Sultanat de Delhi


Sultanat de Delhi
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Sultanat de Deli.

Sultanat de Delhi
दिल्ली सलतनत (hn)

دلی سلطنت (pnb)

12061526

Accéder aux informations sur cette image commentée ci-après.

Évolution du territoire contrôlé par les sultans de Delhi

Informations générales
Capitale Delhi
Religion Islam
Histoire et évènements
1206 Qûtb ud-Dîn Aibak se proclame sultan de Delhi et fonde sa dynastie
1290 Début de la dynastie des Khaldjî
1320 Début de la dynastie de Tughlûq
vers 1330 Apogée du sultanat, qui contrôle quasiment l'ensemble du sous-continent
1398 Incursion de Tamerlan
1414 Début de la dynastie des Sayyîd
1451 Début de la dynastie des Lodi
1526 Défaite contre les Moghols
Sultans
(1er) 1206-1210 Qûtb ud-Dîn Aibak
(Der) 1517-1526 Ibrâhîm Lodî

Entités précédentes :

Entités suivantes :

Série Histoire monde indien
Cet article fait partie de la série
Histoire de l'Inde
Périodes
Inde ancienne
Sultanat de Delhi
Grands Moghols
Période Marathe
Inde britannique
Raj britannique
De 1947 à nos jours
Voir aussi
Histoire du Bangladesh
Histoire du Bhoutan
Histoire des Maldives
Histoire du Népal
Histoire du Pakistan
Histoire du Sri Lanka
Articles connexes
Langues de l'Inde
Religions de l'Inde
Méta
Portail Monde indien
Index alphabétique
Index thématique

Le sultanat de Delhi est le royaume musulman qui s'étend sur le nord de l’Inde de 1210 à 1526 à partir de sa capitale, Delhi. Plusieurs dynasties turco-afghanes règnent successivement sur le sultanat, la dynastie des esclaves ou dynastie des Muizzî (1206-1290), la dynastie des Khaldjî (1290-1320), la dynastie de Tughlûq (1320-1413), la dynastie des Sayyîd (1414-1451), et les Lodî (1451-1526).

Sommaire

Histoire

Pendant le dernier tiers du XIIe siècle, Muhammad Ghûrî envahit la plaine indo-gangétique, faisant la conquête de Ghaznî, de Multân, du Sind, de Lâhore et de Delhi. Qûtb ud-Dîn Aibak, un de ses généraux, vendu comme esclave durant son enfance, se proclame sultan de Delhi en 1206 et établit la première dynastie du sultanat de Delhi, la dynastie des esclaves. Le territoire sous le contrôle des musulmans de Delhi s'agrandit rapidement et vers le milieu du siècle, les musulmans ont mis la main sur le Bengale et une grande partie de l'Inde centrale. Îltutmish (1211-1236) et Balbân (1266-1287) sont les sultans les plus connus de cette dynastie. Confronté aux révoltes des territoires conquis et de familles rivales, la dynastie des esclaves s'éteint en 1290.

Les musulmans étendent ensuite leur pouvoir en Inde méridionale, seul résiste le royaume hindou de Vijayanâgara qui finit par tomber en 1565. Quelques royaumes demeurent indépendants de Delhi dans le Deccan et au Gujarat, au Mâlvâ et au Bengale, tout ce qui constitue l'actuel Pakistan est soumis à Delhi.

Les sultans de Delhi entretiennent des relations cordiales, bien que superficielles, avec les dirigeants musulmans du Proche-Orient mais ils ne leur concèdent aucune allégeance. Ils basent leur législation sur le Coran et le charia et permettent à leurs sujets non-musulmans de pratiquer leur religion à condition de payer la jizya.

La plus grande contribution du sultanat de Delhi est peut-être d'avoir protégé au moins provisoirement le sous-continent indien des dévastations de l'envahisseur mongol au cours du XIIIe siècle. Le sultanat connaît cependant la mise à sac de sa capitale par Tamerlan en 1398 avant l'établissement des Lodî qui tomberont cependant devant les Moghols à la première bataille de Pânipat.

Chronologie

Dynastie des esclaves (1206-1290)

Muhammad Ghûrî défait Prithiviraj III, en 1192, et s'empare de Delhi. En 1194, débute la construction du Qutb Minar à Delhi. Le monastère de Nalanda, important centre d'études bouddhiques, est détruit par les musulmans en 1197. En 1206, Qutb ud-Dîn Aibak (1206-1210) se déclare sultan de Delhi et fonde la dynastie des esclaves à la mort de Muhammad.

Dynastie des Khaljî (1290-1320)

En 1290, Jalâl ud-Dîn Fîrûz Khaljî (1290-1294) fonde, à Delhi, la dynastie des Khaljî qui succède à la dynastie des esclaves.

Dynastie des Tughlûq (1321-1398)

En 1320, Ghiyath al-Din Tughlûq (1321-1325) fonde, à Delhi, la dynastie des Tughlûq qui succède à la dynastie des Khalji.

Dynastie des Sayyîd (1414-1451)

Khizr Khân Sayyîd (1414-1421) fonde la dynastie des Sayyîd.

Dynastie des Lodî (1451-1526)

En 1451, la dynastie dynastie des Lodî est fondée à Delhi par Buhlûl Lodî (1451-1489).


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Sultanat de Delhi de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Sultanat de delhi — Cet article fait partie de la série Histoire de l Inde Périodes Inde ancienne Sultanat de …   Wikipédia en Français

  • Sultanat von Delhi — Das Qutb Minar in der Moschee Quwwat ul Islam – Siegeszeichen des Sultans Aibak in Delhi, frühes 13. Jh. Sultanat von Delhi ist die Bezeichnung für ein bedeutendes islamisches Reich in Nordindien, das von 1206 bis 1526 existierte und durch das… …   Deutsch Wikipedia

  • Sultanat von Delhi: Koexistenz der Religionen —   Im Zuge arabischer Eroberungen unter den Omaijaden (661 750) war es einem Truppenkontingent unter Führung Mohammed ibn Kasims gelungen, bis nach Sind vorzudringen und die dortige buddhistisch geprägte Region zu erobern. Während der nächsten… …   Universal-Lexikon

  • Chronologie de l'Inde, le Sultanat de Delhi — Sultanat de Delhi Cet article fait partie de la série Histoire de l Inde Périodes Inde ancienne Sultanat de …   Wikipédia en Français

  • DELHI (SULTANAT DE) — DELHI SULTANAT DE Premier empire musulman de l’Inde, baptisé Hindoustan par ses fondateurs (1026 1525), qui ont pris pour capitale celle de leur principal antagoniste hindou: la ville de Delhi (ou Dilli). Turcs et Afghans descendus d’Afgh nist n …   Encyclopédie Universelle

  • Delhi — Delhi …   Deutsch Wikipedia

  • Delhi — Hauptstadt von Indien; Neu Delhi * * * De|lhi : Hauptstadt von Indien. * * * Delhi   [ deːli],    1) Stadt in Nordindien mit (1991) 7,21 Mio. Einwohner, deren südlicher, seit 1912 erbauter Stadtteil Neu Delhi (New Delhi) die Hauptstadt Indiens… …   Universal-Lexikon

  • Sultanat de Deli —  Ne doit pas être confondu avec Sultanat de Delhi. Le palais Maimun à Medan Le sultanat de Deli était un État princier d Indonésie situé sur la côt …   Wikipédia en Français

  • Sultanat — Sultan (titre) Pour les articles homonymes, voir Sultan (prénom) et Sultane (poule). Sultan (nom masculin, de l arabe : سلطان soulṭân : domination, autorité ou souveraineté) est un titre porté par des monarques musulmans, dont ceux des… …   Wikipédia en Français

  • Sultanat Delhi —   Nach ersten islamischen Eroberungsversuchen im 8. Jahrhundert gelang es um 1000 dem afghanisch türkischen Herrscher Mahmud von Ghazni, die nordwestlichen Randgebiete des indischen Subkontinents für den Islam zu erobern. Erst zu Beginn des 13.… …   Universal-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.