Uruks-Haï

Uruk-hai

Statue d'un Uruk de Saroumane tel que représenté dans les films de Peter Jackson

Dans l'œuvre de J. R. R. Tolkien, les Uruk-hai[1] sont une race d'Orques.

Sommaire

Description

Les Uruk-hai sont plus forts que les Orques de base, et capables de combattre et de se déplacer le jour[2].

J.R.R. Tolkien ne donne pas leur origine exacte, contrairement à l'adaptation cinématographique de Peter Jackson (voir ci-dessous).

Bien qu'ils soient l'œuvre de Sauron et commencent à parcourir la Terre du Milieu en 2475 du Troisième Âge (vers la fin du règne du surintendant Denethor Ier) avec leur apparition la première fois en Ithilien et leur assaut destructeur sur Osgiliath, ils furent également employés par Saroumane. Ainsi, un détachement d'éclaireurs Uruk-haï de Saroumane attaquèrent la Communauté de l'Anneau à Amon Hen et furent responsables de la mort de Boromir ainsi que de l'enlèvement de Merry et Pippin.

À la Bataille de Fort-le-Cor, ils combattent à l'aide d'armures lourdes, de casques, d'arbalètes, de piques, de sabres, et d'échelles.

Très liés au sein d'une même compagnie, les Uruk-hai sont cependant hostiles aux autres Orques, avec lesquels ils se battent à la moindre occasion pour affirmer leurs supériorité face aux troupes de Sauron qu'ils surnomment " Rats de Morgul" ; c'est d'ailleurs cela qui permit à Merry et Pippin, dans l'intrigue du Seigneur des Anneaux, de s'échapper : ils auraient été conduits directement en Isengard si les Orques du Mordor n'avaient pas insisté sur la pause près de Fangorn (ce qui permit aux Rohirrim de les massacrer). Frodon et Sam, quant à eux, réussirent à s'échapper de la tour de Cirith Ungol grâce à un combat survenu entre les compagnies de Cirith Ungol et de Minas Morgul au sujet de la cotte de mailles de mithril portée par Frodon.

Étymologie et orthographe

En Noir Parler, uruk désigne les grands Orques et -hai signifie « race, peuple »[3]. On a donc Uruk au singulier et Uruk-hai ou Uruks au pluriel.

Il existe plusieurs dénominations :

  • Uruk-hai qui est l'orthographe dans la version originale du livre et les films (VO et VF) ;
  • Ourouk-Haï ou encore "Hourouk-Hai" qui est le mot dans la traduction française de Francis Ledoux (1972-1973).

Représentants

  • Uglúk : chef des Uruk-hai de la bande d'éclaireurs envoyée par Saroumane.
  • Lurtz (dans l'adaptation de Peter Jackson) : Lurtz est d'une efficacité à toute épreuve, un chef maléfique et sanguinaire qui n'hésiterait pas à massacrer quiconque lui barrerait le chemin. C'est en quelque sorte le "champion de l'Isengard", il motive ses troupes comme n'importe quel autre meneur. Sa force inégalée et sa cruauté font de lui certainemant l'un des plus grands combattants dans les rangs de Saroumane. Il n'hésite pas à suivre la Communauté de l'Anneau dans le noir dessein d'en détruire les membres un à un. Après avoir tué Boromir avec ses flèches trempées de poison mortel, il est décapité par Aragorn.
  • Shagrat : C'est le chef des Uruk-hai de Cirith Ungol.

Dans l'adaptation de Peter Jackson

Les Uruk-hai, chez Jackson, sont donc des créatures mi-Orques mi-Gobelins (alors que J.R.R. Tolkien utilise Gobelins et Orques comme des synonymes[4]) créées par Saroumane.

Ce mélange de races ne s'est pourtant pas fait par hasard : c'est volontairement que les Uruk-hai ont été enfantés, mi par magie, mi organiquement, par une méthode que seuls les sorciers maitrisent. Au départ, ils ne constituaient pas une espèce à part entière, mais ils ont appris à s'adapter à leur milieu, si bien que petit à petit ils sont devenus de redoutables maîtres de guerre.

Tout comme les Orques, les Uruk-hai possèdent force et cruauté, ainsi qu'un goût immodéré pour la guerre et le sang humain. L'on peut dire que si chez Jackson les Orques sont déjà bien cruels, ce ne sont que des anges comparés aux Uruk-Hai. Les humains sont d'ailleurs les proies préférées des Uruk-Hai : ils constituent un mets de choix si l'on aime la chair humaine...

La peau des Uruk-hai est marron foncée, voire même rougeâtre et leur sang noir ; ils ne craignent pas la douleur et peuvent même supporter la torture sans broncher. Ils sont réputés pour leurs capacités au combat et pour courir sur de longues distances durant de longues durées quand ils sont à la poursuite de leur proie. Ce sont des véritables machines de guerre entrainées à tuer.

Plus forts que trois Orques réunis, ils sont d'une grande taille, sont équipés d'imposantes armures et de longues épées dont la particularité est qu'elles ont un repli à l'extrémité de la lame pour abattre leurs victimes avec plus de facilité. Ils affectionnent tout particulièrement les arcs et les arbalètes dont ils garnissent copieusement les flêches de poison mortel. Par ailleurs, à la bataille de Fort-le-Cor, ils se montrent capables d'utiliser des balistes aussi bien comme arme de jet que comme tracteurs d'échelles lourdes aux murs.

Notes

  1. Terme improprement francisé en Ourouk-haï dans la traduction française du Seigneur des Anneaux.
  2. Voir TT/77 et RK/333
  3. Voir RK/409
  4. Voir VI/437 et L144 (J.R.R. Tolkien à Naomi Mitchinson)
  • Portail de la Terre du Milieu Portail de la Terre du Milieu
  • Portail des créatures imaginaires Portail des créatures imaginaires
Ce document provient de « Uruk-hai ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Uruks-Haï de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Uruks-Haïs — Uruk hai Statue d un Uruk de Saroumane tel que représenté dans les films de Peter Jackson Dans l œuvre de J. R. R. Tolkien, les Uruk hai[1] sont une race d Orques …   Wikipédia en Français

  • Uruks —  / Uruk    Anglicized form of Uruk hai of the Black Speech; a race of Orcs of great size and strength.        The soldier Orcs of the later Third Age.    A term for the large soldiers more fully referred to as Uruk hai …   J.R.R. Tolkien's Middle-earth glossary

  • Uruk-hai — In J. R. R. Tolkien s fictional universe of Middle earth, the Uruk hai (Black Speech: Orc folk ), anglicized to Uruks, were an advanced breed of Orcs that appeared during the Third Age.LiteratureThe race of Uruk hai, described as very large black …   Wikipedia

  • Uruk-hai — Raza de legendarium de J. R. R. Tolkien Estatua de un uruk hai, según fueron representados en la trilogía cinematográfica de El Señor de los Anillos. Creada por J. R. R. Tolkien Hábitat …   Wikipedia Español

  • Ourouk-Haï — Uruk hai Statue d un Uruk de Saroumane tel que représenté dans les films de Peter Jackson Dans l œuvre de J. R. R. Tolkien, les Uruk hai[1] sont une race d Orques …   Wikipédia en Français

  • Uruk-haï — Uruk hai Statue d un Uruk de Saroumane tel que représenté dans les films de Peter Jackson Dans l œuvre de J. R. R. Tolkien, les Uruk hai[1] sont une race d Orques …   Wikipédia en Français

  • Uruk-hai — Statue d un Uruk de Saroumane tel que représenté dans les films de Peter Jackson Les Uruk hai[1] sont dans l œuvre de l écrivain britannique J. R. R. Tolkien une race d Orques …   Wikipédia en Français

  • Batallas de los Vados del Isen — Saltar a navegación, búsqueda En el Universo Imaginario de Tolkien las Batallas de los Vados del Isen fueron dos importantes batallas de la Guerra del Anillo, dadas entre fines de febrero y principios de marzo del año 3019 de la Tercera Edad del… …   Wikipedia Español

  • Rohan — Para otros usos de este término, véase Rohan (Morbihan). Rohan Reino de El Señor de los Anillos El estandarte de los eorlingas es descrito numerosas veces y consiste en un caballo blanco rampante sobre campo verde.[ …   Wikipedia Español

  • Le Seigneur des anneaux : Les Deux Tours — Pour les articles homonymes, voir Les Deux Tours (homonymie). Le Seigneur des anneaux : Les Deux Tours Données clés Titre original The Lord of the Rings: The Two Towers Réalisation …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.