Société d'esthétique du Québec

La Société d’esthétique du Québec, depuis sa création en 1982 par la philosophe de l'art Suzanne Foisy et par le théoricien et critique d’art René Payant, a été un outil de rencontre, de travail et d’engagement des théoriciens et théoriciennes, et des praticiens et praticiennes de l’art : notamment Christiane Chassey, Pierre Granche, Johanne Lamoureux, Louise Poissant, etc. Elle était le lieu de croisement de plusieurs discours où les disciplines académiques étaient décloisonnées par la diversité des pratiques du monde de l’art. La Société d’esthétique du Québec a cessé ses activités en 1995.

Sommaire

Mandat

La Société d’esthétique du Québec, dont le siège social était le Département d’histoire de l’art de l’Université de Montréal, était une corporation provinciale indépendante, dont les buts non lucratifs, tels qu’énumérés par la charte, se formulent ainsi :

  • Favoriser la recherche et les études en esthétique, philosophie de l’art, histoire de l’art, critique d’art et pratique de l’art.
  • Encourager par des manifestations concrètes (éditions, expositions, colloques, etc.) le développement de l’esthétique.
  • Faciliter les échanges entre les différents milieux.
  • Cristalliser le climat et les tendances du monde de l’art, dans la relation entre le discours et la création, entre la pratique institutionnelle et la théorie.
  • Servir de porte-voix à la défense des causes esthétiques.
  • Intervenir auprès d’institutions pour transmettre les opinions des membres. sur les questions relatives à la nature des intérêts de La Société d’esthétique du Québec.

Colloques

La Société d’esthétique du Québec organisait annuellement plusieurs types de rencontres : colloques, tables rondes ou conférences ponctuelles sur des événements marquants du monde de l’art. Elle tenait des sessions régulières aux congrès de l’ACFAS et participait aux grands congrès internationaux.

  • 1984, collaboration avec La Société d'esthétique (France), conférencier invité : Mikel Dufrenne.
  • février 1987, « La Critique d’art au Québec », au Musée des Beaux-Arts de Montréal, conférencier invité : Michel Butor, org. SEQ.
  • octobre 1987 « Colloque Glenn Gould », org. Ghyslaine Guertin, parrainé par la SEQ
  • janvier 1989, « L’art panique », Musée des beaux-arts de Montréal, conférencier invité Arthur Kroker, org. SEQ.
  • mai 1989, « L’art inquiété par le document », ACFAS à l'UQAM, org. SEQ.
  • mai 1990, « L’Après exposition : accrochages et constats », et « Le Délire d’exposer », ACFAS à l'U.Laval, invité Marc Le Bot, org. SEQ et Section histoire de l’art, U. Laval.
  • avril 1991, « Caprice : Retour sur Vedute » , Maison de la Culture Côte-des-Neiges, Montréal; org. SEQ et Centre d’exposition et de théorie de l’art contemporain (CETAC),
  • mai 1991, « Penser le changement », ACFAS à l'UdeM, org. Association internationale de philosophie et de littérature et SEQ.
  • mai 1991, « Le nom propre », ACFAS à U. Sherbrooke, org. SEQ.
  • mai 1992, « Autour de Diderot », ACFAS, org. SEQ.
  • juillet 1992, « Violence et Coexistence », Congrès Mondial à Montréal, org. SEQ.
  • (compléter)

.

Publications

La SEQ avait le mandat de publier des catalogues, de faire l’édition de recueils visant à faire connaître les travaux d’artistes (musiciens, etc.) et de familiariser le public avec les caractéristiques de l’art contemporain.

  • L’art pense, Université de Montréal, Montreal ; Galerie Jolliet, Montreal (catalogue), 1984
  • Louise Poissant, Machinations, Montréal, Société d’Esthétique du Québec, 1989, 128 p.
  • Daniel Charles, Michaël La Chance, Louise Letocha, Jacques Bernard Roumanès, Louise Poissant (dir.). Violence. Pièges du regard, The Deadly Seduction. Société d’esthétique du Québec, 1992.

Bureaux de direction

  • - Bureau 1992-1994 : Présidence : Louise Letocha (UQAM); Vice-présidence : Johanne Lamoureux (UdeM); Trésorerie : Michaël La Chance (UQAM); Secrétariat : Josée Brunet (UQAM); Conseillers : Manon Blanchette (MAC), Olivier Asselin (U. d’Ottawa), Louise Poissant (UQAM), Christine Ross (U. Mc Gill).
  • - Bureau 1990-1992 : Présidence : Manon Blanchette (MAC), Vice-présidence : Louise Letocha (UQAM - Muséologie); Trésorerie : Alain Laframboise (UdeM -histoire de l’Art); Secrétariat : Johanne Lamoureux (UdeM -Histoire de l’Art); Conseillers : Michaël La Chance (UQAM -Philosophie), Catherine Bédard (UdeM -Histoire de l’Art), Marie Carani (Univ. Laval - Histoire), Louise Poissant (UQAM - Arts plastiques).
  • - Bureau 1988-1990 : Présidence : Michaël La Chance (UQAM); Vice-présidence : Manon Blanchette (MAC) ; Trésorier : Laurent Pilon (UQAM); Secrétaire : Jean-Pierre Gilbert (UQAM); Conseillers : Louise Poissant (UQAM), Alain Laframboise (UdeM), Johanne Lamoureux (UdeM), Fernande Saint-Martin (UQAM).
  • - Bureau 1982-1984. Présidence : René Payant.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Société d'esthétique du Québec de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Société de Philosophie de Montréal — La Société de Philosophie de Montréal, fondée en 1933, est une association d universitaires, de chercheurs et d étudiants en philosophie appartenant à divers courants de la philosophie. La Société de Philosophie de Montréal était issue du… …   Wikipédia en Français

  • Société de philosophie de Montréal — La Société de Philosophie de Montréal, fondée en 1933, est une association d universitaires, de chercheurs et d étudiants en philosophie appartenant à divers courants de la philosophie. Issue du Département de philosophie de l’Université de… …   Wikipédia en Français

  • Société interculturelle — La société interculturelle est un ensemble de populations de cultures diverses qui ont en commun le respect mutuel et mettent en avant la volonté de vivre ensemble avec les différences. La dynamique sociale ainsi créée se distingue des deux… …   Wikipédia en Français

  • Liste des institutions du Québec — Cet article présente une liste des institutions du Québec. Sommaire 1 Normes et pratiques sociales 1.1 De droit 1.2 De l environnement 2 Organismes …   Wikipédia en Français

  • Cinéma québec — Cinéma québécois Cinéma des Amériques Cinéma argentin Cinéma américain Cinéma brésilien Cinéma canadien anglop …   Wikipédia en Français

  • Cinéma au Québec —  Ne doit pas être confondu avec Cinéma québécois. Au Québec, la production cinématographique et vidéo et sa diffusion reposent sur des sources de financement publiques et privées. À l’image de la société québécoise, le contenu qui y est créé …   Wikipédia en Français

  • Design au Québec — Au Québec, les pratiques de l’architecture, de l’urbanisme et du design représentent plus de 39 000 professionnels. L’impact économique de leur travail se chiffre à près de 1 200 M$, ce qui en fait le plus important secteur du domaine de la… …   Wikipédia en Français

  • Ministère du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs du Québec — Juridiction Gouvernement du Québec Siège 675, boul. René Lévesque Est Québec (Québec) G1R 5V7 Ministre responsable Pierre Arcand, ministre du Développ …   Wikipédia en Français

  • Ministere du Developpement durable, de l'Environnement et des Parcs du Quebec — Ministère du Développement durable, de l Environnement et des Parcs du Québec Québec Cet article fait partie de la série sur la politique du Québec, sous série sur la politique …   Wikipédia en Français

  • Liste des épisodes d'Un gars, une fille (Québec) — Cette page présente la liste des épisodes de la série télévisée Un gars, une fille. Sommaire 1 Première saison (1997) 2 Deuxième saison (1997 1998) 3 Troisième saison (1998 1999) …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.