Slavon


Slavon

Vieux slave

Vieux slave ou Vieux bulgare
Словѣньскъ
Région Europe
Nombre de locuteurs clergé des Églises orthodoxes, nombre inconnu
Classification par famille
(Dérivée de la classification SIL)
Statut officiel et codes de langue
Langue officielle de Est une des langues liturgiques de l´Église orthodoxe, utilisée par divers peuples Slaves.
IETF (en) cu
ISO 639-1 cu
ISO 639-2 chu
ISO/DIS 639-3 (en) chu
SIL SLN

Le vieux slave [1] est la plus ancienne langue slave qui soit attestée. Contrairement à une idée reçue, ce n'est pas l'ancêtre des langues slaves ; toutes les langues de ce groupe indo-européen sont issues du proto-slave. Le vieux slave, qui est originellement une langue slave méridionale, est proche du bulgare et du macédonien actuels. Il s'écrivait initialement au moyen de l'alphabet glagolitique, imaginé par les missionnaires byzantins Cyrille et Méthode.

Adopté comme langue liturgique par l'Église orthodoxe dans plusieurs pays slaves, le vieux slave donna naissance dans cet usage à diverses variantes, nées de la fusion du vieux slave originel avec des formes issues des langues slaves locales et des normes grammaticales artificielles.

L'un des plus anciens documents en vieux slave est l'évangéliaire de saint Procope de Sázava, conservé en France. Le cloître d’Emmaüs, bien que catholique et dépendant de l'Ordre de saint Benoît, s'est longtemps distingué pour avoir célébré la liturgie en vieux slave et avoir été un très important centre de diffusion et d'éducation du vieux slave et de l'alphabet glagolitique.

Sommaire

Notes

  1. L'appellation slavon est anglaise, entre autres, et ne s'emploie pas en linguistique comparée ; on dit aussi « vieux slave liturgique », bien que les deux appellations ne renvoient pas à la même réalité.

Voir aussi

Liens internes

Liens externes

  • Portail des langues Portail des langues
  • Portail des chrétiens d’Orient Portail des chrétiens d’Orient

Ce document provient de « Vieux slave ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Slavon de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • slavon — SLAVÓN, Ă, slavoni, e, s.m. şi f., adj. 1. s.m. şi f. (înv.) Slav (1). 2. adj. Care aparţine slavilor (1), referitor la slavi; slav (2), slavic, slavonesc, slavonicesc. ♢ Limba slavonă (şi substantivat, f.) = limba slavă bisericească şi literară… …   Dicționar Român

  • slavon — slavon, onne [ slavɔ̃, ɔn ] adj. et n. • 1575 « habitant de la Slavonie, ou Esclavonie »; slavonien 1540; esclavon 1441; de Slavonie ♦ De Slavonie. N. Les Slavons. N. m. Ling. Langue liturgique des Slaves orthodoxes, au Moyen Âge (traduction des… …   Encyclopédie Universelle

  • slavon — См. slavone …   Пятиязычный словарь лингвистических терминов

  • slavon — (entrée créée par le supplément) (sla von) s. m. L ancienne langue slave, restée la langue de la liturgie dans l Eglise gréco russe …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • slavón — s. m., adj. m., pl. slavóni; f. sg. slavónã, g. d. art. slavónei, pl. slavóne …   Romanian orthography

  • Slavon — …   Useful english dictionary

  • Slavon (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. On appelle slavon (словѣньскъ, d un mot slave signifiant parole ) plusieurs langues éteintes ou actuellement en usage liturgique : Le proto slave,… …   Wikipédia en Français

  • Slavon d'église — Vieux slave Vieux slave ou Vieux bulgare Словѣньскъ Région Europe Nombre de locuteurs clergé des Églises orthodoxes, nombre inconnu Classification par famille langues indo européennes groupe balto slave langues slaves …   Wikipédia en Français

  • Slavon liturgique — Vieux slave Vieux slave ou Vieux bulgare Словѣньскъ Région Europe Nombre de locuteurs clergé des Églises orthodoxes, nombre inconnu Classification par famille * langues indo européennes groupe balto slave langues slaves lan …   Wikipédia en Français

  • Évangéliaire slavon — Texte du Sacre La Trinité Le Texte du sacre est un manuscrit, un évangéliaire d origine slave qui fut acquis par l archevêque de Reims, Charles de Lorraine, au milieu du XVIe …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.