Sirima

Sirima est une chanteuse née le 14 février 1964 à Isleworth, dans le comté de Middlesex (Angleterre, Royaume-Uni), et morte assassinée le 7 décembre 1989 par son compagnon. Elle interpréta en duo avec Jean-Jacques Goldman le titre Là-bas.

Sommaire

Biographie

Enfance et adolescence

De mère française et de père sri-lankais, Sirima Wiratunga vécut son enfance au Sri Lanka et son adolescence en Angleterre.

Elle fut marquée durant son enfance par la guitare de son père, la flûte en bois de son oncle, les percussions jouées dans les fêtes bouddhiques, les baïlas, la musique populaire et classique du Sri Lanka, mais aussi par l'Église catholique et ses hymnes anglais chantés par les enfants srilankais.

Sirima quitta le Sri Lanka pour l'Angleterre à l'âge de huit ans. Elle se réfugia dans la musique et chercha à retrouver tous les sons qui lui étaient familiers dans son enfance. Elle découvrit la pop-musique anglaise et se passionna pour les comédies musicales. Elle retrouva l'église catholique et forma un groupe folk avec ses sœurs.

Ses débuts

Sirima quitta l'Angleterre pour la France où elle a été jeune fille au pair. De 1982 à 1987, elle chanta dans le métro à la station de Châtelet - Les-Halles, elle chantait essentiellement des reprises de Joan Baez, de Paul Simon, de Barbra Streisand notamment "Memory".

Là-bas

En 1986, elle fut remarquée par Philippe Delettrez (saxophoniste, compositeur, arrangeur), qui lui proposa de participer à ses spectacles. Son essai étant concluant, Sirima eut des propositions professionnelles sérieuses, mais elle préféra retourner chanter dans le métro[1]. Philippe Delettrez connaissait Philippe de Lacroix-Herpin, alors le saxophoniste de Jean-Jacques Goldman. Celui-ci, qui venait d'écrire Là-bas, recherchait une interprète féminine pour ce duo. Pinpin (surnom de Philippe de Lacroix-Herpin) les mettra en relation.

Ayant écouté un enregistrement de sa voix, Jean-Jacques Goldman rencontra Sirima dans le métro à la station Barbès et le personnage lui plut. Il lui fit faire un essai puis l'engagea[2].

Sirima était âgée de 23 ans quand sortit Là-bas, qui connut un succès commercial important. Elle fut cependant peu présente lors de la tournée de Jean-Jacques Goldman, travaillant sur un autre projet. Elle déclina les propositions de maisons de disques, choisit de rester indépendante et retourna même avec son caddy chanter « underground »[1].

L'album A part of me

Les maquettes de A Part of Me ont été réalisées par Patrick Defays à Artistudio, passage Dagorno dans le 20e arrondissement de Paris, et l'album a été enregistré au Studio Davout.

Sa mort

Sirima vivait une relation tumultueuse avec un musicien avec qui elle a eu un fils, Kym. Ne pouvant supporter qu'elle l'abandonne pour une carrière solo, par jalousie, celui-ci assassine Sirima à coups de couteau de cuisine le 7 décembre 1989, moins de trois semaines après la sortie de A part of me[1],[2]. Celui-ci, condamné à une peine d'emprisonnement de 9 ans, a par ailleurs fait l'objet d'une expulsion du territoire français en 1994, décision confirmée en 1996 par le Conseil d'État[3]. Il vit aujourd'hui en France, après avoir purgé une peine de 4 ans de prison.

Chansons interprétées

1987 : Entre gris clair et gris foncé:

1989 : A part of me:

  • Sometimes love isn't enough
  • No reason no rhyme
  • His way of loving me
  • Kym
  • A part of me
  • I need to know, en duo avec Jean-Jacques Goldman
  • Ticket to the Moon
  • I believed
  • Daddy
  • Was it a dream ?

Notes et références

Lien externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Sirima de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Sirima — Sirima, eine Art Stanze, s.u. Canzone 2) …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Sirima — Infobox musical artist Name = Sirima Background = solo singer Birth name = Sirima Alias = Born = birth date|1964|02|14 Died = death date|1989|12|07 Origin = flagicon|France Instrument = Genre = Pop music Occupation = Singer Years active =… …   Wikipedia

  • sırıma — 1. «Sırımaq»dan f. is. 2. Bax sırıqlı 1 ci mənada. Bu adamlar (şəhərin alverçi, baqqal, tacir, dəllalları) çiyinlərinə güləbətinli sırıma ilə baftalı çuxa . . salardılar. H. S …   Azərbaycan dilinin izahlı lüğəti

  • sirima — sì·ri·ma s.f. TS metr. 1. nella canzone di tipo petrarchesco, seconda parte della stanza, collocata dopo la fronte, alla quale è talora collegata per mezzo di un verso detto chiave e che può essere, a sua volta, divisa in due parti di uguale… …   Dizionario italiano

  • sirima — {{hw}}{{sirima}}{{/hw}}o sirma s. f. Nella metrica italiana, seconda parte della stanza della canzone, talora divisibile in due parti uguali, o volte …   Enciclopedia di italiano

  • sırıma — is. Sırımak işi …   Çağatay Osmanlı Sözlük

  • sirima — pl.f. sirime …   Dizionario dei sinonimi e contrari

  • Jean-Jacques Goldman — Pour les articles homonymes, voir Goldman. Jean Jacques Goldman …   Wikipédia en Français

  • Là-bas (song) — Infobox Single Name = Là bas Cover size = Border = Caption = Artist = Jean Jacques Goldman and Sirima Album = Entre gris clair et gris foncé A side = B side = À quoi tu sers ? Released = November, 1987 Format = CD single 7 single …   Wikipedia

  • Kanzone (Literatur) — Als Kanzone (ital. Canzone, „Lied“) wird eine lyrische Gedichtform bezeichnet, die eine Mischung zwischen dem Lied und der Ode ist und oft zum Ausdruck ernster und schwermütiger Betrachtung dient; in der mittelhochdeutschen Lyrik ist sie eine… …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.