour les civils comme par exemple le Code du Commerce censé réguler cette activité en 1866, installa la première liaison télégraphique entre Montevideo et Buenos Aires en 1867, tout comme la création de l'administration s'occupant du courrier cette même année. Le Code Civil apparut avec la première ligne de tramway tirée par des chevaux à Montevideo. Plus généralement, lors du mandat les premières concessions pour permettre la construction de lignes de chemin de fer furent vendues et l'immigration venant des pays européens augmenta.

En novembre 1867, des élections eurent lieu, élections que les Blancos boycottèrent et dont le taux d'abstention fut très élevé. Lorenzo Batlle, un membre de son gouvernement les gagna. Ceci engendra un important conflit entre les Colorados puisque ce ministre représentait la partie libérale du parti.

Pendant le mois de février 1868, une chaleur opprimante s'était installée à Montevideo et une épidémie de Choléra débuta dans cette même ville. C'est le 15 février que les Blancos menés par l'ancien président Berro renversèrent Flores et prirent temporairement le pouvoir.

Enfin, le 19 f√©vrier alors qu'il venait de s'enfuir face √† un groupe de Blancos qui attaqu√®rent son fort, Flores et ses lieutenants les plus proches prirent des pistolets et d√©cid√®rent d'aller dans un v√©hicule hippomobile sur les lieux o√Ļ Berro parlait aux foules. C'est lors de ce trajet que la voiture eut un accident avec une autre charrette et que des hommes de Berro l'aper√ßurent et firent feu. C'est aux cours de ces √©changes de tirs que Flores fut bless√© et qu'il trouva la mort.

Son corps fut ensuite transporté dans une charrette à ordures à la vue de tous.

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Venancio Flores de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Venancio Flores ‚ÄĒ Barrios Presidente de facto de Uruguay Gobernador Provisorio ‚Ķ   Wikipedia Espa√Īol

  • Venancio Flores ‚ÄĒ Barrios (* 18. Mai 1808 in Trinidad, Uruguay; ‚Ć 19. Februar 1868 in Montevideo) war ein uruguayischer General und Politiker. 1853 schloss sich Flores dem Milit√§raufstand gegen Pr√§sident Gir√≥ in Uruguay an und wurde 1854 selbst Pr√§sident. Doch… ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • Venancio Flores ‚ÄĒ Barrios (18 May, 1808 ‚Äď 19 February, 1868) was a Uruguayan political leader and general. Flores was President of Uruguay from 1854 to 1855 (interim) and from 1865 to 1868.Background and early careerIn 1839, he was made political chief of the… ‚Ķ   Wikipedia

  • Venancio Flores ‚ÄĒ (Montevideo, 1809 √≠dem 19 de febrero de 1868) militar y pol√≠tico uruguayo. Presidente de la Rep√ļblica en los per√≠odos de 1853 1855 (interino) y 1865 1868. Luch√≥ en la Cruzada Libertadora que se inici√≥ con el desembarco de los Treinta y Tres. En… ‚Ķ   Enciclopedia Universal

  • Flores (departamento) ‚ÄĒ Saltar a navegaci√≥n, b√ļsqueda Para otros usos de este t√©rmino, v√©ase Flores (desambiguaci√≥n). Flores ‚Ķ   Wikipedia Espa√Īol

  • Flores ‚ÄĒ Saltar a navegaci√≥n, b√ļsqueda El t√©rmino Flores hace referencia a varios art√≠culos en la wikipedia: Contenido 1 Plural de Flor 2 Lugares 3 Apellido Flores 4 ‚Ķ   Wikipedia Espa√Īol

  • Flores ‚ÄĒ (lateinisch ‚ÄěBlumen‚Äú, Plural von flos) bezeichnet: in der Pharmazie die Bl√ľten einer Heilpflanze Homo floresiensis (Mensch von Flores), einen weitl√§ufigen Verwandten des modernen Menschen von der indonesischen Insel Flores Flores hei√üt in der… ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • Flores (disambiguation) ‚ÄĒ Flores is a Spanish and Portuguese word meaning flower. Flores is the name of:*Venancio Flores, President of Uruguay from 1854 to 1855 (interim) and from 1865 to 1868. *Alberto Flores Galindo, a Peruvian intellectual *Fernando Flores, a Chilean… ‚Ķ   Wikipedia

  • Flores Department ‚ÄĒ Flores is a department of south central Uruguay.History and cultural heritageThe department is named after the former Colorado Party leader, Venancio Flores, who was born in Trinidad in the nineteenth century.The department has many sites of… ‚Ķ   Wikipedia

  • Manuel Flores Mora ‚ÄĒ Ministro de Trabajo 2 de mayo de 1968 ‚Äď 1 de junio de 1968 Predecesor ‚Ķ   Wikipedia Espa√Īol


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.