Tricotage

Tricot

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tricot (homonymie).
Jeune fille tricotant, peinture d’Albert Anker (1884)

Le tricot est une technique permettant de produire une étoffe à partir d'un fil continu de laine ou d'autres fibres textiles. Le tricot est constitué de plusieurs boucles appelée mailles passant à travers l'une l'autre. Les mailles actives sont retenues sur des aiguilles jusqu'à ce d'autres mailles passent au travers.

En utilisant différents styles et grosseurs de fils et d’aiguilles à tricoter, il est possible de réaliser divers produits en donnant à la pièce finale une variété de couleurs, textures, poids, structure et effet.

Sommaire

La technique

Le tricot se pratique à la main le plus souvent avec deux grandes aiguilles dont le diamètre varie selon la grosseur du fil utilisé et la grosseur des mailles désirées, mais il peut aussi être réalisé à l'aide d'une machine à tricoter même s'il n'est plus question de tricotage dans ce cas.

Le tricot sur deux aiguilles s'effectue rang après rang : au bout d'un rang sur l'endroit de l'étoffe, on retourne l'ouvrage pour travailler sur l'envers. L'étoffe obtenue est plane. Afin que l'ouvrage soit droit sur ses bords, il est recommandé de ne pas tricoter la première maille de chaque rang.

On peut aussi tricoter en rond, pour obtenir un tube. On utilise alors soit un jeu de quatre ou cinq aiguilles, soit une aiguille circulaire composée de deux pointes reliées par un câble plastique. Le travail s'effectue alors constamment sur l'endroit de l'ouvrage. Cette technique était traditionnellement utilisée pour tricoter les bas et chaussettes, mais elle peut également servir à tricoter des pulls, particulièrement avec une aiguille circulaire.

Les points

Exemple de maille de tricot.

La base du tricot est la maille exécutée à l'endroit ou à l'envers dites maille endroit et maille envers; une combinaison de mailles s'appelle un point.
Les points de base sont le point « mousse » (tous les rangs sont tricotés « mailles à l'endroit » dans le tricot à plat) et le point « jersey » (un rang à l'endroit, un rang à l'envers en tricot à plat, toujours à l'endroit en tricot circulaire). Mais les deux mailles peuvent être déclinées à volonté, soit pour faire des côtes (alterner sur un même rang, de manière égale et uniforme, mailles à l'endroit et mailles à l'envers), soit pour faire des points fantaisies : le point « riz », le point « piqué », le point « jour », le point « céréale », le point « chevron », le point « tunisien », le point « chenille », le point « fantaisie », le point « nid d'abeille », et les «côtes » . Pour réaliser certains de ces points, on utilisera également le surjet simple (glisser une maille puis tricoter la suivante et rabattre la maille glissée sur la maille tricotée) ou double (glisser une maille puis tricoter ensemble les deux mailles suivantes et rabattre la maille glissée sur les mailles tricotées) en plus de la maille endroit et de la maille envers. Combiné à des mailles tricotées ensemble ou rabattues et des jetés (fil enroulé une ou plusieurs fois sur l'aiguille), on obtient des points ajourés.

Les accessoires

Pour créer toutes sortes d'ouvrages, on peut avoir recours à différentes aiguilles et accessoires : aiguilles à torsades, anneaux de marquage, épingles d'attentes, tricotin, crochets, boutons, arrête-mailles, rouets, machines à tricoter, etc.

Historique

Ateliers tricot

Les bas-reliefs égyptiens livrent déjà des représentations de divinités portant des robes-fourreaux en tricot. De même, cette technique était aussi connue en Extrême-Orient. Elle fut ramenée en Europe par les croisés.[1]

Jusqu'au milieu des années 1980, le tricot était une activité domestique courante. Mais l'augmentation du coût de la laine en pelote, la baisse du coût des articles tricotés industriellement et le travail féminin ont réduit cette activité à l'état de loisir.[1]

Depuis quelques années, le tricot est redevenu à la mode. De nombreux ateliers et cafés tricot ont vu le jour, notamment à Paris [2], Lille, Strasbourg [3],....mais aussi dans de grandes villes telles que Londres ou New York. Le tricot se fait objet de décoration grâce aux minis tricots (3cm de haut voire moins) qui se réalisent avec de fines aiguilles (à partir du 2 mm jusqu'à 0,5 mm) et très peu de fil.

Voir aussi

Notes et références

  1. a  et b Le vêtement, M.N. Boutin-Arnaud, S. Tasmadjian, Éditions Nathan, 1997. ISBN : 2-09-182472-0
  2. Café tricot
  3. Cafés tricot en France

Bibliographie

  • Le tricot pour les nuls, de Pam Allen , et Isabelle Delaye
  • L'Encyclopédie du tricot, de Katharina Buss

Articles connexes

Liens externes

Galerie

Point Jersey
Point Riz


Sur les autres projets Wikimedia :

  • Portail de la mode Portail de la mode
Ce document provient de « Tricot ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Tricotage de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • tricotage — [ trikɔtaʒ ] n. m. • 1680; de tricoter ♦ Action, manière de tricoter. Le tricotage des bas. Tricotage de la laine à la machine. ● tricotage nom masculin Action de tricoter ; travail de quelqu un qui tricote. Dans l industrie de la bonneterie,… …   Encyclopédie Universelle

  • tricotage — Tricotage. s. m. v. Il se dit du Travail d une personne qui tricote, & de l ouvrage qu elle fait. Apprendre le tricotage. se mettre au tricotage. ce tricotage est lasche, mal fait …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Tricotage — (fr., spr. Trikotahsch), allerlei mit der Hand od. auf dem Strumpfwirkerstuhl gestrickte Waaren …   Pierer's Universal-Lexikon

  • TRICOTAGE — s. m. Il se dit Du travail d une personne qui tricote, et de L ouvrage qu elle fait. Apprendre le tricotage. Se mettre au tricotage. Ce tricotage est lâche et mal fait …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • tricotage — (tri ko ta j ) s. m. 1°   Travail d une personne qui tricote. •   La femme contribue de quelque chose à la dépense, par le travail de la quenouille, par la couture, par le tricotage de quelques paires de bas, ou par la façon d un peu de dentelles …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • TRICOTAGE — n. m. Action de tricoter. Le tricotage à la machine …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • tricotage — nm. trikotazho (Albanais, Villards Thônes) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • EDICOM — Edipresse Logo de Edipresse Création 1988 Forme juridique société anonyme …   Wikipédia en Français

  • Edipresse — Création 1988 Forme juridique société anonyme …   Wikipédia en Français

  • TEXTILES (INDUSTRIES) — Les hommes se sont habillés depuis la plus haute antiquité. La recherche dans la présentation vestimentaire s’est traduite aussi bien dans la manière de concevoir des vêtements que dans le choix du matériau fibreux pour les réaliser. Ceintures,… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.