Satellites de Mercure

ÔĽŅ
Satellites de Mercure

À l'heure actuelle, aucun satellite de Mercure n'est connu.

Sommaire

Espoir en 1974

Le 27 mars 1974, alors que Mariner 10 s'appr√™tait √† effectuer, deux jours apr√®s, son premier survol de la plan√®te, des anomalies dans les UV extr√™mes ont √©t√© enregistr√©es par un des instruments de la sonde, caract√©risant un objet ¬ę qui n'√©tait pas cens√© se trouver l√† ¬Ľ. Puis, elles ont disparu le jour suivant pour appara√ģtre de nouveau trois jours apr√®s. Les astronomes ont d'abord pens√© √† une √©toile, mais l'objet avait √©t√© vu dans deux directions diff√©rentes et les longueurs d'onde de ces UV laissaient penser qu'il s'agissait d'un objet beaucoup plus proche. C'est alors qu'on a cru √† la d√©couverte d'un satellite naturel autour de Mercure, d'autant plus que l'objet se d√©pla√ßait √† une vitesse de 4 km/s, ce qui √©tait plut√īt coh√©rent avec la vitesse d'un satellite ou d'une lune. Mariner 10 devait alors √©tudier plus en d√©tails ce corps qui s'av√©ra finalement √™tre une √©toile chaude, 31 Crateris, dont les rayons UV n'avaient pas √©t√© enti√®rement absorb√©s par le milieu interstellaire comme on le pensait. Ceux-ci provenaient de la n√©buleuse de Gum, s'√©tendant sur 140 ¬į du ciel nocturne et √©mis √† 54 nm.

Un satellite ?

M√™me si √† l'heure actuelle, personne n'a d√©couvert de satellites autour d'elle, il est (encore) possible qu'elle en ait un satellite mineur (~10 km (?) ou moins) : malgr√© sa relative proximit√© avec la Terre, cette plan√®te est trop proche du Soleil pour permettre une bonne observation[1]. La satellisation de la sonde MESSENGER en 2011 devrait d√©finitivement trancher cette question.

Références

Compléments

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Satellites de Mercure de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Mercure (planete) ‚ÄĒ Mercure (plan√®te) Pour les articles homonymes, voir Mercure. Mercure ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Mercure (plan√®te) ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Mercure. Mercure ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • MERCURE (plan√®te) ‚ÄĒ Des neuf plan√®tes du syst√®me solaire, Mercure est la plus proche du Soleil, et √©galement la plus petite (si l‚Äôon excepte Pluton). Sa trajectoire apparente dans le ciel rend son observation depuis la Terre extr√™mement difficile: Mercure ne… ‚Ķ   Encyclop√©die Universelle

  • Satellites de Mars ‚ÄĒ Satellites naturels de Mars Phobos et Deimos Les satellites naturels connus de Mars, Phobos et D√©imos, sont deux petits corps qui orbitent pr√®s de la plan√®te, √† quelques milliers de kilom√®tres de celle ci, et sont peut √™tre des ast√©ro√Įdes… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Satellites naturels de mars ‚ÄĒ Phobos et Deimos Les satellites naturels connus de Mars, Phobos et D√©imos, sont deux petits corps qui orbitent pr√®s de la plan√®te, √† quelques milliers de kilom√®tres de celle ci, et sont peut √™tre des ast√©ro√Įdes captur√©s ou bien un seul satellite… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Satellites naturels ‚ÄĒ Satellite naturel Pour les articles homonymes, voir Satellite. Les principaux satellites naturels du syst√®me solaire, √† l √©chelle par ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Satellites naturels de Saturne ‚ÄĒ Montage pr√©par√© d apr√®s des photos prises par la sonde Voyager 1 en novembre 1980. Les satellites naturels de Saturne sont les corps qui sont en orbite autour de la plan√®te Saturne, et pr√©cis√©ment les cinquante trois dont l existence est… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Satellites artificiels ‚ÄĒ Satellite artificiel Pour les articles homonymes, voir satellite et Sat. Le satellite de m√©t√©orologie GOES O avant son lancement en ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Satellites scientifiques ‚ÄĒ Satellite artificiel Pour les articles homonymes, voir satellite et Sat. Le satellite de m√©t√©orologie GOES O avant son lancement en ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Satellites naturels d'Uranus ‚ÄĒ Les six lunes les plus connues d Uranus (√† l √©chelle, mais avec des luminosit√©s relatives non respect√©es (voir infra)) ; de gauche √† droite : Puck, Miranda, Ariel, Umbriel, Titania et Ob√©ron. Uranus, la septi√®me plan√®te du syst√®me… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.