Thomson Scientific & Healthcare

Thomson Reuters

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Thomson.
Logo de Thomson Reuters

Logo de Thomson Reuters Corporation & plc
Création Avril 2008
Slogan(s) « Knowledge to act »
Siège social New York
Drapeau des États-Unis États-Unis
Direction David Thomson
Activité(s) Agence de presse
Médias de masse
Filiale(s) Reuters
Effectif 50 000
Site Web [1]
Principaux concurrents
Wolters Kluwer[1], LexisNexis [2] (Groupe Reed Elsevier)[3],Bloomberg[4]Agence France-Presse[5]

Thomson Corporation est une agence de presse canadienne et une société d'Édition professionnelle, qui s'est lancée en 2005 dans le domaine de l'information financière européenne par le rachat de AFX news, une filiale de l'agence française AFP.

Entre 2007 et 2008, elle rachète la célèbre agence Reuters pour environ 12,7 milliards d'euros[6]. dans le but de constituer un leader mondial de l'information financière, totalisant 34% de parts de marché, juste devant le leader actuel, Bloomberg (33%). Le rapprochement des deux sociétés est effectif le 17 avril 2008.

Sommaire

Thomson Reuters

Thomson Reuters regroupent deux entreprises depuis le 17 avril 2008 : The Thomson Corporation, d’origine canadienne, et Reuters, du Royaume-Uni.

Présentation de Thomson Reuters

Thomson Reuters, nouveau groupe mondial de l’information professionnelle, financière et juridique principalement, emploie plus de 50 000 personnes, à travers 93 pays dont 2 400 journalistes pour la rédaction. Le siège de Thomson Reuters est établi à New York. Le groupe a pour chiffre d’affaires 12,5 milliards de dollars et compte plus de 40 000 clients dans 155 pays.

Le groupe détient notamment la célèbre agence de presse internationale, Reuters. Cette société s’engage à fournir des informations indispensables et des renseignements adaptés aux médias et aux professionnels de divers secteurs.

Riche de ses 196 bureaux répartis dans le monde entier, elle tente d’apporter au plus grand nombre, avec exactitude et objectivité, les nouvelles locales et internationales, et cela dans un maximum de pays. Thomson Reuters s’attache en particulier à plusieurs secteurs : la science, les finances, le domaine médical, les médias, la comptabilité et le domaine juridique.

Le directeur général de Thomson Reuters est Tom Glocer, ancien directeur général de Reuters et le président est David Thomson, ancien président de Thomson.

La société Thomson Reuters a pour originalité d’être une société combinée. En effet, elle est constituée de Thomson Reuters Corporation, une société canadienne et de Thomson Reuters PLC, une société britannique.

Thomson – Reuters : la fusion

Le groupe Thomson Reuters a vu le jour le 17 avril 2008, après de longues séries de négociations qui se sont déroulées sur une période d’un an environ. Le projet de réunion de ces deux groupes a posé différents problèmes, qui ont été examinés par le Ministère américain de la Justice et par la Commission européenne. Ces derniers estimaient que la fusion de Thomson et de Reuters présentait des risques pour la concurrence dans le secteur de l’information, et plus particulièrement, en ce qui concerne les accès aux bases de données.

La principale solution préconisée par le Ministère américain de la Justice et la Commission européenne est que Thomson Reuters s’engage à vendre des informations, des données numériques et des bases de données à des professionnels tels que des avocats, des scientifiques ou des traders.

Grâce à la création de ce nouveau groupe, Thomson Reuters est en concurrence directe avec Bloomberg, groupe spécialisé dans le secteur financier. Bloomberg et Thomson Reuters détiennent chacun environ un tiers du marché mondial des données financières. Auparavant, l’information financière était largement dominée par Bloomberg (33%), qui devançait Reuters (23%) et Thomson (11%).

Reuters International

Historique

De 1850 à 1870, Paul Julius Reuter, immigrant allemand venu à Londres depuis sa ville d’Aachen, lance un service d'information qui utilise une combinaison de technologie : les câbles télégraphiques et une flotte de 200 carrières de pigeons voyageurs. Ce service acquiert rapidement une réputation de rapidité, d'exactitude, d'intégrité et d'impartialité de ses informations.

Des bureaux de télégraphe ouvrent à travers les pays européens suivant la maxime de Paul Julius Reuter qui est "Follow the cable". Reuters Telegram Company devient publique et est enregistrée comme une société à responsabilité limitée (SARL).

Reuter continue l'expansion de ses bureaux dans l'Extrême-Orient et en Amérique et signe un accord avec Charles-Louis Havas, fondateur en 1835 de l'Agence Havas devenu depuis Agence France Presse, et Bernhard Wolff, créateur de la Wolff’s Telegraphisches Bureau à Berlin, lointaine ancêtre de la DPA, dont le but est de mettre en place un anneau de presse dans le monde entier.

Quelques années plus tard, il prendra sa retraite à 61 ans en raison de « problèmes de santé » puis mourra en 1899 à son domicile à Nice, en France.

Au début du XXe siècle, Reuters devient une entreprise privée (Reuters Ltd) qu’elle restera jusqu’en 1950. La société développe l'usage de la radio pour transmettre à l'échelle internationale ses nouvelles et commence un service de cotations de prix et des taux de change envoyés en code Morse par radio à l'Europe.

Juste avant le début de la seconde guerre mondiale, la société décide de se déplacer au 85 Fleet Street à Londres. Reuters se restructure lui-même de sorte qu'il devienne la propriété de la British nationale et provinciale de presse puis s’associe avec la presse de l'Australie et de la Nouvelle-Zélande. Les « Reuters Trust Principles » ont été mis en place pour que la société garde son indépendance. Ces principes indiquent la manière dont la société exerce ses activités, garantissant à Reuters l'indépendance, l'intégrité et la liberté dans son but de rassembler et de diffuser des nouvelles et des informations.

En 1970, Reuters lance son premier système de montage vidéo. Les journalistes utilisent les moniteurs à la place des machines à écrire afin de diffuser l'information. Un marché électronique de devises mis en place (Reuter Monitor Money Rates Service), innovation majeure dans le monde. La plupart des pays industrialisés occidentaux abandonnent le taux de change fixe après la création de ce marché électronique.

En 1984, l’entreprise deviendra cotée en bourse au London Stock Exchange (RTR.L) et au Nasdaq (RTRSY.O).

Reuters est présent partout et est informé à tout moment grâce à l'acquisition d'Instinet, aujourd'hui la plus grande agence de courtage électronique.

En 1995, Reuters Greenhouse Fund investit dans les nouvelles entreprises qui se lancent dans la recherche et le développement de la haute technologie. Cet investissement permettra à la société de bénéficier des nouvelles technologies.

A l'aube du XXIe siècle, Reuters annonce des initiatives majeures pour exploiter Internet et ouvrir de nouveaux marchés, renforcée par des coentreprises dans le domaine des communications sans fil, de livraison et de la recherche en investissements. La société transfert son siège de Fleet Street à Londres à Canary Wharf en 2005.

Une première discussion est réalisée en 2007 entre The Thomson Corporation and Reuters Group PLC pour l'éventualité d'une fusion. La fusion s’effectue en 2008 entre les deux sociétés pour former la firme Thomson Reuters

Reuters Foundation

Reuters foundation est créée en 1982 par le groupe de presse international Reuters dans le but de soutenir les journalistes des pays en développement. Aujourd’hui, la fondation s’attache à des causes et des projets éducatifs, humanitaires et environnementaux. Depuis sa création, la fondation a permis à plus de 2 700 journalistes professionnels de bénéficier de formations.

La Fondation a le statut de Charité Britannique (N°1082139) et est gérée par un conseil d’administration nommé en accord avec les statuts de l’association. C’est aussi une SARL (N° 4047905).


Prix Reuters-UICN pour les médias et l’environnement

En 1998, à l’occasion des cérémonies du 50e anniversaire de l’Union mondiale pour la nature (UICN), la Fondation Reuters et l’UICN ont créé le Prix Reuters-UICN pour les médias et l’environnement. Ces prix d’excellence sont cofinancés par la fondation Reuters, l’UICN ainsi que par COM+ Alliance of Communicators for Sustainable Development.

Il s’agit d’un concours mondial permettant de sensibiliser la population aux enjeux de l’environnement et du développement durable.

Pavan Sukhdev de la Deutsche Bank, directeur de l'étude TEEB (The Economics of Ecosystems and Biodiversity), affirme que : “A travers ce prix, Reuters et l’UICN encouragent les journalistes à informer sur les effets du changement climatique, de la perte d’espèces et d’écosystèmes ou de la pollution sur les êtres humains et la nature. Le prix encourage les médias à aborder des problèmes complexes et à susciter des réponses”.

En 2008, le prix est revenu à une journaliste canadienne, Noémi Mercier, pour son article intitulé « Nos ordinateurs polluent la planète » publié dans le magazine Québec Science.

Catastrophes et secours

AlertNet : En 1997, la fondation Reuters crée le service AlertNet. Ce service a pour but de fournir rapidement des informations ainsi que des moyens de télécommunications utiles (informations, photos…) aux secours et au grand public en cas de catastrophes. AlertNet a également un rôle de passerelle entre les secours et les journalistes du monde entier.

Ce service est en constant développement et compte plus de 400 organismes humanitaires parmi ses partenaires et ce, dans plus de 80 pays dont Action contre la faim, la Croix Rouge, le Secours catholic, Habitat for humanity, Handicap international et bien d’autres encore. Le service Alertnet a remporté plusieurs récompenses.

AIDfund : En janvier 2000, la fondation Reuters crée AIDfund, une aide supplémentaire à ses partenaires. AIDFund travaille en parallèle avec les partenaires du service AlertNet et permet d’apporter une aide financière aux organismes humanitaires ayant un rôle majeur lors d’une nouvelle catastrophe.


Communauté

Engagement communautaire :

En 2003, Reuters Foundation met en place une politique de volontariat communautaire qui permet à tout employé de consacrer une journée de travail à un projet communautaire. C’est en mai 2004 qu’a eu lieu la première semaine des événements communautaires. Durant cette semaine, le personnel a été encouragé à se joindre à des collègues travaillant sur des projets volontaires dans le monde entier.

Les différents projets ont été choisis par le personnel et ont été classés selon leur taille et leur complexité. Par exemple :

  • Plus de 150 employés de Reuters Hong kong, leur familles et leur amis se sont joints à l’organisation internationale Friends of the Earth pour un projet de reforestation
  • Près de 120 employés de Genève ont pris part à un diner de collecte de fonds en cuisinant, afin de recueillir des fonds pour les sans-abris.

De nombreux membres du personnel ont également pris part à des dons de sang ou ont collecté des dons pour des causes locales.


Bourse d’étude d’Oxford

Le programme de bourse d’étude de la fondation Reuters offre des aides académiques aux journalistes expérimentés qui souhaitent entreprendre des recherches sur des sujets variés. Les activités liées à ce programme incluent de la lecture, des séminaires, des voyages d’études… Jusqu’à 30 journalistes suivent chaque année ce programme qui dure de 3 à 9 mois.


The Thomson Corporation

En 1994, sous la direction de Kenneth Thomson, The Thomson Corporation dirigeait :

  • 131 journaux aux Etats-Unis,
  • 60 en Grande-Bretagne,
  • 54 au Canada.

The Thomson Corporation détenait notamment The Globe And Mail, l’un des plus importants hebdomadaires au Canada, avec 1 million d’exemplaires vendu par semaine. Le montant mondial des ventes atteignaient donc 6,4 milliards de dollars.

Avant la fusion avec Reuters, The Thomson Corporation était l’une des plus importantes entreprises d’information du monde, mais aussi le plus grand fournisseur de livre scolaire, et la maison d’édition de journaux et d’information la plus importantes au Royaume-Uni, avec Thomson Corporation Publishing International.


Historique

The Thomson Corporation (anciennement The Thomson Group) a été fondé en 1934 par Roy Herbert Thomson, et n’a cessé d’évoluer en fonction des médias.


De 1934 à 1976 :

En 1934, Roy Herbert Thomson achète son premier journal canadien The Timmins Press. En 1953, Roy Herbet Thomson achète son premier journal au Royaume-Uni, [[The Scotsman]]. L’année suivante, il part en Ecosse et y consolide sa position en gagnant la franchise de la télévision écossaise. Thomson Publication est créé en 1961 pour lancer des entreprises et acquérir des consommateurs. Quatre ans plus tard, Roy Herbert Thomson crée Thomson Travel, par le rachat de tours opérateurs et de Britania Airways. C’est dans la même année que Thomson Newspaper est formée. Roy Herbert Thomson décède en 1976 et son fils lui succède, Kenneth Thomson.

De 1976 à 2002 :

En 1977, Thomson Newspaper passe le million de tirages quotidiens aux Etats-Unis chaque jour. En 1978 est créé International Thomson Organisation Limited. Son siège social se trouve à Toronto et ses deux filiales principales aux Etats-Unis et aux Royaume-Uni. Cette année là, avec le rachat de Wadsworth Publishing, que Thomson entre dans l’édition spécialisée, avec les livres scolaires et les livres professionnels.

En 1980, Thomson Newspaper passe le million de tirages diffusés au Canada. Puis, Thomson rachète Warren, Gorham & Lamont, une source d’information majeure pour les professionnels de la finance. C’est en 1981 que Thomson vend [[The Times]] (Londres) à News International. Thomson Newspaper et Thomson International fusionnent en 1989 pour former The Thomson Corporation. En 1998, Thomson touche 2 milliard pour avoir vendu Thomson Travel. En 2002, David K.R. Thomson est nommé président de The Thomson Corporation.

De 2002 à nos jours :

The Thomson Corporation est coté en bourse à la New York Stock Exchange et Toronto Stock Exchanges sous le symbole de TOC. Thomson Financial s’associe en 2005 avec Merrill Lynch pour terminer la sortie des 23 000 postes de travails dans plus de 550 bureaux de Merrill Lynch. Kenneth R. Thomson meurt en 2006 à l’âge de 82 ans. En 2008 que The Thomson Corporation et Reuters Group PLC s’associent et forme Thomson Reuters. De nos jours, la famille Thomson ne détient plus que 70% de l’entreprise.

Les groupes

The Thomson Corporation est présent partout dans le monde et dans différents domaines tels que :

  • l'information financière (Thomson Financial),
  • l'information médicale (Thomson Healthcare)
  • l'information juridique (Thomson Legal)
  • l'information scientifique (Thompson Scientific)
  • * l'information fiscale et comptable (Thomson Tax and Accounting)


Les marques détenues par The Thomson Corporation sont les suivantes :

Westlaw, FindLaw, Sweet & Maxwell, Elite, Transactive, BarBri, Physician's Desk Reference, RIA, Thomson Tax and Accounting, Quickfinder, DISEASEDEX, DrugREAX, Medstat, Thomson First Call, Checkpoint, EndNote, Derwent World Patent Index, SAEGIS, Micropatent, Aureka, Faxpat, OptiPat, Just Files, Corporate Intelligence, InfoTrac, Delphion, Arco Test Prep, Peterson's Directories, TradeWeb, Web of Science, Arden Shakespeare.


L’agence de presse Thomson se nourrit de ces filiales :

West Publishing, Thomson Financial, Institute for Scientific Information (qui mesure le « facteur d'impact » des revues scientifiques), Thomson Gale, Dialog Corporation, Brookers, Carswell, CCBN, Course Technology, Gardiner-Caldwell, IHI, Lawbook Co, Wadsworth, Thomson CompuMark, and Sweet & Maxwell.

Notes et références

Liens externes

Bibliographie

  • Le Monde, 05/07/07, p20 « Focus », Presse Financière, l’enjeu du « Wall Street Journal », Pascale Santi.
  • Portail des entreprises Portail des entreprises
Ce document provient de « Thomson Reuters ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Thomson Scientific & Healthcare de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Thomson Scientific & Healthcare — was a division of the Thomson Corporation until 2006. The division then split into two new divisions: Thomson Scientific and Thomson Healthcare.External links* [http://www.thomson.com Thomson Corporation website] * [http://scientific.thomson.com… …   Wikipedia

  • Thomson Scientific — was one of the five operating divisions of The Thomson Corporation until 2008. Following the merger of Thomson with Reuters to form Thomson Reuters in 2008, it became the Scientific business unit of the new company. The Scientific unit provides… …   Wikipedia

  • Thomson Healthcare — was one of the five operating divisions of the Thomson Corporation unitl 2008. Following the merger[1] of Thomson with Reuters to form Thomson Reuters in 2008, it became the healthcare business unit of the new company. In 2009, it merged with… …   Wikipedia

  • Thomson Reuters — Corporation Type Public Traded as TSX: TRI NYSE:  …   Wikipedia

  • Thomson Reuters — Rechtsform Corporation ISIN CA8849031056 Gründung …   Deutsch Wikipedia

  • Thomson Corporation — The Thomson Corporation Unternehmensform Aktiengesellschaft Gründung 1934 (Ursprung) Unternehmenssitz …   Deutsch Wikipedia

  • Thomson Corporation — Thomson Reuters Pour les articles homonymes, voir Thomson. Logo de Thomson Reuters Corporation plc …   Wikipédia en Français

  • Thomson Reuters Corporation — Thomson Reuters Pour les articles homonymes, voir Thomson. Logo de Thomson Reuters Corporation plc …   Wikipédia en Français

  • Thomson Reuters — 40° 45′ 23″ N 73° 59′ 13″ W / 40.7565, 73.9869 …   Wikipédia en Français

  • Institute for Scientific Information — The Institute for Scientific Information (ISI) was founded by Eugene Garfield in 1960. It was acquired by Thomson Scientific Healthcare in 1992, became known as Thomson ISI and now as Thomson Scientific. It is a component of the multi billion… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.