Subarmalis

Un subarmalis ou thoracomachus est un gambison (jaque non portée seule) romain.

Aquilifer en subarmalis
Centurion portant un subarmalis sous une lorica hamata

Histoire

Apparue vers 25 av. J.-C., la lorica segmentata imposait de nouvelles contraintes d'utilisation. L'impossibilité de porter une ceinture empêchait de répartir le poids de la lorica entre les hanches et les épaules. La lorica segmentata s'arrêtant au niveau des hanches, les jambes, depuis les hanches jusqu'aux genoux ne pouvaient pas être directement protégés comme sur une Lorica hamata.

Pour pallier ces inconvénients, les soldats mirent des morceaux de peaux de moutons sous leurs épaulières (ainsi les mouvements des épaulières lors des marches et des courses sont amortis, le poids de la cuirasse est mieux réparti sur l'épaule) et inventèrent une défense complémentaire, le subarmalis.

Les subarmalis était des gilets sans manche, en cuir ou en grosse toile. De solides lambrequins de cuir épais étaient cousus sur le haut des épaules et en bas du vêtement. Ces lambrequins (ptéryges) protégeaient le haut des cuisses et le haut des bras que les lorica segmentata ne protégeaient pas.

Les subarmalis étaient portés sous la cuirasse. Certains porteurs de lorica hamata semblent avoir adopté cette nouvelle défense.

Cependant, elle est rapidement devenue un signe de grade.

Forme

Originellement, les subarmalis étaient donc des pourpoints de cuir ou de tissu, sans manche complétés de lambrequins sur le dessus des emmanchures et au niveau des hanches. Ils s’ouvraient sur le devant et se fermaient par un laçage sur toute leur hauteur.

Rapidement les lambrequins des hanches furent doublés par un deuxième rang de lambrequins. Ce deuxième rang, placé sur le premier, était environ 1/3 moins grand.

À partir du Ier siècle après JC, les lambrequins des officiers furent souvent bordés de franges décoratives.

Dans les hautes sphères des hiérarchies, il existait aussi des subarmalis décorés de façon à pouvoir être portés comme vêtements dans la vie de tous les jours (imitation d’écailles (gaufrage du cuir ? Couture ?) décorations peintes (têtes de gorgone par exemple)).

Comme les gambisons du Moyen Âge, il semblerait que les subarmalis étaient rembourrés. Par contre nous n’avons pas d’information sur la manière dont le rembourrage était réalisé. Pas plus que sur les rembourrages utilisés (crin, laine, lin brut ?)

Période d’utilisation

Depuis sa création (dernier quart du Ie siècle av. J.-C.) jusqu'à la fin de l’empire romain, les subarmalis semblent avoir été utilisés. On en trouve cependant moins de représentations graphiques au IIe siècle et certains y ont vu l’indice d’une utilisation moins courante.


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Subarmalis de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • SUBARMALIS — apud Treb. Pollinem in Claudio, c. 14. Albam subsericam unam cum purpura Girbitana: subarmalem unum cun purpura Maura; vestis est πομπικὴ et ostensionalis, quod sub armum reiceretur, nomen id adepta. Postquam enim in praeceentibus Valerianus… …   Hofmann J. Lexicon universale

  • Subarmalis — Rekonstruktion einer Subarmalis Das Subarmalis war ein römisches Panzerunterkleid. Inhaltsverzeichnis 1 Name 2 …   Deutsch Wikipedia

  • Thoracomachus — Subarmalis Un subarmalis ou thoracomachus est un gambison (jaque non portée seule) romain. Aquilifer en subarmalis …   Wikipédia en Français

  • Gambison — Jaque (armure) Représentation du XIIIème siècle d un jaque (Bible de Maciejowski, fol. 10r) Un jaque (ou jacque, gambison, doublet armant, voire une jaque, suivant les auteurs) est un vêtement matelassé, ou multicouche, destiné à servir de… …   Wikipédia en Français

  • Jaque (armure) — Représentation du XIIIème siècle d un jaque (Bible de Maciejowski, fol. 10r) Un jaque (ou jacque, gambison, doublet armant, voire une jaque, suivant les auteurs) est un vêtement matelassé, ou multicouche, destiné à servir de protection lors d’un… …   Wikipédia en Français

  • Jaque Européen Du XIVe Au XVIe Siècle — Un jaque est un vêtement, ou une défense corporelle, s ouvrant par devant. Il pouvait être en fer, cuir, tissus, etc. (Voir l exemple [4] ou [5]) Parmi les défenses corporelles qualifiées de jaques, les harnois de tissu furent les plus nombreux.… …   Wikipédia en Français

  • Jaque XIV et XV siècles — Jaque européen du XIVe au XVIe siècle Un jaque est un vêtement, ou une défense corporelle, s ouvrant par devant. Il pouvait être en fer, cuir, tissus, etc. (Voir l exemple [4] ou [5]) Parmi les défenses corporelles qualifiées de jaques, les… …   Wikipédia en Français

  • Jaque européen du XIVe au XVIe siècle — Un jaque est un vêtement, ou une défense corporelle, s ouvrant par devant. Il pouvait être en fer, cuir, tissus, etc. (Voir l exemple [2] ou [3]) Parmi les défenses corporelles qualifiées de jaques, les harnois de tissu furent les plus nombreux.… …   Wikipédia en Français

  • Jaque européen dû XIVe au XVIe siècles — Jaque européen du XIVe au XVIe siècle Un jaque est un vêtement, ou une défense corporelle, s ouvrant par devant. Il pouvait être en fer, cuir, tissus, etc. (Voir l exemple [4] ou [5]) Parmi les défenses corporelles qualifiées de jaques, les… …   Wikipédia en Français

  • Lorica Hamata — Lorica est le nom des défenses corporelles (souvent nommées, en français, « armures ») dans la Rome antique. Centurion portant un subarmalis sous une lorica Hamata Hamata est une cotte de mailles en mailles annulaires. C était… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.