Sultanat


Sultanat

Sultan (titre)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sultan (prénom) et Sultane (poule).

Sultan (nom masculin, de l'arabe : سلطانsoulṭân : domination, autorité ou souveraineté) est un titre porté par des monarques musulmans, dont ceux des peuples turcs depuis l'an 1000 environ et de l'Empire ottoman.

Un territoire gouverné par un sultan est un sultanat (arabe : سلطنة soulṭana). L'épouse ou concubine d'un sultan, ou un sultan féminin, est appelée une sultane ( arabe : سلطانة soulṭâna).

Dans l'ancien Empire ottoman, la mère du sultan régnant est appelée sultane validé.

Sommaire

Histoire

Le premier sultan

Mahmoud et Ayaz
Le premier sultan de l'histoire est ici à droite, serrant la main du Sheikh, avec Ayaz debout derrière lui. Le personnage à droite est Shah Abbas Ier, qui a régné environ 600 ans plus tard. Musée d'Art contemporain de Téhéran, Iran.

Vers l'an 900, le califat abbasside fut très affaibli. Plusieurs gouverneurs de provinces furent déjà transformés en souverains héréditaires, portant le titre d'émir. Il y eut également des émirs contrôlant des territoires plus réduites, une ou quelques cités et leurs environs.

Vers l'an 940, la guerre civile battit son plein. La dynastie des Abbassides, sur le point de disparaître, fut sauvée par les frères bouyides, qui ramenèrent de l'ordre dans les provinces centrales, qui sont approximativement les territoires actuels de l'Irak et l'Iran. Le plus jeune des 3 frères, Ahmad ibn Bouway, s'empara de Bagdad en 945 et reçut du calife abbasside le titre d' « amîr al-oumarâ’ » (« émir des émirs »), souvent appelé comme « grand émir ». Sauvés par les bouyides, les califes abbassides passèrent dès lors sous leur tutelle.

Issu d'une province abbasside, succédant à l'état samanide, l'empire ghaznavide fut dans sa plus grande phase d'expansion sous Mahmoud de Ghazni. Ce chef turkmène, qui gouverna de 996 à 1030, à la tête d'un empire plus grand que les bouyides, ne reconnaissant nullement la supériorité de ces derniers, mais ne voulant pas non plus disputer la place du calife, choisit donc un autre titre: sultan.

Les Grands Seldjouks

A la fin de son règne, Mahmoud de Ghazni souffrit de la révolte des Seldjouks dans ses territoires. Ces derniers, menés par Togroul Beg, s'emparèrent d'une grande partie de l'empire ghaznavide en 1040. Ensuite, Togroul Beg s'avança vers l'ouest, annexa l'empire bouyide et mit fin à cette dynastie d'émirs des émirs. Portant le titre de sultan, Togroul Beg et ses successeurs devinrent les nouveaux protecteurs des califes.

D'autres dynasties

L'unité des Seldjouks ne dura pas longtemps. L'empire s'éclata en plusieurs états, dont les souverains de certains portèrent le titre de sultan comme les Seldjoukides de Roum (1077 - 1307) ou les Seldjoukides d'Hamadan (1118 - 1194).

Les Ayyoubides, dynastie des sultans qui régna d'Egypte jusqu'en Syrie, fondée par Saladin en 1169, figurent parmi les sultans les plus connus en Occident. Saladin commanda plusieurs émirs et reçu des ordres du calife de Bagdad.

Il y avait d'autres souverains se proclamant sultan, de l'Afrique de l'Ouest jusqu'en Indonésie. Ce titre consitue un emblème à leur attachement à l'islam, et une reconnaissance à l'autorité religieuse du calife, durant son existence.

Cas particuliers, les sultans ottomans, à partir de l'an 1517, portèrent aussi assez souvent le titre de calife.

Les sultanes

La première sultane qui gouverna en son propre nom (avant elle il y eut déjà des sultanes régentes qui gouvernèrent pour leurs fils en bas âge) est probablement Soultana Razya (1236 - 1240) du sultanat de Delhi. Elle fit établir écoles, académies, centres de recherches et bibliothèques publiques. Elle demanda qu'on l'appelle sultan et pas sultana. Selon elle, sultana est un terme réservé aux épouses et concubines du sultan.

Chand Sultana, plus connue comme Chand Bibi fut régente du pays de son mari, le Bijapur de 1580 à 1590. Elle fut ensuite régente de son pays natal, l'Ahmednagar entre 1596 et 1599. Elle maîtrisa plusieurs langues, parmi lesquelles l'arabe, le kannada, le marathi, le persan et le turc.

L'empire ottoman connut une période appelée « Sultanat des Femmes » (kadinlar saltanati en turc) longue de 130 ans environ. Durant cette période, des mères, voire des grandes-mères de sultan comme Kosem Sultan (1589 - 1651) avaient gouverné au nom de leurs enfants ou petits-enfants.

Sultans contemporains

De nos jours, le titre de sultan est porté :

Noms et prénoms

Sultan est aussi un nom de famille et un prénom répandu. Concernant les prénoms, on constate néanmoins une certaine rareté de Sultana par rapport à la version masculine Sultan.

Certaines personnes prénommées Sultan sont devenues célèbres:

Autres usages

Moins connu, le mot sultan fut aussi utilisé pour désigner:

  • Un titre de noblessse au khanat d'Astrakhan.
  • Un rang dans l'armée perse à partir du 16è siècle. Le sultan correspond à peu près au capitaine en Europe.

Bibliographie

Commons-logo.svg

Articles connexes

Voir aussi

Wiktprintable without text.svg

Voir « sultan » sur le Wiktionnaire.


Titres musulmans
• Bey / Beg • Calife • Châh / Shah • Émir • Hadjib • Malik • Nizâm • Pervane • Padishah • Sultan • Vizir •
Ce document provient de « Sultan (titre) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Sultanat de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • sultanat — SULTANÁT, sultanate, s.n. Demnitate de sultan; stat monarhic condus de un sultan. – Din fr. sultanat. Trimis de rain drop, 29.07.2004. Sursa: DEX 98  sultanát s. n., pl. sultanáte Trimis de siveco, 10.08.2004. Sursa: Dicţionar ortografic … …   Dicționar Român

  • sultanat — [ syltana ] n. m. • 1842; de sultan 1 ♦ Dignité, règne d un sultan. 2 ♦ État sous l autorité d un sultan. Le sultanat d Oman. ● sultanat nom masculin Dignité de sultan. Règne d un sultan. État sur lequel règne un sultan. sultanat n. m …   Encyclopédie Universelle

  • sultànāt — m 〈G sultanáta〉 zemlja ili područje nad kojim vlada sultan …   Veliki rječnik hrvatskoga jezika

  • sultanat — sultànāt m <G sultanáta> DEFINICIJA zemlja ili područje nad kojim vlada sultan ETIMOLOGIJA vidi sultan …   Hrvatski jezični portal

  • sułtanat — {{/stl 13}}{{stl 8}}rz. mnż I, D. u, Mc. sułtanatacie {{/stl 8}}{{stl 7}} państwo rządzone przez sułtana; także: panowanie sułtana {{/stl 7}} …   Langenscheidt Polski wyjaśnień

  • Sultanat — Sultan in Deutsch Ostafrika, 1906 Sultan (arabisch ‏سلطان‎ sultân: „Herrschaft“, „Herrscher“) ist ein islamischer Herrschertitel (auch Personenname), der ab dem 10. Jahrhundert christlicher Zeitrechnung in verschiedenen Epochen und G …   Deutsch Wikipedia

  • Sultanat — Infobox Film name = Sultanat image size = caption = director = Mukul S. Anand producer = writer = Mukul S. Anand narrator = starring = Dharmendra Sunny Deol Sridevi Karan Kapoor Juhi Chawla music = cinematography = editing = distributor =… …   Wikipedia

  • sultanát — a m (ȃ) država, ki ji vlada sultan: meje sultanata / sultanat Oman …   Slovar slovenskega knjižnega jezika

  • sultanat — s ( et, sultanat) …   Clue 9 Svensk Ordbok

  • Sultanat — Sul|ta|nat 〈n. 11〉 Herrschaftsbereich eines Sultans * * * Sul|ta|nat, das; [e]s, e: 1. Herrschaftsgebiet eines Sultans. 2. Herrschaft eines Sultans. * * * Sul|ta|nat, das; [e]s, e: 1. Herrschaftsgebiet eines Sultans: Ajmer war unter dem S. von… …   Universal-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.