Suzanne Valadon


Suzanne Valadon
Suzanne Valadon
Portait de Suzanne Valadon

Nom de naissance Marie-Clémentine Valade
Naissance 23 septembre 1865
Bessines-sur-Gartempe
Décès 7 avril 1938
Paris

Marie-Clémentine Valade, dite Suzanne Valadon, née le 23 septembre 1865 à Bessines-sur-Gartempe et morte le 7 avril 1938 à Paris, est une peintre française. Elle est la mère du peintre Maurice Utrillo.

Sommaire

Sa vie

La Buveuse - Portrait de Suzanne Valadon par Henri de Toulouse-Lautrec.

Fille naturelle d’une blanchisseuse, Suzanne Valadon devint acrobate de cirque à quinze ans (1880), jusqu’à ce qu’une chute mette fin prématurément à cette activité. Dans le quartier de Montmartre où elle était établie avec sa mère, puis son fils naturel, le futur peintre Maurice Utrillo qu'elle eut à l'âge de 18 ans, elle eut la possibilité de s’initier à l’art.

Son genre de beauté attira le regard des artistes et elle devint leur modèle, les observant en posant et apprenant ainsi leurs techniques. Elle fut le modèle de Pierre Puvis de Chavannes, Pierre-Auguste Renoir, Henri de Toulouse-Lautrec et Edgar Degas, et , nouant des relations avec certains. Habituée des bars « mal famés » de Montmartre où la bourgeoisie parisienne venait « s’encanailler », Toulouse-Lautrec durant cette période fit d’elle un portrait célèbre, intitulé La Buveuse.

Degas remarqua les lignes vives de ses dessins et peintures et encouragea ses efforts. Elle connut de son vivant le succès et réussit à se mettre à l’abri des difficultés financières de sa jeunesse, pourvoyant aux besoins de son fils, appelé à sa naissance Maurice Valadon, et qui ne prit que plus tard le nom de famille de son père présumé : Utrillo. (D'aucuns prétendent que le père biologique de Maurice Utrillo est Toulouse-Lautrec, ce qui est impossible car Maurice était déjà un petit enfant quand elle connut le peintre)

Suzanne Valadon peignit des natures mortes, des bouquets et des paysages remarquables par la force de leur composition et leurs couleurs vibrantes. Elle est aussi connue pour ses nus. Ses premières expositions au début des années 1890 comportaient principalement des portraits, parmi lesquels un d’Erik Satie avec qui elle eut une relation en 1893. Il lui proposa le mariage au matin de leur première nuit. Elle fut la seule relation intime de celui-ci, le laissant, comme il dira, avec « rien, à part une froide solitude qui remplit la tête avec du vide et le cœur avec de la peine ». En 1894, Suzanne Valadon fut la première femme admise à la Société nationale des beaux-arts. Perfectionniste, elle pouvait travailler plusieurs années ses tableaux avant de les exposer.

Esprit libre, fantasque jusqu’à la bizarrerie, elle était connue pour porter un petit bouquet de carottes, avoir une chèvre dans son studio à seule fin de « manger ses mauvais dessins », ou nourrir ses chats avec du caviar le vendredi (jour maigre, où l'Église préconise de s'abstenir de manger de la viande).

Son mariage, en 1896, avec un agent de change, prit fin en 1909. Suzanne, alors âgée de 44 ans, délaissa son mari pour un peintre de 23 ans, André Utter, qu’elle épousa en 1914. Cette union, houleuse, devait durer près de trente ans. L’une de ses toiles les plus connues est Adam et Ève, où André Utter figure Adam et elle-même Ève.

À la fin de sa vie, Suzanne Valadon se lia d'amitié avec le peintre Gazi le Tatar.

Suzanne Valadon mourut le 7 avril 1938, entourée de ses amis peintres André Derain, Pablo Picasso et Georges Braque, et fut enterrée au cimetière parisien de Saint-Ouen.

Ses œuvres sont conservées dans de nombreux musées, dont le musée national d'art moderne et le Centre Georges-Pompidou à Paris, le Metropolitan Museum of Art, New York, le Musée de Grenoble, le Musée des Beaux-Arts de Lyon.

Galeries

Valadon peinte par ses contemporains

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Toiles de Valadon

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Principales œuvres

Suzanne Valadon modèle

Bibliographie/Expositions

  • Robert Rey, Suzanne Valadon, coll. Les Peintres français nouveaux, Nrf, Paris, 1922
  • Suzanne Valadon, Musée National d’art moderne, préface de Bernard Dorival, Réunion des Musées nationaux, Paris 1967
  • Daniel Marchesseau, Suzanne Valadon, Fondation Pierre Gianadda, Martigny, 1996
  • Jeanne Champion, Suzanne Valadon, Fayard (réédition)
  • Michel Peyramaure, Suzanne Valadon, Robert Laffont, coll. "Pocket", Paris, 1998, 2 tomes
  • Thérèse Diamand-Rosinsky, Suzanne Valadon, Paris, Flammarion, 2005 (ISBN 2080684655)

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Suzanne Valadon de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Suzanne Valadon — Suzanne Valadon, eigentlich Marie Clémentine Valadon, (* 23. September 1865 in Bessines sur Gartempe, Haute Vienne; † 7. April 1938 in Paris) war eine französische Malerin. Sie ist die Mutter des Malers Maurice Utrillo …   Deutsch Wikipedia

  • Suzanne Valadon — Suzanne Valadon, cuyo verdadero nombre era Marie Clémentine Valade, nacida el 23 de septiembre de 1867 en Bessines sur Gartempe (Haute Vienne) y fallecida el 7 de abril 1938 en París, era una pintora francesa. Contenido 1 Su vida 2 Principales… …   Wikipedia Español

  • Suzanne Valadon — (23 September 1865 ndash; 7 April 1938) was a French painter. In 1894 Valadon was the first woman painter admitted to the Société Nationale des Beaux Arts. Born Marie Clémentine Valadon at Bessines sur Gartempe, Haute Vienne, France, the daughter …   Wikipedia

  • Valadon — Suzanne Valadon Suzanne Valadon Nom de naissance Marie Clémentine Valade Naissance 23 septembre 1865 Bessines sur Gartempe Décès …   Wikipédia en Français

  • Valadon — ist der Nachname von Paul Valadon (1867 1913), Zauberkünstler Suzanne Valadon (1865 1938), französische Malerin Diese Seite ist eine Begriffsklärung zur Unterscheidung mehrerer mit demselben Wort bezeichneter Begriffe …   Deutsch Wikipedia

  • Valadon, Suzanne — (1867 1938)    painter    Born in Bessines sur Gartempe, Haute Vienne, Marie Clémentine Valadon, who would be known as Maria, and then Suzanne Valadon, was the daughter of a mason and a laundress and came to Paris as a youth with her mother. She… …   France. A reference guide from Renaissance to the Present

  • Suzanne — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Pour les articles homonymes, voir Sainte Suzanne et Sainte Suzanne …   Wikipédia en Français

  • Valadon —   [vala dɔ̃], Suzanne, eigentlich Marie Clémentine Valadon, französische Malerin, * Bessines sur Gartempe 23. 9. 1865, ✝ Paris 19. 4. 1938; Mutter von M. Utrillo. Sie arbeitete zunächst als Modell und wandte sich dann, gefördert besonders von E.… …   Universal-Lexikon

  • Valadon — Valadon, Marie Clementine, conocida por Suzanne …   Enciclopedia Universal

  • Valadon — (Marie Clémentine, dite Suzanne) (1865 1938) peintre français, mère d Utrillo …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.