Tinariwen

Tinariwen
Tinariwen.jpg
Le groupe Tinariwen en concert

Pays d’origine Drapeau du Mali Mali
Genre musical Blues touareg
Années d'activité 1982 – aujourd'hui
Site officiel www.tinariwen.com

Membres principaux : Ibrahim ag Alhabib, Alhousseini ag Abdoulahi, Mohamed ag Itlal

Tinariwen (en touareg : « ⵜⵏⵔⵓⵏ » ; du tamasheq, « les déserts », pluriel de : ténéré) est un groupe de musique, originaire de Tessalit au nord est du Mali, dans l'Adrar des Ifoghas.

Leur musique, assouf, qui signifie en tamasheq la solitude, la nostalgie, fait la synthèse entre le blues, le rock et la musique traditionnelle touarègue. C'est ce que l'on peut appeler le blues touareg, car comme le blues, il a été créé dans l'exil et la souffrance. Les deux leaders du groupe sont Ibrahim ag Alhabib « Abraybone » et Alhousseini ag Abdoulahi « Abdallah », mais il faut considérer Tinariwen comme une grande famille d'artistes touaregs, un mouvement culturel et un courant musical. Les Tinariwen ne constituent pas une formation figée, les artistes y participent à leur guise. Certains, comme Mohamed ag Itlal dit le «Japonais», contribuent à l'aventure grâce à leurs compositions, mais ne souhaitent pas venir faire les tournées mondiales.

Sommaire

Biographie

Créé officiellement en 1982, lors d'un festival à Alger, par Ibrahim ag Alhabib, Alhassan ag Touhami et feu Intayaden, Taghreft Tinariwen, qui signifie en tamasheq, « l'édification des pays » a joué un rôle important pendant la rébellion touarègue des années 1990, en diffusant des messages d'espoir et de résistance à leurs compatriotes. A l'origine, les trois amis jouent sur une guitare acoustique qu'ils se partagent, avant de rencontrer un orchestre de musiciens touaregs, les voix du Hoggar qui chantent en arabe et qui offrent à Ibrahim sa première guitare électrique. A Tamanrasset, ils donnent des concerts accompagnés de trois femmes. Après cette période d'exil en Algérie, Ibrahim, Intayeden, Alhassan rencontrent Alhousseini ag Abdoulahi, Kedhou ag Ossad, Mohammed dit "Japonais" dans les camps d'entraînement en Libye. Le groupe s'agrandit de ses nouveaux membres. Lorsqu'éclate la rébellion en 1990, ils rentrent au Mali les armes à la main et les guitares en bandoulière. Ils se retrouvent alors intégrés au Mouvement Populaire de l'Azawad sous le commandement d'Iyad ag Ghali qui les aide à financer l'achat d'instruments de musique.

Avec la signature du Pacte National de 1992, et le retour de la paix, le groupe s'est consacré à la diffusion de la culture touarègue grâce à leur musique et à des paroles évoquant autant l'amour du désert que les souffrances de leur peuple. Tinariwen joue alors dans des festivals au Mali et commence à se faire un nom. Ils enregistrent alors deux albums studio : le premier en 1992 à Abidjan et le second en 1993 à Bamako. Leur leader de 1993 à 1999 est Mohamed ag Ansar dit "Manny" qui est aujourd'hui le directeur du Festival au désert. C'est à cette même époque que des choristes intègrent le groupe, apportant une touche de féminité à ce groupe d'ex-rebelles, rappelant les tende, traditionnellement chantés lors des fêtes, dans les campements, par les femmes réunies autour d'une soliste. Parmi elles, la regrettée Wounou wallet Oumar, sœur de l'actuelle chanteuse Mina wallet Oumar.

On compte de très nombreux morceaux à leur actif, enregistrés sur des cassettes qui ont circulé dans le Sahara pendant la rébellion touarègue. En 1999, leur participation au Festival Toucouleur à Angers, sous le nom de Azawad, lance leur carrière en Europe.

Leur premier album The Radio Tisdas Sessions enregistré en deux jours à Kidal grâce à l'énergie solaire, par Justin Adams et les Lo'Jo sort en 2000. Ibrahim, Abdallah, Keddhou, Japonais, Alhassan, Foy-Foy y participent. C'est avec Amassakoul édité en 2004, que leur renommée atteint une dimension internationale. La sortie de cet album est un réel succès, le groupe fait figure d'ambassadeur des Touaregs à travers le monde grâce à leurs tournées en Europe, aux États-Unis, au Canada, en Asie. Leur troisième album Aman Iman, paru en 2007, a confirmé la renommée du groupe puisqu'il a été, entre autres, disque d'argent en Grande-Bretagne. Tinariwen a également reçu le soutien de grands noms du rock tels Robert Plant de Led Zeppelin qui se joignit à eux lors d'un concert mémorable au Bataclan à Paris le 7 avril 2007.

Le cinéaste français Jérémie Reichenbach, a réalisé un film documentaire de 51 minutes, sur la naissance du groupe, Teshumara, les guitares de la rébellion touareg. Il replace cet avènement dans l'errance et l'exil du peuple touareg vécu à l'occasion du soulèvement des années 1990, et de la féroce répression du gouvernement malien de l'époque. Ce film a reçu en août, le grand prix 2006 du documentaire musical, de la SACEM.

En 2010, les Tinariwen participent au concert d'ouverture de la Coupe du Monde de football en Afrique du Sud.

Membres du groupe en tournée

  • Ibrahim ag Alhabib, dit « Abraybone » (guitare, chant, composition)
  • Alhousseini ag Abdoulahi, dit « Abdallah », dit « Catastrophe », (guitare, chant, composition)
  • Alhassane ag Touhami, dit « Abin-Abin » ou "Aharr", dit « Le lion du désert » (guitare, chant, composition)
  • Saïd ag Ayad (percussions, chœurs)
  • Eyadou ag Leche (basse, guitare, chœurs, percussions, composition)
  • Abdallah ag Lamida, dit « Intidao » (guitare, chœurs, composition)
  • Wounou wallet Sidati (chœurs, claps)
  • Kesa wallet Hamid (chœurs, claps)

Les autres membres

Discographie

Collaborations

Voir aussi

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Tinariwen de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Tinariwen — (Tamashek: ⵜⵏⵔⵓⵏ empty places ) is a musical band formed in 1982 in Muammar al Gaddafi s camps of Tuareg rebels. They play in the Tishoumaren ( music of the unemployed ) style, and sing mostly in the French and Tamashek languages. Their songs… …   Wikipedia

  • Tinariwen — (en tamazight : los desiertos, plural de teneré) es un grupo musical tuareg de Malí, África. Los miembros principales son Ibrahim ag Alhabib (Abraybone) y Alhousseini ag Abdoulahi (Abdallah), ambos cantautores y guitarristas, y la cantante …   Wikipedia Español

  • Tinariwen — auf dem Bardentreffen 2010 Tinariwen (Tamaschek Bedeutung: „Wüsten“,[1] oder auch „leerer Ort“ ein Hinweis auf den kargen Lebensraum, den die Sahara bietet) ist eine Band, deren Musiker vom Volk der Tuareg stammen. Von der traditionellen Musik… …   Deutsch Wikipedia

  • Touareg — Pour les articles homonymes, voir Touareg (homonymie). Touareg Populations Population totale …   Wikipédia en Français

  • Tichumaren — Tishoumaren , or Tichumaren , is a style of music in northern Africa. The musical style took shape as an expression of the difficult social political situation of the Tamasheq (or, as they are commonly referred to by people other than themselves …   Wikipedia

  • Kedhou Ag Ossad — Kedhou Surnommé Khiwaj (le Géant), Kedhou est un guitariste compositeur connu de tous les Touaregs, autant pour son engagement actif dans la rébellion des années 1990, que comme musicien emblématique du Tinariwen historique. Dans les années 1980 …   Wikipédia en Français

  • Kedhou ag Ossad — Kedhou Surnommé Khiwaj (le Géant), Kedhou est un guitariste compositeur connu de tous les Touaregs, autant pour son engagement actif dans la rébellion des années 1990, que comme musicien emblématique du Tinariwen historique. Dans les années 1980 …   Wikipédia en Français

  • performing arts — arts or skills that require public performance, as acting, singing, or dancing. [1945 50] * * * ▪ 2009 Introduction Music Classical.       The last vestiges of the Cold War seemed to thaw for a moment on Feb. 26, 2008, when the unfamiliar strains …   Universalium

  • Tuareg — Infobox Ethnic group group=Tuareg poptime=1.2 million [http://news.bbc.co.uk/2/hi/africa/6982266.stm] popplace=flag|Niger: 720,000 (1998) flag|Mali: 440,000 (1991) flag|Algeria: 25,000 (1987) flag|Burkina Faso: 60,000 (1991) flag|Libya: 17,000… …   Wikipedia

  • Aman Iman — Album par Tinariwen Sortie 5 février 2007 Enregistrement Studio Bogolan de Bamako Durée 54 19 Genre Blues touareg Pro …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.