1962 en Ă©conomie

ï»ż
1962 en Ă©conomie

1962

AnnĂ©es :
1959 1960 1961  1962  1963 1964 1965

DĂ©cennies :
1930 1940 1950  1960  1970 1980 1990
SiĂšcles :
XIXe siĂšcle  XXe siĂšcle  XXIe siĂšcle
MillĂ©naires :
Ier millĂ©naire  IIe millĂ©naire  IIIe millĂ©naire


Chronologie mensuelle :
Jan - FĂ©v - Mar - Avr - Mai - Juin
Juil - AoĂ» - Sep - Oct - Nov - DĂ©c


Chronologies thĂ©matiques :
AĂ©ronautique ‱ Architecture ‱ Automobile ‱ Bande dessinĂ©e ‱ Chemins de fer ‱ CinĂ©ma ‱ Droit ‱ Économie ‱ Football ‱ Jeu ‱ Jeu vidĂ©o ‱ LittĂ©rature ‱ Musique ‱ Musique classique ‱ Parcs d'attractions ‱ Photographie ‱ SantĂ© et mĂ©decine ‱ Science ‱ Sociologie ‱ Sport ‱ ThĂ©Ăątre ‱ TĂ©lĂ©vision ‱


Calendriers :
Romain ‱ Chinois ‱ GrĂ©gorien ‱ HĂ©breu ‱ Hindou ‱ Musulman ‱ Persan ‱ RĂ©publicain

Cette page concerne l'année 1962 du calendrier grégorien.

Sommaire

ÉvĂ©nements

Afrique

  • Le Commonwealth Immigrants Act n’accorde l’autorisation d’émigrer en Grande-Bretagne qu’aux personnes qualifiĂ©es ou pourvue d’un emploi.
  • Constitution au Kenya.
  • Loi sur la dĂ©tention prĂ©ventive au Tanganyika.
  • Au Ghana, Kwame Nkrumah refuse la prĂ©sidence Ă  vie offerte par les parlementaires du CPP.
  • SoulĂšvement des Touareg de l’Adrar des Ifoghas au Mali contre le rĂ©gime de Modibo Keita (1962-1964). RĂ©pression brutale avec le concours de l’AlgĂ©rie et du Maroc, entraĂźnant la mort de centaines de Touareg aprĂšs le bombardement de leurs campements.
  • Jeux sportifs africains d’Abidjan.

Maghreb

  • 7 mars : Ouverture des nĂ©gociations d’Evian.
  • 18 mars : Accords d'Évian accordant l'indĂ©pendance Ă  l'AlgĂ©rie : cessez-le-feu le 19 mars. Le Sahara est intĂ©grĂ© Ă  l’AlgĂ©rie. La dĂ©lĂ©gation française est conduite par Louis Joxe.
  • 19 mars : EntrĂ©e en vigueur du cessez-le-feu en AlgĂ©rie qui ne sera jamais respectĂ© ni par la FLN, ni par l'OAS. Cette date n'a jamais Ă©tĂ© commĂ©morĂ©e par la France. Un rĂ©fĂ©rendum est annoncĂ© le jour mĂȘme pour le mois d'avril alors que Ahmed Ben Bella et ses compagnons sont libĂ©rĂ©s.
  • 22 mars : AprĂšs avoir assassinĂ© six dirigeants de centres sociaux Ă  El-Biar, l’OAS ouvre le feu sur les forces de l’ordre.
  • 23 mars : Blocus de Bab El-Oued. De violents combats Ă©clatent dans le quartier de Bab El-Oued Ă  Alger : 20 morts.
  • 26 mars - Fusillade de la rue d'Isly : Quatre mille Pieds-Noirs manifestent pacifiquement dans le quartier populaire de Bab El-Oued Ă  Alger et approchent de la grande poste par la rue d'Isly, lorsque Ă  15 heures un soldat d'un barrage de l'armĂ©e française ouvre le feu sur la foule. Il est suivi par les autres militaires paniquĂ©s. La fusillade qui va durer douze minutes fait officiellement 46 morts (56 selon d'autres sources) et 150 blessĂ©s (200 blessĂ©s selon d'autres sources).
  • 5 avril : PremiĂšre rĂ©union de l’exĂ©cutif provisoire dirigĂ© par Abderrahmane FarĂšs prĂšs d’Alger.
  • 8 avril : Les accords d’Évian sont approuvĂ©s par plus de 90% des votants Ă  l’issue du rĂ©fĂ©rendum organisĂ© en mĂ©tropole.
  • 21 avril : DĂ©but du rapatriement des EuropĂ©ens d’AlgĂ©rie.
  • Avril[4] : La Libye adhĂšre Ă  l’OPEP.
  • 1er mai : accident nuclĂ©aire de BĂ©ryl dans le Sahara algĂ©rien, Ă  In Ecker, dans le Tan Afella.
  • 14 mai : Ouverture des frontiĂšres et libĂ©ration des dĂ©tenus algĂ©riens.
  • 27 mai : Un crĂ©dit de 200 millions de francs est ouvert pour l’accueil des Français d’AlgĂ©rie.
  • Mai : Terreur en AlgĂ©rie.
  • 18 juin : Plusieurs ministres du gouvernement provisoire de la RĂ©publique algĂ©rienne, dont Ben Bella, prennent position contre les accords signĂ©s la veille sur l’arrĂȘt des violences entre Jean-Jacques Susini, reprĂ©sentant de l’OAS, et Chawki MostefaĂŻ.
  • Juin et Juillet : exode en masse des Français d'AlgĂ©rie vers la France.
  • 1er juillet : La population algĂ©rienne se prononce Ă  99,7% des suffrages exprimĂ©s pour l’indĂ©pendance. La France reconnaĂźt officiellement l’indĂ©pendance.
  • 5 juillet :
    • Proclamation de l'indĂ©pendance de l'AlgĂ©rie.
    • Massacre des Français Ă  Oran par une foule d'algĂ©riens dĂ©chaĂźnĂ©s, plus de 2000 morts ou disparus.
    • À la suite de violentes fusillades, les troupes fidĂšles Ă  Ben Bella occupent Oran.
  • Juillet et mois suivants : Le FLN massacre dans des conditions atroces plus de 100 000 harkis (60 Ă  80 000 selon certains historiens).
  • 11 juillet : Ben Bella arrive en Oranie pour former le « groupe de Tlemcen Â» opposĂ© au gouvernement provisoire de la rĂ©publique algĂ©rienne.
  • 3 aoĂ»t : Ahmed Ben Bella est accueilli triomphalement Ă  Alger oĂč il s’établit avec le bureau politique du FLN.
  • 16 aoĂ»t : RĂ©tablissement des relations diplomatiques entre la France et la Tunisie.
  • 25 septembre : Le prĂ©sident de l'AssemblĂ©e nationale algĂ©rienne, Ferhat Abbas, proclame la rĂ©publique dĂ©mocratique et populaire d'AlgĂ©rie
  • 26 septembre : A la suite de sa victoire sur le GPRA, Ahmed Ben Bella est Ă©lu Premier ministre de la RĂ©publique dĂ©mocratique et populaire d’AlgĂ©rie. L’AlgĂ©rie est admise Ă  l’ONU en prĂ©sence de Ben Bella.
  • 4 octobre : L’évacuation de la base navale de Bizerte par les Français est annoncĂ©e pour le 15 octobre 1963.
  • Le conflit algĂ©rien a fait plus de 33 000 morts et prĂšs de 65 000 blessĂ©s sur un effectif total de deux millions de soldats français et 158 000 morts du cĂŽtĂ© de l’ALN. Ceci ne comptabilise pas les civils, citadins et paysans surtout, ce qui porterait les pertes humaines algĂ©riennes Ă  1 500 000 (chiffres officiel de la RADP[rĂ©f. nĂ©cessaire])

Amérique

  • Mexique : Amendement constitutionnel controversĂ© donnant au gouvernement le pouvoir d’obliger les employeurs Ă  partager les bĂ©nĂ©fices avec les travailleurs.
  • Bolivie : Dix ans aprĂšs le dĂ©but de la rĂ©volution, le PNB par habitant a baissĂ© de 20%, la production d’étain de 40% et mĂȘme les paysans bĂ©nĂ©ficiaires de la rĂ©forme agraire se montrent mĂ©contents. La corruption et l’inefficacitĂ© affaiblissent considĂ©rablement l’économie et rendent dĂ©licate la stabilisation du rĂ©gime. L’inflation galopante ruine les petits Ă©pargnants, affaiblissant le soutien parmi les couches moyennes.
Articles dĂ©taillĂ©s : 1962 au Canada et 1962 au QuĂ©bec .

Cuba

22 octobre : Crise des missiles de Cuba. Photographie aĂ©rienne des missiles nuclĂ©aires soviĂ©tiques installĂ©s Ă  Cuba prise le 1er novembre

.

  • 7 fĂ©vrier : Embargo des États-Unis contre Cuba.
  • 14 fĂ©vrier : Exclusion de Cuba de l'OEA.
  • 8 avril : Les responsables de la tentative d’invasion de la baie des Cochons sont condamnĂ©s Ă  30 ans d’emprisonnement et 62 millions de dollars d’amende.
  • Mai : OpĂ©ration Anadyr.
  • 2 septembre : « Renforcement Â» de l'aide militaire et technique soviĂ©tique Ă  Cuba Ă  l’occasion de la visite de Che Guevara Ă  Moscou. Des soldats soviĂ©tiques stationnent Ă  Cuba.
  • 11 septembre : Moscou met en garde Washington contre toute attaque contre Cuba.
  • 13 septembre : Les États-Unis mettent en garde Moscou contre l'installation d'armes offensives Ă  Cuba.
  • 2 octobre : OpĂ©ration Kama.
  • 22 octobre : Crise des missiles de Cuba (fin le 31 octobre).
    • John F. Kennedy rĂ©vĂšle l’existence de bases de fusĂ©es soviĂ©tiques Ă  Cuba, susceptibles d’atteindre le territoire amĂ©ricain. Il ordonne la « mise en quarantaine Â» de Cuba afin de prĂ©venir toute nouvelle entrĂ©e d’armes et prĂ©pare un dĂ©barquement. Il menace l’URSS d’une riposte immĂ©diate des États-Unis si les missiles venaient Ă  ĂȘtre lancĂ©s. Le Conseil de sĂ©curitĂ© des Nations unies est saisi.
  • 25 octobre : Les bateaux soviĂ©tiques en route pour Cuba font demi-tour.
  • 26 octobre : A l’issue de nĂ©gociation secrĂšte, Khrouchtchev accepte de dĂ©manteler, sous le contrĂŽle de l’ONU, les installations de fusĂ©es soviĂ©tiques et s’engage Ă  cesser toutes nouvelles livraison d’arme Ă  Cuba.
  • 28 octobre : Nikita Khrouchtchev annonce le dĂ©mantĂšlement des armes offensives installĂ©es Ă  Cuba moyennant l’engagement de Washington de ne pas chercher Ă  envahir Cuba et de retirer ses fusĂ©es de Turquie dans les six mois.
  • 30 octobre : Ultime Ă©change de lettres entre Fidel Castro et Khrouchtchev.
  • 8 novembre : Un accord est signĂ© pour que l’armĂ©e amĂ©ricaine puisse surveiller l’évacuation de Cuba des bases soviĂ©tiques.
  • 20 novembre : Castro accepte le retrait des bombardiers soviĂ©tiques et Kennedy la fin de la quarantaine Ă  Cuba. Kennedy annonce la levĂ©e du blocus mis en place autour de l’üle et le maintien des inspections aĂ©riennes. Castro est tenu Ă  l’écart des nĂ©gociations et Cuba devient un satellite de Moscou.

États-Unis

Article dĂ©taillĂ© : 1962 aux États-Unis.
  • Renforcement de la majoritĂ© dĂ©mocrate aux partielles.
  • Allocation de 900 millions de dollars pour des travaux publics destinĂ©s Ă  rĂ©sorber le chĂŽmage.
  • Echec du projet de Kennedy pour rĂ©nover l’instruction primaire et secondaire grĂące Ă  d’importantes subventions fĂ©dĂ©rales, afin d’effacer les inĂ©galitĂ©s.
  • ArrĂȘt de la Cour suprĂȘme interdisant les priĂšres dans les Ă©coles publiques.

Océanie

Asie

Guerre du ViĂȘt Nam : L'ARVN en action (photographie de 1961)
  • 15 janvier : Affrontement naval en mer d'Arafura entre l'IndonĂ©sie et les Pays-Bas.
  • 13 fĂ©vrier : Au Cambodge, Nhiek Tioulong est nommĂ© Premier ministre.
  • 27 fĂ©vrier : Deux avions de chasse nord-vietnamiens bombardent le palais prĂ©sidentiel Ă  Saigon. Pas de victimes.
  • 1er mars[8] : Le Pakistan se dote d'une constitution de type prĂ©sidentiel.
  • 2 mars : L’armĂ©e s’empare du pouvoir en Birmanie. Pendant les annĂ©es 1960 et 1970, Ne Win tente de bĂątir un gouvernement totalitaire efficace, d’établir sa lĂ©gitimitĂ© auprĂšs des Birmans et de maintenir l’autonomie du pays sur la scĂšne internationale. Le pays s’engage sur la « voie birmane du socialisme Â» avec le Parti du programme socialiste de Birmanie, ce qui a pour consĂ©quence une catastrophe Ă©conomique sans prĂ©cĂ©dent, accompagnĂ©e d’une diminution des libertĂ©s personnelles. Les principaux secteurs de l’économie sont Ă©tatisĂ©s.
  • 9 mars : Le gouvernement amĂ©ricain reconnaĂźt qu’il intervient militairement au Vietnam.
  • Mars, IndonĂ©sie[9] : Njoto, deuxiĂšme vice-prĂ©sident du PKI, devient ministre auprĂšs du prĂ©sident Soekarno. L’influence communiste s’est considĂ©rablement dĂ©veloppĂ©e (3 millions d’adhĂ©rents en juin 1964). Aidit dĂ©finit la politique du PKI : ne pas renverser le gouvernement, mais renforcer et consolider ce qui est en faveur du peuple dans le pouvoir et Ă©liminer ses aspects anti-populaires.
  • Avril : L’IndonĂ©sie adhĂšre Ă  l’OPEP.
  • 6 mai : Les forces du Pathet Lao s’emparent de Nam Tha dans le Nord du Laos et franchissent la ligne de cessez-le-feu fixĂ©e en mai 1961.
  • 17 mai : Face Ă  la progression des forces communistes au Laos, les États-Unis envoient des renforts dans le golfe de Siam.
  • 18 mai : Le panchen-lama rencontre le premier ministre chinois Zhou Enlai[10]. En juin, il adresse Ă  Mao Zedong une pĂ©tition oĂč il dĂ©nonce violemment la politique chinoise au Tibet.
  • 10 juin : Élections lĂ©gislatives au Cambodge; le Sangkum Reastr Niyum de Norodom Sihanouk rafle la totalitĂ© des siĂšges.
  • 23 juin : Gouvernement de coalition de Souvanna Phouma (neutraliste) au Laos (fin en 1975).
  • Juin : La Mongolie rejoint le CAEM.
  • 23 juillet : AprĂšs 14 mois de nĂ©gociations, la confĂ©rence internationale de GenĂšve reconnaĂźt l’indĂ©pendance, la neutralitĂ© et l’intĂ©gritĂ© du royaume du Laos.
  • 6 aoĂ»t : Au Cambodge, Chau Sen Cocsal est nommĂ© Premier ministre.
  • 15 aoĂ»t : Accord sur l’Irian : l’ONU est chargĂ©e d’administrer le territoire jusqu’au 1er mai 1963, date Ă  laquelle l’IndonĂ©sie le prendra en charge.
  • 16 aoĂ»t : Restitution officielle par la France Ă  l’Union indienne des anciennes possessions de PondichĂ©ry, Chandernagor, Yanaon, Karikal et MahĂ©.
  • 6 octobre : Au Cambodge, Norodom Kanthoul est nommĂ© Premier ministre.
  • 10 octobre : DĂ©but du conflit sino-indien dans l'Himalaya. Offensive indienne Ă  la frontiĂšre du Nord-Est (NEFA), aboutissement des trĂšs nombreuses tensions et incidents frontaliers entre les deux pays.
  • 23 octobre : Le gouvernement indien dĂ©crĂšte l’État de siĂšge. DĂ©faite indienne.
  • 21 novembre : La Chine annonce un cessez-le-feu unilatĂ©ral.
  • 10 dĂ©cembre : L’Inde accepte le cessez-le-feu. Elle perd plusieurs territoires, dont celui de l’Aksai Chin (42 735 KmÂČ).
    • AprĂšs le conflit sino-indien, Nehru est discrĂ©ditĂ© en Inde, l’Inde sur la scĂšne internationale, et les crĂ©dits allouĂ©s Ă  la dĂ©fense sont considĂ©rablement augmentĂ©s.
  • DĂ©cembre : NĂ©gociations vaines sur le problĂšme du Cachemire entre Nehru et Zulfikar AlĂź Bhutto qui reprĂ©sente le Pakistan (fin en mai 1963).
  • 16 dĂ©cembre : Nouvelle constitution au NĂ©pal qui entĂ©rine le changement politique. Les partis politiques sont interdits et le systĂšme consensuel des panchayat est mis en place. Le roi Mahendra procĂšde Ă  une rĂ©forme agraire et supprime les bases lĂ©gales de la discrimination entre castes.
  • 26 dĂ©cembre : TraitĂ© frontalier sino-mongol[11].

Proche-Orient

  • 1er janvier : Tentative de prise de pouvoir par le Parti social nationaliste syrien en Syrie.
  • 1er juin : ExĂ©cution en IsraĂ«l du criminel nazi Adolf Eichmann.
  • 1er septembre : Un tremblement de terre de magnitude 7 fait 12 225 victimes Ă  Qavzin dans le nord-ouest de l'Iran.
  • 26 septembre : Un groupe de militaires tente de renverser la monarchie au YĂ©men du Nord. Ils proclament la RĂ©publique, mais le souverain Muhammad al-Badr parvient Ă  s’enfuir et Ă  organiser la rĂ©sistance. Nasser dĂ©cide d’envoyer un contingent militaire contre la guĂ©rilla monarchiste, qui atteint rapidement 50 000 hommes. Les États-Unis reconnaissent la RĂ©publique yĂ©mĂ©nite et lui accordent une aide Ă©conomique.
  • 17 octobre : Faysal, Premier ministre saoudien. Il dĂ©cide de rompre les relations diplomatiques avec l’Égypte, qui a multipliĂ© les raids aĂ©riens sur le sol saoudien. Il lance un programme de rĂ©formes Ă©conomiques.
  • 6 novembre[12] : Abolition de l'esclavage en Arabie saoudite. 10 000 esclaves sont libĂ©rĂ©s sur un total estimĂ© de 20 Ă  30 000.
  • Automne : Les États-Unis livrent pour la premiĂšre fois des armes Ă  IsraĂ«l.

Europe

16-17 fĂ©vrier : Inondation Ă  Hambourg.
  • Mouvement contestataire Ă  l’universitĂ© de Trente. Formation du mouvement Ă©tudiant italien.
  • Mise en place d’un enseignement de masse en Italie. L’école devient obligatoire jusqu’à 14 ans.
  • Silvo Pais, directeur gĂ©nĂ©ral de la Pide au Portugal.
  • 400 000 touristes visitent le Portugal.
  • Refonte du systĂšme bancaire en Espagne : libĂ©ralisation et sĂ©paration des banques de dĂ©pĂŽt et d’affaires pour faciliter l’entrĂ©e des capitaux Ă©trangers.
  • Lois sur l’immigration au Royaume-Uni restreignant les conditions d’entrĂ©e au Royaume-Uni (1962, 1968, 1971).
  • CrĂ©ation au Royaume-Uni d’un Conseil du dĂ©veloppement Ă©conomique (NEDC), qui consacre le principe de l’économie rĂ©gulĂ©e. Institution d’une Commission nationale des revenus, pour Ă©viter les effets nĂ©fastes de l’emballement des salaires sur les prix.
  • Deux tiers des mĂ©nages au Royaume-Uni possĂšdent la tĂ©lĂ©vision et la moitiĂ© une automobile. Le nombre des abonnĂ©s au tĂ©lĂ©phone a doublĂ© depuis 1951 avec 8,5 millions atteint et 30% des mĂ©nages possĂšdent leur logement (25% en 1951).
  • Amorce de rĂ©cession Ă©conomique en Italie : la rĂ©serve de main-d’Ɠuvre bon marchĂ© s’est amenuisĂ©e, les syndicats deviennent plus actifs. Comme les salaires augmentent, les marchandises italiennes sont moins compĂ©titives et la croissance des exportations se ralentit. La modernisation de l’industrie se poursuit, marquĂ© par des concentrations rĂ©alisĂ©es par les holdings d’État (ENI, IRI, ENEL) qui deviennent des gĂ©ants industriels.

France

Article dĂ©taillĂ© : 1962 en France.

Suisse

Article dĂ©taillĂ© : 1962 en Suisse.

Chronologies thématiques

Arts et culture

Commons-logo.svg

Religion

Article dĂ©taillĂ© : IIe concile ƓcumĂ©nique du Vatican.

Prix Nobel

Naissances en 1962

  • 'Dates inconnues ou non renseignĂ©es :

voir aussi : CatĂ©gorie:Naissance en 1962

DĂ©cĂšs en 1962

voir aussi:Catégorie:DécÚs en 1962

Notes et références

  1. ↑ Tchad : repĂšres Ă©vĂ©nementiels
  2. ↑ RĂ©solutions de la SeiziĂšme session de l'AssemblĂ©e gĂ©nĂ©rale
  3. ↑ [1]
  4. ↑ [2]
  5. ↑ Fondation du mouvement de guĂ©rilla Tupamaros en Uruguay | Perspective Monde
  6. ↑ [3][4]
  7. ↑ Governo JoĂŁo Goulart - ColĂ©gio SĂŁo Francisco
  8. ↑ History of Pakistan - Modern History of Pakistan
  9. ↑ The Sukarno years: 1950 to 1965
  10. ↑ International Campaign for Tibet: Campaigns: The Panchen Lama: The 10th Panchen Lama
  11. ↑ http://untreaty.un.org/unts/1_60000/27/32/00053556.pdf
  12. ↑ Timeline 1962
  13. ↑ January - John F. Kennedy Presidential Library & Museum
  14. ↑ (en) AccusĂ© de rĂ©ception de la demande d’association de l’Espagne Ă  la CEE (7 mars 1962)
  15. ↑ Crise AcadĂ©mica - 1962-2002
  16. ↑ :::Huelgas en la mineria de Asturias:::
Ce document provient de « 1962 ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 1962 en économie de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Economie de la Tunisie — Économie de la Tunisie Tunisie Indicateurs Ă©conomiques SiĂšge social de la BIAT : Ă©mergence des services dans l Ă©conomie tunisienne Monnaie dinar tunisien (TND) 
   WikipĂ©dia en Français

  • Économie de la tunisie — Tunisie Indicateurs Ă©conomiques SiĂšge social de la BIAT : Ă©mergence des services dans l Ă©conomie tunisienne Monnaie dinar tunisien (TND) 
   WikipĂ©dia en Français

  • Economie de l'Algerie — Économie de l AlgĂ©rie L AlgĂ©rie Cet article rĂ©sume les principales caractĂ©ristiques de l Ă©conomie de l AlgĂ©rie. L’AlgĂ©rie est un pays d’Afrique du Nord faisant partie du Maghreb. DeuxiĂšme pays d’Afrique de par sa superficie, l’AlgĂ©rie est bordĂ©e… 
   WikipĂ©dia en Français

  • Economie de la Tchecoslovaquie — Économie de la TchĂ©coslovaquie La TchĂ©coslovaquie, dans les annĂ©es 1980, Ă©tait l une des Ă©conomies les plus industrialisĂ©es et les plus prospĂšres du bloc de l Est. Bien que le niveau de la consommation soit bien infĂ©rieur Ă  celui de l Europe… 
   WikipĂ©dia en Français

  • Économie de l'algĂ©rie — L AlgĂ©rie Cet article rĂ©sume les principales caractĂ©ristiques de l Ă©conomie de l AlgĂ©rie. L’AlgĂ©rie est un pays d’Afrique du Nord faisant partie du Maghreb. DeuxiĂšme pays d’Afrique de par sa superficie, l’AlgĂ©rie est bordĂ©e au nord par la mer… 
   WikipĂ©dia en Français

  • Économie de la tchĂ©coslovaquie — La TchĂ©coslovaquie, dans les annĂ©es 1980, Ă©tait l une des Ă©conomies les plus industrialisĂ©es et les plus prospĂšres du bloc de l Est. Bien que le niveau de la consommation soit bien infĂ©rieur Ă  celui de l Europe occidentale, les habitants de la… 
   WikipĂ©dia en Français

  • Économie tchĂ©coslovaque — Économie de la TchĂ©coslovaquie La TchĂ©coslovaquie, dans les annĂ©es 1980, Ă©tait l une des Ă©conomies les plus industrialisĂ©es et les plus prospĂšres du bloc de l Est. Bien que le niveau de la consommation soit bien infĂ©rieur Ă  celui de l Europe… 
   WikipĂ©dia en Français

  • Economie du Nepal — Économie du NĂ©pal 42% de la population vit sous le seuil de pauvretĂ©, essentiellement d une agriculture locale, sur des sols appauvris par la dĂ©forestation ou exposĂ©es aux rigueurs de l altitude. L Ă©conomie du NĂ©pal est l une des plus pauvres et… 
   WikipĂ©dia en Français

  • Économie du nĂ©pal — 42% de la population vit sous le seuil de pauvretĂ©, essentiellement d une agriculture locale, sur des sols appauvris par la dĂ©forestation ou exposĂ©es aux rigueurs de l altitude. L Ă©conomie du NĂ©pal est l une des plus pauvres et des moins… 
   WikipĂ©dia en Français

  • Economie de la Cote d'Ivoire — Économie de la CĂŽte d Ivoire CĂŽte d Ivoire Indicateurs Ă©conomiques Abidjan, Capitale Ă©conomique Monnaie franc CFA AnnĂ©e fiscale annĂ©e calendaire 
   WikipĂ©dia en Français


Share the article and excerpts

Direct link

 Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.