Tizi-Ouzou

ï»ż
Tizi-Ouzou

Tizi-Ouzou

Tizi Ouzou
Tizi Ouzou in Tifinagh.svg en tifinagh
Tizi-Ouzou
GĂ©ographie
Pays AlgĂ©rie AlgĂ©rie
Wilaya Tizi-Ouzou
DaĂŻra Tizi-Ouzou
Superficie {{{kmÂČ}}} kmÂČ
Coordonnées geo. 36° 43' Nord
04° 03' Est
DĂ©mographie
Population 160 000 hab (31/12/2008)
DensitĂ© {{{dens}}} hab/kmÂČ
Politique
Président de l'APC Rezki Bensalem
Mandat en cours  ?
Autres informations
Code ONS 1501
Code postal 15000

Tizi-Ouzou est une ville d’AlgĂ©rie. Elle est le chef-lieu des commune, arrondissement (daĂŻra) et dĂ©partement (wilaya) du mĂȘme nom. La ville est situĂ©e en Kabylie, Ă  100 km Ă  l’est de la capitale Alger et Ă  30 km des cĂŽtes mĂ©diterranĂ©ennes..

DeuxiĂšme ville de Kabylie en termes de population, aprĂšs BĂ©jaia, Tizi-Ouzou comptait une population de 160 000 habitants en 2008 (estimation du 31 dĂ©cembre).

Son nom vient du Kabyle Tizi Uzezzu, (en tifinagh Traduction en tifinagh de Tizi-Ouzou), qui signifie « le col des genĂȘts Â». La vocale « Wezzu Â» provient de la phonetique arabe, son usage n’est pas adĂ©quat et donc non recommandĂ©.

Plusieurs expressions sont utilisĂ©es afin de parler de la ville de Tizi-Ouzou. Par exemple, « la ville des gĂȘnets Â» ou bien alors "la capitale du Djurdjura".

Sommaire

Histoire de la ville

L’histoire de Tizi-Ouzou (Tizi-Ouzou) est indissociable de celle de la Kabylie et du reste de l’AlgĂ©rie. Son territoire a subi l’ensemble des expansions coloniales (romaines, ottomanes, françaises) ayant visĂ© le pays.

D’abord, simple village kabyle dans la vallĂ©e de l’oued SĂ©bou, Tizi-Ouzou est devenue un point d’appui militaire important pour les ottomans aprĂšs la construction d’un bordj (fort). Ce dernier Ă©tant lui-mĂȘme fondĂ© sur d’anciennes ruines romaines.

L’arrivĂ©e des français a considĂ©rablement modifiĂ© l’aspect du village. D’un cotĂ©, Tizi-Ouzou est devenue une vraie petite ville abritant quelques services publics, une juridiction, des lieux de culte (l’église Saint-Eustache, des mosquĂ©es comme celle de Lalla D’Mamiya), une Ă©cole de Filles et une autre pour garçons, un hĂŽtel, un bureau de poste.L’ouverture de la voie de chemin de fer Alger-Tizi-Ouzou vers 1888 prĂ©cipita le dĂ©veloppement de la ville.

Mais l’arrivĂ©e des français fut aussi synonyme de conflits armĂ©s, d’insurrections, de politique de la terre brĂ»lĂ©e. Tout ceci contribua Ă  un exode rural massif des villages de Kabylie vers la ville de Tizi-Ouzou.

AprĂšs l’indĂ©pendance de l’AlgĂ©rie en 1962, le pays connut un essor dĂ©mographique trĂšs important. Tizi-Ouzou ne fut pas en reste. Sa population est passĂ©e de 15 000 habitants en 1960 Ă  118 542 habitants en 1998.

Aujourd’hui, Tizi-Ouzou est l’une des villes les plus importantes d’AlgĂ©rie.C’est aussi l’une des mieux Ă©quipĂ©es. Elle est trĂšs bien desservie en matiĂšre de transports et d’infrastructures administratives, hospitaliĂšres, universitaires
C’est aussi une ville oĂč transite une importante partie de l’activitĂ© marchande du pays. En raison de la forte Ă©migration kabyle Ă  l’étranger, Tizi-Ouzou est aussi l’une des places fortes du commerce de la devise.

Par ailleurs, la ville de Tizi-Ouzou a Ă©tĂ© le thĂ©Ăątre de nombreux Ă©vĂšnements politiques. La plupart d’entre eux sont en rapport avec les revendications culturelles et identitaires portĂ©es depuis longtemps par la Kabylie. En effet, cette rĂ©gion berberophone de l’AlgĂ©rie a trĂšs mal vĂ©cu les politiques d’arabisation forcĂ©es imposĂ©es par le gouvernement algĂ©rien. Cela s’ajoute Ă  la situation politique (diktat) et Ă©conomique (chĂŽmage Ă©levĂ©, mauvaise redistribution des rentes pĂ©troliĂšres
) gĂ©nĂ©rale du pays subie par l’ensemble du peuple algĂ©rien.

Parmi les Ă©vĂšnements les plus marquant de la pĂ©riode rĂ©cente :

  • Les Ă©meutes du printemps 1980.
  • La vague de manifestations violentes ayant suivi l’assassinat du chanteur Matoub LounĂšs.
  • La tragĂ©die du Printemps noir qui a fait 125 victimes et des centaines de blesses, handicapes Ă  vie. MalgrĂ© cela, les assassins sont toujours libres, ainsi que leurs commanditaires.
  • Assassinat de pĂšres blancs en 1994.
Panorama Tizi Ouzou Ville.

GĂ©ographie

Cette ville, de 160 000 habitants, est situĂ©e au cƓur de la Kabylie. Elle est Ă  environ 30 km de plusieurs villes cĂŽtiĂšres telles que, Tigzirt, Azeffoun qui font partie intĂ©grante de la wilaya (au nord de la wilaya de Tizi Ouzou).

Tizi Ouzou se trouve Ă  100 km Ă  l’est de la capitale algĂ©rienne, Alger. Une autoroute, parfois saturĂ©e, relie les deux grandes agglomĂ©rations.

Tizi Ouzou est situĂ©e dans la vallĂ©e de l’oued SĂ©baou. Elle est entourĂ©e de montagnes, oĂč se trouvent des gouffres, comme le Gouffre Anou Ifflis, un des plus profonds d’Afrique. La ville elle-mĂȘme a Ă©tĂ© construite Ă  une altitude de 200 m.

La ville des gĂȘnets est limitĂ©e au nord par le Mont Belloua qui culmine Ă  850 m d’altitude. Une partie de la vieille ville de Tizi-Ouzou (dite la Haute Ville) est adossĂ©e aux flancs de cette montagne. Tout au sommet de la montagne du Belloua se trouve le village de Redjaouna. Ce dernier est rattachĂ© Ă  la commune de Tizi-Ouzou.

A l’est de la ville de Tizi-Ouzou (Ă  40 km du centre-ville) se trouve la foret des Yakouren. Ce massif forestier trĂšs connu attirent de nombreux visiteurs venant de tous le pays et de nombreux immigrants pendant la pĂ©riode estivale. Le lieu est trĂšs dĂ©paysant de par ses splendides vĂ©gĂ©tations, sources thermales et de par la prĂ©sence de singes magot ne craignant pas l’homme qui font la renommĂ©e de l’endroit et amusent les touristes, on y trouve Ă©galement des chacals, porc-Ă©pics et liĂšvres.

Climat

Tizi-Ouzou se situe dans la zone du climat mĂ©diterranĂ©en. Toutefois, en raison des massifs montagneux qui entourent la ville, il peut parfois neiger en hiver. En Ă©tĂ©, la chaleur peut ĂȘtre suffocante car l’air marin se heurte au relief montagneux qui l’empĂȘche d’atteindre la ville.

La commune et la daĂŻra de Tizi Ouzou

La daĂŻra de Tizi-Ouzou comprend une seule et unique commune. Il s’agit de la commune de Tizi- Ouzou. Les deux structures administratives partagent donc la mĂȘme superficie (102,36 km2) et le mĂȘme nombre d’habitants (118 542 en 1998).

Le territoire de la commune de Tizi-Ouzou est particuliĂšrement vaste par rapport aux autres communes du DĂ©partement (Wilaya) de Tizi-Ouzou. Il comprend la ville de Tizi-Ouzou et toute une sĂ©rie de villages situĂ©s Ă  la pĂ©riphĂ©rie de la ville des genĂȘts.

Principaux villages de la commune de Tizi-Ouzou

Principaux quartiers de la ville de Tizi Ouzou

  • Le Centre-Ville : il comprend diffĂ©rents quartiers tels que Les BĂątiments Bleus, Le quartier des GĂȘnets, Le Djurdjura, La CitĂ© du 20 aoĂ»t, Le quartier dit du marché  La plupart de ces quartiers sont situĂ©s Ă  proximitĂ© de La Grande Rue, principale rue commerçante de la ville.
  • En pĂ©riphĂ©rie du Centre-Ville : les quartiers de M’douha, Les Cadis, la citĂ© Million, la CitĂ© des Fonctionnaires, la citĂ© Bekkar, lotissement Berchiche, la CitĂ© du 5 juillet, les Tours-Villas, la citĂ© Bouaziz

  • La Haute-Ville ou El Dechra : on a l’habitude de dĂ©signer ainsi tout ce qui se trouve au-delĂ  du Boulevard du Nord. Il s’agit de la partie la plus ancienne de la ville. Certains quartiers peuvent donner l’impression de circuler dans une sorte de casbah. Les rues y sont trĂšs Ă©troites. El Dechra se dĂ©compose elle-mĂȘme en plusieurs quartiers (Zellal, Ain Halouf, Ain El Soltane, Thazougarte
)
  • La Nouvelle-Ville : elle est composĂ©e de plusieurs citĂ©s, elle se trouve au sud de la ville. À l’origine, cette nouvelle partie de la ville, construite en grande partie aprĂšs l’indĂ©pendance du pays, devait supplanter en termes d’activitĂ© commerciale la partie du Centre-Ville. Toutefois, il convient de constater que le Centre-Ville demeure le cƓur de toute l’activitĂ© marchande de la ville de Tizi Ouzou. La Nouvelle-Ville est surtout une zone rĂ©sidentielle. C’est dans la Nouvelle-Ville que se trouve une grande partie des infrastructures de l’UniversitĂ© Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou.
  • Les lotissements du Sud Ouest et du Nord Est : Tizi Ouzou s’est beaucoup agrandit dans ces deux directions. De nombreux lotissements de villas ont Ă©tĂ© construits. Citons parmi eux : le lotissement Salhi, lotissement HamoutĂšne, lotissement Malouli


Économie de la ville de Tizi-Ouzou

Industries

De grandes entreprises ont Ă©lues domiciles dans la wilaya de Tizi-Ouzou notamment dans la zone industrielle de Oued Aissi situĂ© Ă  10 km du centre-ville de Tizi Ouzou et celle de Freha Ă  30 km Ă  l’est :

  • Laboratoire Novo Nordisk: Entreprise pharmaceutique danoise, un des leaders mondiaux dans le traitement du diabĂšte, production de mĂ©dicaments, Z.I Oued Aissi.
  • Eniem: Entreprise nationale, le plus grand complexe africain de l’électromĂ©nager, Z.I Oued Aissi.
  • Chocolaterie OLYMPIC: Producteur de chocolat, Boghni.
  • Frigor: Entreprise AlgĂ©rienne de production de petit et gros Ă©lectromĂ©nager, Z.I Oued Aissi.
  • Gini Glaces: Leader AlgĂ©rien des sorbets et crĂšmes glacĂ©es, Z.I Freha.
  • Tizi PĂąte: fabricant de spaghetti, Z.I Tizi Ouzou
  • ENEL Freha: Complexe des Ă©quipements Ă©lectriques.
  • IRDJEN : - Complexe de produits rouges.
  • Complexe de produits laitiers de DraĂą Ben Khedda
  • Complexe d’eau minĂ©rale LALA KHADIDJA de CEVITAL des Ouadias.
  • Usine nationale de fabrication de meubles de Taboukirte

Transport

Transport routier

La ville de Tizi-Ouzou possĂšde une gare routiĂšre. La ville est reliĂ©e Ă  Alger, BĂ©jaĂŻa et plusieurs localitĂ©s kabyles par le biais d’un important rĂ©seau routier.

En raison de l’encombrement et des embouteillages provoquĂ©s par la traversĂ©e de la ville, une rocade a Ă©tĂ© rĂ©cemment construite afin de contourner Tizi Ouzou.

La wilaya de Tizi-Ouzou est l’une des wilayas d’AlgĂ©rie qui possĂšde le plus important parc automobile. De plus, c’est aussi l’une des wilayas qui enregistre le plus grand nombre de tuĂ©s sur la route.

Transport ferroviaire

Tizi-Ouzou possĂšde une gare ferroviaire. Toutefois, la ligne Tizi Ouzou-Alger a Ă©tĂ© interrompue Ă  la suite des diffĂ©rents attentats ayant ciblĂ© la rĂ©gion dans les annĂ©es 1990 et 2000. La ligne a Ă©tĂ© remise en service en juillet 2009 aprĂšs 15 ans d’arrĂȘt, dans un premier temps elle effectuera une rotation aller-retour par jour entre Tizi-Ouzou et Alger.

Par ailleurs, un projet de train de banlieue a vu le jour il y a plusieurs années. Cette nouvelle ligne doit relier Tizi Ouzou à sa proche banlieue (la région de Oued Aissi). Les travaux se sont accélérés ces derniÚres années aprÚs une longue période de tergiversation.

Transport aérien

Tizi-Ouzou ne possĂšde pas d’aĂ©roport contrairement aux villes voisines d’Alger, BĂ©jaĂŻa et SĂ©tif.

Toutefois, il existait un aĂ©roport militaire Ă  Freha, et un autre Ă  Oued Aissi en lieu et place de l’actuel usine Eniem, aujourd’hui tous deux ont disparu.

Infrastructures

Le barrage de Taksebt qui s’étend sur une surface de 550 ha, se situe Ă  10 km Ă  l’Est de la ville de Tizi-Ouzou sur Oued Aissi, il a nĂ©cessitĂ© un investissement de 540 millions d’euros et a Ă©tĂ© officiellement mis en service le 5 juillet 2007, Il est alimentĂ© par les eaux de pluie, de fonte du manteau nival du Djurdjura et des eaux usĂ©es du grand bassin collecteur. Il comprend une station de traitement, une station de pompage, des tunnels dont une canalisation de 95 km pour permettre le transfert de 150 millions de m3 par an. SituĂ© dans la rĂ©gion Ă  forte pluviomĂ©trie, ce barrage est une aubaine pour des millions de gens. Mais il est aussi un extraordinaire Ă©cosystĂšme dĂ©jĂ  perceptible, qui peut changer significativement la rĂ©gion. Ses fonctions biologiques confĂšrent dĂ©jĂ  Ă  cette zone humide potentielle (non classĂ©e) une capacitĂ© Ă  produire et Ă  nourrir de la matiĂšre vivante et devenir un rĂ©servoir de la biodiversitĂ©. Le barrage est dotĂ© d’une capacitĂ© de stockage de 175 millions de m3 et il alimente la wilaya de Tizi-Ouzou Ă  raison de 20 000 m3/jour, ce barrage alimente Ă©galement les wilayas de Alger et Boumerdes.

Sport

La Jeunesse sportive de Kabylie (J.S.K) est le club de la ville de Tizi-Ouzou (adoptĂ© par la Kabylie entiĂšre). C’est le club le plus titrĂ© du football algĂ©rien (14 titres de champion d’AlgĂ©rie et 4 Coupes d’AlgĂ©rie) et l’un des meilleurs clubs africains (6 titres continentaux).

Les couleurs du club sont le vert et le jaune, reprĂ©sentant les couleurs naturelles du GenĂȘt. Arbuste symbole de la ville de Tizi-Ouzou.

Un nouveau stade de 50 000 places dĂ©diĂ© Ă  la JSK est en cours de travaux Ă  Boukhalfa (Ă  4 km du chef-lieu de la commune), ce stade ultra moderne qui s’étendra sur une surface de 44 hectares rĂ©pondra aux normes internationales de la FIFA et disposera Ă©galement de magasins, hĂŽtels, restaurants et d’un parking de 5000 places. Il remplacera partiellement le stade historique de la JSK, le « stade du 1er Novembre 1954 Â» qui commence Ă  se faire vĂ©tuste.

Voir aussi

Commons-logo.svg

Liens externes

  • Portail de la Kabylie Portail de la Kabylie
  • Portail de l’AlgĂ©rie Portail de l’AlgĂ©rie
Ce document provient de « Tizi-Ouzou ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Tizi-Ouzou de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Tizi-ouzou — en tifinagh GĂ©ographie 
   WikipĂ©dia en Français

  • Tizi Ouzou — La place de la Poste Administration Nom algĂ©rien ŰȘيŰČي وŰČو Nom kabyle 
   WikipĂ©dia en Français

  • Tizi ouzou — en tifinagh GĂ©ographie 
   WikipĂ©dia en Français

  • Tizi Ouzou — (in ern part of Kabylia). EtymologyThe name comes from the Kabyle Tizi (n) Uzezzu , which was contracted into Tizi Uzzu . Tizi means mountain pass and azezzu (annexed state uzezzu ) means broom (the preposition n of is not pronounced before u ).… 
   Wikipedia

  • Tizi-Ouzou —   [französisch tiziu zu], Tisi Usu, Stadt in Nordalgerien, 190 m ĂŒber dem Meeresspiegel, am Nordfuß des Djurdjura Massivs, 100 km östlich von Algier, 92 400 Einwohner; Sitz der Bezirks Verwaltung; UniversitĂ€tszentrum (gegrĂŒndet 1975);… 
   Universal-Lexikon

  • Tizi-Ouzou — v. d AlgĂ©rie (Grande Kabylie); 100 700 hab.; ch. l. de la wilaya du m. nom. MarchĂ© agricole 
   EncyclopĂ©die Universelle

  • Tizi Ouzou — ‏ŰȘيŰČي وŰČو‎ Tizi Ouzou 
   Deutsch Wikipedia

  • Tizi Ouzou — Plaza de Correos, Tizi Ouzou Tizi Ouzou (36°43â€ČN 4°2.8â€ČE 
   Wikipedia Español

  • Tizi Ouzou —    A city located in eastern Algeria with a population of 77,475. It is the capital of the province of the same name, dĂ©partement/ wilaya Tizi Ouzou. Its Berber name means the prickly furze pass. Tizi Ouzou is the symbolic capital of Kabyle… 
   Historical dictionary of the berbers (Imazighen)

  • Tizi Ouzou — Original name in latin Tizi Ouzou Name in other language QZI, Tizi Ouzou, Tizi Uzu, Tizi Wuzu, Tizi Ouzou, Tizi Uzu, ti ji wu zu, tijiuju, tyzy wzw, йОзО Узу, йОзО Узу State code DZ Continent/City Africa/Algiers longitude 36.71182 latitude… 
   Cities with a population over 1000 database


Share the article and excerpts

Direct link

 Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.