Thoracomachus

Subarmalis

Un subarmalis ou thoracomachus est un gambison (jaque non portée seule) romain.

Aquilifer en subarmalis
Centurion portant un subarmalis sous une lorica hamata

Histoire

Apparue vers 25 av. J.-C., la lorica segmentata imposait de nouvelles contraintes d'utilisation.

L'impossibilité de porter une ceinture empêchait de répartir le poids de la lorica entre les hanches et les épaules.

La lorica segmentata s'arrêtant au niveau des hanches, toute la partie depuis les hanches jusqu'aux genoux ne pouvait pas être directement protégée comme sur une Lorica hamata.

Pour pallier ces inconvénients, les soldats mirent des morceaux de peaux de moutons sous leurs épaulières (amortissement des mouvements des épaulières lors des marches et des courses, répartition du poids de la cuirasse sur la totalité de l’épaule et non sur le dessus) et inventèrent une défense complémentaire, le subarmalis.

Les subarmalis était des gilets sans manche, en cuir ou en grosse toile. De solides lambrequins de cuir épais étaient cousus sur le haut des épaules et en bas du vêtement.

Ces lambrequins (ptéryges) protégeaient le haut des cuisses et le haut des bras que les lorica segmentata ne protégeaient pas.

Les subarmalis étaient portés sous la cuirasse.

Certains porteurs de lorica hamata semblent avoir adopté cette nouvelle défense.

Cependant, elle est rapidement devenue un signe de grade.

Forme

Originellement, les subarmalis étaient donc des pourpoints de cuir ou de tissu, sans manche complétés de lambrequins sur le dessus des emmanchures et au niveau des hanches. Ils s’ouvraient sur le devant et se fermaient par un laçage sur toute leur hauteur.

Rapidement les lambrequins des hanches furent doublés par un deuxième rang de lambrequins. Ce deuxième rang, placé sur le premier, était environ 1/3 moins grand.

À partir du Ier siècle après JC, les lambrequins des officiers furent souvent bordés de franges décoratives.

Dans les hautes sphères des hiérarchies, il existait aussi des subarmalis décoré de façon à pouvoir être portés comme vêtements dans la vie de tous les jours (imitation d’écailles (gaufrage du cuir ? Couture ?) décorations peintes (têtes de gorgone par exemple)).

Comme les gambisons du Moyen-Âge, il semblerait que les subarmalis étaient rembourrés. Par contre nous n’avons pas d’information sur la manière dont le rembourrage était réalisé. Pas plus que sur les rembourrages utilisés (crin, laine, lin brut ?)

Période d’utilisation

Depuis sa création (dernier quart du Ie siècle av. J.-C.) jusqu'à la fin de l’empire romain, les subarmalis semblent avoir été utilisés. On en trouve cependant moins de représentations graphiques au IIe siècle et certains y ont vus l’indice d’une utilisation moins courante.

  • Portail de la Rome antique Portail de la Rome antique
Ce document provient de « Subarmalis ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Thoracomachus de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • THORACOMACHUS — vestimenti militaris genus, quod mirâ utilitate ad levamen corporis armorum ponderi et asperitati subiecit antiquitas, apud Auctorem Anonymum de Rebus Bellicis, l. Thoraconactus; Graeci namque recentiores Θωρακονάκτους, quasi θώρακας νακτοὺς… …   Hofmann J. Lexicon universale

  • Armée romaine tardive — L armée romaine tardive est l armée de l empire romain selon les caractères qu elle possédait entre le IVe et le Ve siècle ap. J. C. pour la partie occidentale, ou le VIe siècle ap. J. C. pour la partie orientale. À partir du… …   Wikipédia en Français

  • Lorica Hamata — Lorica est le nom des défenses corporelles (souvent nommées, en français, « armures ») dans la Rome antique. Centurion portant un subarmalis sous une lorica Hamata Hamata est une cotte de mailles en mailles annulaires. C était… …   Wikipédia en Français

  • Lorica hamata — Lorica est le nom des défenses corporelles (souvent nommées, en français, « armures ») dans la Rome antique. Centurion portant un subarmalis sous une lorica Hamata Hamata est une cotte de mailles en mailles annulaires. C était… …   Wikipédia en Français

  • Subarmalis — Un subarmalis ou thoracomachus est un gambison (jaque non portée seule) romain. Aquilifer en subarmalis …   Wikipédia en Français

  • Доспехи — В этой статье не хватает ссылок на источники информации. Информация должна быть проверяема, иначе она может быть поставлена под сомнение и удалена. Вы можете …   Википедия

  • Кираса — Эту страницу предлагается объединить с Нагрудник. Пояснение причин и обсуждение на странице Википедия:К объединению/27 ноября 2012. Обсуждение длится одну неделю (или дольше, если оно идё …   Википедия

  • THORAX — I. THORAX Graece θώραξ, a θορῶ salio; quod in ea corporis parte cor perpetuô agitetur motu. Eius partes pectus et venter, Philosopho, Hist. Anim. l. 1. c. 1. quemadmodum totus tractus anterior humani corporis, priscis Latinis: unde militare… …   Hofmann J. Lexicon universale


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.