Untriseptium


Untriseptium
Untriseptium
UntrihexiumUntriseptiumUntrioctium
   

137
Uts
 
               
               
                                   
                                   
                                                               
                                                               
                                                               
                                   
Uts
Uos
Table complèteTable étendue
Informations générales
Nom, symbole, numéro Untriseptium, Uts, 137
Série chimique Indéfinie, ou superactinide[1]
Groupe, période, bloc ND, 8, g
No CAS 55127-57-6 [2]
Propriétés atomiques
Configuration électronique Théoriquement [Uuo] 5g18 8s1 ;
 
sans doute altérée (effets relativistes)
Électrons par niveau d’énergie Peut-être 2, 8, 18, 32, 50, 18, 8, 1
Propriétés physiques
État ordinaire Présumé solide
Isotopes les plus stables
iso AN Période MD Ed PD
MeV
Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.

L'untriseptium est le nom provisoire attribué par l'UICPA à l'élément chimique hypothétique de numéro atomique 137 (symbole provisoire Uts).

Cet élément de la 8ème période du tableau périodique appartiendrait à la série des superactinides, et ferait partie des éléments du bloc g.

A mesure qu'on s'éloigne de l'îlot de stabilité (ne dépassant pas Z ≈ 127), les atomes hyperlourds devraient rapidement devenir extrêmement instables, au point que Z ≈ 130 est fréquemment cité comme limite « expérimentale » à l'existence pratique de ces éléments[3] ; il n'est donc pas certain que l'élément 137 puisse un jour être effectivement détecté.

Difficultés mathématiques dans la modélisation des noyaux à 137 protons et plus

Certaines équations approchées ou non relativistes font intervenir le produit αZ, dans lequel α représente la constante de structure fine, et ne sont valides que lorsque ce produit est inférieur à 1 ; dans la mesure où α ≈ 1/137, un problème apparaît à partir de l'untriseptium, pour lequel Z = 137 et donc αZ ≈ 1 :

v =\alpha\,Z\,c\approx\frac{Z}{137,036}\,c
  • L'équation de Dirac devient également invalide au-dela de Z = 137 pour la même raison, en exprimant l'énergie d'un atome à l'état fondamental par :
E=m_e c^2\sqrt{1-\alpha^2 Z^2}
me est la masse de l'électron au repos.

Ces difficultés sont levées si l'on tient compte des effets relativistes dans le cortège électronique ainsi que de la dimension non nulle des noyaux atomiques (d'autant plus sensible que ces noyaux sont gros), de sorte que la limite maximale théorique du nombre de protons dans un noyau atomique est repoussée, selon les modèles, de 35 à 70 unités au-delà de 137 (i.e. 170 à 210 protons).

Références

  1. L'élément 137 n'ayant jamais été synthétisé ni a fortiori reconnu par l'UICPA, il n'est pas classé dans une série chimique. On le range éventuellement parmi les superactinides suite aux travaux de Glenn Seaborg dans les années 1940 sur l'extension du tableau périodique, mais la tendance actuelle est plutôt de le considérer comme chimiquement « non classé ».
  2. Base de données Chemical Abstracts interrogée via SciFinder Web le 15 décembre 2009 (résultats de la recherche)
  3. Encyclopaedia Britannica : article « Transuranium Element », dont la brève section « End of Periodic Table » en fin d'article situe entre 170 et 210 le nombre limite de protons pouvant être contenus dans un même noyau, mais vers 130 la limite effective au-delà de laquelle les atomes cesseraient d'être observables.

Articles liés


  s1 s2 g f1 f2 f3 f4 f5 f6 f7 f8 f9 f10 f11 f12 f13 f14 d1 d2 d3 d4 d5 d6 d7 d8 d9 d10 p1 p2 p3 p4 p5 p6
1 H He
2 Li Be B C N O F Ne
3 Na Mg Al Si P S Cl Ar
4 K Ca Sc Ti V Cr Mn Fe Co Ni Cu Zn Ga Ge As Se Br Kr
5 Rb Sr Y Zr Nb Mo Tc Ru Rh Pd Ag Cd In Sn Sb Te I Xe
6 Cs Ba   La Ce Pr Nd Pm Sm Eu Gd Tb Dy Ho Er Tm Yb Lu Hf Ta W Re Os Ir Pt Au Hg Tl Pb Bi Po At Rn
7 Fr Ra   Ac Th Pa U Np Pu Am Cm Bk Cf Es Fm Md No Lr Rf Db Sg Bh Hs Mt Ds Rg Cn Uut Uuq Uup Uuh Uus Uuo
8 Uue Ubn * Ute Uqn Uqu Uqb Uqt Uqq Uqp Uqh Uqs Uqo Uqe Upn Upu Upb Upt Upq Upp Uph Ups Upo Upe Uhn Uhu Uhb Uht Uhq Uhp Uhh Uhs Uho
   
  g1 g2 g3 g4 g5 g6 g7 g8 g9 g10 g11 g12 g13 g14 g15 g16 g17 g18  
  * Ubu Ubb Ubt Ubq Ubp Ubh Ubs Ubo Ube Utn Utu Utb Utt Utq Utp Uth Uts Uto  


Métalloïdes Non-métaux Halogènes Gaz rares
Métaux alcalins  Métaux alcalino-terreux  Métaux de transition Métaux pauvres
Lanthanides Actinides Superactinides Éléments non classés

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Untriseptium de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Untriseptium — | |Untriseptium (pronEng|ˌʌntraɪˈsɛptiəm) is a chemical element which has not yet been observed to occur naturally or be synthesised. Its atomic number is 137 and symbol is Uts.The name Feynmanium (symbol Fy ) is also informally used, because of… …   Wikipedia

  • Superactinide — On appelle superactinide tout élément chimique dont l existence demeure à ce jour hypothétique de numéro atomique compris entre 121[1] (unbiunium) et 153 (unpenttrium). Ces éléments feraient suite aux transactinides, remplissant progressivement… …   Wikipédia en Français

  • Untrioctium — Untriseptium ← Untrioctium → Untriennium …   Wikipédia en Français

  • Atomic orbital — The shapes of the first five atomic orbitals: 1s, 2s, 2px, 2py, and 2pz. The colors show the wave function phase. These are graphs of ψ(x,y,z) functions which depend on the coordinates of one electron. To see the elongated shape of ψ(x,y,z)2… …   Wikipedia

  • FY — or fy can stand for:*Fiscal year, a 12 month period used for calculating annual financial reports in businesses and other organizations *West Frisian language (ISO 639 1 alpha 2: FY), a language spoken mostly in the province of Fryslân in the… …   Wikipedia

  • UTS — is a three letter abbreviation with multiple meanings, as described below:Computing and Science* Unix Time sharing System, an acronym used very frequently in the source code of many Unix like operating systems like Linux, FreeBSD, SunOS and many… …   Wikipedia

  • 137 (number) — 137 is the natural number following 136 and preceding 138. ← 136 138 → 137 ← 130 131 …   Wikipedia

  • Untrioctium — | |Untrioctium (pronEng|ˌʌntraɪˈɒktiəm) is an unsynthesized chemical element with atomic number 138 and symbol Uto. The name untrioctium is a temporary IUPAC systematic element name. History Significance The element is the first element with a… …   Wikipedia

  • Untrihexium — (pronEng|ˌʌntraɪˈhɛksiəm) is an unsynthesized chemical element with atomic number 136 and symbol Uth. The name untrihexium is a temporary IUPAC systematic element name. History External links * [http://www.apsidium.com/elements/136.htm Likely… …   Wikipedia

  • Unsolved problems in chemistry — tend to be questions of the kind Can we make X chemical compound? , Can we analyse it ? , Can we purify it ? and are commonly solved rather quickly, but may just as well require considerable efforts to be solved. However, there are also some… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.