1988 en Nouvelle-Calédonie

ÔĽŅ
1988 en Nouvelle-Calédonie

Ann√©es :
1985 1986 1987  1988  1989 1990 1991

D√©cennies :
1950 1960 1970  1980  1990 2000 2010
Si√®cles :
XIXe si√®cle  XXe si√®cle  XXIe si√®cle
Mill√©naires :
Ier mill√©naire  IIe mill√©naire  IIIe mill√©naire


Chronologies g√©ographiques :
Afrique ‚ÄĘ Am√©rique (Canada, √Čtats-Unis) ‚ÄĘ Asie ‚ÄĘ Europe (France, Italie, Suisse) ‚ÄĘ Oc√©anie


Chronologies th√©matiques :
A√©ronautique ‚ÄĘ Architecture ‚ÄĘ Automobile ‚ÄĘ Bande dessin√©e ‚ÄĘ Chemins de fer ‚ÄĘ Cin√©ma ‚ÄĘ Disney ‚ÄĘ Droit ‚ÄĘ √Čconomie ‚ÄĘ Football ‚ÄĘ Informatique ‚ÄĘ Jeu ‚ÄĘ Jeu vid√©o ‚ÄĘ Litt√©rature ‚ÄĘ Musique ‚ÄĘ Musique classique ‚ÄĘ Parcs de loisirs ‚ÄĘ Photographie ‚ÄĘ Sant√© et m√©decine ‚ÄĘ Science ‚ÄĘ Sociologie ‚ÄĘ Sport ‚ÄĘ T√©l√©vision ‚ÄĘ Th√©√Ętre


Calendriers :
Romain ‚ÄĘ Chinois ‚ÄĘ Gr√©gorien ‚ÄĘ H√©bra√Įque ‚ÄĘ Hindou ‚ÄĘ Musulman ‚ÄĘ Persan ‚ÄĘ R√©publicain

Cette page concerne l'année 1988 du calendrier grégorien.

Histoire de la Nouvelle-Calédonie

1960 - 1961 - 1962 - 1963 - 1964 - 1965 - 1966 - 1967 - 1968 - 1969

1970 - 1971 - 1972 - 1973 - 1974 - 1975 - 1976 - 1977 - 1978 - 1979

1980 - 1981 - 1982 - 1983 - 1984 - 1985 - 1986 - 1987 - 1988 - 1989

1990 - 1991 - 1992 - 1993 - 1994 - 1995 - 1996 - 1997 - 1998 - 1999

2000 - 2001 - 2002 - 2003 - 2004 - 2005 - 2006 - 2007 - 2008 - 2009

√Čv√©nements

  • 12-13 janvier : cyclone ¬ę Anne ¬Ľ (966 hPa enregistr√©s √† Poindimi√©) : tr√®s fortes pr√©cipitations (713 mm en 24 h √† Goro) causant de violentes inondations, deux morts par noyade, la destruction de nombreuses cultures et habitations l√©g√®res et n√©cessitant 1000 interventions de ¬ę Eaux et √Člectricit√© de Cal√©donie ¬Ľ (EEC) en trois jours.
  • 22 janvier : ¬ę Statut Pons II ¬Ľ : accentue l'autonomie du Territoire par la cr√©ation d'un Conseil ex√©cutif dont le pr√©sident est √©lu par les membres du Congr√®s et compos√© des pr√©sidents des conseils de R√©gions et 5 membres √©lus par le Congr√®s √† la proportionnelle sur scrutin de liste. Nouveau d√©coupage des 4 R√©gions comme suit : Est, Ouest, Sud et √éles.
  • 19-23 f√©vrier : incidents √† Ti√©ti, sur le territoire de la commune de Poindimi√© : 10 gendarmes sont pris en otages puis rel√Ęch√©s. 15 militants ind√©pendantistes sont arr√™t√©s.
  • 15 mars : apr√®s le rejet par une large majorit√© de suffrage exprim√© et √©galement une majorit√© des inscrits de l'ind√©pendance au r√©f√©rendum d'autod√©termination, le RPCR estime la revendication ind√©pendantiste close et demande la dissolution du FLNKS.
  • 2 avril : pour protester contre le ¬ę statut Pons II ¬Ľ, le FLNKS d√©cide le boycott actif du premier tour de l'√©lection pr√©sidentielle et des √©lections r√©gionales du 24 avril.
  • 22 avril : Attaque par des ind√©pendantistes de la gendarmerie de Fayaou√© sur l'√ģle d'Ouv√©a : d√©but de la prise d'otage d'Ouv√©a. Quatre gendarmes sont tu√©s, 27 pris en otages. Des incidents ont lieu sur tout le Territoire, notamment √† Canala, isol√© par l'arm√©e qui incendie plusieurs cases.
  • 23 avril : le FLNKS expose trois conditions √† la lib√©ration des otages : l‚Äôannulation des √©lections r√©gionales, le retrait des forces de l‚Äôordre de l‚Äô√ģle et la nomination d‚Äôun m√©diateur.
  • 24 avril : √Člections des conseils de R√©gion et donc du Congr√®s du Territoire. Les ind√©pendantistes ayant boycott√© le scrutin, le RPCR remporte la pr√©sidence des 4 R√©gions (Jacques Lafleur dans le Sud, Harold Martin √† l'Ouest, Henri Wetta √† l'Est et Simon Loueckhote dans les √éles), du Congr√®s (Albert Etuv√©) et du Conseil ex√©cutif (Dick Ukeiw√©). Le premier tour de l'√©lection pr√©sidentielle a lieu le m√™me jour : lui aussi boycott√© par les ind√©pendantistes, Jacques Chirac y obtient 74,67 % des suffrages exprim√©s. Fran√ßois Mitterrand ne r√©unit que 4,98 % et arrive ainsi en quatri√®me position, derri√®re Jean-Marie Le Pen (12,93 %) et Raymond Barre (6,13 %).
  • 25 avril : les 11 otages d'Ouv√©a qui avaient √©t√© emmen√©s vers le Sud sont lib√©r√©s. En √©change, six membres du GIGN acceptent d'√™tre pris en otage volontaires. Le m√™me jour, l'√ģle d'Ouv√©a est interdite aux journalistes, tandis que le ministre Bernard Pons arrive sur le Territoire avec des renforts de gendarmerie.
  • 28 avril : arriv√©e d'√©l√©ments de la Force d'action rapide.
  • 30 avril : d√©barquement de fusiliers marins sur la Grande Terre.
  • 5 mai : ¬ę Op√©ration Victor ¬Ľ : dans un contexte √©lectoral particulier (on est alors entre les deux tours de l'√©lection pr√©sidentielle), lib√©ration par un commando, compos√© de militaires du GIGN, du 11e Choc et du commando Hubert, des otages de la grotte de Gossanah √† Ouv√©a et mort des militants ind√©pendantistes qui les retenaient (19 en tout) et de deux militaires, fin de la prise d'otage d'Ouv√©a.
  • 8 mai : deuxi√®me tour de l'√©lection pr√©sidentielle : apr√®s l'√©lectrochoc de l'op√©ration Victor, et face √† un nouveau boycott des ind√©pendantistes, Jacques Chirac obtient 90 % des suffrages exprim√©s n√©o-cal√©doniens, contre 10 % √† Fran√ßois Mitterrand qui est toutefois r√©√©lu sur le plan national. Le m√™me jour ont lieu les obs√®ques des 19 morts ind√©pendantistes √† Ouv√©a.
  • 10 mai : Michel Rocard est nomm√© Premier ministre, Louis Le Pensec ministre des DOM-TOM. Le PCF demande l'ouverture d'une enqu√™te parlementaire sur l'op√©ration Victor, tandis que les 29 inculp√©s de l'affaire d'Ouv√©a sont transf√©r√©s √† Paris.
  • 15 mai : le nouveau premier ministre, Michel Rocard, d√©signe une mission de dialogue pour pr√©parer des n√©gociations en vue de ramener la paix en Nouvelle-Cal√©donie et la confie au pr√©fet Christian Blanc.
  • 20 mai : arriv√©e sur le Territoire de la mission de dialogue.
  • 31 mai : ouverture d'une information judiciaire sur les conditions de l'assaut de la grotte d'Ouv√©a.
  • 5 juin : √©lections l√©gislatives, les premi√®res avec le nouveau d√©coupage √©lectoral. Les deux d√©put√©s RPCR sortants sont r√©√©lus au premier tour : Jacques Lafleur dans la 1re circonscription et Maurice N√©nou dans la 2e.
  • 15 juin : premi√®re rencontre entre Jacques Lafleur et Jean-Marie Tjibaou √† l'H√ītel Matignon, ¬ę poign√©e de main historique ¬Ľ entre les deux hommes.
  • 26 juin : Accord tripartite de Matignon (√Čtat - Loyalistes - Ind√©pendantistes) mettant fin aux √Čv√®nements.
  • 24 juillet : le RPCR accepte l'accord de Matignon, le FLNKS demande des pourparlers compl√©mentaires √† sa convention d'Ouv√©a.
  • 3 ao√Ľt : 12 prisonniers de l'affaire d'Ouv√©a sont lib√©r√©s.
  • 19 ao√Ľt : Accord d'Oudinot (du fait qu'il est sign√© au minist√®re de l'Outre-mer, rue Oudinot √† Paris) qui vient compl√©ter celui de Matignon, notamment en le pr√©cisant sur le corps √©lectoral, le d√©coupage des provinces et l'amnistie. Les deux accords sont r√©unis sous le nom g√©n√©ral d'Accords de Matignon ou encore d'Accords de Matignon-Oudinot.
  • 11 septembre : le FLNKS ent√©rine les accords de Matignon-Oudinot √† sa convention de Nindiah √† Houa√Įlou. Seule une de ses composantes, le FULK, appelle √† voter ¬ę non ¬Ľ au r√©f√©rendum sur la question.
  • 6 novembre : R√©f√©rendum sur l'autod√©termination en Nouvelle-Cal√©donie : l'abstention nationale est particuli√®rement forte (63,11 %), mais le ¬ę oui ¬Ľ l'emporte √† 80 %. Sur le Territoire, l'abstention s'√©l√®ve √† 36,7 %, le ¬ę oui ¬Ľ est vot√© √† 57,03 %, alors que le ¬ę non ¬Ľ a √©t√© choisi par 67 % des √©lecteurs dans la R√©gion Sud. Le pays gagne un nouveau statut.
  • 9 novembre : entr√©e en vigueur de la loi r√©f√©rendaire qui fixe le nouveau statut : les R√©gions sont remplac√©es par trois Provinces (Sud, Nord, √éles Loyaut√©) et la r√©union des trois Assembl√©es provinciales, √©lues pour 6 ans, forment le Congr√®s du Territoire. L'ex√©cutif revient au Haut-Commissaire, assist√© d'un Comit√© consultatif, compos√© des pr√©sidents et vice-pr√©sidents des trois provinces et du pr√©sident ainsi que l'un des vice-pr√©sidents du Congr√®s. √Ä cela il faut ajouter deux conseils sp√©cialis√©s consultatifs : le conseil √©conomique et social et le conseil consultatif coutumier qui r√©unit les repr√©sentants des huit aires coutumi√®res. Le r√©f√©rendum d'autod√©termination doit avoir lieu entre le 1er mars et le 31 d√©cembre 1998.
  • 18 novembre : lib√©ration de 51 prisonniers Kanak d√©tenus en r√©gion parisienne ou √† Noum√©a, tout contact avec le r√©seau de soutien et la presse leur est interdit.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 1988 en Nouvelle-Calédonie de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Nouvelle-Caledonie ‚ÄĒ Nouvelle Cal√©donie Pour les articles homonymes, voir Nouvelle Cal√©donie (homonymie). Nouvelle Cal√©donie ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Nouvelle-cal√©donie ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Nouvelle Cal√©donie (homonymie). Nouvelle Cal√©donie ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Nouvelle Cal√©donie ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Nouvelle Cal√©donie (homonymie). Nouvelle Cal√©donie ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Nouvelle-Cal√©donie 1re (t√©l√©vision) ‚ÄĒ Cr√©ation 19 octobre 1965 Propri√©taire France T√©l√©visions Langue Fran√ßais ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • NOUVELLE-CAL√ČDONIE ‚ÄĒ La Nouvelle Cal√©donie est un territoire d‚Äôoutre mer fran√ßais situ√© dans le sud est de l‚Äôoc√©an Pacifique, √† 1 500 kilom√®tres des c√ītes australiennes, pratiquement aux antipodes de la France m√©tropolitaine. C‚Äôest un archipel de 19 100 kilom√®tres… ‚Ķ   Encyclop√©die Universelle

  • Nouvelle-Cal√©donie ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Nouvelle Cal√©donie (homonymie). Nouvelle Cal√©donie ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • R√©gion Sud (Nouvelle-Cal√©donie) ‚ÄĒ La R√©gion Sud a √©t√© l une des quatre collectivit√©s territoriales qui ont subdivis√© le territoire d outre mer (TOM) fran√ßais de la Nouvelle Cal√©donie durant la p√©riode des ¬ę √Čv√©nements ¬Ľ entre 1985 et 1989, servant de pr√©mices aux trois… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Culture en Nouvelle-Cal√©donie ‚ÄĒ La Nouvelle Cal√©donie a d√©velopp√©, au travers des nombreuses communaut√©s qui composent sa population, une grande mixit√© et diversit√© culturelles. Sommaire 1 Culture ou cultures de Nouvelle Cal√©donie ? 2 Pratiques culturelles 2.1 Langues ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Province Sud (Nouvelle-Cal√©donie) ‚ÄĒ 21¬į55‚Ä≤S 166¬į20‚Ä≤E / 21.917, 166.333 ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Grande Terre (Nouvelle-Caledonie) ‚ÄĒ Grande Terre (Nouvelle Cal√©donie) Pour les articles homonymes, voir Grande Terre. Grande Terre Carte de la Nouvelle Cal√© ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.