Tatarstan


Tatarstan
République du Tatarstan
(ru) Республика Татарстан
(tt)cyrillique Татарстан Республикасы
(tt)latin Tatarstan Cömhüriyəte
Tatarstan Tatarstan
Image illustrative de l'article Tatarstan
Administration
Pays Drapeau de Russie Russie
Région économique Volga
District fédéral Volga
Statut politique République
Création 27 mai 1920
Capitale Kazan
Politique
Président Roustam Minnikhanov
Premier ministre Ravil Mouratov
Géographie
Superficie 67 847 km2
Démographie
Population 3 778 504 hab. (2010)
Densité 56 hab./km²
Autres informations
Langue(s) officielle(s) Russe, tatar
Fuseau horaire UTC+4
Code OKATO 92
Code ISO 3166 RU-TA
Site web www.tatar.ru

Le Tatarstan ou République du Tatarstan (en russe : Респу́блика Татарста́н, Respoublika Tatarstan ; en tatar : Татарстан Республикасы) est une république de la Fédération de Russie, située sur le bassin de la Volga, qui tire son nom du peuple tatar, et dont la capitale est Kazan. L'origine ethnique des habitants de la région est très diverse : Tatars, mais aussi Russes, Tchouvaches, Bachkirs, Géorgiens, etc.

Sommaire

Géographie

Le Tatarstan est compris entre la vallée moyenne de la Volga et l'avant-pays ouralien. Peu montagneux, le plus haut sommet culmine à 254 mètres d'altitude[réf. nécessaire]. Il est parcouru par de nombreux cours d'eau dont les plus importants sont, à part la Volga, la Kama, la Belaïa, la Viatka et l'Ik.

Population

Le Tatarstan, issu de la République socialiste soviétique autonome de Tatarie (1922-1992), rassemblait, en 1991 (à la fin de l'URSS), une population de 3 679 400 personnes sur un territoire de 68 000 kilomètres carrés.

Les Tatars, qui appartiennent au rameau turc de la famille ethno-linguistique altaïque, étaient, en 1926, environ 3 311 000 dans l'ensemble de l'Union soviétique, alors que la population totale de la Tatarie ne s'élevait alors qu'à 2 800 000 personnes. En 1970, la tendance s'était encore accentuée, puisque sur 5 931 000 Tatars recensés pour l'ensemble de l'Union soviétique, seuls 1 536 000 vivaient en Tatarie, où ils étaient à peine plus nombreux que les Russes.

Les Tatars sont également nombreux dans les régions voisines de Russie, au Kazakhstan et en Ouzbékistan. L'installation des Russes en Tatarie, commencée au lendemain de la prise de Kazan par les armées du tsar en 1552, s'est constamment poursuivie. La découverte du pétrole au lendemain de la Seconde Guerre mondiale contribua à accroître fortement l'importance numérique du groupe slave vivant à l'intérieur des frontières de la Tatarie. Après l'éclatement de l'URSS, les Tatars ne représentaient encore que 48 % de la population, contre 43 % pour les Russes.

Selon le recensement de 2002, le Tatarstan compte 2 000 116 Tatars, 1 492 602 Russes et 126 532 Tchouvaches, etc.

Économie

Le Tatarstan possède sur son territoire les puits les plus productifs du gisement du Second-Bakou. Aussi, la valeur de la production industrielle est-elle de beaucoup supérieure à celle de l'agriculture : pétrochimie, plastiques, pneumatiques, engrais, machines-outils, automobiles (en particulier usine de camions KAMAZ), électronique, informatique.

Politique

Dans les années qui ont précédé la disparition de l'Union Soviétique, les autorités de la république de Tatarie réclamaient le statut de république soviétique à part entière (et non république autonome au sein de la Russie).

Le 30 août 1990, le Soviet suprême de Tatarstan adopte la déclaration de la souveraineté. Le 21 mars 1992 les autorités tatares organisent un référendum dont la question posée aux votants était : « Etes-vous d'accord que la république tatare est le sujet du droit international? » Le 31 mars 1992, le Tatarstan et la Tchétchénie refusent de signer le Traité fédératif visant à remplacer le traité de l'Union élaboré par Mikhaïl Gorbatchev.

En décembre 1991, le Soviet suprême de la république a déclaré l'adhésion du Tatarstan à la CEI comme membre fondateur. Cependant, le Tatarstan est demeuré intégré à la Fédération de Russie, mais disposant d'une autonomie plus importante que toutes les autres entités qui la composent, et même de représentations plénipotentiaires à l'étranger (notamment en France, au 55 avenue Marceau, à Paris).

La répartition des compétences entre le Tatarstan et le centre fédéral se base sur la Constitution du Tatarstan, la Constitution de la Russie et le Traité sur la délimitation des compétences, signé en 1994 et en 2007.

La politique d'harmonisation de la législation initiée par Vladimir Poutine dans les années 2000, a amené un retour à une plus stricte intégration dans la fédération. Toutefois les choix économiques et les relations internationales sont empreints d'une vaste autonomie, et une politique d'encouragements envers les PME et les partenariats avec les entreprises étrangères est fortement en hausse, malgré la crise.

Mintimer Chaïmiev a été le président de la république du Tatarstan du 12 juin 1991 au 25 mars 2010 date à laquelle Roustam Minnikhanov lui a succédé[1]. Farid Moukhamedchine est le président de l'assemblée législative (Gossovet) du Tatarstan depuis le 27 mai 1998.

Subdivisions

Voir aussi

Notes et références

  1. Tatarstan: le nouveau président Minnikhanov prête serment, RIA Novosti. Mis en ligne le 25 mars 2010, consulté le 31 mars 2010

Bibliographie

  • Marcel Gabbazov, Le Tatarstan et la Fédération de Russie : entité administrative ou communauté politique ?, Université de Bordeaux 4, 1999, 118 p. (mémoire de DEA de Science politique)
  • Fred Hilgemann, Le Tatarstan : pays des musulmans de Russie, Éd. Autrement, Paris, 2007, 214 p. (ISBN 978-2-7467-1023-8)

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Tatarstan de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • TATARSTAN — TATARSTA Comprise entre la vallée moyenne de la Volga et l’avant pays ouralien, le Tatarstan, issu de la république socialiste soviétique autonome de Tatarie, rassemblait en 1991, sur un territoire de 68 000 kilomètres carrés, une population de 3 …   Encyclopédie Universelle

  • Tatarstán — → Tartaristán …   Diccionario panhispánico de dudas

  • Tatarstan — This article is about the republic in Russia. For the ship, see Gepard class frigate. Republic of Tatarstan Республика Татарстан (Russian) Татарстан Республикасы (Tatar)   Republic …   Wikipedia

  • Tatarstan — Subjekt der Russischen Föderation Republik Tatarstan Республика Татарстан Татарстан Республикасы Flagge Wappen …   Deutsch Wikipedia

  • Tatarstan — Tạtarstan,   Tatari|en, Republik Tạtarstan, russisch Tatạrskaja Respụblika, Respụblika Tạtarstan, Teilrepublik der Russischen Föderation, 68 000 km2, (2000) 3,78 Mio. Einwohner, Hauptstadt ist Kasan. Tatarstan umfasst im Wesentlichen das… …   Universal-Lexikon

  • Tatarstan — Ta·tar·stan (täʹtər stăn ) An autonomous republic of west central Russia. The site of a powerful Bulgar state after the 8th century, the region was conquered by Mongols in the 13th century and by Moscow in 1552. The Tatar Autonomous Soviet… …   Universalium

  • Tatarstan — Sp Totõrija Ap Татария/Tatariya rusiškai Sp Tatarstãnas Ap Татарстан/Tatarstan totoriškai L RF respublika …   Pasaulio vietovardžiai. Internetinė duomenų bazė

  • Tatarstan — Admin ASC 1 Code Orig. name Tatarstan Country and Admin Code RU.73 RU …   World countries Adminstrative division ASC I-II

  • Tatarstan — geographical name autonomous republic E central Russia in Europe capital Kazan area 26,255 square miles (68,000 square kilometers), population 3,696,000 …   New Collegiate Dictionary

  • Tatarstan — noun an autonomous republic in east European Russia See Also: Tatar, Tatarstani …   Wiktionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.