Sarawak


Sarawak

3°2′17″N 113°46′52″E / 3.03806, 113.78111

Sarawak

Drapeau de l'État
Carte  de l'État
Administration
Pays Malaisie
Statut État
Capitale Kuching
Gouverneur Abang Muhammad Salahuddin
Premier ministre Abdul Taib Mahmud
Géographie
Superficie 124 450 km²
Démographie
Population (2010) 2 420 009 hab.
Densité 19,4 hab./km²
Autres informations
Hymne Ibu Pertiwi Ku
Malaysia Act de 1963 (document)
Accord relatif à la Malaisie dans les textes anglaise (document)

L'État du Sarawak (écrit en jawi : سراواك) est l'un des deux États malaisiens situés sur l'île de Bornéo. Grand comme le quart de la France, c'est le plus grand État du pays par sa superficie, suivi par son voisin (Sabah). Les États de Malaisie péninsulaire sont de superficie plus modeste. Situé sur l'équateur, le Sarawak est couvert à 80 % par la forêt équatoriale[1],[2],[3],[4].

Sommaire

Capitale

Kuching (458 300 habitants en 2000) est la ville principale et capitale.

Population

  • En juillet 2000, la population était de 2 176 800 habitants.
  • Les autres villes principales sont Sibu (200 000 hab.), Miri (202 000 hab.) et Bintulu (103 000 hab.).

Histoire

Femme dayak de Bornéo (avant 1911)

On a découvert à Bongkisam les vestiges d'un sanctuaire mégalithique datant peut-être du Xe siècle. On y a trouvé la description de rites tantriques qui donne une idée du rayonnement culturel de Java, sans doute lié au développement d'un commerce dont l'île était alors le centre[5]. Parmi les objets découverts se trouvaient des anneaux d'or.

En 1839, un Anglais du nom de James Brooke (1803-1868) achète, avec son modeste héritage, un yacht qu'il arme et avec lequel il part pour Singapour. De là, il se rend à Bornéo en quête d'aventure. Il se met au service d'un prince du sultanat de Brunei, en proie à une guerre civile. En 1841, il est récompensé en étant nommé Râja (gouverneur) de la région de Kuching. C'est le point de départ d'un extraordinaire empire privé, le Royaume de Sarawak, que Brooke et ses deux successeurs, les Raja Putih (rois blancs), vont étendre[6].

Drapeau du Royaume de Sarawak du temps des Rajahs blancs.

Sarawak devient colonie de la couronne britannique en 1946, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. La colonie obtient l'indépendance en 1963 et rejoint la Fédération de Malaisie[7].

Économie

Le pétrole, la pêche, le bois, le caoutchouc, le cuivre et le tabac sont les principales ressources du Sarawak. Le gouvernement malaisien envisage aussi d'utiliser au maximum l'énergie des très nombreux cours d'eau.

Voir aussi

Liens internes

Bibliographie

Notes et références

  1. (en) United Nations Treaty Registered No. 8029
  2. (en) United Nations Treaty Series No. 8809
  3. (en) United Nations list of Non-Self-Governing Territories, North Borneo and Sarawak
  4. (en) Etats membres de l'Unies Nations
  5. Wolters, Oliver W., Indonesia - The archipelago and its early historical records in Encyclopaedia Britannica.
  6. Cette histoire est racontée par Gabrielle Wittkop (1920-2002) dans son roman Les Rajahs blancs (Presses de la Renaissance, 1986, réédition en 2009 aux éditions Verticales)
  7. (en) No. 10760 : Accord relatif à la Malaisie, Collection des Traités des Nations Unies, Unies Nations, 1963. Consulté le 2010-07-29.

Lien externe

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Sarawak de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Sarawak — Flagge Wappen Bersatu, Ber …   Deutsch Wikipedia

  • Sarawak — Saltar a navegación, búsqueda Sarawak سراوق Bumi Kenyalang Bumi Kenyalang …   Wikipedia Español

  • Sarawak FM — (formerly known as Radio Malaysia Sarawak (RMS)) is a state radio station operated by Radio Televisyen Malaysia. The station covers out the whole Sarawak. Broadcasts are 24 hours and airs Malaysian and International music. Radio Frequencies …   Wikipedia

  • Sarawak — Sarawak, souveränes Fürstenthum des Engländers Sir James Brooke (s.d.) im Nordwesten der Insel Borneo, welches sich vom Cap Datu 300 englische Meilen der Küste entlang bis zum Kudorong Point hinzieht u. abwechselnd fruchtbare Thäler u. hohe… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Sarāwak — (Serawak), Fürstentum, an der Nordwestküste der indomalaiischen Insel Borneo (s. Karte »Hinterindien«), seit 1888 (der nördliche Distrikt des Lembangflusses seit 1890) unter englischem Schutz, etwa 130,000 qkm mit etwa 600,000 Einw. Die 650 km… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Sarawak — Sarawak, brit. Protektorat auf Borneo, s. Serawak …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Sarawak — état de Malaisie, dans le N. O. de Bornéo; 124 449 km²; env. 1 550 000 hab.; cap. Kuching. Sa forêt dense couvre les deux tiers du territoire. Princ. ressources: hévéas, pétrole, bauxite, or. Ce protectorat britannique (1888), devenu dominion… …   Encyclopédie Universelle

  • Sarawak — (izg. Sàravak) m geogr. autonomna država na SZ Bornea u sastavu Malezije, glavni grad Kuching …   Veliki rječnik hrvatskoga jezika

  • Sarawak — [sə rä′wäk] state of Malaysia, occupying NC & NW Borneo: 48,050 sq mi (124,449 sq km); pop. 1,648,000; cap. Kuching …   English World dictionary

  • Sarawak — For the river, see Sarawak River. Sarawak   State   Land of The Hornbills …   Wikipedia

  • Sarawak FA — Football club infobox clubname = Sarawak FA fullname = Persatuan Bola Sepak Sarawak (Football Association of Sarawak) nickname = Kenyalang (The Hornbills) founded = 1974 ground = Sarawak Stadium Kuching, Sarawak capacity = 40,000 chairman =… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.