Thrash Metal


Thrash Metal

Thrash metal

Thrash metal
Origines stylistiques Heavy metal traditionnel
Speed metal
Punk hardcore
Origines culturelles États-Unis États-Unis
Allemagne Allemagne
Instrument(s) typique(s) Guitare
Basse
Batterie
Popularité Flag of Europe.svg Europe,
États-Unis États-Unis
durant les années 1980 et 1990

Genre(s) dérivé(s) Black metal
Death metal
Groove metal
Genre(s) associés(s) Speed metal
Scènes régionales États-Unis États-Unis
Allemagne Allemagne
Brésil Brésil

Voir aussi Metal

Le thrash metal est un sous-genre du heavy metal. Ses origines remontent à la toute fin des années 1970, lorsque certains groupes commencèrent à mélanger la vitesse du punk rock à des éléments de NWOBHM. On peut même remonter sa naissance à 1974 avec Stone Cold Crazy, musique considérée comme la première thrash metal[réf. nécessaire], écrite et composée par Freddie Mercury. Mais c'est au début des années 1980 que le groupe Metallica popularisa le genre. Le thrash metal est notamment caractérisé par une musique rapide et violente. Le mot thrash signifie « battre, frapper », en anglais (à ne pas confondre avec trash, qui signifie « poubelle »).

Le thrash metal puise ses racines dans plusieurs genres: le punk rock (Sex Pistols, The Clash, Discharge, The Exploited, The Ramones), le heavy metal traditionnel (Black Sabbath, Motörhead, Judas Priest), le speed metal de Venom, annonciateur du thrash et du black, et le biker rock américain (Bob Seger, Lizzy Borden, Lynyrd Skynyrd).

Il était très fréquent au début du mouvement de discerner également l'influence du rock progressif, surtout chez Metallica qui pratique les changements de mesures. On peut aussi citer, les compositions alambiquées de Megadeth, et le groupe Iced Earth dont certaines compositions durent jusqu'à 16 minutes. Cependant, le son d'autres groupes phares, tels que Anthrax et Slayer est beaucoup plus proche du hardcore que du progressif.

On identifie le son original du genre au « carré d'as » du thrash américain (Big Four of Thrash en anglais), constitué des groupes Slayer, Megadeth, Anthrax et Metallica, ainsi qu'à un groupement similaire de groupes allemands du Big three of teutonic thrash metal : Sodom, Kreator, Destruction et Tankard. Toutefois, c'est une appellation populaire : il n'y a aucune correspondance avec une association de quelque forme que ce soit. Cela ne signifie pas non plus que les groupes ne faisant pas partie du carré d'as sont beaucoup moins importants, Sepultura, Dark Angel, Testament et Exodus étant par exemple d'autres références du genre.

Sommaire

Histoire

Origines

Judas Priest lors de son Retribution Tour (2005)

La plupart des caractéristiques du thrash, comme l'utilisation extensive de l'intervalle de seconde mineure, de skank-beats et de rythmes en double pédale de grosse caisse à la batterie, les solos dissonants très rapides popularisés par Slayer et la voix rageuse, ont d'abord été expérimentées dans le post-punk hardcore, par exemple dans Hear Nothing See Nothing Say Nothing de Discharge, Killing Joke, du groupe éponyme (et sa chanson The Wait) et Troops of Tomorrow de The Exploited.

Dans la scène Heavy Metal, des groupes tels que Motörhead, pour sa vitesse (Ace Of Spades), et Judas Priest, pour ses riffs et son imagerie "cuir/clou/cartouchière" (Exciter), ont aussi grandement influencé le thrash metal. On peut souligner aussi l'importance de Black Sabbath, notamment dans la création des riffs menaçants et lourds (surtout dans le titre Symptom of the Universe considéré par certains comme le premier morceau thrash de l'histoire).

Le premier morceau que l'on peut réellement qualifier de thrash metal est une chanson du groupe new-yorkais Overkill de 1981, nommée Unleash the Beast Within. Presque simultanément, le groupe californien éphémère Leather Charm (première formation du guitariste et chanteur de Metallica James Hetfield) écrit Hit the Lights, qu'il reprendra plus tard avec Metallica.

C'est fin 1981 que sort la première démo du thrash : Red Skies, de Metal Church. Les deux suivantes sont de Metallica, Power Metal et No Life 'til Leather, respectivement sorties en avril et en juillet 1982.

On considère que le premier album de thrash metal est l'album de Metallica, Kill 'Em All, sorti en juillet 1983. Le thrash metal se développe parallèlement en Europe mais moins rapidement qu'aux États-Unis. Le groupe danois Artillery est parmi les tous premiers groupes de thrash européen.

Au Brésil, le thrash nait également avec le groupe Overdose, qui se forme réellement en 1983, et Sepultura, en 1984.

Essor

Le thrash devient véritablement populaire en 1984. Il tend alors vers un son de plus en plus lourd, de plus en plus sombre, comme dans Bonded by Blood, d'Exodus et le deuxième album de Slayer, Hell Awaits (1985), ou Ride The lightning de Metallica, qui allie la vitesse du premier album avec un son plus grave. Le troisième groupe du carré d'as, Megadeth, mené par l'ancien guitariste de Metallica Dave Mustaine, sort son premier album cette même année : Killing Is My Business... And Business Is Good!. En Allemagne, le genre se développe aussi avec la demo In The Sign of Evil de Sodom (1984) et Endless Pain (1985), le premier album de Kreator. La scène allemande se démarque de la scène américaine par un son plus âpre, un chant beaucoup moins mélodique et une violence musicale bien plus affirmée. Une scène thrash metal brésilienne apparaît également avec Bestial Devastation/Século XX (1985), le premier album de Sepultura et Overdose, en association.

Apogée

Anthrax, l'un des groupes emblématique du genre, lors d'un concert en 2005

C'est en 1986 que le mouvement connaît ses plus grands succès. Darkness Descends de Dark Angel, Eternal Devastation de Destruction, Pleasure to Kill de Kreator (qui influença très fortement le futur death metal), Peace Sells… But Who's Buying? de Megadeth, Game Over de Nuclear Assault, Master Of Puppets de Metallica (disque de platine aux États-Unis), et Reign in Blood de Slayer sont autant d'albums parmi les plus célèbres du genre, qui sont sortis en 1986.

En 1987, Anthrax sort l'album Among The Living, qui innove par des morceaux plus mélodiques que les autres groupes phares. La même année sort le premier album de Testament, The Legacy.

Parallèlement à tous ces groupes phares du thrash, certains se différencient et un nouveau style de metal fait son apparition. Death et Possessed (et son guitariste virtuose Larry Lalonde) donnent naissance au Death Metal, le premier album du genre étant Seven Churches en 1985. Certains groupes mélangent également certains aspects du Speed metal au thrash, par exemple Megadeth, Helstar, Heathen et Testament.

À la fin des années 1980, le mouvement commence à être saturé par des nouveaux groupes mais certains albums de cette période restent néanmoins des références : le troisième album de Sepultura, Beneath The Remains, Coma of Souls de Kreator, Agent Orange de Sodom et Rust In Peace de Megadeth.

Les années 1990 : chute de popularité

Les années 1990 voient s'opérer une évolution dans le son thrash, les groupes préférant garder un son plus proche des racines perdant en popularité.

Ainsi, la quasi-totalité des groupes ralentissent le tempo, avec plus ou moins de succès. Black Album de Metallica, Countdown to Extinction et Youthanasia de Megadeth font partie des succès, ainsi que, dans une moindre mesure, Practice What You Preach de Testament, Divine Intervention de Slayer et Endorama de Kreator (album influencé par le metal gothique). Le changement de style devient beaucoup plus radical par la suite pour Metallica qui abandonne le thrash metal pour un genre proche du hard-rock et du metal alternatif dans ses albums Load et Reload. Megadeth suit une voie similaire avec Cryptic Writings et Risk. Slayer se réoriente plus vers le metalcore avec un God Hates Us All très criard, et Testament s'inspire d'un groove metal tel que le pratiquait Pantera avec The Gathering, Demonic et Low. Metallica change à nouveau profondément de style dans St. Anger en 2003 en s'essayant au nu metal.

Vers une renaissance ?

Dans les années 2000, quelques groupes retournent à un son plus proche de celui des années 1980, comme Megadeth avec The World Needs A Hero (2001) ou Slayer avec Christ Illusion (2006). La scène thrash "pure" reprend donc de l'importance de nos jours[réf. nécessaire] , grâce également aux groupes qui sont restés fidèles aux racines comme l'album Sodom du groupe éponyme (2006).

Megadeth sort également un nouvel album intitulé United Abominations (2007) où le Thrash est très présent dans la plupart des titres, et Metallica revient avec l'album Death Magnetic (2008), considéré, à tort ou à raison selon les fans, comme un retour aux sources[réf. nécessaire].

En 2009, Megadeth sort son album Endgame, qui, par un retour au Tempo rapide, aux Riffs techniques et aux solos dignes de la grande époque de Marty Friedman dans Megadeth, se rapproche très fortement de leur album Rust In Peace : en bref un retour aux sources d'un des groupes pionnier du Thrash Metal.

De plus, une nouvelle vague de jeunes groupes comme Evile, Warbringer, Bonded By Blood, Merciless Death, Municipal Waste, Violator, Dekapitator ou encore Fueled By Fire font un thrash metal qui se rapproche très près de celui des années 1980

Groupes importants

Les références ci-jointes attestent de la notabilité réelle de ces groupes au sein de la scène thrash.


Références

  1. Garry Sharpe-Young in Metal: The Definitive Guide, Jawbone Press, 2007, pp.94-100, ISBN 978-1-906002-01-5
  2. Garry Sharpe-Young, pp.92-94
  3. Garry Sharpe-Young, pp.293
  4. Garry Sharpe-Young, p.435
  5. Garry Sharpe-Young, pp.101-103
  6. Garry Sharpe-Young, pp.103-104
  7. Garry Sharpe-Young, pp.336-338
  8. Garry Sharpe-Young, pp.106-109
  9. Garry Sharpe-Young, pp.109-110
  10. Garry Sharpe-Young, pp.344-345
  11. Garry Sharpe-Young, pp.111-117
  12. Garry Sharpe-Young, pp.120-132
  13. Garry Sharpe-Young, pp.117-120
  14. Garry Sharpe-Young, pp.132-133
  15. Garry Sharpe-Young, pp.134-136
  16. Garry Sharpe-Young, pp.155-156
  17. Garry Sharpe-Young, pp.140-144
  18. Garry Sharpe-Young, pp.138-139
  19. Garry Sharpe-Young, pp.420-423
  20. Garry Sharpe-Young, pp.140-144
  21. Garry Sharpe-Young, pp.351-352
  22. Garry Sharpe-Young, pp.144-145
  23. Garry Sharpe-Young, pp.145-147
  24. Garry Sharpe-Young, pp.493-495

Liens externes

  • Portail de la musique Portail de la musique
  • Portail du rock Portail du rock
  • Portail du punk Portail du punk
  • Portail du metal Portail du metal
Ce document provient de « Thrash metal ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Thrash Metal de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Thrash metal — Orígenes musicales Speed metal Hardcore punk NWOBHM Orígenes culturales Comienzos de los años 80. Principalmente en San Francisco (EE.UU.) y Alemania. Instrumentos comunes Gui …   Wikipedia Español

  • Thrash Metal — Entstehungsphase: Anfang der 1980er Jahre Herkunftsort: USA – Deutschland. Stilistische Vorläufer NWOBHM, Hardcore Punk …   Deutsch Wikipedia

  • Thrash metal — Origines stylistiques NWOBHM Speed metal Punk hardcore Origines culturelles  États Unis …   Wikipédia en Français

  • Thrash métal — Thrash metal Thrash metal Origines stylistiques Heavy metal traditionnel Speed metal Punk hardcore Origines culturelles …   Wikipédia en Français

  • Thrash-Metal — (englisch to thrash: dreschen/prügeln, oft auch fälschlich Trash Metal) entstand Anfang der 1980er Jahre als schnellere und extreme Spielart des Metal. Oftmals wird Thrash Metal als Verschmelzung der Energie und Geschwindigkeit des Hardcore Punk… …   Deutsch Wikipedia

  • thrash metal — noun A type of very fast, loud rock music, often with violent themes • • • Main Entry: ↑thrash …   Useful english dictionary

  • thrash metal — {{/stl 13}}{{stl 7}}[wym. trasz metal] {{/stl 7}}{{stl 8}}rz. mnż III, D. u, blm {{/stl 8}}{{stl 7}} surowsza, bardziej dynamiczna i agresywna odmiana heavy metalu, wykazująca wyraźne wpływy muzyki punk; powstała w 1986 r. w USA <ang.>… …   Langenscheidt Polski wyjaśnień

  • Thrash metal — Stylistic origins NWOBHM, speed metal, hardcore punk, punk rock Cultural origins Early 1980s, Unit …   Wikipedia

  • Thrash Metal — Треш метал Направление: Метал Истоки: хеви метал, спид метал, NWOBHM, хардкор панк Место и время возникновения: начало 80 х,  Германия …   Википедия

  • Thrash metal — Треш метал Направление: Метал Истоки: хеви метал, спид метал, NWOBHM, хардкор панк Место и время возникновения: начало 80 х,  Германия …   Википедия


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.