Sylvestre Ier


Sylvestre Ier
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sylvestre, Saint Sylvestre et Saint-Sylvestre.
Sylvestre Ier tuant un dragon et ressuscitant ses victimes

Sylvestre Ier (ou Silvestre) ou saint Sylvestre fut le 33e pape de 314 à 335, pendant le règne de l'empereur Constantin Ier , qui instaura la tolérance du christianisme au sein de l'Empire romain[1].

Sylvestre est l'un des premiers saints canonisés sans avoir subi le martyre. Il est fêté le 31 décembre.

Sommaire

Histoire

Son autorité fut éclipsée par celle de Constantin, et il n'assista pas au synode d'Arles (314) ni au concile de Nicée (325), convoqués par l'empereur. Il n'empêche que, avec ou sans lui, c'est sous son pontificat que l'autorité de l'Église fut établie et que furent construits les premiers monuments chrétiens : l'église du Saint-Sépulcre à Jérusalem, les basiliques de Saint-Jean-de-Latran et de Saint-Pierre à Rome, les églises des Saints-Apôtres et de Sainte-Sophie à Constantinople.

Les historiens chrétiens de l'époque romaine (Eusèbe de Césarée et Lactance) attribuent la conversion de Constantin à une vision qu'il aurait eue juste avant la bataille du pont Milvius, où il triompha de Maxence (312). Mais la tradition médiévale, véhiculée notamment par la Légende dorée[2], en donne une autre interprétation : l'empereur était couvert d'une lèpre incurable, et c'est lorsque Sylvestre l'eut baptisé par immersion dans une piscine qu'il fut guéri de sa lèpre et comprit qu'il lui fallait défendre la foi chrétienne. Cet épisode est aussi raconté dans la donation de Constantin, texte apparu au IXe siècle et accordant au pape Sylvestre le pouvoir sur l'Occident. Le caractère apocryphe et sans valeur de ce texte est établi et admis par l'Église.[réf. nécessaire]

On a attribué aussi à Sylvestre d'autres miracles, par exemple d'avoir ressuscité un taureau et dompté un dragon.

Il fut, à l'origine, inhumé dans la Catacombe de Priscille, à Rome

En 1440, l'humaniste italien Lorenzo Valla démontre que la donation de Constantin au pape Sylvestre Ier, donation qui fonda juridiquement le pouvoir temporel du pape pendant tout le Moyen Age, est une invention du pape Etienne III[3].

Références littéraires au pape Sylvestre

Au Chant XXVII de l'Enfer, première partie de la Divine Comédie, Dante évoque le pape Sylvestre, fuyant la persécution suscitée contre les Chrétiens, et qui s’était caché dans une caverne du mont Siratti, d’où, suivant la légende, Constantin le fit venir pour guérir sa lèpre.

« Mais comme Constantin manda Sylvestre d’au dedans du Siratti, pour guérir sa lèpre, ainsi me manda-t-il comme médecin, pour guérir sa fièvre de superbe[4]. »

Voir aussi

Article connexe

Liens

Notes et références

  1. (fr)Saint Sylvestre, pape : Biographie sur missel.free.fr. Consulté le 4 janvier 2011 .
  2. Jacques de Voragine, La Légende dorée, Bibliothèque de la Pléiade, Gallimard, 2004, publication sous la direction d'Alain Boureau, chapitre 12, p.  86-93.
  3. Lorenzo Valla, Sur la donation de Constantin, à lui faussement attribuée et mensongère (1440), traduction Jean-Baptiste Giard, préface de Carlo Ginzburg, Les Belles Lettres, 1993.
  4. Commedia, Inf. XXVII, 94 (texte original) - Trad. Lamennais

Liens externes

Précédé par Sylvestre Ier Suivi par
Miltiade
Emblem of the Papacy SE.svg
Liste des papes
Marc

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Sylvestre Ier de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Sylvestre Ier — (saint) (? 335) pape de 314 à 335. Sous son pontificat se tint le concile oecuménique de Nicée (325) …   Encyclopédie Universelle

  • Sylvestre Ier d'Antioche — Pour les articles homonymes, voir Sylvestre. Sylvestre Ier (s.d.) fut patriarche orthodoxe d Antioche et de tout l Orient de 1724 à 1766. Articles connexes Patriarcat orthodoxe d Antioche Patriarche d Antioche …   Wikipédia en Français

  • Sylvestre II — Pour les articles homonymes, voir Sylvestre. Sylvestre II Pape de l’Église catholique …   Wikipédia en Français

  • Sylvestre —  Pour l’article homophone, voir Silvestre. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Sylvestre — (ou Silvestre) (Sylvestro) • Sylvestre Ier (31 décembre), prêtre du Titre d Equitius, sur l Esquilin, pape de 314 à sa mort en 335, né à Rome. Il se fit représenter au concile de Nicée, convoqué en 325 par Constantin Ier, qui condamna l arianisme …   Dictionnaire des saints

  • Ier Millénaire — Portails du Ier millénaire L Asie antique · le monde celtique · le Monde byzantin L ordre du Temple · l Amérique précolombienne · le Moyen Âge ancien · le Moyen Âge Ier millénaire av. J. C …   Wikipédia en Français

  • SYLVESTRE II — SYLVESTRE II, GERBERT D’AURILLAC (938 1003) pape (999 1003) Né en Auvergne, Gerbert fait ses études au monastère de Saint Géraud d’Aurillac. Il est présenté au pape Jean XIII pour sa science exceptionnelle, puis à l’empereur Otton Ier; Adalbéron …   Encyclopédie Universelle

  • Ier millénaire — Portails du Ier millénaire L Asie antique · le monde celtique · le Monde byzantin L ordre du Temple · l Amérique précolombienne · le Haut Moyen Âge · le Moyen Âge Ier millénaire av. J.‑C. · …   Wikipédia en Français

  • Ier Reich — Saint Empire romain germanique Saint Empire romain germanique Sacrum Romanum Imperium (la) Heiliges Römisches Reich deutscher Nation …   Wikipédia en Français

  • Ordre de Saint-Sylvestre — et de l’Éperon d’or …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.