Trophime d'Arles

ÔĽŅ
Trophime d'Arles
Saint Trophime
V√©n√©r√© par l'√Čglise catholique romaine
Fête 29 décembre
Serviteur de Dieu ‚ÄĘ V√©n√©rable ‚ÄĘ Bienheureux ‚ÄĘ Saint

Trophime d'Arles ou Saint Trophime est un saint chrétien dont l'histoire est mal connue. Il serait le premier évêque d'Arles.

Il est fêté le 29 décembre.

Sommaire

Légendes et traditions[1]

Une légende dit que saint Trophime serait arrivé à Arles en 46. Le point de départ de cette légende est à chercher dans l'homonymie avec le compagnon de saint Paul.

Une autre l√©gende, reprise notamment par Gr√©goire de Tours, raconte qu‚Äôil aurait √©t√© un des sept missionnaires envoy√©s par Rome pour √©vang√©liser la Gaule, sous le r√®gne de l'empereur D√®ce et le premier √©v√™que d'Arles ; il serait le fondateur de l'√©glise d'Arles au IIIe si√®cle.

Iconographie

Représentations du saint
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Biographie

Mais cet évêque légendaire, pourrait avoir bien existé. En cohérence avec les propos rapportés par Grégoire de Tours, des sources ténues mais basées sur des documents authentiques - des lettres de l'évêque de Carthage Cyprien écrites dans les années 250-254 - précisent la participation d'un évêque Trofime aux évènements liés à la persécution de Dèce. En effet, peu après ces évènements, vers 252, une lettre de Cyprien à Antonianus[2] évêque en Numidie (lettre LV[3]) évoque un Trofime qui après avoir renié l’église, avait demandé à revenir en son sein.

Pour ce qui est de Trofime, au sujet duquel vous avez exprim√© le d√©sir d'avoir des explications, les choses ne sont pas telles que vous les ont pr√©sent√©es des rumeurs vagues ou des mensonges malveillants. Comme l'ont fait souvent nos pr√©d√©cesseurs, notre fr√®re a tenu compte de ce qu'imposaient les circonstances pour ramener nos fr√®res s√©par√©s. Une grande partie du peuple fid√®le s'√©tait √©loign√©e avec Trofime. Or, Trofime revenait √† l'√Čglise, il donnait satisfaction; il avouait, en demandant pardon, son erreur pass√©e; il satisfaisait encore et montrait une humilit√© parfaite en ramenant √† l'√Čglise les fr√®res qu'il en avait s√©par√©s. Aussi a-t-on √©cout√© ses pri√®res, et l'√Čglise a re√ßu non pas tant Trofime lui-m√™me qu'un tr√®s grand nombre de fr√®res qui √©taient avec Trofime et qui n'auraient point repris le chemin de l'√Čglise, si Trofime n'avait √©t√© avec eux. A la suite d'un conseil tenu l√†-bas entre plusieurs coll√®gues, on a admis Trofime, pour qui satisfaisaient le retour des fr√®res et le salut rendu √† un grand nombre. Trofime d'ailleurs n'a √©t√© admis √† notre communion qu'√† titre la√Įc, et non pas, quoi qu'aient pu vous en dire des √©crits malveillants, avec la dignit√© √©piscopale.

Bien qu‚Äôil ne soit pas affirm√© que cet √©v√™que soit l‚Äô√©v√™que d'Arles , il est impossible de ne pas apercevoir une grande concordance entre ce Trofime et l'√©v√™que l√©gendaire d'Arles Trophime. Ce Trofime, dont le patronyme est proche de Trophime, a √©t√© √©v√™que vers 250 √† la m√™me √©poque que le Trophime de Gr√©goire de Tours ; il a reni√© la foi chr√©tienne lors des pers√©cutions de D√®ce, ce que ne rappelle toutefois pas -avec une certaine logique- le r√©cit hagiographique l√©gendaire. Ce Trofime, comme le Trophime l√©gendaire, semble tr√®s connu dans la chr√©tient√© au point que Cyprien, s'adressant √† son interlocuteur, ne se sent pas oblig√© de pr√©ciser le dioc√®se dont Trofime est l'√©v√™que[4]. Cyprien nous apprend √©galement que ce Trofime, √©v√™que universellement connu, souhaite retourner dans la communaut√© de l'Eglise, ce qui suscite des interrogations de la part de ses anciens coll√®gues, tels que cet Antonianus. Or, l'√©v√™que de Carthage √©voque dans une de ses lettres suivantes, la lettre LXVIII dat√©e de 254[5], toujours √† propos du schisme novatien, l'√©v√™que d'Arles Marcianus qui refuse de r√©int√©grer dans l'Eglise les chr√©tiens repentants :

Faustinus, notre coll√®gue de Lyon, m'a √©crit √† plusieurs reprises, fr√®re tr√®s cher, pour me faire conna√ģtre (et je sais que la nouvelle vous a √©t√© aussi annonc√©e par mes autres coll√®gues dans l'√©piscopat de la m√™me province) que Marcianus d'Arles s'est joint √† Novatien, et √©loign√© de la v√©rit√© de l'√Čglise catholique et de l'unanimit√© de notre corps √©piscopal, il a adopt√© les dures maximes d'une h√©r√©sie pr√©somptueuse, qui fermant la porte de l'√Čglise √† des serviteurs de Dieu qui regrettent et pleurent leur faute, et y viennent frapper avec des g√©missements et des larmes, leur refuse les consolations et les secours de la Bont√© de Dieu et de sa paternelle Mis√©ricorde, sans se soucier d'admettre des bless√©s √† soigner leurs blessures, pr√©f√©rant les abandonner √† la rapacit√© des loups et √† la rage du diable[6].

Enfin comme √©voqu√© dans la lettre LV, un des enjeux de ce pardon papal, c'est de savoir si Trofime r√©cup√®re ou non son dioc√®se. Tous ces √©l√©ments expliquent tr√®s bien la conduite de Marcianus, √©lu √©v√™que d'Arles √† la place de Trofime, qui ne souhaite pas que Trofime reprenne sa place au sein de l‚Äô√©glise arl√©sienne. Il est donc possible que ce Trofime et le Trophime semi-l√©gendaire ne soient qu'une seule et m√™me personne comme l'admet historien du XIXe si√®cle, Wladimir Guett√©e[7].

Epilogue

Son nom a √©t√© donn√© √† la cath√©drale de la cit√© construite au Ve si√®cle ; initialement appel√© Saint-√Čtienne, l‚Äô√©difice prend le nom de Trophime au XIIe si√®cle.

Notes et références

  1. ‚ÜĎ Nominis : Saint Trophime
  2. ‚ÜĎ Cyprien avait re√ßu auparavant une lettre de ce m√™me Antonianus bl√Ęmant le pape Corn√©lius d'avoir communiqu√© avec Trofime.
  3. ‚ÜĎ LETTRE 55 - CYPRIEN A SON FRERE ANTONIANUS, SALUT. ici
  4. ‚ÜĎ L'expression l√†-bas, utilis√©e par Cyprien vis-√†-vis d'un interlocuteur se situant comme lui en Afrique, signifie toutefois que ce Trofime n'est pas un √©v√™que d'un dioc√®se africain.
  5. ‚ÜĎ Lettre de Saint-Cyprien (Epistula LXVIII) adress√©e au pape Etienne.
  6. ‚ÜĎ LETTRE 68 - CYPRIEN A √ČTIENNE SON FR√ąRE, SALUT. ici (lettres66-70)
  7. ‚ÜĎ Wladimir Guett√©e - Histoire de l'√©glise de France - Jules Renouard et Ce., 1836, page 41 ici

Voir aussi


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Trophime d'Arles de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • St-Trophime d‚ÄôArles ‚ÄĒ Arles, St. Trophime, Fassade Die ehemalige Kathedrale St Trophime ist eine r√∂misch katholische Kirche in Arles in S√ľdfrankreich. Sie war zun√§chst Abteikirche des Benediktinerordens, sp√§ter dann Bischofskirche von Arles. Sie stellt heute das… ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • Ancienne cath√©drale Saint-Trophime d'Arles ‚ÄĒ Cath√©drale Saint Trophime d Arles Pr√©sentation Culte Catholique romain Type Ancienne cath√©drale Basilique mineure depuis 1882 ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Ancienne Cath√©drale Saint-Trophime d'Arles ‚ÄĒ cath√©drale Saint Trophime d Arles Vue g√©n√©rale de l √©difice Latitude Longitude ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Cath√©drale Saint-Trophime d'Arles ‚ÄĒ Ancienne Cath√©drale Saint Trophime d Arles cath√©drale Saint Trophime d Arles Vue g√©n√©rale de l √©difice Latitude Longitude ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Saint Trophime d'Arles ‚ÄĒ Ancienne Cath√©drale Saint Trophime d Arles cath√©drale Saint Trophime d Arles Vue g√©n√©rale de l √©difice Latitude Longitude ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • √Čglise Saint-Trophime d'Arles ‚ÄĒ Ancienne Cath√©drale Saint Trophime d Arles cath√©drale Saint Trophime d Arles Vue g√©n√©rale de l √©difice Latitude Longitude ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Arles ‚ÄĒ Arles ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • Arles Cathedral ‚ÄĒ ( Cath√©drale Saint Trophime d Arles ) was a Roman Catholic cathedral dedicated to Saint Trophimus in Arles in Provence. It was the seat of the former Diocese of Arles and is now the Church of St. Trophime.It is also a national monument of… ‚Ķ   Wikipedia

  • Trophime Bi¬≠ot ‚ÄĒ Trophime Bigot Pour les articles homonymes, voir Bigot. Trophime Bigot Chanteur ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Trophime Bigot ‚ÄĒ Joven con una vela Nacimiento 1579 Arl√©s ‚Ķ   Wikipedia Espa√Īol


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.