Territoire de Belfort

ÔĽŅ
Territoire de Belfort
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Belfort (homonymie).
Territoire de Belfort
Logo 90 territoire de belfort.png
Localisation du Territoire de Belfort en France
Administration
Pays France
Région Franche-Comté
Code département 90
Création 1922
Chef-lieu
(Préfecture)
Belfort
Sous-préfecture(s) Aucune
Président du
conseil général
Yves Ackermann (PS)
Pr√©fet de d√©partement Beno√ģt Brocart
Statistiques
Population totale 141 958 hab. (2008)
Densité 233 hab./km2
Superficie 609 km2
Subdivisions
Arrondissements 1
Circonscriptions législatives 2
Cantons 15
Intercommunalités 6
Communes 102

Le Territoire de Belfort ou Territoire-de-Belfort [1] est un département français créé en 1922 sur l'ancienne partie de l'Alsace restée à la France en 1871. Par la suite, lors de la création des régions françaises en 1982, il a été intégré à la région Franche-Comté[2]. L'Insee et la Poste lui attribuent le code 90.

Sommaire

Histoire

Article d√©taill√© : Histoire du Territoire de Belfort.

Le territoire de Belfort est n√© en 1871 du trait√© de Francfort qui mettait fin √† la guerre de 1870-1871. Alors que l‚ÄôEmpire germanique gagnait par ce trait√© la plus grande partie de l‚ÄôAlsace et un quart de la Lorraine, l‚Äôextr√™me sud-ouest du Haut-Rhin, autour de Belfort, fut laiss√© √† la France et ainsi s√©par√© du reste de l‚ÄôAlsace. Il y eut trois principales raisons √† cette d√©cision :

  • la population des environs de Belfort √©tait francophone (tandis que l‚ÄôAlsace est germanophone) ;
  • la ville de Belfort avait fait preuve d'une r√©sistance h√©ro√Įque sous le commandement du colonel Pierre Denfert-Rochereau lors du si√®ge par les troupes prussiennes ; son d√©put√©, le tr√®s catholique Emile Keller, conduit lui aussi un combat h√©ro√Įque √† l‚ÄôAssembl√©e nationale et il e√Ľt √©t√© inconcevable de rattacher la ville √† l‚ÄôEmpire germanique apr√®s la guerre ;
  • apr√®s la perte de la majeure partie de l‚ÄôAlsace et de ses places fortes, Belfort, avec les Vosges au nord, la Suisse et le Jura au sud, constituait un verrou efficace contre une √©ventuelle invasion (voir le d√©tail des Fortifications de l'Est).

Apr√®s avoir longtemps conserv√© un statut sp√©cial dans l'attente d'un retour de l'int√©gralit√© de l'Alsace √† la France, le Territoire de Belfort devint officiellement le 90e d√©partement fran√ßais en 1922. Les lois de d√©centralisation de 1982 instituent les ¬ę r√©gions fran√ßaises ¬Ľ comme collectivit√©s territoriales. Le Territoire de Belfort est rattach√© √† la R√©gion Franche-Comt√© plut√īt qu'√† la R√©gion Alsace.

Blason Blasonnement
D’azur aux trois jumelles d’or, à la tour crénelée, couverte et girouettée d’or, ajourée et ouverte du champ, maçonnée de sable, brochant sur le tout.
Commentaires : Les armoiries sont celles du comt√© de Belfort avec la tour des armoiries du chef-lieu.

Géographie

Article d√©taill√© : G√©ographie du Territoire de Belfort.

Le Territoire de Belfort fait partie de la r√©gion Franche-Comt√©. Il est limitrophe des d√©partements du Doubs, de la Haute-Sa√īne, des Vosges et du Haut-Rhin, ainsi que du canton suisse du Jura. Il s'agit du plus petit d√©partement fran√ßais apr√®s Paris et les d√©partements de la petite couronne (Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis et Val-de-Marne).

Comme le département de Paris, il n'a pas de sous-préfecture.

Climat

Article d√©taill√© : Climat du Territoire de Belfort.

√Čconomie

Article d√©taill√© : √Čconomie du Territoire de Belfort.

En 2008, la m√©diane du revenu fiscal des m√©nages par unit√© de consommation du d√©partement s'√©levait √† 18 259 euros, cachant des disparit√©s relativement importante de Belfort (15 431) √† Bermont (24 677).

Démographie

Les habitants du Territoire de Belfort n'ont pas de gentil√© officiel : il est donc erron√© de les appeler les Terribelfortains (ou Belfortains, comme les habitants de Belfort proprement dit) ou toute autre appellation. Un certain nombre de personnes ont vot√© le 17 f√©vrier 2011 pour ¬ę Terrifortain(s) ¬Ľ, qui n'est toutefois pas encore un terme officiellement reconnu[3]. Il faut toutefois signaler que ce vote n'a rien d'officiel, car il n'a pas √©t√© √©tendu √† la totalit√© des habitants et autres ayants droit figurant sur des listes √©lectorales, et qu'il √©tait possible que la m√™me personne vote plusieurs fois.

√Čvolution d√©mographique du d√©partement entre 1872 et 2005 (source:INSEE)



Population des principales communes du Territoire de Belfort pour l'ann√©e 2008 (plus de 1000 habitants) Morvillars Tr√©venans Chaux Lepuix Andelnans Joncherey M√©zir√© Rougemont-le-Ch√Ęteau Ch√®vremont √Čtueffont Cravanche Bourogne √Čvette-Salbert Ch√Ętenois-les-Forges Grandvillars Offemont Essert Giromagny Danjoutin Bavilliers Beaucourt Valdoie Delle Belfort

Voies de Communication

Articles d√©taill√©s : Routes dans le Territoire de Belfort et Chemins de fer du Territoire de Belfort.

Par sa situation g√©ographique, la Trou√©e de Belfort a toujours √©t√© un lieu de passage, une sorte de col √† basse altitude entre deux bassins fluviaux : celui du Rhin et celui du Rh√īne. Ces deux fleuves sont d'ailleurs reli√©s depuis 1832 par le Canal du Rh√īne au Rhin. Apr√®s 1871 le projet de Canal de la Haute-Sa√īne, bien qu'inachev√© dans sa partie haut-sa√īnoise, permit d'amener aux portes de Belfort des p√©niches charg√©es de marchandises pond√©reuses.

Culture

Article d√©taill√© : Culture dans le Territoire de Belfort.

Depuis très longtemps, le conseil général du Territoire de Belfort, comme le Conseil Municipal de la ville de Belfort, favorise l'accès à la culture du plus large public en subventionnant des institutions ou des manifestations dans tous les domaines de l'art, de la culture et des loisirs. Notamment, au travers de l'organisation annuelle du festival des Eurockéennes ainsi que du Festival International de Musique Universitaire (FIMU) de Belfort.

Tourisme

Article d√©taill√© : Tourisme dans le Territoire de Belfort.

Le d√©partement poss√®de une √©norme diversit√© de paysages fa√ßonn√©s les uns et les autres par des influences historiques et g√©ologiques: l'incontournable Lion de Belfort, le Ballon d'Alsace, le Massif des Vosges, le lac du Malsaucy, qui nous pr√©sentent l'impressionnante nature authentique et g√©n√©reuse. ¬ę La route des villages fleuris ¬Ľ emprunte le trac√© d'une antique voie romaine qui serpentait dans le Pays Sous-Vosgien. Le sud du Territoire, riche d'√©tangs et de rivi√®res, offre quelques-uns des plus beaux belv√©d√®res de la r√©gion. Depuis le plateau de Croix le panorama s'√©tend des Monts d'Ajoie en Suisse, √† ceux du Jura, en passant par la For√™t-Noire, la plaine d'Alsace et bien s√Ľr les Vosges.

Des centaines de kilom√®tres de sentiers balis√©s quadrillent le d√©partement et permettent d'en d√©couvrir les paysages, la faune et la flore mais aussi l'histoire gr√Ęce √† des circuits √† th√®me : fortifications, bornes, mines, canaux, ch√Ęteaux, √©glises... Par exemple le chemin de halage du Canal de la Haute-Sa√īne permet de se rendre d'Essert √† Montb√©liard √† pied, √† cheval ou √† v√©lo.

Chaque ann√©e en automne, la Trans-Territoire, attire plusieurs milliers d'amateur de VTT de tous √Ęges et de tous niveaux.

La ¬ę Maison de l'Environnement ¬Ľ, au bord du lac du Malsaucy, pr√©sente au public la flore et la faune de la r√©gion mais permet √† tous, grands et petits, de comprendre les relations que nous vivons avec notre environnement.

Communes ayant plus de 10 % de r√©sidences secondaires

En 2007 le d√©partement comptait 1,3 % de r√©sidences secondaires. Ce tableau indique les principales communes du Territoire de Belfort dont les r√©sidences secondaires et occasionnelles d√©passent 10 % des logements totaux.

Ann√©e Commune Population SDC Nombre de logements R√©s. secondaires  % R√©s. secondaires
2007 Lepuix 001 203 000627 000066 10,53 %

Source :

Politique

Article d√©taill√© : Politique du Territoire de Belfort.

Administration

L'H√ītel de D√©partement du Territoire-de-Belfort
Article d√©taill√© : Administration du Territoire de Belfort.

Divers

Voir aussi

Livres autour du sujet

  • Le Territoire de Belfort par V.-A. Malte-Brun aux √Čditions du Bastion 1882 r√©√©dit√© en 1982.
  • Le Patrimoine de Communes du Territoire de Belfort aux √Čditions Flohic 1999.
  • Belfort et son Territoire par J. Liblin aux √Čditions de la Tour Gile 1877 r√©√©dit√© en 2000.
  • G√©ographie du Territoire de Belfort par G. Schouler et P. Filbert 1979.
  • Les paroisses du Territoire de Belfort par R. Fi√©tier et M. Colney, Cahiers d'Etudes Comtoises n¬į 50 - 1993
  • Vauban et ses successeurs dans le Territoire de Belfort √©dit√© par l'Association Vauban 1992
  • Histoire de Belfort, des origines √† nos jours par Y. Baradel... aux √Čditions Horvath 1985
  • La Porte de Bourgogne et d'Alsace (Trou√©e de Belfort) par A. Gibert aux √Čditions G√©rard Montfort 1930 r√©√©dit√© en 1982.
  • Histoire pittoresque et anecdotique de Belfort et de ses environs par A. Corret 1855 r√©√©dit√© par les √Čditions de la Tour Gile en 1991. Plus particuli√®rement int√©ressant pour la premi√®re partie du XIXe si√®cle.
  • D√©partement du Territoire de Belfort par Adolphe Joanne, Hachette 1888 r√©√©dit√© en 1994.
  • Belfort autrefois 1871-1914 par Andr√© Larger, Ed. Horvath 1987

Liens externes

Notes et références

  1. ‚ÜĎ Jean-Pierre Lacroux (1947-2002), Orthotypo ‚Äď Orthographe et typographie fran√ßaises ‚Äď Dictionnaire raisonn√©, √Čditions Quintette, 2008, 372 pages, 21 √ó 14,5 cm (ISBN 978-2-86850-147-9) : sub verbo D√©partement (pages 175 √† 177), page 176 : ¬ę Pour d‚Äô√©videntes raisons historiques et grammaticales (c‚Äô√©tait un territoire), le Territoire-de-Belfort fut longtemps priv√© de trait d‚Äôunion. C‚Äôest depuis longtemps (1922) un d√©partement √† part enti√®re : il doit √™tre trait√© commes ses pairs. ¬Ľ
  2. ‚ÜĎ Lois sur le d√©centralisation de Gaston Defferre
  3. ‚ÜĎ Les habitants du Territoire de Belfort sont des Terrifortains, Le Pays, jeudi 17 f√©vrier 2011.


47¬į35‚Ä≤N 06¬į55‚Ä≤E / 47.583, 6.917


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Territoire de Belfort de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Territoire-de-Belfort ‚ÄĒ Territoire de Belfort ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Territoire de belfort ‚ÄĒ Territoire de Belfort ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Territoire-de-Belfort ‚ÄĒ (90) ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • Territoire de Belfort ‚ÄĒ Region ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • Territoire de Belfort ‚ÄĒ ¬† [t…õri twaňźr d…ô b…õl f…Ēňźr], D√©partement in der Region Franche Comt√©, Frankreich, 609 km2, 137 000 Einwohner ‚Ķ   Universal-Lexikon

  • Territoire de Belfort ‚ÄĒ Infobox Department of France department=Territoire de Belfort|number=90 region=Franche Comt√© prefecture=Belfort subprefectures=(none) population=137,408|pop date=1999|pop rank=95th|density=225 area=609|area scale=8… ‚Ķ   Wikipedia

  • Territoire de Belfort ‚ÄĒ Sp Belf√≤ro terit√≤rija Ap Territoire de Belfort L PrancŇęzijos departamentas ‚Ķ   Pasaulio vietovardŇĺiai. Internetinńó duomenŇ≥ bazńó

  • Territoire de Belfort ‚ÄĒ Admin ASC 2 Code Orig. name Territoire de Belfort Country and Admin Code FR.A6.90 FR ‚Ķ   World countries Adminstrative division ASC I-II

  • Territoire de Belfort ‚ÄĒ /t…õriňĆtwa d…ô b…õlňąf…Ē/ (say teree.twah duh bel faw) noun ‚Üí Belfort (def. 1) ‚Ķ   Australian English dictionary

  • D√©partement du Territoire de Belfort ‚ÄĒ Territoire de Belfort Territoire de Belfort ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.