Var (departement)

ÔĽŅ
Var (departement)

Var (département)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Var.
Var
Logo 83 var.jpg
Localisation du Var en France
Administration
R√©gion Provence-Alpes-C√īte d'Azur
Préfecture Blason ville fr Toulon (Var).svg Toulon
Préfet de département Hugues Parent
Président du
conseil général
Horace Lanfranchi (UMP)
Sous-préfecture(s) Blason Ville fr Brignoles(83).svg Brignoles
Blason Draguignan.svg Draguignan
Statistiques
Population totale 985 099 hab. (2006)
Densité 165 hab./km2
Superficie 5 973 km2
Subdivisions
Arrondissements 3
Cantons 43
Intercommunalités 11
Communes 153

Le d√©partement du Var[1] est un d√©partement fran√ßais de la r√©gion Provence-Alpes-C√īte d'Azur, qui doit son nom au fleuve c√ītier qui constituait jadis la limite orientale du d√©partement mais ne l'arrose plus aujourd'hui. C'est le seul d√©partement fran√ßais a avoir eu quatre chefs-lieux diff√©rents : Toulon , Grasse , Brignoles , Draguignan. Les habitants du Var sont appel√©s les Varois. L'Insee et la Poste lui attribuent le code 83.

Sommaire

Nom

Le département du Var tire son nom du fleuve Var qui délimitait autrefois sa limite orientale, avant le rattachement du comté de Nice à la France et l'incorporation de l'arrondissement de Grasse au sein du nouveau département des Alpes-Maritimes. Depuis, le département porte le nom d'un cours d'eau qui lui est étranger, cas unique en France.

Plusieurs projets de changement de nom du département ont été proposés, sans résultats. Parmi ceux-ci figure celui de rebaptiser le Var département de l'Argens, du nom du principal fleuve traversant le département, d'ouest en est. Mais il semble pour l'heure que le département conserve le nom sous lequel il est bien connu, notamment à l'extérieur du territoire.

Géographie

Hyères, ville médiévale
Article d√©taill√© : G√©ographie du Var.

Le Var fait partie de la r√©gion Provence-Alpes-C√īte d'Azur. Il est limitrophe des d√©partements des Bouches-du-Rh√īne √† l'ouest, du Vaucluse (sur quelques centaines de m√®tres √† peine), des Alpes-de-Haute-Provence au nord, des Alpes-Maritimes √† l'est, et est baign√© par la mer M√©diterran√©e au sud.

Le d√©partement du Var est form√© √† partir du Comt√© de Provence et constitue une superficie de 6032 km¬≤ avec 420 km de littoral (√ģles incluses). Il est d√©coup√© en neuf districts. Il s'√©tendait jusqu‚Äô√† la rivi√®re √©ponyme, laquelle √©tait une fronti√®re s√©parant la France du Comt√© de Nice. Mais l'adjonction en 1860 de l'arrondissement de Grasse aux Alpes-Maritimes a modifi√© la g√©ographie administrative, ce qui fait qu'aujourd'hui la rivi√®re Var ne coule plus dans le d√©partement qui porte son nom, mais bien dans celui des Alpes-Maritimes!

Le Var est un d√©partement dont 62% de la superficie est bois√©e soit 341 000 Ha. Ce qui en fait le d√©partement le plus bois√© de France, avec quelques hectares de plus que les Landes (61.9 %). Le Var poss√®de un relief vari√© avec deux parties g√©ologiquement diff√©rentes: la partie calcaire sur tout l'ouest d'un axe Toulon-Draguignan, et une partie cristalline √† l'est.

Les principaux massifs c√ītiers sont:

  • les Maures (point culminant √† 771 m) et l‚ÄôEst√©rel (point culminant 618 m) qui sont de sol cristallin .
  • √Ä l‚Äôouest du d√©partement se trouve le massif de la Sainte-Baume (point culminant 1 147 m).
  • Au nord-est du d√©partement, la montagne de Lachens (1 715 m) est le point culminant du d√©partement.
  • Les plans au nord du d√©partement dont le Plan de Canjuers s‚Äô√©l√®vent graduellement de 500 √† 1000 m. Au sud et √† l‚Äôouest d'autres plateaux comme celui du Siou Blanc au nord de Toulon, sont √† une moyenne de 400 √† 700 m d'altitude.

Climat

Plage de la Courtade sur Porquerolles
Article d√©taill√© : Climat du Var.

Avec un Climat m√©diterran√©en, le Var est habitu√© aux fortes chaleurs, cependant en 2003 lors de la canicule et en juillet/ao√Ľt 2005, les pics de chaleurs ont √©t√© tels que de nombreux feux se sont d√©clar√©s, emportant notamment une grande partie de la v√©g√©tation du Massif des Maures. La Garde-Freinet et le Plan de la Tour ont √©t√© tr√®s s√©v√®rement touch√©s. Si certains feux furent accidentels, d'autres mises √† feu furent volontaires en plusieurs endroits de la r√©gion. Toulon est statistiquement la ville de France m√©tropolitaine la plus ensoleill√©e, apr√®s Font-Romeu et la Cerdagne dans les Pyr√©n√©es-Orientales.

Histoire

Article d√©taill√© : Histoire du Var.

Le département a été créé à la Révolution française, le 4 mars 1790 (décret du 26 février 1790) en application de la loi du 22 décembre 1789, à partir d'une partie de la province de Provence.

Son chef-lieu, d'abord fixé à Toulon, fut déplacé pour punir les Toulonnais d'avoir livré leur ville aux Britanniques en 1793. Grasse devint alors chef-lieu, remplacée à son tour par Brignoles en 1795 puis Draguignan en 1797. Finalement Toulon est redevenue chef-lieu du département en 1974.

Le d√©partement suivit les progr√®s de la R√©volution fran√ßaise avec int√©r√™t, comme en t√©moigne le nombre de soci√©t√©s populaires, 115 en 1794[2]. De la m√™me fa√ßon, 96 % des pr√™tres acceptent de pr√™ter serment √† la constitution civile du clerg√©[3].

À partir de 1795, dans chaque département une administration centrale et, dans chaque canton, une administration locale sont instaurées.

En 1800, Napol√©on Bonaparte r√©forme en profondeur l'organisation de l'√Čtat. L'administration du d√©partement est confi√©e au pr√©fet. Le chemin de fer parvient √† Toulon en 1859.

Lors de la création des Alpes-Maritimes en 1860, après l'annexion à la France du comté de Nice, le Var est amputé de sa partie la plus orientale, qui constitua l'arrondissement de Grasse dans le nouveau département. Suite à cette modification, le Var ne coule plus aujourd'hui dans le département auquel il a donné son nom.

En 1884, le choléra endeuille Toulon. Homme de tous les défis et médecin, Georges Clemenceau affronte l'épidémie.[non neutre] Alors député de la Seine, il plaide la cause du Var à la Chambre. Immédiatement adopté par les Varois, il en est le député de 1888 à 1893 et sénateur de 1902 à 1920.

Au XXe si√®cle, la guerre de 1914-1918 stimule la production industrielle int√©ressant la d√©fense nationale, mais elle frappe notamment les industries alimentaires.

Le d√©partement est occup√© par l‚ÄôItalie fasciste de novembre 1942 √† septembre 1943[4]. En 1942, l'arm√©e allemande envahit la zone sud, et occupe le d√©partement du Var en 1944. Le 15 ao√Ľt de cette ann√©e, dans la nuit, des commandos fran√ßais d√©barquent au Cap N√®gre, au Trayas, √† Saint-Tropez, √† Sainte-Maxime ou encore √† Saint-Rapha√ęl (voir d√©barquement de Provence). La flotte revient √† Toulon le 13 septembre.

Le Var a √©t√© une terre d'accueil pour les rapatri√©s d'Alg√©rie (environ 100 000), lesquels se sont tout √† fait int√©gr√©s dans ce d√©partement m√©diterran√©en. Le Var est aujourd'hui un territoire en plein d√©veloppement, tant sur le plan √©conomique que d√©mographique, en partie gr√Ęce √† son cadre de vie et sa vocation touristique.

√Čconomie

Article d√©taill√© : √Čconomie du Var.

La principale source de revenus est le tourisme.

Le Var s'engage maintenant dans une nouvelle voie, la terre cultiv√©e est exclusivement consacr√©e aux productions suivantes : fleurs, fruits, primeurs et vin.

Le Var va multiplier de nombreux investissements dans le photovolta√Įque comme le site pilote de Cotignac (http://www.lessourcesdelinfo.info/Le-Domaine-de-Nestuby-s-equipe-en-photovoltaique_a3892.html)

Démographie

Article d√©taill√© : D√©mographie du Var.

Les habitants du Var se nomment les Varois.

Culture

Tourisme

Le Var (comme la plupart des d√©partements de la c√īte m√©diterran√©enne) est une importante destination touristique. On peut en particulier y visiter les caves et les vignobles de Bandol, voir les villages perch√©s du pays de Fayence (Montauroux, Fayence, Callian, Seillans, Tourrettes, Saint-Paul-en-For√™t, Mons, Tanneron), faire une randonn√©e dans le massif de l'Esterel, de la planche √† voile sur la presqu'√ģle de Giens, ou prendre un bateau pour l'√ģle de Porquerolles ou le parc naturel sous-marin de l'√ģle de Port-Cros. La plage de Cavalaire-sur-Mer est √©galement la plus longue plage de sable de la c√īte. La ville de Saint-Tropez est aussi situ√©e dans le Var. Ne pas oublier non plus le nord du d√©partement : le Haut-Var et ses villages perch√©s dans les collines, avec les sites majestueux des Gorges du Verdon et du Lac de Sainte-Croix, ou bien le sud-est avec le Lac de Saint-Cassien.

Communes ayant plus de 10 % de r√©sidences secondaires

Selon le recensement g√©n√©ral de la population du 8 mars 1999, 27,4 % des logements disponibles dans le d√©partement √©taient des r√©sidences secondaires.

Ce tableau indique les principales communes du Var dont les résidences secondaires et occasionnelles dépassent 10% des logements totaux.

Transports

Routiers

Le d√©partement est desservi par trois autoroutes : l'autoroute A8 (Aix en Provence - Fronti√®re italienne) qui traverse le centre du d√©partement d'est en ouest, l'autoroute A57 qui relie Le Luc √† Toulon et l'autoroute A50 qui relie Toulon √† Marseille.
Ces trois autoroutes sont gérés par le réseau Escota.
On peut également citer l'autoroute A570 qui relie l'A57 à Hyères, cette portion est gratuite et non concédée.

Sur une grande partie de son parcours l'autoroute A8 longe la nationale 7 qui est un axe très emprunté.
La RD98 (ancienne nationale 98) relie l'agglomération toulonnaise au Golfe de Saint-Tropez.

Politique

Article d√©taill√© : Politique du Var.

Administration

Blason du Var

Liste des Présidents du conseil général successifs
Période Identité Parti Qualité
1956 1985 Edouard Soldani PS Maire de Draguignan et Sénateur
1985 1994 Maurice Arreckx UDF Maire de Toulon
1994 2001 Hubert Falco UDF Sénateur
2001 En cours Horace Lanfranchi UMP Conseiller Général

Voir aussi

√Čdition

  • M√©moires du Var, con√ßu par le Comit√© D√©partemental du Tourisme du Var : histoire contemporaine du Var au travers de 5 p√©riodes qui ont marqu√© de leur empreinte la terre varoise : 1851, 1870, 1914-1918, 1939-1945, Indochine, et pour chacune de ces p√©riodes, une liste de manifestations et de personnalit√©s ayant influenc√© l'histoire de ce d√©partement

Articles connexes

Liens externes

Notes

  1. ‚ÜĎ En occitan proven√ßal, c'est Var selon la norme classique et la norme mistralienne.
  2. ‚ÜĎ Albert Ceccarelli, La R√©volution √† l‚ÄôIsle sur la Sorgue et en Vaucluse, √Čditions Scriba, 1989, 2-86736-018-8, p 27
  3. ‚ÜĎ Albert Ceccarelli, La R√©volution..., p 30
  4. ‚ÜĎ St√©phane Simonnet, Atlas de la Lib√©ration de la France, √©d. Autrement, Paris, 1994, r√©imp. 2004 (ISBN 2-7467-0495-1), p 60

43¬į30‚Ä≤N 06¬į20‚Ä≤E / 43.5, 6.333

  • Portail de la Provence-Alpes-C√īte d‚ÄôAzur Portail de la Provence-Alpes-C√īte d‚ÄôAzur
  • Portail du Var Portail du Var
  • Portail de la politique Portail de la politique
  • Portail de la France Portail de la France
  • Portail du droit fran√ßais Portail du droit fran√ßais
Ce document provient de ¬ę Var (d%C3%A9partement) ¬Ľ.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Var (departement) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Var (d√©partement) ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Var. Var ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Var (D√©partement) ‚ÄĒ Var (83) Region ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • D√©partement du Var ‚ÄĒ Var (d√©partement) Pour les articles homonymes, voir Var. Var ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • VAR ‚ÄĒ oder VAR ist der Name eines franz√∂sischen D√©partements, siehe Var (D√©partement) der Name eines franz√∂sischen Flusses, siehe Var (Fluss) der Name einer nordischen Gottheit, siehe Var (Mythologie) ein Ort in Rum√§nien, siehe Var (SńÉlaj) das… ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • Var [2] ‚ÄĒ Var, Departement im s√ľd√∂stlichen Frankreich, ist nach dem Flu√ü V. benannt, der jedoch seit der Zuteilung des Arrond. Grasse zu dem neugebildeten Depart. Seealpen (1860) nicht mehr das Departement ber√ľhrt, wird von den Departements Niederalpen… ‚Ķ   Meyers Gro√ües Konversations-Lexikon

  • D√©partement (Frankreich) ‚ÄĒ Karte der franz√∂sischen D√©partements in Europa Frankreich ist in 100 D√©partements [depa Ät…ôňąm…ĎŐÉ] (deutsche Schreibweise: Departement) unterteilt, die in 26 Regionen gruppiert sind. 96 der 100 D√©partements liegen in Europa, die restlichen 4 sind… ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • Departement Calvados ‚ÄĒ Calvados (14) Region ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • Departement Meurthe-et-Moselle ‚ÄĒ Meurthe et Moselle (54) ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • Departement Moselle ‚ÄĒ Moselle (57) Region Lothringen ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • D√©partement Meurthe-et-Moselle ‚ÄĒ Meurthe et Moselle (54) ‚Ķ   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.