Sciences Po Lyon


Sciences Po Lyon

Institut d'études politiques de Lyon

Institut d'études politiques de Lyon

Institut d'études politiques de Lyon (logo).svg

Statut Établissement public à caractère administratif
Création 1948
Siège Centre Berthelot, Lyon 7e
Rattachement Université Lumière Lyon 2
Directeur Gilles Pollet
Élèves 1500 (dont 1200 pour le diplôme de l'IEP)
Enseignants 274 (dont 60 titulaires)
Diplômés 7000
Site internet iep.univ-lyon2.fr

L'institut d’études politiques de Lyon, surnommé « Sciences Po Lyon Â», est un établissement français public d'enseignement supérieur créé en 1948, situé à Lyon et rattaché à l'université Lumière Lyon 2. C'est l'un des neuf instituts d'études politiques de France, et il fait à ce titre partie des grandes écoles.

Sommaire

Histoire

L'établissement est créé par décret le 4 mai 1948[1] sous le nom d’institut d'études politiques de l’université de Lyon. Il prend son nom actuel en application du décret du 18 janvier 1969[2].

Le bâtiment administratif de l'IEP de Lyon

C'est un établissement public à caractère administratif rattaché à l'Université Lumière Lyon 2. Son statut est fixé par le décret du 18 décembre 1989[3]. L'établissement est géré depuis 1970–1971 par un conseil d'administration formé de représentants élus des étudiants, des enseignants et du personnel administratif et technique, ainsi que des personnalités extérieures à l'Université parmi lesquelles le président de la Fondation nationale des sciences politiques et le représentant du directeur général de la Fonction publique.

À la rentrée universitaire 2009[réf. souhaitée], l'administration décide de modifier sa stratégie de communication. L'appellation « IEP de Lyon Â» disparait peu à peu pour laisser place au label Sciences Po.

Directeurs

Depuis sa création, huit directeurs se sont succédé à la tête de l'établissement :

Conseil d'administration

En 2008, Antoine Durrleman a succédé à Daniel Lebègue à la présidence du Conseil d'administration.[réf. souhaitée] Au 30 août 2008, Jean-Claude Casanova, Claude Journès, Laurent Douzou, Paul Bacot et Jean-Charles Kohlass (notamment) étaient membres Conseil d'administration[4].

Localisation

L'IEP est hébergé depuis 1999 au centre Berthelot, dans le VIIe arrondissement de Lyon, à dix minutes à pied de la gare multimodale de Perrache, en compagnie du Centre d'histoire de la résistance et de la déportation, de Handicap International et de l'Institut des sciences humaines. Les locaux comportent 4 000 m2 pour les bâtiments administratifs et pédagogiques (prochainement en extension avec la construction d'un nouvel amphithéâtre), et 1 500 m2 pour les bâtiments de documentation et de services (comme les locaux d'associations estudiantines et la cafétéria).

Effectifs

Pour l'année universitaire 2007-2008, les effectifs sont de :

Admission

La sélection est introduite à la rentrée 1982[6], limitant à 200 le nombre de place en 1re année. Le concours d'entrée directe en 2e année, mis en place en 1985, offre quant à lui 50 places. Depuis 2007, un concours d'entrée en 4e année est organisé avec 40 places proposées.

De 2004 à 2007, l'Institut d'études politiques de Lyon s'est associé aux instituts d'Aix-en-Provence et de Grenoble pour organiser un concours d'entrée commun en première année, dont la sélectivité atteignait 8 % pour le seul IEP de Lyon (2450 présents au concours 2007 pour 196 places offertes)[7]. Outre la note obtenue au baccalauréat, le candidat devait passer trois épreuves écrites : actualité, langue étrangère et histoire ainsi qu'une épreuve sur un ouvrage de 2004 à 2006[8]

À partir de 2008, les six instituts d'études politiques d'Aix-en-Provence, Lyon, Lille, Rennes, Strasbourg et Toulouse organisent un concours d'entrée commun d'accès en première année ouvert aux terminales et aux bacheliers de l'année précédente[9]. Outre la note du baccalauréat, le concours se compose de trois épreuves : une dissertation portant sur une question contemporaine, une épreuve d'histoire et une épreuve de langue vivante. En 2008, un nombre total de 1 100 places, réparties entre les six IEP, était proposé aux 9 000 candidats[10], les lauréats étant admis en fonction de leurs choix préférentiels et de leur rang de classement.

Cursus

Depuis la rentrée 2004, le cursus s'effectue en cinq ans, et le diplôme de l'IEP est reconnu au grade de master. Les premiers diplômés en 5 ans sortiront en 2009. Comme dans les autres instituts d'études politiques, l'enseignement est marqué par la pluridisciplinarité autour des quatre piliers que sont l'histoire, les sciences politiques (et sociales), l'économie et le droit.

Le premier cycle

Le premier cycle dure trois ans, les deux premières années étant très pluridisciplinaires. En deuxième année, les étudiants choisissent deux des trois cursus proposés : Affaires internationales, Affaires publiques, Communication. La troisième année se fait hors les murs, elle peut être divisée en deux semestres différents et peut consister en un stage ou un cursus universitaire à l'étranger. Un stage court en fin de troisième année est proposé aux étudiants afin de les ouvrir au monde professionnel.

L'IEP propose aussi, en deux ans à partir de la première année, des diplômes universitaires (DU) parallèles, concernant l'Europe (DUEE), l'Amérique latine et les Caraïbes (DUALC), le monde extrême-oriental contemporain (DUMEOC) ou le monde arabe contemporain (DUMAC). L'apprentissage du portugais, du chinois, du japonais ou de l'arabe fait partie de ces trois derniers cursus.

Le deuxième cycle

L'IEP propose aujourd'hui une douzaine de programme de Master

En master 1 (première année), un choix doit être fait entre 9 parcours :

  • Dans le secteur "Affaires internationales" :
    • Firmes et mondialisation
    • Relations internationales contemporaines
  • Dans le secteur "Affaires publiques" :
    • Carrières juridiques
    • Action et gestion publique
    • Analyses et pratiques comparées de la politique
  • Dans le secteur "Communication" :
    • Journalisme
    • Communication et institutions
    • Communication et culture
  • Enfin, un secteur "Emploi, organisation et ressources humaines" aux parcours encore non définis

En Master 2 (deuxième année), 12 programmes sont proposés :

  • Dans les spécialités recherche :
    • Sociologie Politique
    • Politiques publiques et gouvernements comparés
    • Histoire de la pensée politique
    • Asie orientale Contemporaine
    • Information et communication
  • Dans les spécialités professionnalisantes :
    • Stratégie des échanges culturels internationaux
    • Evaluation des politiques publiques
    • Affaires Asiatiques
    • Politiques urbaines : Gouvernances, médiations et politiques de la ville
    • Management du secteur public : collectivités et partenaires
    • Administration des institutions de recherche et de diffusion des connaissances (en partenariat avec l'ENS-LSH de Lyon)
  • Dans les spécialisations dites "internes au diplôme IEP" (c’est-à-dire sans double-diplomation) :
    • La préparation aux concours de la fonction publique sous l'égide du CEPAG de l'IEP de Lyon
    • Affaires asiatiques
    • Coopération et développement au Maghreb et au Moyen-Orient
    • Gestion de projets, coopération et développement en Amérique Latine
    • Affaires Européennes: entreprises et institutions
    • Carrières Publiques
    • Ingénierie des partenariats publics privés
    • Communication, culture et institutions
    • Journalisme et médias en région

Il est de même possible d'intégrer un M2 dans un autre IEP tout en conservant son diplôme de l'IEP de Lyon, ainsi que de valider un M2 de l'université Lyon avec la même spécificité. Ces deux options augmentent ainsi grandement les possibilités virtuelles de spécialisation de l'IEP de Lyon[11].

Vie estudiantine

Associations

L'atrium de l'IEP de Lyon

La Commission étudiante, qui réunit des représentants des associations, favorise les échanges d'expériences et l'élaboration de projets interassociatifs. Elle participe aussi au financement des actions organisées par les associations, répartissant une subvention annuelle du Conseil d'Administration.

La vie estudiantine est très animée, notamment grâce au Bureau des Elèves (BDE) et aux diverses associations comme Sciencesport (sports), le GPRC (rugby), le GGFC (football), Crit 2009 (organisation du critérium inter-IEP à Lyon en 2009), Melting Sciences Pot(es) (accueil des étudiants étrangers), le Comité Odilon Barrot (organisation de débats), L'Écornifleur (gazette officielle), Ogmios (organisation de conférences), Déclics (photographie), la Fanfaraon (la fanfare de l'IEP), Comequi (promotion du commerce équitable), Sciences Po TV, Spôts (théâtre), Zikopo (musique) ou Bobinophile (cinéma).

Vie politique

Chaque année ont lieu des élections pour élire les représentants des étudiants au conseil d'administration[12]. Elles fonctionnent selon un scrutin de liste réparti sur deux collèges, l'un pour les étudiants de première année et deuxième année et troisième année (qui élisent cinq représentants) et l'autre pour les étudiants de quatrième et cinquième année (qui en élisent quatre).

Anciens élèves

Article détaillé : Catégorie:Ancien élève de l'Institut d'études politiques de Lyon.

Les anciens élèves étaient environ sept mille en 2008[13].

Annexes

Notes et références

  1. ↑ Décret n° 48–779 du 4 mai 1948 portant création de l'Institut d'études politiques de l'université de Lyon, publié au Journal officiel de la République française du 5 mai 1948
  2. ↑ Décret n° 69-56 du 18 janvier 1969 relatif aux instituts d'études politiques d'Aix, de Bordeaux, de Grenoble, de Lyon, de Strasbourg et de Toulouse (abrogé), publié au JO le 19 janvier 1969
  3. ↑ Décret n° 89-902 du 18 décembre 1989 relatif aux instituts d’études politiques dotés d’un statut d’établissement public administratif rattachés à une université (version en vigueur, consolidée au 27 décembre 2000), publié au JO du 19 décembre 1989
  4. ↑ (fr) Â« Conseil d'administration Â» sur l'Institut d'études politiques de Lyon, consulté le 30 août 2008
  5. ↑ (fr) [pdf] « Plaquette 60 ans de Sciences Po Lyon Â» sur le site officiel de l'Institut d'études politiques de Lyon
  6. ↑ (fr) « Historique de l'IEP Â» sur le site de l'Institut d'études politiques de Lyon
  7. ↑ (fr) [pdf] « Quelques statistiques sur les étudiants admis au concours d'entrée en 1e année 2007-2008 Â» sur le site officiel de l'Institut d'études politiques de Lyon
  8. ↑ (fr) « Concours 1e année Â» sur le site de l'Institut d'études politiques de Lyon
  9. ↑ (fr) [pdf] « Communiqué de presse : un seul concours pour six instituts Â» sur le site internet de l'Institut d'études politiques de Toulouse, 13 novembre 2007
  10. ↑ (fr) « Hexa succès... Â» (mot du Directeur) sur le site officiel de l'Institut d'études politiques de Rennes, juillet 2008
  11. ↑ (fr) « Le Programme de Masters de l'IEP Â» sur le site officiel de l'Institut d'études politiques de Lyon
  12. ↑ (fr) « Textes règlementaires Â» sur le site de l'Institut d'études politiques de Lyon
  13. ↑ (fr) Site officiel de l'association des anciens élèves de l'IEP de Lyon[précision nécessaire]

Articles connexes

  • Catégorie:Ancien élève de l'Institut d'études politiques de Lyon
  • Catégorie:Enseignant à l'Institut d'études politiques de Lyon

Lien externe

  • Portail des Grandes écoles Portail des Grandes écoles
  • Portail du Grand Lyon Portail du Grand Lyon
Ce document provient de « Institut d%27%C3%A9tudes politiques de Lyon ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Sciences Po Lyon de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Sciences-Po Lyon — Institut d études politiques de Lyon Institut d études politiques de Lyon …   Wikipédia en Français

  • Faculté des sciences de Lyon — Université Lyon I Université Claude Bernard Lyon 1 Informations Fondation 1808 Type Université publique …   Wikipédia en Français

  • Sciences Po — is a French abbreviation of sciences politiques , or political science, which is a division of the social sciences. It is also an epithet of the former Ecole Libre des Sciences Politiques , founded in Paris in 1872 to train future French civil… …   Wikipedia

  • Lyon-II — Université Lyon 2 Université Lumière Lyon 2 Informations Fondation 1973 Type Université publique Budget 73 M€ (en 2005) Dotation 31 M€ (en 2005) …   Wikipédia en Français

  • Lyon 2 — Université Lyon 2 Université Lumière Lyon 2 Informations Fondation 1973 Type Université publique Budget 73 M€ (en 2005) Dotation 31 M€ (en 2005) …   Wikipédia en Français

  • Lyon II — Université Lyon 2 Université Lumière Lyon 2 Informations Fondation 1973 Type Université publique Budget 73 M€ (en 2005) Dotation 31 M€ (en 2005) …   Wikipédia en Français

  • Lyon-I — Université Lyon I Université Claude Bernard Lyon 1 Informations Fondation 1808 Type Université publique …   Wikipédia en Français

  • Lyon 1 — Université Lyon I Université Claude Bernard Lyon 1 Informations Fondation 1808 Type Université publique …   Wikipédia en Français

  • Lyon I — Université Lyon I Université Claude Bernard Lyon 1 Informations Fondation 1808 Type Université publique …   Wikipédia en Français

  • Sciences-Po — Vorlage:Infobox Hochschule/Logo fehlt Institut d’études politiques de Paris Gründung 1945 Trägerschaft staatlich und privat Ort Paris, Frankreich Direktor Richard Descoings Studenten …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.