Tube a ondes progressives

Tube à ondes progressives

Le tube à ondes progressives (traveling-wave tube) est un tube à vide utilisé en hyperfréquences pour réaliser des amplificateurs de faible, moyenne ou forte puissance. Il permet de réaliser des amplificateurs à bande large et à très faible bruit de fond. Il convient particulièrement bien pour les amplificateurs des satellites de communication.

Sommaire

Origines des tubes à ondes progressives

Le tube à ondes progressives a été inventé par Rudolf Kompfner en 1942 en Angleterre. Les premiers utilisés à la fin de la Seconde Guerre mondiale fournissaient quelques milliwatts de puissance et fonctionnaient à la fréquence de 2 GHz.

Ils sont le développement logique des tubes hyperfréquence apparus dans les années trente, qui ont permis de s’affranchir des limitations des tubes à grilles classiques.

Ils font partie de la famille des tubes à faisceau linéaire.

Principe de fonctionnement d’un TOP bi-collecteurs

Tube à ondes progressives. (1) Cathode; (2) Entrée du signal hyperfréquence à amplifier (ici, connecteur coaxial); (3) Aimants permanents; (4) Atténuateur; (5) Hélice; (6) Sortie du signal amplifié (ici, connecteur coaxial); (7) Enveloppe; (8) Collecteur d'électrons.

Le tube à ondes progressives (TOP, Travelling Wave Tube) est composé de quatre parties principales :

  • le canon électronique (filament, cathode, wehnelt et anode) ;
  • l’hélice ;
  • les collecteurs ;
  • l’enceinte à vide.

Le canon électronique

La cathode est la source des électrons qui constituent le faisceau électronique dans tous les tubes hyperfréquence. Elle est faite d’un mélange complexe de métaux (tungstène poreux, baryum) et portée à une température de 1050°C, environ, par un filament de tungstène enrobé d’un moulage en alumine qui favorise l’échange thermique entre le filament et la cathode.

Lorsque la cathode a atteint sa température de fonctionnement, on peut appliquer un champ électrique entre anode et cathode. La cathode émet alors un faisceau d’électrons très dense qui est accéléré par le potentiel positif de l’anode.

La forme particulière de la cathode et du wehnelt a un effet convergent sur le faisceau, qui est ainsi focalisé en un cylindre de quelques millimètres de diamètre dans la région de l’anode.

L’hélice

L’hélice est une spirale en cuivre ou en tungstène, insérée dans l’enveloppe métallique du tube, dont elle est isolée au moyen de barreaux en céramique, choisis pour leur bonne conductibilité thermique.

La focalisation du faisceau d’électrons est assurée par des aimants permanents alternés.

L’hélice est connectée à l’enveloppe en un point désigné « point hélice » des alimentations.

Le signal hyperfréquence d’entrée est appliqué à l’hélice à son extrémité côté canon.

Pour obtenir une bonne interaction entre le faisceau et l'onde hyperfréquence qui se déplace le long de l'hélice, il faut qu'ils aient une vitesse axiale proche. Comme la propagation d’une onde le long d’un fil dans le vide s’effectue à une vitesse voisine de celle de la lumière, il est nécessaire d’augmenter la longueur de son trajet pour la synchroniser au faisceau, ceci explique la forme de l’hélice. Durant leur déplacement dans le tube, les électrons sont légèrement freinés par l'onde, et de ce fait communiquent à celle-ci une partie de leur énergie. L'amplitude de l'onde sera donc plus grande à la fin de l'hélice qu'à son début : le signal a été amplifié.

Le réglage précis de la vitesse du faisceau est obtenu par l’ajustement de la tension hélice-cathode.

Les collecteurs

Leur rôle est de recueillir les électrons après leur passage à travers l’hélice. Ils reçoivent toute l’énergie que le faisceau n’a pas fournie à l’onde hyperfréquence.

  • Les tubes à deux collecteurs, issus de la technologie spatiale, permettent un gain appréciable de rendement et une diminution encore plus importante de la puissance dissipée par le TOP en petit signal.

Rôle du collecteur 1

La tension collecteur1 – cathode doit être suffisamment importante pour que les électrons les plus ralentis, lorsque le tube fonctionne à saturation, ne risquent pas de rebrousser chemin pour venir tomber sur les dernières spires de l’hélice.

  • Ce collecteur est donc polarisé à une tension proche de celle du collecteur unique des TOP conventionnels.

Rôle du collecteur 2

Il a pour mission de recueillir tous les électrons ayant conservé une vitesse suffisante pour franchir le premier collecteur. La tension collecteur 2–cathode est environ moitié de la tension collecteur 1–cathode.

  • Il s’ensuit une amélioration du rendement (qui passe typiquement de 30 à 40 %) lorsque le tube fonctionne à saturation et une diminution considérable de la puissance dissipée dans la zone « collecteur » des TOP quand ceux-ci travaillent à petit signal.
  • Par exemple, la puissance dissipée, pour des TOP de 750 W(RF), passe de 2400 W pour un TOP mono-collecteur à 1300 W pour un bi-collecteurs.

Remarque : Les tubes utilisés aujourd'hui disposent couramment de 4 collecteurs, ce qui permet d'atteindre des rendements de 60%. Des versions à 5 collecteurs sont en cours de développement, toujours pour accroître le rendement de ceux-ci.

L’enveloppe à vide

Un vide très poussé doit être maintenu en permanence durant toute la vie du TOP.

L’enceinte doit donc être en mesure de conserver ce vide (10-8 torr) sans lequel apparaissent des risques d’arc et/ou une pollution de la cathode.

Les points les plus fragiles de l’enceinte sont les accès hyperfréquence à l’entrée et à la sortie où des « fenêtres » sont inévitables. Selon la fréquence du signal, les connecteurs sont de type coaxial ou guide d’ondes.

Dégradation des TOP

Filament

La résistance tungstène du filament est dépendante de la température et présente un coefficient positif. Il est donc nécessaire de limiter l’appel de courant à froid (généralement à environ deux fois la valeur nominale).

Hélice

C’est la partie la plus fragile du TOP, et elle peut être instantanément fondue en cas d’erreur de mise en œuvre ou de mauvaise polarisation.

Le faisceau d’électrons doit rester parfaitement rectiligne, de section constante, de la sortie du canon au collecteur. Si des électrons tombent sur l’hélice (ce qui se traduit par une augmentation du courant hélice), les alimentations hélice et anode doivent être coupées. L’énergie maximale interceptée par l’hélice doit rester inférieure à la valeur spécifiée par le fabricant du tube (5 à 20 Joules selon le tube).

Les principales causes de défocalisation sont :

  • Chute de tension collecteur – cathode ;
  • Tension hélice – cathode en dehors des limites spécifiées ;
  • Tension hélice – anode en dehors des limites spécifiées ;
  • Tension filament
  • Puissance d’entrée hyperfréquence excessive ;
  • ROS de sortie excessif ;
  • Surchauffe ;
  • Présence d’un champ magnétique à proximité du tube.


  • Portail de l’électricité et de l’électronique Portail de l’électricité et de l’électronique
Ce document provient de « Tube %C3%A0 ondes progressives ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Tube a ondes progressives de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Tube à ondes progressives — Le tube à ondes progressives (traveling wave tube) est un tube à vide utilisé en hyperfréquences pour réaliser des amplificateurs de faible, moyenne ou forte puissance. Il permet de réaliser des amplificateurs à bande large et à très faible bruit …   Wikipédia en Français

  • Tubes à Ondes Progressives — Tube à ondes progressives Le tube à ondes progressives (traveling wave tube) est un tube à vide utilisé en hyperfréquences pour réaliser des amplificateurs de faible, moyenne ou forte puissance. Il permet de réaliser des amplificateurs à bande… …   Wikipédia en Français

  • Tube electronique — Tube électronique Un tube électronique (vacuum tube en américain ou thermionic valve en anglais), également appelé tube à vide ou même lampe, est un composant électronique actif, généralement utilisé comme amplificateur de signal. Le tube à vide… …   Wikipédia en Français

  • Tube à vide — Tube électronique Un tube électronique (vacuum tube en américain ou thermionic valve en anglais), également appelé tube à vide ou même lampe, est un composant électronique actif, généralement utilisé comme amplificateur de signal. Le tube à vide… …   Wikipédia en Français

  • Tube électronique — Un tube électronique (vacuum tube en américain ou thermionic valve en anglais), également appelé tube à vide ou même lampe, est un composant électronique actif, généralement utilisé comme amplificateur de signal. Le tube à vide redresseur ou… …   Wikipédia en Français

  • Ondes mécaniques progressives — Onde mécanique progressive On appelle onde mécanique le phénomène de propagation de proche en proche d une perturbation locale dans un milieu matériel, sans transport de matière. La caractéristique principale de l onde progressive étant que la… …   Wikipédia en Français

  • Propagation des ondes radio — Les ondes radioélectriques ou ondes hertziennes sont des ondes électromagnétiques qui se propagent de deux façons : dans l espace libre (propagation rayonnée, autour de la Terre par exemple) dans des lignes (propagation guidée, dans un câble …   Wikipédia en Français

  • Émetteur d'ondes radioélectriques — Pour les articles homonymes, voir Émetteur. Un émetteur d’ondes radioélectriques est un équipement électronique de télécommunications, qui par l’intermédiaire d’une antenne radioélectrique, rayonne des ondes électromagnétiques dans l’espace… …   Wikipédia en Français

  • Lampe de TSF — Tube électronique Un tube électronique (vacuum tube en américain ou thermionic valve en anglais), également appelé tube à vide ou même lampe, est un composant électronique actif, généralement utilisé comme amplificateur de signal. Le tube à vide… …   Wikipédia en Français

  • TWTA — Tube à ondes progressives Le tube à ondes progressives (traveling wave tube) est un tube à vide utilisé en hyperfréquences pour réaliser des amplificateurs de faible, moyenne ou forte puissance. Il permet de réaliser des amplificateurs à bande… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.