Tchoukball


Tchoukball
Tchoukball
Tchukball pictogram.png
Fédération internationale Fédération internationale de tchoukball
Autres appellations Tchouk
Champion(ne)(s) du monde en titre masculin Drapeau de Taïwan Taïwan
féminin Drapeau de Taïwan Taïwan
Tchoukball.jpg

Finale de Tchoukball du championnat suisse

Le tchoukball est un sport d'équipe qui vient de Genève. Le but de son inventeur était de créer un sport sans risques ou à faibles risques de blessures, et facile à jouer, pour amener les gens à faire une activité physique.

L'objectif du jeu, sans entrer dans les détails des règles, est un mélange de volley-ball, de handball et de squash : on marque des points en faisant rebondir un ballon (ressemblant par sa taille et sa surface à un ballon de handball) sur une sorte de trampoline, appelé cadre, qui est installé à chaque extrémité du terrain, de telle sorte que l'adversaire ne puisse rattraper le ballon par la suite.

Le « tchouk », comme on l'appelle familièrement, est un sport qui prend de l'ampleur en Europe et en Extrême-Orient car ce modèle de jeu, où toute obstruction, interception ou contact est interdit, promeut le respect. Le tchoukball se développe également en Amérique du Nord et du Sud ainsi que, plus récemment, en Afrique. Ses valeurs font que son enseignement est bien répandu dans les écoles de certains pays (Taïwan, Suisse), mais ne se retrouve pas toujours en dehors du cadre scolaire. Certains étudiants sont en effet rebutés par l’interdiction des interceptions et l’absence de contacts, et sont de plus parfois victimes de l'utilisation de matériel non-adapté (par exemple un trampoline destiné à la gymnastique, et non au tchoukball), qui fait perdre beaucoup d’intérêt au jeu.

Sommaire

Historique

Le tchoukball est né des réflexions et des recherches du Dr Hermann Brandt, entreprises au cours des années 1960. Il résulte d'une étude scientifique critique des sports d'équipes les plus populaires. Le Dr Brandt, médecin genevois, a côtoyé tout au long de sa carrière un grand nombre d'athlètes blessés plus ou moins gravement lors de la pratique de leur sport.
Il constata que ces traumatismes étaient dus à l'exécution de mouvements inadaptés à la physiologie de l'individu, ainsi qu'aux nombreuses formes d'agression présentes dans certains sports. Son analyse a renforcé cette inquiétude relative à la valeur éducative des sports modernes, qui pour lui ne doivent pas aboutir à la fabrication systématique de champions, mais « contribuer à l'édification d'une société humaine valable »[1]. Il conçoit donc un nouveau jeu, le tchoukball, qu'il expose dans le cadre de son « Étude critique scientifique des sports d'équipe ». Le tchoukball se présente comme un mélange de pelote basque (pour le rebond), de handball (étant donné qu’il se joue avec les mains et que les pas sont limités) et de volley-ball (car la balle ne doit pas toucher terre). Il s'agit d'un sport de balle et d'équipe qui se joue à l'aide de deux surfaces de renvoi (les cadres) et se caractérise par la suppression de toutes formes d'agressions corporelles entre les adversaires. Par son caractère ludique, il est conçu pour inciter chaque individu à pratiquer ce sport, quels que soient son âge, son sexe ou ses capacités athlétiques.

Principe

Deux équipes de 7 personnes (filles ou garçons) s'affrontent en tentant de marquer des points

  • Un joueur marque un point lorsqu'il a lancé le ballon de façon non fautive sur un trampoline incliné et que celle-ci touche le sol hors du demi-cercle et dans le terrain avant qu'un adversaire ne la récupère.
  • Un joueur donne un point à l'équipe adverse s'il rate le cadre, si le ballon rebondit (avant ou après le tir) hors du terrain (le trampoline étant hors du terrain)
  • Chaque équipe peut marquer des points indifféremment sur n’importe lequel des deux trampolines.

Règles de base

  • 1 terrain 14x24m et une balle de tchoukball (ces dimensions correspondent à un terrain de basket, les dimensions d'un terrain de handball étant de 40X20m).
  • 2 équipes de 7 joueurs/joueuse
  • 2 cadres de tchoukball (trampoline incliné) sont placés de chaque côté du terrain

Évolution du jeu

  • Le joueur qui a le ballon peut faire 3 pas et n'a pas le droit de dribbler
  • Chaque équipe peut faire 3 passes maximum avant de tirer (la première passe après un engagement ne compte pas)
  • Lorsque la réception d'une passe est manquée (la balle touche le sol), le ballon change de camp
  • L'équipe qui ne possède pas la balle ne doit pas gêner les mouvements du porteur du ballon (pas de contacts)
  • Il est interdit de jouer avec les pieds ou les jambes
  • Chaque équipe peut marquer sur chacun des deux trampolines
  • On ne peut pas toucher plus de 3x de suite le même trampoline

Charte du Tchoukball

La charte du tchoukball a été écrite par la Fédération Internationale de Tchoukball[2] et a pour but de définir l'esprit dans lequel le Tchoukball doit se développer : y sont mis en avant le respect de l'adversaire et l'humilité, valeurs omniprésentes de ce sport.

Le beach tchoukball

Le beach-tchoukball se joue avec des équipes formées de seulement cinq joueurs, sur un terrain de 11m x 22m ; toutes les autres règles sont identiques à celles de la version en salle du tchoukball.

Né sur les plages du Brésil, le beach tchoukball est une variante que la Fédération internationale de tchoukball essaye aussi de développer largement. Son caractère estival et festif, ainsi que le côté pratique d’une discipline qui peut se jouer sur sable ou même sur herbe, lui assurent un grand potentiel de développement. Les premiers championnats du monde de beach tchoukball se sont tenus à Genève (Suisse) en juillet 2005, réunissant des équipes de 10 nations différentes (Suisse, Taïwan, Canada, Brésil, Autriche, Hongrie, Belgique, France, Grande-Bretagne...). Un total de près de 20.000 personnes a assisté aux différents tournois, qui ont été remportés par Taïwan chez les hommes et les femmes (avec à chaque fois une victoire en finale contre le Canada), ainsi que dans la catégorie juniors.

La Fédération internationale de Tchoukball (FITB)

La FITB, fondée en 1971, a son siège à Kaohsiung. Elle compte actuellement 30 fédérations membres, et 17 autres associées (soit une collaboration avec 47 pays). Malgré des ressources financières et humaines assez limitées, elle entretient et développe de nombreux contacts à travers le monde. Elle soutient et conseille ainsi les fédérations nationales dans leur développement, ainsi que les individus désireux d’implanter le tchoukball dans de nouveaux territoires. Tout comme l’organisation de compétitions internationales d’envergure, cela vise à développer l’enseignement et la pratique du tchoukball à travers le monde. Par exemple, de récents contacts ont permis l’intégration de ce sport au programme scolaire de certaines régions sénégalaises.
Les tournois internationaux, continentaux (championnats d’Europe, championnats d’Amérique du Sud, championnats asiatiques et championnats d’Amérique du Nord et centrale) et mondiaux de tchoukball et de beach tchoukball sont d’excellentes occasions de faire connaître le sport à de nouveaux publics, tout en créant une motivation supplémentaire pour les joueurs engagés. La FITB vise notamment à élargir la couverture télévisuelle de ces manifestations. Par ailleurs, elle intégrera pleinement les World Games de 2009, qui se tiendront à Kaohsiung (Taïwan).

Associations nationales et autres sites

Liens

Notes

  1. Hermann Brandt, « Étude critique scientifique des sports d'équipe - Le Tchoukball, le sport de demain », Ed. Roulet, Genève, 1971
  2. Charte du Tchoukball sur le site de la Fédération Suisse de Tchoukball : http://www.fstb.ch/index.php?menuselection=3&smenuselection=3

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Tchoukball de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Tchoukball — Tchoukball. Tchoukball (pronunciado chukbol) es un deporte de equipo que se juega bajo techo, desarrollado en los años setenta por el biólogo suizo Dr. Hermann Brandt, que creía que El objetivo de las actividades físicas humanas no es hacer… …   Wikipedia Español

  • Tchoukball — es un deporte de equipo desarrollado en los años setenta por el biólogo suizo Dr. Hermann Brandt, que creía que El objetivo de las actividades físicas humanas no es hacer campeones, sino contribuir a la construcción de una sociedad armoniosa. Su… …   Enciclopedia Universal

  • tchoukball — /tchookˈböl/ noun A game, invented in the 1970s, in which the object is to prevent the ball (thrown by the opposing team against a highly sprung net) from landing when it rebounds, physical contact with other players being against the rules… …   Useful english dictionary

  • Tchoukball — Symbol of Tchoukball Tchoukball match in progress …   Wikipedia

  • Tchoukball — Tchoukballspiel in der Schweiz im Mai 2006 Tchoukball, Tschoukball oder Tschuckball ist ein Ballspiel, das von zwei Mannschaften zu jeweils 2 bis 12 Spielern bzw. Spielerinnen auf Volleyball , Handball oder Basketballfeldern gespielt wird. Der… …   Deutsch Wikipedia

  • Tchoukball aux Jeux Mondiaux de 2009 — Sport Tchoukball Organisateur(s) …   Wikipédia en Français

  • Tchoukball aux Jeux mondiaux de 2009 — Infobox compétition sportive Tchoukball aux Jeux Mondiaux de 2009 Généralités Sport Tchoukball …   Wikipédia en Français

  • Fédération internationale de tchoukball — La Fédération internationale de tchoukball (FITB) est l organe faîtier du tchoukball dans le monde. Elle compte actuellement 13 associations membres et 22 autres pays dans lesquels elle est présente. Sommaire 1 Petit historique 2 Associations… …   Wikipédia en Français

  • Championnat de Suisse de tchoukball LNA 2008-2009 — Infobox compétition sportive Championnat de Suisse de tchoukball LNA 2008 2009 Logo de la FSTB depuis 2007 Généralités Sport Tchoukball Organisateur(s) …   Wikipédia en Français

  • Championnat de Suisse de tchoukball LNA 2009-2010 — Infobox compétition sportive Championnat de Suisse de tchoukball LNA 2009 2010 Logo de la FSTB depuis 2007 Généralités Sport Tchoukball Organisateur(s) …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.