Sylvia Ary

Sylvia Ary, de son nom de jeune fille Sylvia Bercovitch, (15 avril 1923 à Moscou en Russie - ) est une peintre québécoise (Canada).

Sommaire

Biographie

Sa jeunesse

Sylvia Berkovitch Ary est l'aînée d’un jeune couple, le peintre Alexandre Berkovitch et Bryna Avrutick, étudiante en art dramatique qui devint par la suite une journaliste engagée. Marxiste convaincue, celle-ci manifeste son adhésion politique en prénommant sa fille cadette Ninel (anagramme de Lénine) et son fils, né plus tard à Montréal, Sacvan Bercovitch (actuellement professeur à l'Université Harvard aux États-Unis, cf. Wikipedia, Pages anglophones).

Sylvia Ary a grandi à Montréal (Canada) où ses parents ont émigré en 1926. Très tôt, elle s'inscrit à l'école d'arts plastiques fondée par le Docteur Norman Bethune. Sylvia Ary manifeste un talent précoce pour la peinture en obtenant, dès l'âge de quatorze ans, un premier prix à un concours de dessin pan-canadien en 1937.

Elle suit les cours d'Ann Savage et d'Edwin Holgate, peintres bien connus dans le milieu artistique à Montréal. Elle aura aussi pour maître Will O'Gilvie et Albert Dumouchel qui l'intéressera à la technique de l'eau-forte à l'Institut d'arts graphiques, toujours à Montréal.

Elle épouse Solomon Ary en 1940 et aura quatre enfants : Rachel, Malka, Isaac et Alexandre.

L'artiste peintre

Elle consacre, dès son plus jeune âge, sa vie à la peinture.

Dès 1950 se tient sa première exposition solo de peintures et de dessins à l'Université McGill de Montréal. Les expositions se succéderont très régulièrement jusque dans les années 1990, dans plusieurs villes du Canada, des États-Unis et au Mexique (San Miguel de Allende).

Son œuvre, considérable, traduit par ses multiples aspects son humanisme. Observatrice, ses œuvres d'après nature comportent de très nombreux portraits (dont le portrait d'Isaac Bashevis Singer, un ami de la famille, exécuté en 1953 et exposé au Musée du Prix Nobel, Suède), des scènes de rues et des natures mortes très variées. Imaginative, elle a produit des scènes de genre et des allégories et a été puissamment inspirée par le thème des comédiens qui occupe une place de choix dans sa production. D'une grande sensibilité littéraire, elle a illustré plusieurs œuvres de poètes dont Baudelaire, Shakespeare, Coleridge, I. Manger, etc. Curieuse, elle a exploré presque tous les médias (huile, pastel, aquarelle, acrylique, etc.), les formats (des grandes toiles aux miniatures), les supports (toile, papier, carton, bois, etc.) et particulièrement diverses techniques comme la lithographie, la gravure sur cuivre, l'eau forte (Premier prix du Pratt Institute de New York), la peinture sur soie, sur éventails, etc.

De nombreuses expositions dans plusieurs villes du Canada, des États-Unis, au Mexique, et même en Europe, lui ont donné une solide renommée tout comme les prix obtenus. Ainsi, des musées et des institutions prestigieuses de par le monde (universités, bibliothèques) ont acquis certains de ses tableaux. Enfin, des articles dans des revues d'art et des livres ont présenté divers aspects de son œuvre et lui ont consacré une renommée enviable.

Quelques œuvres

  • Portraits et autoportraits dont Artist and Model (Musée national des beaux-arts du Québec)
  • Scènes de rues (Montréal et San Miguel de Allende)
  • Natures mortes (masques, jouets, coquillages, éventails, The Artist's Table, Photograph of my Father)
  • Scènes de genre et allégories Autumn, The Staircase
  • Série de toiles de grand format sur la thématique Les Comédiens
  • Lithographies, peintures sur éventails, peintures sur soie, miniatures
  • Illustrations d'œuvres littéraires
    • 1973 The Tempest, William Shakespeare
    • 1975 Poems for my Mother de Joseph Rogel
    • 1976 Transposed Reality, poèmes de Rachel Korn
    • 1976 Ballades de Itzik Manger, publiées dans le magazine Moment
    • 1976 Les Fleurs du Mal, de Charles Baudelaire
    • 1977 Les illustrations des ballades de Itzik Manger utilisées par une troupe de danse pour le TV-WGBH de Boston, Massachusetts
    • 1978 Page-couverture du livre The American Jeremiad de Sacvan Bercovitch, Wisconsin University Press
    • 1979 Kubla Khan, de Samuel Taylor Coleridge
    • 1981 Page-couverture du livre Les Juifs du Québec, Institut de Recherche sur les cultures
    • 1982 Contes et Nouvelles, de Isaac Bashevis Singer
    • 1983 Lithographie dans Albert Dumouchel, un hommage, Studio Graphia

Collections

Voir aussi

Bibliographie

  • Andrée Le Guillou, Sylvia Ary, peintre, « The Art of Sylvia Ary ». Édité par Sacvan Bercovitch, imprimé chez Goose Lane, Fredericton, N.S., Canada
  • Esther Trépanier, Peintres Juifs de Montréal : Témoins de leur époque, 1830-1948, Éditions de l'Homme, Montréal, 2008. p. 254 à 258, et passim. [p. 32, 102, 111, 140, 202 à 205, 254]
  • Andrée Le Guillou, « L’Éventail qui masque et démasque », illustré de 3 reproductions, in Magazin’Art, 8e année, no 4, Éte 1996. p. 33-34
  • Andrée Le Guillou, « De Moscou à Montréal, Sylvia Ary », illustré de 4 reproductions, in Magazin’Art, 4e année, no 4, Été 1992. p. 37-38
  • Roland Boulanger, « Sylvia Ary, un peintre que la satire anime » Le Canada, 1er décembre 1950

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Sylvia Ary de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • SYLVIA ARY, PEINTRE — Sylvia Ary Sylvia Ary, de son nom de jeune fille Sylvia Bercovitch, (15 avril 1923 à Moscou en Russie ) est un peintre canadien (Québec). Sommaire 1 Biographie 1.1 Sa jeunesse 1.2 Le peintre …   Wikipédia en Français

  • Sylvia Bercovitch — Sylvia Ary Sylvia Ary, de son nom de jeune fille Sylvia Bercovitch, (15 avril 1923 à Moscou en Russie ) est un peintre canadien (Québec). Sommaire 1 Biographie 1.1 Sa jeunesse 1.2 Le peintre …   Wikipédia en Français

  • Sacvan Bercovitch — (born 4 October 1933 in Montreal, Quebec) is a Canadian Americanist, literary and cultural critic and academic.Education and academic careerSacvan Bercovitch is an influential and controversial Americanist. Born in Montreal, Quebec, on October 4 …   Wikipedia

  • Histoire des Juifs au Canada — Les Juifs canadiens sont la quatrième plus grande communauté juive du monde. Le recensement canadien de 2001 indique qu il y a 329,995 Juifs vivant au Canada[1]. Le recensement de 2006 indique 315,120 personnes Juives au Canada[2] …   Wikipédia en Français

  • Projet Québec — Projet:Québec Portail   …   Wikipédia en Français

  • Ma Femme Est Formidable — est un film français réalisé par André Hunebelle en 1951 Sommaire 1 Synopsis 2 Fiche technique 3 Distribution 4 Lien externe …   Wikipédia en Français

  • Ma femme est formidable — est un film français réalisé par André Hunebelle en 1951 Sommaire 1 Synopsis 2 Fiche technique 3 Distribution 4 Lien externe …   Wikipédia en Français

  • literature — /lit euhr euh cheuhr, choor , li treuh /, n. 1. writings in which expression and form, in connection with ideas of permanent and universal interest, are characteristic or essential features, as poetry, novels, history, biography, and essays. 2.… …   Universalium

  • 9. Feber — Der 9. Februar ist der 40. Tag des Gregorianischen Kalenders, somit bleiben 325 Tage bis zum Jahresende (326 Tage in Schaltjahren). Historische Jahrestage Januar · Februar · März 1 2 …   Deutsch Wikipedia

  • Liste der Biografien/Sche — Biografien: A B C D E F G H I J K L M N O P Q …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.