Senior


Senior

Le mot senior signifie étymologiquement « plus âgé ». C'est un mot latin comparatif de senex signifiant « âgé ». Senior s'oppose dans ce sens à junior.

Le mot senior est fréquemment employé dans le monde du travail pour désigner les personnes en activité professionnelle qui sont en deuxième partie de carrière[1].

L'emploi des seniors est fortement lié à l'équilibre des régimes de retraite. C'est devenu un enjeu politique à tel point que l'Union européenne fixe des objectifs de taux d'emploi pour les seniors.

Sommaire

Âge à partir duquel une personne est senior

La définition est liée à l’âge, mais où commence la limite varie de façon subjective selon le contexte. Le mot « senior » est quelquefois synonyme de « personne âgée ». Mais le plus souvent, en particulier dans le monde du travail, le terme est employé pour des personnes ayant seulement plus de 45 ou 50 ans. Dans le sport, les seniors sont encore moins âgés.

Les sociologues, comme Vincent Caradec ou Serge Guérin, montrent que la notion de senior est largement liée au regard que la collectivité porte sur la prise d'âge. Ils explicitent combien l'âge évolue en fonction des contextes sociaux.

Une nouvelle définition est apparue récemment pour prendre en compte l'évolution des modes de vie des seniors et l'allongement des temps de la retraite : on parle de « jeune senior » ou « jeune retraité » pour faire référence aux personnes dans la cinquantaine ou soixantaine. Ainsi Serge Guérin propose le terme de Boomers Bohêmes (BooBos)[2], pour marquer que les jeunes seniors se distinguent fortement (physiquement, moralement et socialement) de leurs aînés. Ils forment un nouveau type sociologique de seniors.

L'usage du mot « senior » s'est imposé dans la langue du travail et de la politique comme une circonlocution permettant d'éviter l'usage direct des mots « âgé » ou « vieux », comme on parle de personne âgée et non de vieillard. Cette substitution traduit un embarras caractéristique de la société occidentale contemporaine adepte du jeunisme, pour laquelle l'idée de vieillesse, connotée négativement, n'évoque plus nécessairement la sagesse ni ne suscite le respect, à l'opposé des traditions encore en vigueur dans d'autres civilisations.

L'accord national interprofessionnel du 13 octobre 2005 fixe comme limite l'âge de 45 ans[3]. Les organismes de recherche d'emploi en France fixent souvent cette limite à 50 ans.

L'emploi des seniors

Depuis que les entreprises ont commencé à rencontrer des difficultés économiques dans les années 1980, à la suite des deux chocs pétroliers (1973, 1979), elles ont pris l'habitude de préparer des « plans sociaux », consistant souvent à mettre en préretraite des salariés n'ayant pas encore atteint l'âge légal de la retraite[4]. En évitant les licenciements « secs », elles préservaient leur réputation. Elles accroissaient la proportion des juniors et espéraient de la sorte y gagner en productivité. Macroéconomiquement parlant, on a espéré que cette pratique libérerait des emplois pour les plus jeunes et résoudrait le problème du chômage. Avec le recul, on a constaté que le revenu des seniors passés en préretraite était financé par les caisses de retraite au lieu d'être financé par l'assurance chômage, que les entreprises perdaient souvent des compétences qui leur étaient utiles, et que cela ne résolvait pas pour autant le problème du chômage, qui est resté à un haut niveau. L'effet le plus alarmant est aujourd'hui le déséquilibre des régimes de retraite, ceux-ci, dans des régimes de retraite par répartition, étant financés par une plus faible proportion d'actifs, pour une proportion croissante d'inactifs liée également au vieillissement démographique.

Aujourd'hui, tous les pays occidentaux cherchent à augmenter l'âge légal de départ en retraite, afin de réduire le déficit des régimes de retraite. Ils encouragent pour cela l'emploi des seniors. C'est le cas en France[5].

Avec un taux d’emploi de 37,8 % pour les 55-64 ans en 2005, la France se situe très en-dessous de la moyenne européenne (42,5 %) et loin de la cible de 50 % en 2010 fixée au niveau communautaire[6]. Face à ce constat, le Gouvernement a pris en 2008 un ensemble de mesures en faveur de l'emploi des seniors[7].

Notes et références

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Senior de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • senior — [ senjɔr ] n. et adj. • 1884; mot angl., du lat. « plus âgé » → seigneur 1 ♦ Sportif plus âgé que les juniors et plus jeune que les vétérans. Catégorie senior. Joueurs seniors. 2 ♦ N. Personne âgée de plus de 50 ans; jeune retraité. « On essaie… …   Encyclopédie Universelle

  • Senior — Senior …   Википедия

  • Senior — rsp. senior (lat. ‚älter‘) steht für: einen älteren Menschen, siehe Senioren den Älteren bei gleichnamigen Personen, siehe Namenszusatz #Senior den älteren Teilhaber einer Firma, siehe Seniorpartner einen Zusatz zu einer Stellenbezeichnung einer… …   Deutsch Wikipedia

  • Sénior — es una palabra de origen latino que significa mayor . El término opuesto es junior. El DRAE recoge las formas con tilde y sin tilde de ambas palabras (senior y sénior, júnior y junior).[1] Puede referirse a: Contenido 1 En la actualidad …   Wikipedia Español

  • Sénior — Senior La définition de senior est liée à l’âge, mais ou commence la limite varie de façon subjective. Le mot « senior » peut être synonyme de personne âgée ou être antérieur en tranche d’âge. Un senior peut commencer à 50, 60, 70 ans… …   Wikipédia en Français

  • sénior — 1. Voz procedente del comparativo latino senior (‘más viejo’), cuyo uso actual en español se ha revitalizado por influjo del inglés. En español debe escribirse con tilde por ser palabra llana terminada en consonante distinta de n o s (→ tilde2, 1 …   Diccionario panhispánico de dudas

  • senior — [sēn′yər] adj. [ME < L senior, compar. of senex, old: see SENATE] 1. of the greater age; older: written Sr. after the name of a father whose son has been given exactly the same name: opposed to JUNIOR 2. of higher rank or standing, or longer… …   English World dictionary

  • Senior — Sm älterer Geschäftspartner, älterer Mensch erw. fremd. Erkennbar fremd (14. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus dem Komparativ l. senior älter zu l. senex alt .    Ebenso nndl. senior, ne. senior, nfrz. senior, nnorw. senior; Senat. ✎ DF 4 (1978),… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • sénior — (plural seniors o senior seniors o senior) adjetivo 1. [Persona] que es mayor que otra de la misma familia y tiene su mismo nombre: J. Gutiérrez sénior firmará ejemplares de su libro de poemas mañana por la mañana …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • Senior — Sen ior, a. [L. senior, compar. of senex, gen. senis, old. See {Sir}.] 1. More advanced than another in age; prior in age; elder; hence, more advanced in dignity, rank, or office; superior; as, senior member; senior counsel. [1913 Webster] 2.… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Senior — is Latin for elder. Senior can refer to: * A person of old age * A student in the last (usually fourth) year at a college or university * A student in the twelfth grade, in high school. Year 11 and 12 in Australia are called seniors * A suffix… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.