Samizdat


Samizdat
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Samizdat (homonymie).
Publications clandestines polonaises des années 1980

Le samizdat (en russe : самиздат) était un système clandestin de circulation d’écrits dissidents en URSS et dans les pays du bloc de l'Est, manuscrits ou dactylographiés par les nombreux membres de ce réseau informel.

Sommaire

Publication clandestine

Le mot russe samizdat se traduirait par auto-édition (formé de сам, le pronom réfléchi et издательство qui signifie édition). Le samizdat est utilisé par dérision envers le Gosizdat : les « éditions d'État » officielles du régime soviétique.

Plusieurs revues poétiques ont circulé sous forme de samizdat, ainsi que d'autres œuvres poétiques, comme le Requiem d'Anna Akhmatova, ou en prose comme des extraits des Récits de la Kolyma de Varlam Chalamov.

L'existence du samizdat est liée au puissant système de censure présent en Union soviétique. Tous les documents légalement publiés et distribués en Union soviétique devaient avoir été préalablement validés par la censure, dont la responsabilité incombait à la Glavit depuis 1931, puis au Comité d'État pour la presse à partir de 1966. Par ailleurs, il était interdit d'acquérir, de posséder ou de transférer un quelconque document par un moyen de duplication (photocopieuse, presse, etc.). Seules les machines à écrire étaient permises. Les photocopieuses et tous les moyens de duplication appartenaient à l'Etat. Gardées par des vigiles, leur utilisation était strictement surveillée.

Reproduction et diffusion

Les moyens de reproduction étaient variés : simple copie de manuscrits avec papier carbone, dactylographie, bien plus rarement photographie ou même impression à plus grande échelle sur des presses clandestines. En général, la méthode de duplication à l'aide de papier carbone était la plus répandue. Souvent, les samizdat étaient presque illisibles : pour économiser les fournitures, l'espacement entre les lignes était souvent réglé très étroit ; on faisait beaucoup de copies carbone à la fois, et la dernière couche imprimait très faiblement le papier ; ce dernier était souvent un papier tissu, fin et fragile, mais facile à se procurer.

Avant la glasnost, la publication par samizdat était fortement réprimée. Tout appareil de reproduction (machines à écrire, photocopieurs, presses d’imprimerie), répertorié et identifié, faisait l’objet d'un contrôle étroit de la part du Premier département[1]. Les personnes qui se procuraient des samizdat, les copiaient ou les distribuaient risquaient une dégradation sociale, l'asile ou même les camps. Leur famille et leurs amis étaient également menacés. Le premier procès marquant dans l'histoire des samizdat est le procès Siniavski-Daniel en février 1966. Il a déclenché une forte opposition qui s'est exprimée par le doublement des productions de samizdat dans l'année qui suivit.

Notes et références

  1. Le Premier département, organisme d'État, lié au KGB, était chargé de la sécurité politique au sein de toute usine ou établissement de recherche en rapport avec les domaines sensibles (sciences, technologie, édition).

Bibliographie

  • (en) F.J.M. Feldbrugge, Samizdat and Political dissent in the Soviet Union.
  • (en) Julius Telesin, Inside Samizdat, Encounter 40(2), pages 25-33, février 1973.
  • Samizdat I, La Voix de l’opposition communiste en URSS, La vérité No 645, nov. 1969.
  • URSS : Les Écrivains de la dissidence, Magazine littéraire, no125, juin 1977.

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Samizdat de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Samizdat — Saltar a navegación, búsqueda Samizdat (en ruso самиздат y en ucraniano самвидав, transliterado samvidav) fue la copia y distribución clandestina de literatura prohibida por el régimen soviético y, por extensión, también por los gobiernos… …   Wikipedia Español

  • Samizdat — ( ru. самиздат) was the clandestine copying and distribution of government suppressed literature or other media in Soviet bloc countries. Copies were made a few at a time, and those who received a copy would be expected to make more copies. This… …   Wikipedia

  • samizdat — [ samizdat ] n. m. • 1960; mot russe « auto édition », de sam « auto », d apr. gosizdat « édition d État » ♦ Hist. Diffusion clandestine en U. R. S. S. des ouvrages interdits par la censure; ouvrage ainsi diffusé. Des samizdats. ● samizdat nom… …   Encyclopédie Universelle

  • samizdat — SAMIZDÁT s.n. Ansamblu de mijloace folosite în fosta URSS pentru difuzarea operelor interzise de cenzură. (cuv. rus. < sam = auto1 + izdatel stvo = editură; cf. fr., engl. samizdat) [et. MW] Trimis de tavi, 21.07.2004. Sursa: MDN  SAMIZDÁT… …   Dicționar Român

  • Samizdat — (auto publicado, en ruso самиздат) era una práctica en tiempos de la Unión Soviética destinada a evitar la censura impuesta por los gobiernos de los partidos comunistas en los paises del Bloque oriental. Mediante esta práctica, individuos y… …   Enciclopedia Universal

  • samizdat — illegal and clandestine copying and sharing of literature, 1967, from Rus. samizdat, lit. self publishing, from sam self + izdatel stvo publishing, probably a word play on Gosizdat, the former state publishing house of the U.S.S.R. One who took… …   Etymology dictionary

  • samizdat — sȁmizdat m DEFINICIJA 1. pov. privatno legalno ili tajno izdavanje ili izdanje knjiga i drugih pisanih tekstova koji nisu odgovarali službenoj politici u SSSR u (ob. iz disidentskih krugova) 2. žarg. (ob. pejor.) a. način izdavanja djela (autor… …   Hrvatski jezični portal

  • samizdat — [säm΄iz dät′] n. [Russ, lit., self published < samo , self (for IE base see SAME) + izdat , to publish < iz , from, out of + dat , to give (see DACHA)] 1. a system by which manuscripts denied official publication in the Soviet Union were… …   English World dictionary

  • samizdat — /sah miz daht /; Russ. /seuh myiz daht /, n. 1. a clandestine publishing system within the Soviet Union, by which forbidden or unpublishable literature was reproduced and circulated privately. 2. a work or periodical circulated by this system.… …   Universalium

  • Samizdat — Самиздат (читается [самыздат])  способ неофициального и потому неподцензурного распространения литературных произведений, а также религиозных и публицистических текстов в СССР, когда копии изготавливались автором или читателями без ведома и… …   Википедия


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.