Theatre a la Renaissance

ÔĽŅ
Theatre a la Renaissance

Th√©√Ętre √† la Renaissance

Th√©√Ętre

Par catégories
S√©rie th√©√Ętre

Personnalités

Acteur - Actrice
Metteur en scène
Décorateur
Dramaturge

Voir aussi

Pièce - Salle
Histoire - Genres
Festivals - Récompenses
Techniques

Le portail du th√©√Ętre

La naissance du th√©√Ętre moderne se produit dans les ann√©es 1548-1553 en France : elle se veut r√©surrection du th√©√Ętre antique et rompt avec le th√©√Ętre m√©di√©val rejet√© par les √©crits th√©oriques.

Sommaire

Les dramaturgies

En 1549, Joachim du Bellay encourage les √©crivains √† restaurer le mod√®le antique. Si le texte du th√©√Ętre m√©di√©val √©tait command√© pour repr√©senter un myst√®re, le rapport litt√©raire s'inverse alors : ce qui devient premier, c'est l'Ňďuvre, l'√©criture tragique, les dramaturges ne sont plus anonymes et s'affirment comme √©crivains.

Ce nouveau th√©√Ętre renouvelle les sujets, ceci lui permet d'√©largir les horizons de la pens√©e quasiment inexistante dans le th√©√Ętre m√©di√©val o√Ļ le myst√®re invitait seulement le croyant √† d√©laisser le p√™ch√© et √† r√©introduire un univers philosophique.

√Ä l'√©poque, trois ouvrages sont connus par les lettr√©s, l'Art po√©tique d'Horace traduit en 1541, l'Art de la grammaire de Diom√®de et le trait√© De la trag√©die et de la com√©die de Donat . Les principes d'Horace sont g√©n√©ralement appliqu√©s, trag√©die de 1500 √† 2000 vers, majoritairement en alexandrins, d√©coup√©es en cinq actes avec interventions de chŇďurs qui marquent des pauses lyriques √† variations multiples. Les dramaturges grecs tels Sophocle et Euripide sont traduits mais c'est surtout S√©n√®que le Jeune dont on admire le style et la rh√©torique qui va √™tre imit√© par les premiers tragiques.

La tragédie

Article connexe : Trag√©die humaniste.

C'est la trag√©die qui occupe la part essentielle de ce th√©√Ętre dont l'esth√©tique se constituera au fur et √† mesure de la production, trag√©die montrant le malheur des grands et leur retournement de fortune.

L'action est infime, c'est un th√©√Ętre de la parole o√Ļ le personnage agit peu, se lamente, il est la victime souffrante et d√©plore passivement la catastrophe d'o√Ļ l'importance de la valeur rh√©torique dans le discours et des tirades consacr√©es √† la plainte et √† la lamentation. Les sujets sont puis√©s dans la Bible √† travers des grandes figures port√©es √† la sc√®ne tel que Mo√Įse, Abraham, Esther mais aussi les mythes grecs : on voit appara√ģtre la trag√©die biblique √©difiante o√Ļ, en p√©riode de troubles, les auteurs √©crivent √† l'intention des calvinistes pers√©cut√©s et renvoient √† la condition historique de leur temps. L'histoire (essentiellement l'Histoire de Rome et en fin de si√®cle surtout l'histoire plus proche, moderne) et les fictions romanesques, trag√©dies de l'amour et de la vengeance. Th√©odore de B√®ze avec Abraham sacrifiant √©crit la premi√®re trag√©die fran√ßaise qui ne soit pas une adaptation et une traduction d'une Ňďuvre antique et √Čtienne Jodelle avec Cl√©op√Ętre √©crit la premi√®re trag√©die fran√ßaise √† l'antique, trag√©die qui exercera une influence sur son d√©veloppement ult√©rieur en mettant en place une dramaturgie qui perdurera longtemps. Robert Garnier est l'un des plus illustres repr√©sentants de ce genre, il fut le plus jou√©, ses Ňďuvres ont √©t√© maintes fois r√©imprim√©es et connurent un grand succ√®s en librairie. On peut √©galement citer Antoine de Montchrestien dont la conception de la trag√©die lui est tr√®s proche et qui oriente ses th√®mes vers l'√©dification morale et religieuse dont le chŇďur se fait le porteur. Nous savons aussi qu'il moura deux ans plus tard suite a une crise cardiaque ou a un empoisonement. Personne ne le sut.

La comédie

La comédie quant à elle, qui voulut rompre avec le tradition médiévale, ne s'imposa pas, on n'en compte guère plus d'une vingtaine. Elle résulte également de l'imitation des pièces de l'antiquité et essentiellement du comique latin Térence, un des auteurs les plus lus du XVIe, les grecs étant très peu connus et traduits. Elle emprunta également à la Comedia erudita, comédie italienne florissante dans la première partie du XVIe elle-même issue de la comédie antique de Plaute et de Térence, représentée en Europe et à la cour de France.

Tout comme la trag√©die, la com√©die se veut reflet, miroir de la soci√©t√©. Elle raconte comme chez les latins les amours contrari√©s de jeunes filles et gens mais on y trouve des allusions historiques √† l'actualit√© fran√ßaise telles les guerres de l'√©poque, les lieux sont parfois familiers du public, certaines pi√®ces se d√©roulent √† Paris, le cadre permet de peindre le milieu bourgeois √† travers l'intrigue. Les fran√ßais, comme les italiens ont adapt√© leur th√©√Ętre aux mŇďurs de leur temps. en susan


On peut distinguer deux p√©riodes dans cette production th√©√Ętrale, la g√©n√©ration de la pl√©iade (Gr√©vin, La taille, Belleau...) qui illustre une approche nouvelle de la Com√©die et en ouvre la voie  ; on y trouve une intention militante et pol√©mique avec une satire des conditions, des gens d'√©glise etc, puis la seconde g√©n√©ration, √† partir des ann√©es 1570 qui ne cherche plus √† r√©volutionner le genre (Larivey, Turn√®be...) mais qui impose la com√©die √† l'italienne dont l'influence reste tr√®s discr√®te chez les premiers.

On peut √©galement √©voquer la commedia dell'arte, terme invent√© par Goldoni pour d√©signer cette forme de dramaturgie en 1750, fit son apparition en France et diffusa son th√©√Ętre qui connut un grand succ√®s et certains acteurs une notori√©t√©. √Ä partir de canevas ou sogetto esquiss√©s sommairement, on improvise des spectacles, le travail de l'acteur √©tant un travail de composition et de jeu qui met en relief son talent et o√Ļ les r√īles se r√©partissent en types . Chaque type se reconna√ģt par ailleurs au masque qu'il peut porter, certains personnages en √©tant d√©pourvus. Quant √† l'amour, il est l'unique enjeu de la pi√®ce.

Mais, un si√®cle avant Goldoni, un dramaturge v√©nitien du XVIe si√®cle, Angelo Beolco, dit Ruzzante, inventait une nouvelle forme de th√©√Ętre. Dario Fo, qui a une admiration sans bornes pour celui qu'il consid√®re comme son ¬ę plus grand ma√ģtre avec Moli√®re ¬Ľ, lui rendit un hommage appuy√© dans le discours qu'il pronon√ßa √† Stockholm, en 1997, pour la r√©ception du Prix Nobel de litt√©rature. Pour lui, Ruzzante est ¬ę un extraordinaire homme de th√©√Ętre de ma terre, peu connu ... m√™me en Italie. Mais qui est sans aucun doute le plus grand auteur de th√©√Ętre que l'Europe ait connu pendant la Renaissance avant l'arriv√©e de Shakespeare[1]. ¬Ľ Il insista sur la qualit√© du th√©√Ętre de Ruzzante, qu'il consid√®re comme ¬ę le vrai p√®re de la Commedia dell'arte, qui inventa un langage original, un langage de et pour le th√©√Ętre, bas√© sur une vari√©t√© de langues : les dialectes de la Vall√©e du P√ī, des expressions en latin, en espagnol, m√™me en allemand, le tout m√©lang√© avec des onomatop√©es de sa propre invention[2]. ¬Ľ

Les troupes

Le premier th√©√Ętre de cette √©poque est construit √† l'H√ītel de Bourgogne par les Confr√®res de la Passion et de la R√©surrection de Notre Seigneur J√©sus-Christ en 1548, qui le louent √† des troupes ambulantes tout en gardant les recettes. En 1624, Pierre Le Messier dit Bellerose parvient a installer sa propre troupe √† l'H√ītel de Bourgogne, et en 1628, les com√©diens du roi s'y installent. Alexandre Hardy et Valleran Le Conte y produisent plus de six cents pi√®ces souvent d'influence espagnole et italienne.

En 1634, le Th√©√Ętre du Marais, concurrent de l'H√ītel de Bourgogne, accueille une troupe dirig√©e par Guillaume Desgilberts dit Mondory. Il accueille notamment la cr√©ation du Cid de Pierre Corneille en 1637, la pi√®ce trouve un grand succ√®s aupr√®s du public malgr√© un certain scandale: l'√©criture ne respectant pas enti√®rement les r√®gles classiques...

Le th√©√Ętre du Marais br√Ľle en 1644 et sa reconstruction, fortement inspir√©e des th√©√Ętres italiens, permet le d√©but de la mode des pi√®ces √† grand spectacle, pi√®ces √† machines, dans lesquelles les m√©canismes complexes des d√©cors prennent le pas sur l'intrigue et l'√©criture litt√©raire.

Voir aussi

Liens internes

Biographies

  • Cat√©gorie:Acteur du XVIe si√®cle
  • Cat√©gorie:Actrice du XVIe si√®cle

Notes et références

Bibliographie

Alain Viala (dir.) : Le th√©√Ętre en France des origines √† nos jours, PUF.

Madeleine Lazard : La com√©die humaniste et ses personnages, PUF.


DavidMichelAnge.jpg
La Renaissance
Renaissance historique : Trecento, XIVe si√®cle | Quattrocento, XVe si√®cle | Cinquecento, XVIe si√®cle
P√©riodes : Pr√©-Renaissance | Premi√®re Renaissance | Haute Renaissance | Renaissance tardive
Renaissance artistique : Ameublement | Architecture | Danse | Litt√©rature | Musique | Peinture | Po√©sie | Sculpture | Th√©√Ętre
√Čcoles philosophiques : Humanisme | N√©oplatonisme m√©dic√©en
G√©ographie de la Renaissance : Italie | France | Allemagne | Flandres | Espagne
  • Portail du th√©√Ętre Portail du th√©√Ętre
  • Portail de la Renaissance Portail de la Renaissance
Ce document provient de ¬ę Th%C3%A9%C3%A2tre %C3%A0 la Renaissance ¬Ľ.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Theatre a la Renaissance de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Th√©√Ętre de la Renaissance ‚ÄĒ Le Th√©√Ętre de la Renaissance Type Th√©√Ętre Lieu ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Th√©√Ętre √† la renaissance ‚ÄĒ Th√©√Ętre Par cat√©gories P ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Theatre de la Renaissance ‚ÄĒ Th√©√Ętre de la Renaissance Th√©√Ętre de la Renaissance Le Th√©√Ętre de la Renaissance Type Th√©√Ętre ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Th√©√Ętre de la renaissance ‚ÄĒ Le Th√©√Ętre de la Renaissance Type Th√©√Ętre ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Th√©√Ętre √† la Renaissance ‚ÄĒ La naissance du th√©√Ętre moderne se produit dans les ann√©es 1548 1553 en France : elle se veut r√©surrection du th√©√Ętre antique et rompt avec le th√©√Ętre m√©di√©val rejet√© par les √©crits th√©oriques. Sommaire 1 La fin du th√©√Ętre m√©di√©val 2 Les… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Th√©√Ętre de la Renaissance ‚ÄĒ This article is about a theatre in Paris. Theatre de la Renaissance is a theatre in New Orleans. The Th√©√Ętre de la Renaissance, located on the Boulevard Saint Martin, in the Xe arrondissement of Paris, opened its doors in 1838 under the… ‚Ķ   Wikipedia

  • Theatre de la Renaissance ‚ÄĒ This article is about a theater in New Orleans. Th√©√Ętre de la Renaissance is a theatre in Paris. The Theatre de la Renaissance was a theater in New Orleans, Louisiana. It opened in 1840, with members of the Negro Philharmonic Orchestra performing ‚Ķ   Wikipedia

  • Th√©√Ętre la Renaissance ‚ÄĒ Type Th√©√Ętre Lieu Oullins Coordonn√©es ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • TH√Č√āTRE (de la salle de spectacle au monument urbain) ‚ÄĒ De l‚Äôambigu√Įt√© des relations qu‚Äôentretient l‚Äôindividu avec la mise en sc√®ne du drame d√©coule l‚Äôessence m√™me du th√©√Ętre. Les sens se bercent d‚Äôillusion tandis que la catharsis op√®re l‚Äôosmose des passions et fonde un nouvel ordre de r√©alit√©s. Les… ‚Ķ   Encyclop√©die Universelle

  • Renaissance (disambiguation) ‚ÄĒ Renaissance usually refers to a period in the history of Europe between the Middle Ages and the Modern Age. See also .Cultural movementspecific regions of Europe* English Renaissance * French Renaissance * German Renaissance * Italian Renaissance ‚Ķ   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.