Vaporisateur

ÔĽŅ
Vaporisateur

Vaporisateur (phytothérapie)

Le Volcano : le vaporisateur de r√©f√©rence qui √† servit aux derni√®res √©tudes scientifiques sur la vaporisation. Le ballon retient la vapeur cr√©e par chauffage par convection.
Vaporisateur avec chauffage par conduction créé en 1994. Les extraits de plante sont placés sur la coupelle métallique qui est chauffée électriquement. La cloche de verre retient la vapeur qui peut ensuite être inhalée par l'intermédiaire du tube en plastique.

Un vaporisateur est un appareil utilisé pour libérer sous forme de vapeur les principes actifs contenus dans certaines plantes.

C'est un appareil généralement électrique utilisé en phytothérapie et en aromathérapie.

La vaporisation consiste à chauffer des extraits de plante en dessous de la température de vaporisation des principes actifs contenus dans ces plantes.

À cette température, les substances contenues dans les extraits de plante se transforment en vapeur par effet de sublimation (physique).

Sommaire

Histoire

La fumigation, ou vaporisation était bien connue des Scythes, si l'on en croit l'historien grec Hérodote[1] (450 av. J.-C.), qui décrit une séance de fumigation collective entrainant l'hilarité des participants. Le professeur Serguei Ivanovich Rudenko, archéologue russe, a confirmé l'utilisation courante du cannabis par les Scythes avec la découverte en 1929 sur le site de Pazyryk d'un chaudron de bronze rempli de graines de chanvre carbonisées, ainsi que des vêtements de chanvre et des encensoirs métalliques[2].

Les trois principales √©volution des vaporisateurs "modernes" :

1981 : cr√©ation de "TILT", le premier vaporisateur √©lectrique. Il ne sera pas commercialis√©.[3]

1994 : cr√©ation du vaporisateur BC (photo illustrant l'article), premier vaporisateur vendu en grand nombre.

2000 : cr√©ation du Volcano (vaporisateur le plus efficace du march√© d'apr√®s les utilisateurs)[4]

Types de vaporisateurs

  1. Chauffage par conduction thermique : Les vaporisateurs les moins on√©reux utilisent ce proc√©d√©. Les extraits de plante sont directement au contact de la source de chaleur, ce qui a tendance √† alt√©rer plus ou moins le gout. Les temp√©ratures ne sont pas stables ce qui peut avoir comme cons√©quences de bruler les v√©g√©taux. Le plus simples d'entre eux utilisent un simple briquet comme source de chaleur. Ceux-ci peuvent ais√©ment √™tre fabriqu√©s √† la maison, pour moins de 5‚ā¨.
  2. Chauffage par rayonnement : Une ampoule halog√®ne est utilis√©e pour le chauffage. La temp√©rature augmente car les extraits de plante absorbent l'√©nergie lumineuse.
  3. Chauffage par convection sans soufflerie : Ces vaporisateurs utilisent un tube alimentaire (silicone, caoutchouc, plastique...), √† travers lequel l'utilisateur inhale la vapeur.
  4. Chauffage par convection avec soufflerie : Ces vaporisateurs font passer de l'air chaud √† travers les mati√®res v√©g√©tales √† l'aide d'une pompe √† air ou d'un ventilateur. Ces vaporisateurs sont fournit avec des sacs alimentaires qui r√©sistent √† la chaleur. Le vaporisateur remplie le sac de vapeur. L'utilisateur d√©tache le sac et inhale la vapeur ainsi refroidie. L'eau et la glace peuvent √™tre utilis√© √† la place du sac pour refroidir la vapeur.

D'autres √©l√©ments sont √† prendre en compte dans un vaporisateur :

  • Les mat√©riaux qui constituent l'√©l√©ment de chauffage (c√©ramique, quartz...)
  • Les mat√©riaux qui constituent le corps du vaporisateur
  • La pr√©cision du thermostat du vaporisateur (temp√©rature de chauffage modifiable et plus ou moins pr√©cise)

Utilisation des vaporisateurs

Les avantages :

  • dosage pr√©cis des principes actifs d√©livr√©s (possibilit√© d'augmenter progressivement jusqu'√† obtention du niveau d√©sir√©)
  • action rapide : quelques minutes (contrairement aux infusions, comprim√©s, teintures)
  • √©conomique : les principes actifs sont d√©livr√©s sans perte
  • puret√© des effets du fait de la non-combustion des plantes
  • la vapeur est quasi-transparente et est peu odorante. La vapeur se dissout tr√®s rapidement dans l'air (l'entourage n'est pas g√™n√©)

Les inconv√©nients :

  • besoin d'√©nergie √©lectrique (prise, accumulateurs...) pour les mod√®les √©volu√©s
  • prix √©lev√© (un vaporisateur de qualit√© coute rarement moins de 300,00 ‚ā¨) pour les mod√®les √† convection
  • pr√©cautions √† prendre (risque de brulures : tenir hors de la port√©e des enfants)
  • peu de mod√®les vraiment discrets.

Les températures de vaporisation

Nom de la plante Nom binominal Partie de la plante utilisée Température
Camomille sauvage Matriarca chamomilla fleurs 190¬įC (374¬įF)
Cannabis Cannabis sativa fleurs femelles 200¬įC (392¬įF)

Source : T√©trahydrocannabinol

Eucalyptus Eucalyptus globulus feuilles 130¬įC (266¬įF)
Houblon Humulus lupulus c√īnes 154¬įC (309¬įF)
Lavande Lavendula angustifolia fleurs 130¬įC (266¬įF)
M√©lisse officinale Melissa officinalis feuilles 142¬įC (288¬įF)
Sauge officinale Salvia officinalis feuilles 190¬įC (374¬įF)
Thym Thymus vulgaris feuilles 190¬įC (374¬įF)

Lorsque l'on chauffe les extraits de plante à une température proche de la température de vaporisation, des produits de dégradation pyrolytiques irritants apparaissent. Ceux-ci peuvent être nocifs. Il est donc conseillé de chauffer les extraits au-dessous de cette température.

La vaporisation n'est pas cens√© bruler les v√©g√©taux (car la cellulose qu'ils contiennent ne brule qu'au-dessus de 230¬įC (446¬įF), ce qui permet de r√©p√©ter plusieurs fois l'inhalation avec les m√™mes extraits de plante.

Aucune √©tude sur l'abus de vaporisation n'a √©t√© men√©e √† ce jour. Aucun effet secondaire notoire n'a √©t√© d√©crit par les h√īpitaux qui utilisent ces appareils (Suisse, Autriche...)

Les plantes les plus utilisées en vaporisation sont le tabac et le cannabis car la vaporisation est une alternative à la cigarette, au cannabis ingéré ou fumé. L'irritation des poumons (bronchites...) est ainsi minimisée (pas de fumée, pas de goudrons).


La quantit√© de principes actifs contenue dans la vapeur d√©pend des facteurs suivants :

  • Qualit√© : La concentration en principes actifs dans les extraits de plante utilis√©s.
  • Quantit√© : La quantit√© de mat√©riel pouvant √™tre chauff√©( entre 0.3 et 0.9 gramme par remplissage en fonction du vaporisateur employ√©).
  • Surface : Plus les plantes sont finement hach√©es, plus la surface en contact avec la chaleur est grande.
  • Temp√©rature : Une temp√©rature plus √©lev√©e lib√®re davantage d'ar√īmes et principes actifs en une fois.

Vaporisateur et cannabis

Une √©tude m√©dicale a montr√© que la vapeur produite par le vaporisateur Volcano est compos√©e de 95 % de THC[5].

D'autres études médicales sont disponibles [6],[7],[8] par exemple l'étude d'Arno Hazekamp[9].

Les effets néfastes de la fumée de cannabis représentent l'obstacle majeur à la possibilité d'utiliser le cannabis dans un cadre médical. Les conclusions de ces études sont que la vaporisation est un procédé fiable pour délivrer du cannabis au patient sans les effets néfastes de la fumée et de ses nombreux sous-produits de combustion.

L'effet ¬ę stone ¬Ľ (cassant, assommant) n'existe que tr√®s faiblement avec un vaporisateur. L'effet ¬ę high ¬Ľ (euphorisant, √©nerg√©tique) est plus pr√©sent, et ce m√™me avec de la r√©sine (ou haschich). De m√™me les effets sont plus "c√©r√©braux" que "physiques".

Notes et références

  1. ‚ÜĎ H√©rodote, texte √©tabli et traduit par Legrand P. E., Histoires (livre IV), Melpom√®ne. Collection des Universit√©s de France, Les Belles Lettres, Paris, 1985. ¬ß73-74
  2. ‚ÜĎ Rudenko, Serguei. I. Frozen Tombs of Siberia : The Pazyryk Burials of Iron Age Horsemen. University of California Press, Berkeley, CA, U.S.A., 1970. (ISBN : 0520013956)
  3. ‚ÜĎ Cannabis Vaporization: A Promising Strategy for Smoke Harm Reduction. By D. Gieringer, published in Journal of Cannabis Therapeutics Vol. 1#3-4: 153-70 (2001) Summary.
  4. ‚ÜĎ Page Entreprise du site du fabricant du Volcano (storz-bickel)
  5. ‚ÜĎ (en) Cal NORML/MAPS Study Shows Vaporizer Can Drastically Reduce Toxins in Marijuana Smoke ((fr) traduction)
  6. ‚ÜĎ Cannabis Vaporizer Combines Efficient Delivery of THC with Effective Suppression of Pyrolytic Compounds By D. Gieringer et.al. Journal of Cannabis Therapeutics, Vol. 4(1) 2004, [1]
  7. ‚ÜĎ Marijuana Water Pipe and Vaporizer Study. By D. Gieringer. Newsletter of the Multidisciplinary Association for Psychedelic Studies MAPS - Volume 6 Number 3 Summer 1996 [2]
  8. ‚ÜĎ Marijuana Vaporizer Provides Same Level Of THC, Fewer Toxins, Study Shows, Official Journal of the American Academy of Neurology (summarized by Science Daily) (05-16-2007). Consult√© le 2007-06-06.
  9. ‚ÜĎ √©tude d'Arno Hazekamp

Articles connexes

Liens externes

Ce document provient de ¬ę Vaporisateur (phytoth%C3%A9rapie) ¬Ľ.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Vaporisateur de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • vaporisateur ‚ÄĒ [ vap…Ērizat…∂r ] n. m. ‚ÄĘ 1884; ¬ę inhalateur ¬Ľ 1824; de vaporiser ‚ô¶ Petit pulv√©risateur. ‚áí a√©rosol, atomiseur, 1. bombe, brumisateur, n√©buliseur, spray. Vaporisateur √† parfum. ‚óŹ vaporisateur nom masculin Flacon de toilette muni d un dispositif… ‚Ķ   Encyclop√©die Universelle

  • vaporisateur ‚ÄĒ garintuvas statusas T sritis fizika atitikmenys: angl. evaporator; vaporizer vok. Evaporator, m; Verdampfer, m rus. –ł—Ā–Ņ–į—Ä–ł—ā–Ķ–Ľ—Ć, m pranc. √©vaporateur, m; vaporisateur, m ‚Ķ   Fizikos terminŇ≥ Ňĺodynas

  • VAPORISATEUR ‚ÄĒ n. m. Instrument qui sert √† projeter un liquide en gouttelettes qui ressemblent √† une vapeur ‚Ķ   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Vaporisateur ‚ÄĒ Dieser Artikel besch√§ftigt sich mit dem Verdampfungsger√§t Vaporizer. F√ľr Vaporizer oder Vaporisator als Ger√§t zur Sterilisation, siehe Sterilisator und Autoklav. Ein Vaporizer oder Vaporisator (w√∂rtlich Verdampfer) ist ein Ger√§t zur Verdampfung… ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • vaporisateur ‚ÄĒ (va po ri za teur) s. m. Vase qui sert √† la vaporisation d un liquide ‚Ķ   Dictionnaire de la Langue Fran√ßaise d'√Čmile Littr√©

  • vaporisateur ‚ÄĒ nm. vaporizateu (Albanais.001b) / √≤(r) (001a | Villards Th√īnes) ‚Ķ   Dictionnaire Fran√ßais-Savoyard

  • Vaporisateur (phytoth√©rapie) ‚ÄĒ Le Volcano : le vaporisateur de r√©f√©rence qui a servi aux derni√®res √©tudes scientifiques sur la vaporisation. Le ballon retient la vapeur cr√©√©e par chauffage par convection ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Vaporisateur nasal ‚ÄĒ Un vaporisateur nasal est un appareil utilis√© pour lib√©rer dans le nez certaines substances sous forme de fines gouttelettes. Les substances lib√©r√©es peuvent √™tre de l eau lorsque l on cherche seulement √† hydrater le nez ou des substances avec… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Bong ‚ÄĒ Pipe √† eau Pour les articles homonymes, voir Pipe, Bong et Bang. Une pipe √† eau ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Pipe a eau ‚ÄĒ Pipe √† eau Pour les articles homonymes, voir Pipe, Bong et Bang. Une pipe √† eau ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.