Speloncato

42° 33′ 46″ N 8° 58′ 54″ E / 42.5627777778, 8.98166666667

Speloncato
Vue du village depuis la D 663 en venant de Nessa
Vue du village depuis la D 663 en venant de Nessa
Administration
Pays France
Région Corse
Département Haute-Corse
Arrondissement Calvi
Canton Belgodère
Code commune 2B290
Code postal 20226
Maire
Mandat en cours
Jean-François Poli
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes di E Cinque Pieve di Balagna
Démographie
Population 274 hab. (2008)
Densité 16 hab./km²
Géographie
Coordonnées 42° 33′ 46″ Nord
       8° 58′ 54″ Est
/ 42.5627777778, 8.98166666667
Altitudes mini. 49 m — maxi. 1 331 m
Superficie 17,67 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Speloncato (Spiluncatu en langue corse) est une commune française du département de la Haute-Corse, chef-lieu de canton, dans la collectivité territoriale de Corse.

Sommaire

Géographie

Speloncato est une commune de Balagne, l'une des dix-neuf communes du Canton de Belgodère, adhérente à la Communauté de communes di E Cinque Pieve di Balagna, en limite du Parc naturel régional de Corse.

Situation

Barrage de Codole et l'ancien couvent

La commune s'étage sur près de 1 300 m de dénivelée, depuis la plaine du Reginu au nord, jusqu'au Monte Tolu au sud, lui conférant une orientation générale nord.

La chaine du Monte Tolu marque la limite du Parc naturel régional de Corse à l'intérieur duquel se trouve la vallée voisine du Giunssani. En amont du hameau de Reginu, le fleuve Reginu est barré par la retenue d'eau de Codole, une réserve d'eau de plus de 6 millions de m³ destinés à l'irrigation agricole et à l'approvisionnement domestique en saison estivale. Seule la partie orientale du barrage appartient à la commune, la partie Sud appartenant à Feliceto et le reste à Santa-Reparata-di-Balagna.

Article détaillé : Lac de Codole.

Le climat est fonction de l'altitude et de l'exposition : climat mésoméditerranéen à oliviers au nord, en fond de vallée, et climat montagnard à végétation arbustive au sud, aux environs du Monte Tolu. Du village au col de Battaglia (1099 m - Pioggiola), les flancs de la montagne pauvre et aride, offrent des paysages désolés de cistes ras et de calicotomes épineux, au milieu desquels poussent quelques hellébores.

Au cours du XXe siècle, de nombreux incendies ont mis à mal la végétation arborescente jusqu'alors dominante sur la commune, notamment l'ancien système agroforestier à base de châtaigniers, amandiers et arbres fruitiers.


Habitat

Vue de Speloncato

Le village de Speloncato est bâti sur un piton rocheux culminant à 553 m d'altitude, dominant la vallée du Reginu. Il tire son nom du fait qu'il est bâti sur des grottes (spelonche) creusées dans le sous-sol.

La commune comprend deux hameaux : Dom'altu, à flanc de coteau, et Regino (Reginu), situé au bord du fleuve Reginu.


Accès

Speloncato est situé au-dessus de la D71, route corniche de la Balagne reliant Lumio à Belgodère via une dizaine de remarquables villages. Depuis la D71, deux routes permettent de rejoindre le village : la D63 côté Ville-di-Paraso et côté Costa la D663. Cette dernière qui traverse le village permet de rejoindre Pioggiola dans le Giunssani et le Parc naturel régional de Corse par le col de Battaglia (1 099 m).

La commune se trouve sur le tracé de la ligne des Chemins de fer de Corse qui relie Calvi à Ponte-Leccia. La gare du Regino se situe au hameau de Regino, à l'ouest du passage à niveau de la D63.

Le port le plus proche est le port de L'Île-Rousse. L'aéroport le plus proche est l'aéroport international de Calvi Sainte-Catherine.

Communes limitrophes

Histoire

Vue du village

Moyen Âge

Au XVIe siècle, la Balagne était une région composée de 5 pièves. Vers 1520, elle comprenait les "pievi" de Toani, Aregnu, Santo Andrea, Pino et Olmia. Speloncato faisait alors partie de Toani, pieve dont les lieux habités étaient li Quercioli, Belgoder, Ochiatana, le Ville, la Costa, le Cavalleragie, Speluncato.

Temps modernes

Avec la Révolution, le 26 février 1790, la pieve de Paraso prend le nom de canton de Belgodère.

Époque contemporaine

En 1954, le canton de Muro est composé des communes de Algajola, Aregno, Avapessa, Cateri, Feliceto, Lavatoggio, Muro, Nessa et Speloncato qui comptait cette année-là 344 habitants .

1971-1973 : le canton de Belgodère est créé, avec la fusion imposée des anciens cantons de Muro, Belgodère et Olmicappella.

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1936 1943 Antoine Campi    
1944 1947 Antoine Giovansily    
1947 1956 Julien Abraïni    
1956 1959 Joseph Princivalle    
1959 1971 Paul André Grimaldi d' Estra    
1971 1980 Michel Giovansily    
1980 1995 Anne Marie Colombani    
1995   Jean François Poli DVG  
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Démographie

La démographie de Speloncato varie fortement au cours de l'année : de 270 habitants en hiver, elle approche les 1 000 habitants au plus fort de la saison touristique estivale.

Ce n'est pourtant pas là la plus forte population qu'ait connue le village : à la fin du XIXe siècle, il dépassait les 1 000 habitants à l'année. À partir du début du XXe siècle, la population a fortement chuté, avant d'entamer une lente remontée à partir des années 60.

Cette progression s'avère aujourd'hui insuffisante pour maintenir des services publics tels qu'une école primaire.

Évolution démographique
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008 2011
131 150 179 191 194 222 266 269 274 306
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes

Économie

L'oléiculture, la viticulture et l'élevage caprin et ovin sont l'essentiel de la petite économie locale.

Speloncato se trouve sur la « Route des Sens Authentiques » (Corsica strada di i sensi) du CREPAC/Balagna.

  • Huile d'olive au lieu-dit Regino
  • Fromage de chèvre au lieu-dit Domaltu
  • Vins du Clos Petra Rossa (A.O.C. Calvi et VDN) au lieu-dit Panicale. Produits issus de l'agriculture biologique

Lieux et monuments

Le village de Speloncato est classé ZPPAUP depuis le 20 novembre 2003[1].

Patrimoine bâti

  • Collégiale Santa Maria Assunta
Collégiale Santa-Maria Assunta

La collégiale Santa Maria Assunta (Sainte Marie Assomption) est une très vieille église. A l'origine romane façade en 1509 (gravure sur le linteau en pierre du maître Pizino), démolition dès 1750-1760 de l'oratoire Santa croce côté droit pour l'ajout de deux collatéraux et d'autres autels latéraux, chœur baroque en 1755, clocher en 1913, elle a été promue collégiale insigne par le pape Benoit XIV le 6 décembre 1749, confirmé par le pape Clément XIII le 6 mai 1766. Elle a été restaurée en 1970. Elle renferme un remarquable orgue historique du facteur d'orgue Giovanni Crudeli, tribune de Anton Giuseppe Saladini, restaurée en 1992 par Antoine Massoni. S'y trouvent aussi une statue de Saint Antoine en bois peint du XIe siècle et un reliquaire en bois taillé, marqueté et ciré, tous deux propriété de la commune, protégés depuis le 9 février 1995 et classés MH.
Sur sa façade avant est apposée une plaque : piazza santa croce (place sainte croix) et sur sa facade est arriere oratoriu santa croce (oratoire santa croce) siege de la confrèrie santa croce.


  • .* Église Santa Catalina (Sainte-Catherine) du XIe siècle Elle trône sur la Place du village, devant une fontaine datant de 1879. (abritant la confrérie saint antoine abbé et la mairie).

Couvent de Speloncato

Cet ancien couvent est situé à proximité du cimetière. Ce furent les Capucins qui établis en Corse en 1540, le construisirent en 1621 en pierre et en chaux.

En 1750, Speloncato qui comptait alors 750 habitants, était divisé en deux paroisses : celles de Sainte-Catherine et de Saint-Michel Archange. Il y avait aussi deux couvents, ceux de Speloncato (Capucins) et de Tuani (Costa) (franciscains réformés), tous deux occupés par une quarante de moines au total.

Au XVIIe siècle les deux paroisses fusionnèrent en une collégiale. Au début de l'année 1750 une bulle papale expédiée de Rome, désigna le siège de la collégiale en l’église Saint-Michel, plus vaste que Sainte-Catherine. Le nouveau titre de Santa-Maria Assunta (l’Assomption Nostra Signora Assonta al Cielo) remplaça celui de Saint-Michel. (Ne pas confondre avec l'actuelle église Sainte Catherine d'Alexandrie qui se trouve sur la Place du village).
Tombé en ruines, le couvent de Speloncato est aujourd'hui restauré et aménagé en habitation.

Il était célèbre à cause des eaux de Carignelli excellentes pour soigner les maux de calculs. Une des sources était captée et alimentait en eau le couvent.

Patrimoine naturel

Sources de Carignelli

Les sources de Carignelli sont réputées pour leurs vertus thérapeutiques, notamment concernant les calculs rénaux. Des écrits du XVIIe siècle semblent déjà faire état de ces vertus. Ces sources sont au nombre de trois, localisées à près d’un kilomètre à l’Ouest du village. L'une d'entre elles était captée et alimentait en eau le couvent des Capucins de Speloncato. Des évêques de Sagone qui séjournaient quelques fois pendant l'été dans une aile du couvent appelée « Palazzetto » y faisaient ainsi des cures, le rendant célèbre. Les eaux de source de Carignelli étaient exploitées par les Génois qui en expédiaient des tonneaux à Gênes par le port d’Algajola à l'époque florissant.
Le ruisseau qui y prend naissance porte le nom de ruisseau de Carignelli. C'est un affluent du Regino dans lequel il se jette au hameau de Regino.

Lac de Codole

Article détaillé : Lac de Codole.

Le lac de barrage sur le Regino est situé à la fois sur les communes de Speloncato, Santa-Reparata-di-Balagna et Feliceto.

La vallée du Regino

Article détaillé : Vallée du Regino.

La vallée du Regino est une plaine d'une superficie de 3 713 ha. Elle est un site classé Natura 2000[2], au titre de la conservation des oiseaux. Elle abrite notamment une densité exceptionnelle de milans royaux et d'engoulevents d'Europe. Elle bénéficie du statut de zone de protection spéciale (ZPS) depuis janvier 2006.

Personnalités liées à la commune

  • Joseph-Marie Arrighi, né à Spiluncatu vers 1770. Ecrivain, juriste, conseiller à la Cour de Justice de Bastia. Auteur de "Viaggio di Licomede in Corsica" (1794).
  • Romulus Carli (Spiluncatu 1830-1909). A écrit sur l’arrivée des cendres de Pascal Paoli à L’Isula Rossa.
  • Dominique Savelli (Spiluncatu 1792 - Roma 1864). Cardinal en 1861. Gouverneur de Rome. Ministre de la police de l’Etat pontifical.

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Notes et références

  1. voir [1]
  2. Fiche FR9412007 - Vallée du Regino sur le réseau Natura 2000

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Speloncato de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Speloncato — País …   Wikipedia Español

  • Speloncato — is a commune in the Haute Corse department of France on the island of Corsica.ee also*Communes of the Haute Corse department …   Wikipedia

  • Feliceto — 42° 32′ 40″ N 8° 56′ 09″ E / 42.5444444444, 8.93583333333 …   Wikipédia en Français

  • Pioggiola — 42° 32′ 15″ N 8° 59′ 55″ E / 42.5375, 8.99861111111 …   Wikipédia en Français

  • Sentier Corte — Paglia Orba depuis l étape A Sega Corscia Cairn en vue d Asco …   Wikipédia en Français

  • Balagne — La Balagne est une région de Haute Corse, située sur la côte nord ouest de l île. Elle s étend entre le Nebbio (désert des Agriates) que délimite l Ostriconi, le pays de Sevi in Fora en Corse du Sud et le massif du Monte Cinto. Ses villes… …   Wikipédia en Français

  • Lac de Codole — Vue aérienne de l Île Rousse et du lac de Codole (en haut au milieu des terres) Administration Pays …   Wikipédia en Français

  • Nessa (Haute-Corse) — 42° 33′ 04″ N 8° 56′ 57″ E / 42.5511111111, 8.94916666667 …   Wikipédia en Français

  • Santa-Reparata-di-Balagna — 42° 36′ 16″ N 8° 55′ 45″ E / 42.6044444444, 8.92916666667 …   Wikipédia en Français

  • Tuani — Toani (Tuani en corse) était une pieve de l en « Deça des Monts », territoire équivalant au département de Haute Corse d aujourd hui. Sommaire 1 Géographie 2 Histoire 2.1 La piève civile …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.