Th√©√Ętre National de Prague

ÔĽŅ
Th√©√Ętre National de Prague

Th√©√Ętre national (Prague)

Th√©√Ętre national de Prague

Le Th√©√Ętre national (N√°rodn√≠ divadlo), situ√© √† Prague est le plus c√©l√®bre th√©√Ętre de la R√©publique tch√®que. Son importance culturelle et symbolique est centrale dans les cent derni√®res ann√©es de l'histoire la nation tch√®que en particulier dans la deuxi√®me moiti√© du XIXe si√®cle lors de la Renaissance nationale tch√®que.

Histoire

Le Th√©√Ętre national est l'une des plus importantes institutions culturelles tch√®que. Au milieu du XIXe si√®cle, alors que Prague n'est plus que la capitale des √Čtats de la couronne de Boh√™me depuis longtemps vassale du Saint-Empire romain germanique puis Austro-hongrois et dont les √©lites sont largement germanis√©es sinon allemandes, le r√©veil du sentiment national tch√®que secoue la ville de sa torpeur. Le Th√©√Ętre national sera le catalyseur, le symbole et l'illustration de cette renaissance de la culture tch√®que.

Une souscription nationale est lanc√©e et la premi√®re pierre pos√©e le 16 mai 1868, c√©r√©monie qui donne lieu √† ce qui est, de facto, une manifestation politique et une revendication contre le pouvoir imp√©rial viennois. L'id√©e de l'√©dification d'un th√©√Ętre na√ģt √† l'automne 1844 lors d'une r√©union de patriotes tch√®ques et est mise en Ňďuvre par FrantiŇ°ek Palack√Ĺ qui soumet, le 29 janvier 1845 le projet √† l'Assembl√©e des √Čtats de la couronne de Boh√™me, requ√©rant ¬ę le privil√®ge de la construction, l'ameublement, le maintien et la direction d'un th√©√Ętre tch√®que ind√©pendant ¬Ľ. Ce privil√®ge est accord√© en avril 1845. Il faudra six ans avant que ne se fonde, en avril 1851, la Soci√©t√© pour l'√©tablissement d'un th√©√Ętre national √† Prague et qu'une souscription publique soit lanc√©e qui permet, un an plus tard, l'achat d'un terrain sur les rives de la Vltava faisant face au Ch√Ęteau de Prague, emplacement id√©al m√™me si la forme trap√©zo√Įdale du terrain pose un d√©fi aux futurs architectes.

La p√©riode d'absolutisme sourcilleux qui suit le Printemps des peuples ralentit temporairement le projet initial : sous la direction de F.L. Rieger, un th√©√Ętre temporaire est n√©anmoins √©difi√© au sud de la parcelle par l'architecte Ignac Ullman, il ouvre ses portes le 18 novembre 1862. En parall√®le, une nouvelle g√©n√©ration (Sladkovsk√Ĺ, TyrŇ°, Neruda, H√°lek) prend les r√™nes de la Soci√©t√© pour l'√©tablissement d'un th√©√Ętre national √† Prague avec une √©nergie nouvelle et un plan ambitieux. Sous couvert d'une comp√©tition publique, l'architecte Josef Z√≠tek, professeur au coll√®ge technique de Prague, est commissionn√© pour dresser les plans du Th√©√Ętre national. Les travaux commencent en 1867, la premi√®re pierre solennellement pos√©e le 16 mai 1868, les fondations achev√©es en novembre de la m√™me ann√©e et la construction du gros Ňďuvre achev√©e en 1877. D√®s 1875, une comp√©tition, dont les grandes lignes sont dress√©es par une commission sp√©ciale sous la direction de Sladkovsk√Ĺ, est ouverte pour la d√©coration int√©rieure: dans un esprit n√©orenaissance, il s'agit d'illustrer la mythologie slave et l'histoire tch√®que et souligner une id√©ologie nationaliste. Les artistes pro√©minents de l'√©poque s'attellent √† la tache ‚ÄĒ l'histoire de l'art les retiendra sous l'appellation de la g√©n√©ration du Th√©√Ętre national.

Le Th√©√Ętre national ouvre ses portes pour la premi√®re fois le 11 juin 1881 en l'honneur de la visite de l'archiduc Rodolphe. Onze repr√©sentations s'ensuivent suite √† quoi le Th√©√Ętre referme pour permettre de mettre une touche finale √† la d√©coration. C'est durant ces travaux finaux qu'un incendie se d√©clare, le 12 ao√Ľt 1881. Il est per√ßu comme une catastrophe nationale et un mouvement de fond secoue la soci√©t√© tch√®que: en un mois et demi un million de guldens sont r√©unis pour sa reconstruction confi√©e √† l'√©l√®ve de Z√≠tek, l'architecte Josef Schulz qui d√©fend un grand dessein, l'int√©gration du th√©√Ętre temporaire, du nouveau th√©√Ętre dont ne reste que la fa√ßade et d'un p√Ęt√© de maisons appartenant au Dr Pol√°k situ√© derri√®re le th√©√Ętre temporaire ‚ÄĒ fusion qui donne au th√©√Ętre actuel son architecture inimitable, surprenante et composite.

La r√©-inauguration a lieu le 18 novembre 1883 avec l'op√©ra LibuŇ°e de Smetana compos√© pour l'occasion. Le b√Ętiment, parfaitement √©quip√© avec son √©clairage √©lectrique et ses √©quipements sc√©niques en fer, servira sans modification majeure pendant un si√®cle jusqu'au 1er avril 1977, quand, apr√®s une repr√©sentation de la Lanterne de Alois Jir√°sek, il ferme ses portes pour six ans de travaux sous la supervision de l'architecte Zdenńõk V√°vra. Outre une refonte int√©rieure radicale, le Th√©√Ętre se voit adjoindre une annexe, un assez laid pav√© de verre sur l'avenue N√°rodn√≠, qui h√©berge la billetterie et la Nouvelle Sc√®ne (Nov√° SiŇą) de la c√©l√®bre Lanterne magique (Laterna Magika). Il ouvre √† nouveau ses portes au public √† temps pour le centenaire du Th√©√Ętre, le 18 novembre 1983 et une repr√©sentation du LibuŇ°e de Smetana. Trois ensembles artistiques y occupent la sc√®ne principale √† tour de r√īle: l'Op√©ra national, le Ballet national et le Th√©√Ętre national. Ces ensembles se partagent √©galement le th√©√Ętre des √Čtats (Stavovsk√© divadlo, ou eut lieu la premi√®re du Don Giovanni de Mozart) et le th√©√Ętre Kolowrat.

Dans un pays dont l'un des dictions affirme ¬ę tel Tch√®que, tel musicien ¬Ľ (Co ńĆech, to muzikant), le Th√©√Ętre national de Prague est l'un des √©l√©ments-cl√© qui a permis la construction d'une identit√© nationale, l'affirmation d'une culture propre et l'√©mergence d'un langage musical f√©d√©rateur.

le Th√©√Ętre national allemand

Article d√©taill√© : Op√©ra d'√Čtat de Prague.

L'histoire culturelle en g√©n√©rale et musicale en particulier de la Boh√™me n'aurait pas √©t√© si riche s'il n'y avait eu cette comp√©tition rampante entre les deux nations tch√®que et allemande pour la supr√©matie √©conomique, politique et culturelle. Avant l'√©dification du Th√©√Ętre national, les artistes tch√®ques et allemands se partageaient le Th√©√Ętre des √Čtats. Les Allemands, d√©sireux de n'√™tre pas en reste face aux efforts tch√®ques, sollicit√®rent √† leur tour, en 1883, l'autorisation pour √©difier un Neuer Deutscher Theater (NDT) lequel sera achev√© le 5 janvier 1888 sur les plans de l'architecte du Th√©√Ętre municipal de Vienne, Karl Hasenauer aux c√īt√©s de l'architecte pragois Alfons Wertm√ľller. Le NDT s'auto-dissout en 1938, en tant qu'institution culturelle propre. Le b√Ętiment abrite d√©sormais l'Op√©ra d'√Čtat qui, clin d'Ňďil de l'histoire, est toujours en comp√©tition avec la troupe d'op√©ra du Th√©√Ętre national.

Liens externes

  • Portail de l‚Äôop√©ra Portail de l‚Äôop√©ra
  • Portail de la musique classique Portail de la musique classique
  • Portail de la Tch√©quie Portail de la Tch√©quie
Ce document provient de ¬ę Th%C3%A9%C3%A2tre national (Prague) ¬Ľ.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis √† la licence CC-BY-SA. Source : Article Th√©√Ętre National de Prague de Wikip√©dia en fran√ßais (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Theatre national (Prague) ‚ÄĒ Th√©√Ętre national (Prague) Th√©√Ętre national de Prague Le Th√©√Ętre national (N√°rodn√≠ divadlo), situ√© √† Prague est le plus c√©l√®bre th√©√Ętre de la R√©publique tch√®que. Son importance culturelle et symbolique est centrale dans les cent derni√®res ann√©es… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Th√©√Ętre national (Prague) ‚ÄĒ Th√©√Ętre national de Prague Le Th√©√Ętre national (N√°rodn√≠ divadlo), situ√© √† Prague est le plus c√©l√®bre th√©√Ętre de la R√©publique tch√®que. Son importance culturelle et symbolique est centrale dans les cent derni√®res ann√©es de l histoire la nation… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Theatre national ‚ÄĒ Th√©√Ętre national Cette page d‚Äôhomonymie r√©pertorie les diff√©rents sujets et articles partageant un m√™me nom. Th√©√Ętre national allemand Th√©√Ętre national de Belgique Th√©√Ętre national (France) Th√©√Ętre National (Montr√©al) Th√©√Ętre national (Prague)… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Th√©√Ętre national ‚ÄĒ Cette page d‚Äôhomonymie r√©pertorie les diff√©rents sujets et articles partageant un m√™me nom. Le terme th√©√Ętre national[1] peut d√©signer : th√©√Ętre national, un statut juridique donn√© en France √† plusieurs institutions th√©√Ętrales publiques (ex ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Op√©ra national de Prague ‚ÄĒ St√°tn√≠ opera Praha Op√©ra d √Čtat √† Prague. Le St√°tn√≠ opera Praha (Op√©ra d‚Äô√Čtat de Prague) est, en Tch√©quie, un op√©ra qui abrite une troupe de ballet et d op√©ra parmi les plus reconnues en Europe. Histoire L ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Musee national de Prague ‚ÄĒ Mus√©e national de Prague N√°rodn√≠ Muzeum Mus√©e national de Prague Narodni Muzeum ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.