Tableur

ÔĽŅ
Tableur

Un tableur est un programme informatique capable de manipuler des feuilles de calcul. √Ä l'origine destin√©s au traitement automatis√© des donn√©es financi√®res, les logiciels tableurs sont maintenant utilis√©s pour effectuer des t√Ęches vari√©es, de la gestion de bases de donn√©es simples √† la production de graphiques (on peut alors parler de tableur-grapheur), en passant par diverses analyses statistiques.

Sommaire

De la feuille de calcul au tableur

Une feuille de calcul est une table (ou grille) d'informations de toutes natures (données industrielles, scientifiques, commerciales, comptables, financières, statistiques, données de métiers, etc. ).

D'une mani√®re g√©n√©rale, toute probl√©matique, pouvant √™tre dispos√©e en lignes et colonnes, √©ventuellement sur plusieurs plans, impliquant ou n'impliquant pas des calculs, rend le tableur pertinent. Chaque intersection de lignes et colonnes d√©termine un espace appel√© g√©n√©ralement ¬ę cellule ¬Ľ. Chaque cellule peut √™tre un simple espace pour m√©moriser une donn√©e ou contenir une suite de calculs. Ces calculs peuvent √™tre des combinaisons d'op√©rations simples ou ayant recours √† des fonctions de traitement plus √©labor√©es, utilisant √©ventuellement les donn√©es d'autres cellules. Certaines donn√©es de cellules peuvent donc √™tre issues de calculs (soustractions, additions, multiplications, concat√©nations de cha√ģnes de caract√®res, etc.) entre diff√©rentes cellules. La m√©morisation et l'automatisation de ces calculs, rendue possible par l'informatique dans le dernier quart du XXe si√®cle, apporte un gain de productivit√© appr√©ciable.

Sous un angle réducteur à la seule dimension du calcul, on peut considérer chaque cellule comme un écran d'une calculatrice de poche. On dispose donc dans une feuille de calcul d'un nombre considérable de calculatrices qui peuvent être reliées entre elles.

En termes mathématiques, une feuille de calcul est un espace qui permet une représentation et des calculs de matrice.

Les feuilles de calculs informatis√©es sont invent√©es par Pardo et Landau, qui d√©posent le brevet correspondant en 1970. Le concept est par la suite r√©invent√© par Dan Bricklin. La l√©gende veut que Bricklin a l'id√©e du tableur en assistant √† un cours, √† l'universit√©. Le professeur, apr√®s avoir dessin√© au tableau une grande table de calcul, y trouve une erreur et doit effacer et recalculer une grande partie des cases, alors que ce processus peut √™tre automatis√© √† l'aide d'un ordinateur. Cette id√©e d√©bouche sur la cr√©ation de VisiCalc, le premier tableur. VisiCalc est l'application qui fait basculer d√©finitivement l'informatique du statut de loisir pour quelques passionn√©s vers le monde professionnel ; elle est la killer app qui assure le succ√®s de l'ordinateur Apple II sur lequel elle est disponible d√®s 1979.

Note : Le tableur est parfois appel√© chiffrier √©lectronique au Qu√©bec, terme emprunt√© √† la terminologie comptable qu√©b√©coise. Le mot tableur est toutefois plus appropri√© √† l'informatique.

Fonctionnalités et utilisation des tableurs

Exemple de tableur : le logiciel Gnumeric. Les interfaces de tous les tableurs sont similaires

Les premiers langages de programmation √©taient con√ßus de mani√®re √† traiter et √† sortir des donn√©es sous forme de tableaux, souvent sur une imprimante. Les techniques de programmation ont √©volu√© depuis, et les donn√©es peuvent √™tre repr√©sent√©es plus efficacement dans la m√©moire de l'ordinateur, plut√īt que s√©quentiellement sur une feuille de papier. Un logiciel tableur est con√ßu de mani√®re √† r√©aliser des calculs g√©n√©raux en se basant sur des relations spatiales, et non plus temporelles, entre les donn√©es.

La plupart des autres programmes de calcul utilisent en effet le temps, c'est-à-dire l'ordre logique des instructions, comme premier principe d'organisation. Un point d'entrée bien défini provoque l'exécution de la première instruction, puis toutes les instructions suivent à la suite.

Au contraire, dans une feuille de calcul, un ensemble de cellules est d√©fini, ainsi que des relations logiques spatiales entre elles. Dans les premiers tableurs, ces relations √©taient en deux dimensions, repr√©sent√©es par une grille. Au fil du temps, de nouvelles fonctionnalit√©s sont apparues, comme l'organisation de feuilles ind√©pendantes mais pouvant √™tre reli√©es logiquement l'une √† l'autre, dans un embryon de troisi√®me dimension. Les tableurs les plus avanc√©s proposent des op√©rations comme la rotation ou la transposition de matrices de donn√©es ; et peuvent pr√©senter les jeux de donn√©es graphiquement.

Les cellules d'une feuille de calcul sont les équivalents fonctionnels des variables dans en programmation impérative. Les cellules peuvent contenir des formules, c'est-à-dire une série d'instructions qui permettent de calculer leur valeur à partir d'autres variables de la feuille de calcul, ou bien à partir de variables externes (comme la date ou l'heure). Les tableurs utilisent les concepts de références relatives et absolues, par exemple, afin de faciliter l'édition et la compréhension des formules.

En g√©n√©ral, les tableurs mettent √† jour automatiquement les valeurs des cellules qui d√©pendent d'un param√®tre qui a vari√©. Les premiers tableurs utilisaient des strat√©gies simplistes, comme la mise √† jour des cellules dans un ordre particulier ; les tableurs plus modernes ne calculent que le minimum n√©cessaire gr√Ęce √† la construction d'un arbre de d√©pendance entre les cellules.

La plupart des concepts rencontr√©s en programmation imp√©rative se retrouvent dans le monde des tableurs. Par exemple, le parcours de boucles index√©es est repr√©sent√© par un traitement d'une table de cellules, et une boucle infinie peut √™tre obtenue en r√©f√©ren√ßant r√©ciproquement deux cellules (arbre de d√©pendance cyclique). La plupart des tableurs acceptent ce type de r√©f√©rences cycliques, dont l'ex√©cution peut √™tre contr√īl√©e par l'utilisateur ou par le programme lui-m√™me.

La puissance des tableurs d√©rive certainement de la capacit√© intuitive du cerveau humain √† repr√©senter des objets dans l'espace et √† appr√©hender des relations complexes entre ces objets. Beaucoup de gens trouvent plus facile de r√©aliser un calcul complexe dans un tableur plut√īt que dans un logiciel adapt√©, et ce malgr√© l'inad√©quation √©vidente entre l'outil et le but poursuivi.

Quelques formules

Excel et OpenOffice.org Calc permettent l'écriture de formules de calcul incluant des fonctions dans les cellules.

Les fonctions sont toutefois dépendantes de la localisation de la version du logiciel.

Un exemple de formule (sans fonction), qui effectue l'addition des valeurs contenues dans les cellules A5 et B3 :

  • =A5+B3

Exemples de formules utilisant des fonctions dont les noms varient selon la localisation, c'est-√†-dire la langue de l'interface :

En français

  • =SOMME(A1:B2) Cette formule calculera la somme de tous les nombres de A1 √† B2.
  • =SOMME(A1:A20;C1:C20) Cette formule calculera la somme A1 √† A20 plus celle de C1 √† C20 ‚Üí attention au signes ":"(S√©parateur de zone) et ";" (S√©parateur d'arguments)
  • =MOYENNE(A3:C6) Cette formule fera la moyenne des nombres de A3 √† C6.

En anglais

  • =SUM(A1:B2) Cette formule calculera la somme de tous les nombres de A1 √† B2.
  • =AVERAGE(A3:C6) Cette formule fera la moyenne des nombres de A3 √† C6.

Autres concepts

  • Le tableau crois√© dynamique ou pilote de donn√©es d'Excel et d'OOo Calc permettent de g√©n√©rer une synth√®se de la table.
  • Le Filtrage permet de n'afficher que les lignes correspondant √† certains crit√®res
  • Le Tri permet de changer l'ordre d'un bloc de cellules
  • La Consolidation permet de fusionner plusieurs tableaux compos√©s d'au plus une ligne et/ou colonne d'√©tiquettes, et de donn√©es chiffr√©s en y appliquant une fonction s√©lectionn√©e par l'utilisateur (Somme, Nombre, Moyenne...). Le nouveau tableau est adapt√© en fonction des libell√©s.

Logiciels

Il existe aussi des tableurs int√©gr√©s dans des services web tels que : (en) Acrobat.com (Adobe), Google Documents, Live Documents, ThinkFree Online‚Ķ



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Tableur de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • tableur ‚ÄĒ [ tabl…∂r ] n. m. ‚ÄĘ 1983; du rad. de tableau ‚ô¶ Inform. Progiciel permettant la cr√©ation, la manipulation et l √©dition de donn√©es organis√©es sous forme de tableaux. ‚óŹ tableur nom masculin Programme informatique de cr√©ation et de manipulation… ‚Ķ   Encyclop√©die Universelle

  • tableur ‚ÄĒ ‚óŹ n. m. ‚ĖļCIEL progiciel permettant d effectuer des calculs r√©p√©titifs de fa√ßon massive. C est aussi une mani√®re intuitive de programmer. Exemple: Excel ‚Ķ   Dictionnaire d'informatique francophone

  • Tableur grapheur ‚ÄĒ Tableur Un tableur est un programme informatique capable de manipuler des feuilles de calcul. √Ä l origine destin√©s au traitement automatis√© des donn√©es financi√®res, les logiciels tableurs sont maintenant utilis√©s pour effectuer des t√Ęches vari√©es ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • tableur √† rayer ‚ÄĒ raiŇĺomasis koordinatografas statusas T sritis radioelektronika atitikmenys: angl. scribing coordinate plotter vok. Koordinatenritzschreiber, m; Ritzschreiber, m rus. —Ä–Ķ–∑–į–Ľ—Ć–Ĺ—č–Ļ –ļ–ĺ–ĺ—Ä–ī–ł–Ĺ–į—ā–ĺ–≥—Ä–į—Ą, m pranc. coordinatographe √† rayer, m; tableur √† rayer ‚Ķ   Radioelektronikos terminŇ≥ Ňĺodynas

  • Google Document Et Tableur ‚ÄĒ Google Documents Google Documents est une suite des √©volutions de Google Spreadsheets, version d√©j√† mise en ligne auparavant et de Writely, logiciel de traitement de texte. Ces programmes fusionn√©s permettent un travail en ligne et collaboratif… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Google Document et Tableur ‚ÄĒ Google Documents Google Documents est une suite des √©volutions de Google Spreadsheets, version d√©j√† mise en ligne auparavant et de Writely, logiciel de traitement de texte. Ces programmes fusionn√©s permettent un travail en ligne et collaboratif… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Google document et tableur ‚ÄĒ Google Documents Google Documents est une suite des √©volutions de Google Spreadsheets, version d√©j√† mise en ligne auparavant et de Writely, logiciel de traitement de texte. Ces programmes fusionn√©s permettent un travail en ligne et collaboratif… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Plage (tableur) ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Plage (homonymie). La plage B9:E13 s√©lectionn√©e dans un tableur Une plage de cellules est un objet dans un tableur. Dans ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Feuille de calcul ‚ÄĒ Tableur Un tableur est un programme informatique capable de manipuler des feuilles de calcul. √Ä l origine destin√©s au traitement automatis√© des donn√©es financi√®res, les logiciels tableurs sont maintenant utilis√©s pour effectuer des t√Ęches vari√©es ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Feuilles de calcul ‚ÄĒ Tableur Un tableur est un programme informatique capable de manipuler des feuilles de calcul. √Ä l origine destin√©s au traitement automatis√© des donn√©es financi√®res, les logiciels tableurs sont maintenant utilis√©s pour effectuer des t√Ęches vari√©es ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.