Tram-Train

ï»ż
Tram-Train

Tram-train

Le tram-train est un véhicule dérivé du tramway, apte à circuler à la fois sur des voies de tramway en centre-ville et sur le réseau ferroviaire régional, afin de relier sans rupture de charge des stations situées dans le péri-urbain, voire au-delà.

Par extension, le terme de tram-train désigne aussi le systÚme de transport en commun utilisant ce type de véhicule en interconnectant réseaux de tramway et ferroviaire régional.

Sommaire

Description

ÉlĂ©ments techniques

Ce systĂšme nĂ©cessite une interconnexion physique des rĂ©seaux urbain et ferroviaire ainsi qu’un matĂ©riel apte Ă  circuler sur les deux rĂ©seaux, c’est-Ă -dire compatible avec le chemin de fer classique (signalisation, puissance, rĂ©sistance, hauteur et distance aux quais) et les normes de sĂ©curitĂ© liĂ©es Ă  la circulation urbaine (capacitĂ©s de freinage, signalisation).

En particulier, comme les Ă©lectrifications des deux rĂ©seaux sont en gĂ©nĂ©ral diffĂ©rentes, les vĂ©hicules doivent pouvoir supporter les tensions respectives de chaque rĂ©seau (750V CC/15kV CA ; 750V CC/diesel ; 
). Dans le cas d’un vĂ©hicule Ă  traction Ă©lectrique et thermique, on parle de vĂ©hicule bi-mode.

Pour rendre possible le passage d’un systĂšme d’alimentation Ă  un autre, et pour permettre au vĂ©hicule de commuter entre l’alimentation ferroviaire et urbaine, l’infrastructure est munie d’une zone de tension nulle, appelĂ©e zone de changement de tension. Une telle zone n’est pas nĂ©cessaire dans le cas de vĂ©hicules hybrides, c’est-Ă -dire munis d’une traction diesel.

L'offre

L’offre permise par ce mode de transport en commun peut alors ĂȘtre vaste et contribuer Ă  un maillage plus efficace de l’ensemble du rĂ©seau, notamment en cas de combinaison avec le tramway classique. Dans le cas oĂč l’offre de transport urbaine ou rĂ©gionale n’est pas substituĂ©e par le tram-train, il est nĂ©cessaire de vĂ©rifier que les lignes empruntĂ©es disposent de la capacitĂ© suffisante compte tenu de l’ensemble des circulations qui doivent cohabiter sur une mĂȘme infrastructure. Du fait de son caractĂšre Ă  la fois urbain et rĂ©gional, le tram-train est souvent l’occasion de rĂ©organiser les rĂ©seaux de transport en commun existants autour de lignes de fortes, que ce soit pour le transport public routier ou ferroviaire, urbain et rĂ©gional.

Par rapport au transport ferroviaire rĂ©gional classique, l’avantage majeur du tram-train rĂ©side dans la liaison directe offerte aux usagers entre la pĂ©riphĂ©rie et le centre-ville. Il permet ainsi d’éviter les ruptures de charge liĂ©es aux correspondances en gare, que l’on rencontre habituellement pour les dĂ©placements ferroviaires pĂ©riphĂ©rie/centre-ville.

Distances entre points d'arrĂȘt

De ce fait, la distance entre les stations est trĂšs variable sur les lignes concernĂ©es, puisqu’elle varie entre une interstation faible en centre-ville (souvent infĂ©rieure Ă  500 m), alors qu’elle est typiquement de plusieurs kilomĂštres dans la partie pĂ©riurbaine de la ligne, oĂč les bourgs et villages sont plus Ă©loignĂ©s et sĂ©parĂ©s par des espaces agricoles et peu habitĂ©s[1].

Trams-trains en service

Le pionnier : Karlsruhe

Tram-Train en gare de Karlsruhe
Le tram-train de Sarrebruck

Le modÚle de Karlsruhe est le systÚme reconnu comme le premier tram-train connectant physiquement le réseau de tramway avec le réseau ferroviaire régional avec un seul matériel roulant[2].

Allemagne

Le réseau de tram-train de Sarrebruck (Allemagne) pénÚtre en France en gare de Sarreguemines.

En Allemagne, pays de naissance du tram-train, on assiste aujourd’hui, une dizaine d’annĂ©e aprĂšs la mise en Ɠuvre rĂ©ussie des premiers rĂ©seaux selon les principes de base de Karlsruhe, Ă  un renouveau de l’idĂ©e de tram-train. Les nouvelles lignes et les nouveaux rĂ©seaux (Nordhausen, Kassel, Chemnitz et Sarrebruck[3]) peuvent ĂȘtre qualifiĂ©s Ă  juste titre de tram-train de deuxiĂšme gĂ©nĂ©ration [4]. Ils reprĂ©sentent un dĂ©veloppement de l’idĂ©e de base issue de Karlsruhe et une adaptation technique de l’idĂ©e de tram-train aux conditions locales.

France

DĂ©but 2008, il n’existe pas encore de tram-train interconnectĂ© en service en France ; le Saarbahn, tram-train allemand de Sarrebruck pĂ©nĂštre sur 1,5 km en France jusqu’en gare de Sarreguemines, seulement sur les voies du rĂ©seau ferrĂ© national français.

En Île-de-France, la ligne (T)(4), mise en service en novembre 2006 bien qu’utilisant du matĂ©riel de type tram-train, est dans une situation ambiguĂ«. En effet, elle ne comporte aucune section de type urbain : la circulation se fait seulement sur des voies du rĂ©seau ferrĂ© national exclusivement dĂ©diĂ©es Ă  son usage. On est donc plutĂŽt dans le cadre d’une ligne de train lĂ©ger. Mais la donne est appelĂ©e Ă  changer avec les projets de prolongement de la ligne, qui s’effectueront en milieu strictement urbain.

La ligne Nantes - Chùteaubriant est en cours de rénovation pour la mise en service d'un tram-train Nantes (Gare de Nantes) - Nort sur Erdre en 2012, puis, au terme des travaux, le tram-train ira jusqu'à Chùteaubriant (2014). La rénovation de la ligne Nantes - Clisson est en cours de finition pour une mise en service du tram-train en 2010.

Le tram-train de Mulhouse, qui doit ĂȘtre mis en service en 2011, reliera le centre-ville Ă  Thann.

Pays-Bas

  • Depuis 2007, deux lignes de tram-train, RandstadRail, relient La Haye Ă  Zoetermeer, combinant et remplaçant deux lignes de tram avec une ligne de chemin de fer.

Projets

Le concept de tram-train répondant au besoins de nombreuses agglomérations, des projets fleurissent en Europe et au-delà.

Allemagne

Dans la continuitĂ© des lignes en services, d’autres sont en projet ou simplement envisagĂ©s[3] :

France

Entre Mulhouse et Thann, un autre projet verra parallĂšlement le jour[5]. On remarquera que le « TramTrain Â», avec cette orthographe spĂ©cifique, mis en service en mai 2006, dĂ©signe le tramway urbain mulhousien, systĂšme trĂšs classique[6].

Concepts proches

  • Le train-tram a une approche inverse du tram-train, bien que visant le mĂȘme but : il s’agit de faire entrer un train adaptĂ© en centre-ville sur des voies de type tramway. Le premier cas reconnu est celui de Zwickau[3].
Une rame d’Aulnay-Bondy
  • Le cas d’Aulnay-Bondy (ligne 4 du tramway d'Île-de-France), bien que couramment reconnu comme tram-train, est un cas particulier d’hybridation entre tramway et systĂšme ferroviaire « classique Â», avec sur la mĂȘme section de ligne des Ă©lĂ©ments trĂšs ferroviaires (dont l’électrification en 25 kV - 50 Hz), une exploitation de type tramway classique et avec un matĂ©riel roulant tram-train (Avanto).
  • Le « tramway rapide Â» (ou « tramway express Â»), ou « train lĂ©ger Â» vise les mĂȘmes performances et les mĂȘmes effets pour la clientĂšle que le tram-train, mais sans l’interconnexion entre rĂ©seaux de tramway et ferroviaire rĂ©gional.
    • Le tramway rapide roule sur un rĂ©seau de tramway classique et/ou sur une ligne spĂ©cifique. Un exemple sera la liaison RhĂŽnexpress vers l’aĂ©roport de Lyon.
    • Le train lĂ©ger est un matĂ©riel dĂ©rivĂ© d’un tramway, circulant exclusivement sur des voies ferrĂ©es rĂ©gionales dĂ©diĂ©es ou non, mais sans interconnexion avec un rĂ©seau urbain, Ă  l’instar de la future Tangentielle Nord en Île-de-France. Les trams-trains Nantes - ChĂąteaubriant, Nantes - Clisson et de l’Ouest Lyonnais, bien qu’appelĂ©s officiellement « trams-trains Â», seront plutĂŽt des « trains lĂ©gers Â», car ne rĂ©pondront pas dans l’immĂ©diat, au critĂšres d’interconnexions (bien que celle-ci soit prĂ©vue par la suite grĂące Ă  l’adaptation les infrastructures du rĂ©seau tramway, notamment Ă  Nantes).

Voir aussi

Articles connexes

Notes et références

  1. ↑ En ce sens, la Ligne 4 du tramway d'Île-de-France (Bondy - Aulnay), qui dispose d’un matĂ©riel roulant de tram-train, les U 25500 type Avanto de Siemens, est exploitĂ© comme un tramway traditionnel, avec des interstations courtes et sans utilisation des voies du Chemin de fer, si ce n’est pour se rendre, sans voyageurs, Ă  son dĂ©pĂŽt implantĂ© en gare de Noisy-le-Sec.
  2. ↑ Images de Karlsruhe, (de) lien
  3. ↑ a , b  et c  Ville et Transports Magazine, no 443 du 12 mars 2008, Ă©ditions La Vie du Rail
  4. ↑ Tram-Train 2Ăše gĂ©nĂ©ration, source
  5. ↑ Mulhouse Sitram, source
  6. ↑ Tram Train de Mulhouse – Ville Mulhouse
  7. ↑ Projet Nantes Chñteaubriant, source
  8. ↑ Projet tram-train Strasbourg, source
  9. ↑ La RĂ©union, site du projet, source

Liens externes

Bibliographie

  • Article de Jean-Claude Vaudois, le Tramway suburbain 
 le retour ! (ou l’arrivĂ©e du Tram-Train) in Revue Chemins de Fer RĂ©gionaux et Tramways de la FACS, no 307 (2005).
  • Portail du chemin de fer Portail du chemin de fer
  • Portail des transports en commun Portail des transports en commun
Ce document provient de « Tram-train ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Tram-Train de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • tram-train — ● tram train, trams trains nom masculin Voiture ou rame de tramway apte Ă  circuler Ă  la fois sur des lignes implantĂ©es sur voirie, en ville, et sur des lignes rĂ©gionales de chemin de fer, Ă  la pĂ©riphĂ©rie 
   EncyclopĂ©die Universelle

  • Tram-train —  Ne doit pas ĂȘtre confondu avec Train tram. Le tram train est un vĂ©hicule dĂ©rivĂ© du tramway, apte Ă  circuler Ă  la fois sur des voies de tramway en ville et sur le rĂ©seau ferroviaire, afin de relier sans rupture de charge des destinations… 
   WikipĂ©dia en Français

  • Tram-train — A tram train is a light rail public transport system where trams also run on main line train tracks for greater flexibility and convenience. The Karlsruhe model pioneered this concept in Germany, and it has since been adopted on the RijnGouweLijn 
   Wikipedia

  • Tram-Train — Der Begriff Tram Train bezeichnet eine VerknĂŒpfung innerstĂ€dtischer Straßen oder Stadtbahnsysteme mit regionalen Eisenbahnstrecken, um umsteigefreie Direktverbindungen im Schienenpersonennahverkehr zwischen den InnenstĂ€dten von Mittel und… 
   Deutsch Wikipedia

  • Tram-train — Der Begriff Tram Train bezeichnet eine VerknĂŒpfung innerstĂ€dtischer Straßen oder Stadtbahnsysteme mit regionalen Eisenbahnstrecken, um umsteigefreie Direktverbindungen im Schienenpersonennahverkehr zwischen den InnenstĂ€dten von Mittel und… 
   Deutsch Wikipedia

  • Tram-train Strasbourg — Bruche PiĂ©mont des Vosges RĂ©seau TER Alsace Tramway de Strasbourg AnnĂ©e d’ouverture 2016 Terminus Barr Gresswiller Robertsau Boecklin Place d Islande Exploitant SNCF Conduite (systĂšme) 
   WikipĂ©dia en Français

  • Tram-train Mulhouse-VallĂ©e de la Thur — Rame Avanto Ă  Thann Saint Jacques. Situation Mulhouse, France Type 
   WikipĂ©dia en Français

  • Tram-train Évry — Massy Façade de la gare d Évry Courcouronnes (aoĂ»t 2008). RĂ©seau Transilien AnnĂ©e d’ouverture 
   WikipĂ©dia en Français

  • Tram-Train Evry-Massy — Tram train Évry Massy Tram train Évry Massy RĂ©seau AnnĂ©e d’ouverture 2017 DerniĂšre extension Conduite (systĂšme) Conducteur Le Tram train Évry Massy est un projet de ligne de transport en commun dans le dĂ©partement de l Essonne, en banlieue… 
   WikipĂ©dia en Français

  • Tram-Train Évry - Massy — RĂ©seau AnnĂ©e d’ouverture 2017 DerniĂšre extension Conduite (systĂšme) Conducteur Le Tram train Évry Massy est un projet de ligne de transport en commun dans le dĂ©partement de l Essonne, en banlieue parisienne, devant relier les deux principaux… 
   WikipĂ©dia en Français


Share the article and excerpts

Direct link

 Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.