TELUS

ÔĽŅ
TELUS

Telus

Logo de TELUS

Logo de TELUS Corporation
Création 1990
Personnages cl√©s Darren Entwistle : Pr√©sident
Forme juridique Appel public à l'épargne
Slogan(s) ¬ę Le futur est simple ¬Ľ
Siège social Burnaby, Colombie-Britannique
Drapeau du Canada Canada
Activité(s) Télécommunications
Effectif 29 819
Site Web www.telus.com
Chiffre d'affaires Augmentation 8,143 milliards CAD
Résultat net Augmentation 1,672 milliards CAD
Principaux concurrents
Bell Canada, Rogers Communications et Videotron (Province de Québec seulement)

TELUS (TSX : T, NYSE : TU) est une compagnie canadienne de t√©l√©communications, le deuxi√®me plus grand porteur des t√©l√©communications du pays apr√®s Bell Canada, avec 8.4 milliards de revenu annuel, de 4.7 millions de lignes d'acc√®s de r√©seau, de 1.05 million d'abonn√©s d'Internet, et de 4.5 millions d'abonn√©s sans fil. La compagnie fournit un √©ventail de c√Ęble et de produits sans fil de t√©l√©communications et des services comprenant des donn√©es, IP, voix, vid√©o, et services de divertissement. C'est le fournisseur local primaire de service t√©l√©phonique (ILEC) dans Alberta, la majeure partie de Colombie britannique, aussi bien que dans des parties du Qu√©bec oriental pr√®s de ville du Qu√©bec et de la r√©gion de Gasp√© ; il concurrence Bell et d'autres compagnies de t√©l√©phone comme CLEC dans beaucoup de r√©gions du Canada qui se trouvent en dehors de des r√©gions de l'ILEC de Telus.

Tandis que le nom de compagnie n'est pas un acronyme, on lui écrit typiquement dans majuscule dans la documentation interne de Telus.

Histoire de TELUS CANADA

L'histoire de Telus a commencé par les téléphones de gouvernement d'Alberta (AGT), qui a été établi par le gouvernement provincial d'Alberta sous le parti libéral provincial en 1907 pour acquérir et actionner des opérations Bell Canada dans la province, qui était limité, insatisfaisant pour les règlements croissants, et qui le gouvernement a estimé que Bell avait négligé en faveur du Canada central. AGT a été alors commissionné pour développer des services téléphoniques pour la province entière. Edmonton, cependant, a eu une utilité ville-possédée de téléphone, EdTel, qui s'est contracté pour la longue distance avec AGT.

Les tensions ont éclaté entre AGT et EdTel au début des années 80, car EdTel a voulu plus de revenu du trafic de fond qu'il a produit pour AGT. Sans bonne volonté de la part d’AGT pour négocier, EdTel a commencé à brouiller les disques de fond de facturation de sorte qu'AGT n'ait pas pu afficher pour des appels. AGT a répondu en redirigeant tous les appels provenant d'EdTel vers des opérateurs, qui ont verbalement demandé le visiteur pour le numéro qu'ils appelaient. Par la suite, les compagnies ont convenu sur un arrangement plus compensatoire.

Le nom de marque Telus a √©t√© employ√© la premi√®re fois en 1990 pendant qu'un nouveau nom pour l'ancien AGT apr√®s lui √©tait privatis√© par le gouvernement provincial d'Alberta. En 1995, Telus a achet√© EdTel de la ville d'Edmonton, finissant l'√®re des porteurs de propri√©t√© de l'Etat de t√©l√©communications dans Alberta et continuant la d√©r√©glementation du march√© de t√©l√©communications d√©j√† en marche. Cette d√©r√©glementation a √©galement men√© √† la concurrence √† partir des compagnies telles que les communications de Rogers, Bell Canada, Primus Canada, et beaucoup d'autres ; en m√™me temps, les technologies rapidement naissantes telles que les t√©l√©phones cellulaires, les r√©seaux de fibre et le service d'Internet ont forc√© le nouveau Telus √† √©largir √©norm√©ment et rapidement ses offres. En 1996, le Telus "marque principale" a √©t√© pr√©sent√©, apportant des produits et des compagnies au-dessous de une identit√© unifi√©e. Les marques de t√©l√©phone et d'AGT d'ED ont √©t√© retir√©es.[ 1 ]

Une nouvelle it√©ration de Telus a √©t√© form√©e en janvier 1999 par l'interm√©diaire de la fusion de la filiale g√©n√©rale BCTel de t√©l√©phone et d'√©lectronique (partie maintenant des communications de Verizon), l'ancien fournisseur de service de t√©l√©communications de monopole en Colombie britannique, et la version d'Alberta-seulement de Telus. Bien que BCTel ait √©t√© le plus grand des deux compagnies de fusionnement la nouvelle entit√© d√©cid√©e pour maintenir le nom de Telus, en abandonnant les limitations r√©gionales du BCTel stigmatisez, tout en augmentant son extension pour concurrencer sur une √©chelle nationale et internationale. Telus a √©galement d√©plac√© la plupart des fonctions d'administration √† Alberta pour tirer profit des imp√īts inf√©rieurs et d'une main-d'oeuvre moins union-orient√©e. Le nouveau Telus, cependant, a d√©plac√© ses si√®ges sociaux √† Burnaby, les anciens si√®ges sociaux de BCTel.

Vers le haut de jusqu'en 2000, Telus et ses prédécesseurs -- AGT et B.C.Tel -- avaient été des associés avec sept autres compagnies canadiennes de téléphone dans ce qui a commencé comme système de téléphone du Transport-Canada, est devenu Télécommunication Canada, et était maintenant l'alliance de Stentor. En 2000, Telus a décidé de concurrencer Bell Canada, faisant dissoudre l'alliance de Stentor.[citation requise] Bell Canada, à leur tour, est entré dans des territoires de Telus pour concurrencer.

En mars 2000, Telus a obtenu une participation majoritaire dans Qu√©becTel, un fournisseur de service local au Qu√©bec m√©ridional (QuebecTel avait √©t√© pr√©c√©demment poss√©d√©, ainsi que BCTel, par Anglo-Anglo-Canadian Telephone Company, qui √©tait alternativement une filiale de t√©l√©phone g√©n√©ral et d'√©lectronique du Connecticut). Plus tard dans l'ann√©e, Telus a fait une acquisitiond'6.6-billion des communications de Clearnet, un fournisseur num√©rique de t√©l√©phonie mobile en utilisant la m√™me technologie de r√©seau cellulaire que Telus bas√©e √† Toronto, Ontario, qu'il a combin√© avec la mobilit√© de Telus pour former un fournisseur de service sans fil de t√©l√©communications avec la port√©e nationale. Telus a essay√© pour augmenter plus loin son extension dans le secteur sans fil de communications en mai 2004 o√Ļ, par sa division de mobilit√© de Telus, la compagnie a fait un $1.1-billion curieux offert pour les t√©l√©communications de Microcell (supports de Fido, d'un r√©seau de GM/M et ainsi non compatible avec celui employ√© par Telus). Telus √©tait surench√©ri par la suite par Rogers, des m√©dias canadiens affermissent.

Histoire de TELUS QUEBEC (anciennement Quebectel, auparavant Québec-Téléphone)

  • 1927

L’honorable Jules A. Brillant acquiert La Corporation de Téléphone Nationale et procède à l’incorporation de La Corporation de Téléphone et Valeurs d’Utilités Publiques de Québec qui, peu de temps après, est constituée en consortium pour prendre le nom de La Corporation de Téléphone et de Pouvoir de Québec.

  • 1936

La Corporation de T√©l√©phone et de Pouvoir de Qu√©bec fusionne ses r√©seaux pour former deux filiales : La Compagnie de T√©l√©phone Portneuf et Champlain, et La Compagnie de T√©l√©phone Nationale.

  • 1937

Le siège social de La Corporation de Téléphone et de Pouvoir de Québec est localisé à Rimouski.

  • 1947

La Corporation de T√©l√©phone et de Pouvoir de Qu√©bec abandonne son statut de holding et devient une soci√©t√© exploitante : La Corporation de T√©l√©phone de Qu√©bec.

  • 1955

L’Assemblée législative du Québec promulgue une loi spéciale confirmant la raison sociale de la nouvelle entreprise qui portera désormais le nom de Québec-Téléphone.

  • 1966

La Compagnie de Téléphone Anglo-Canadienne, filiale de GTE Corporation, devient actionnaire majoritaire de Québec-Téléphone.

  • 1997

Création d’un nouveau consortium, Le Groupe QuébecTel Inc. La compagnie de gestion détient des placements dans ses filiales, possède et exploite le deuxième réseau de télécommunications en importance au Québec.


Et plus récemment…

  • Mars 2000

TELUS, la deuxi√®me entreprise en importance au Canada dans le domaine des t√©l√©communications, annonce son intention d‚Äôacqu√©rir 70 % des actions du Groupe Qu√©becTel. Le pr√©sident et chef de la direction de Qu√©becTel, monsieur Hugues St-Pierre, est nomm√© au sein de l‚Äô√©quipe de direction (Executive Leadership Team) de TELUS.

  • Mai 2000

Les actionnaires de QuébecTel votent majoritairement en faveur de la transaction qui confirme la fusion de QuébecTel et de TELUS.

  • Ao√Ľt 2000

TELUS acquiert Clearnet Communications Inc. et devient alors le plus important fournisseur en téléphonie sans fil au Canada.

  • Mars 2001

TELUS lance un vaste programme d’options d’achat d’actions accessible à ses 26 000 employés.

  • 2 avril 2001

QuébecTel devient TELUS Québec.

TELUS n'est pas un sigle et s'écrit avec des lettres majuscules.

Lien externe


  • Portail des entreprises Portail des entreprises
  • Portail du Canada Portail du Canada
Ce document provient de ¬ę Telus ¬Ľ.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article TELUS de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Telus ‚ÄĒ Tipo Empresa privada Fundaci√≥n Edmonton, Alberta (1990) Sede Burnaby, Columbia Brit√°nica (Canad√°) ‚Ķ   Wikipedia Espa√Īol

  • Telus TV ‚ÄĒ Type Service of Telus Industry IPTV and Satellite TV Founded 2006 ‚Ķ   Wikipedia

  • Telus ‚ÄĒ Corporation Rechtsform Corporation ISIN CA87971M1032 Gr√ľndung 1992 ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • Telus ‚ÄĒ Infobox Company | company name = Telus Corporation company company type = Public tsx|T nyse|TU foundation = 1999 with the merger of Telus (Alberta) and BCTel location = flagicon|Canada Burnaby, British Columbia key people = Darren Entwistle,… ‚Ķ   Wikipedia

  • Telus ‚ÄĒ Logo de Telus Cr√©ation 1990 Personnages cl√©s Darren Entwistle : Pr√©sident ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • TELUS ‚ÄĒ Telemetric Universal Sensor ( > IEEE Standard Dictionary ) ‚Ķ   Acronyms

  • TELUS ‚ÄĒ Telemetric Universal Sensor ( > IEEE Standard Dictionary ) ‚Ķ   Acronyms von A bis Z

  • telus ‚ÄĒ teluŐÄs, iŐÄ adj. (4) KŇĹ Ňĺr. telokas 1 ‚Ķ   Dictionary of the Lithuanian Language

  • TELUS Corporation ‚ÄĒ Telus Logo de TELUS Corporation Cr√©ation 1990 Personnages cl√©s Darren Entwistle : Pr√©sident ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • TELUS World of Science ‚ÄĒ is a brand for a number of science centre, planetarium, and space centre facilities in Canada sponsored by Telus, a Canadian telecommunications company. Each of the science centres operate entirely independently and other than having sold their… ‚Ķ   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.