Sainte Ursule


Sainte Ursule
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sainte Ursule (homonymie).
Retable du peintre anonyme...

Sainte Ursule (fête le 21 octobre) est au centre de la tradition chrétienne des onze mille vierges, née au IXe siècle, puis transformée et amplifiée au XIIIe siècle après la découverte d'une pierre tombale, dans une petite chapelle de Cologne, attribuée ultérieurement à une certaine Ursula, une fillette de huit ans.

Étymologiquement, Ursule est un diminutif du latin ursus qui veut dire « ours » (Ursule signifiant donc « petite ourse »).

Sommaire

Légende de sainte Ursule

Elle est incertaine. Il en existe plusieurs versions entremêlées. Telle qu'elle est synthétisée par la croyance populaire, notamment rapportée par Jacques de Voragine au XIIIe siècle dans la Légende dorée, il s'agirait d'une princesse bretonne des Cornouailles du IIIe siècle (ou IVe siècle) qui aurait accompli, pour fuir son prétendant, un pèlerinage de 3 ans auprès de Saint Cyriaque de Rome. À son retour, elle aurait été capturée par les Huns et aurait refusé d'épouser leur chef Attila, et donc d'abjurer sa foi. Elle est massacrée, criblée de flèches par les Huns qui assiégaient Cologne, ainsi que ses suivantes vierges, au nombre de onze mille, pensa-t-on d'abord. Mais la légende des onze mille vierges reposerait en fait sur une mauvaise lecture de l'inscription XI.M.V., qu'il faudrait traduire par « onze vierges martyres ». Le dictionnaire de l’argot des typographes de 1883 prétend que c’est une coquille qui transforma le prénom de sa suivante Undecimille en undecim millia (latin pour « onze mille »)[1].

Il semble cependant admis aujourd'hui que les ossements trouvés lors de la découverte des vestiges sur lesquels est fondée la légende, soient plus vraisemblablement ceux de martyres des persécutions romaines.

Impact de la légende

L’importance donnée à cette légende dans la chrétienté du Moyen Âge explique les onze flammes ornant le blason de la ville de Cologne, dont sainte Ursule est la sainte patronne. Ses reliques sont vénérées dans la basilique qui porte son nom. Au XIIIe siècle, la Sorbonne l’adopta comme patronne, imitée en cela par l’université de Coimbra au Portugal et celle de Vienne en Autriche. Elle est aussi la patronne des drapiers, son manteau ayant été considéré comme miraculeux. Elle est l’objet d’une iconographie importante et a notamment inspiré le peintre Carpaccio.

Sainte Ursule est également connue pour sa vertu. Elle fut longtemps invoquée en temps de guerre pour obtenir une bonne mort, un bon mariage, mais aussi comme protectrice des jeunes filles. À ce titre, elle est la sainte protectrice de l’ordre des Ursulines qui inspira sainte Ursule Ledochowska, canonisée le 18 mai 2003, connue pour avoir fondé la congrégation des « Ursulines du cœur de Jésus agonisant » (ou « Ursulines grises ») au début du XXe siècle.

La légende des onze mille vierges inspira les noms donnés à l’archipel de Saint-Pierre-et-Miquelon (anciennement dénommé « archipel des onze mille Vierges ») et aux îles Vierges des Caraïbes : îles Vierges britanniques et îles Vierges américaines.

Iconographie

Les représentations prennent souvent la forme de cycles narratifs montrant de nombreux épisodes de son histoire. Les attributs de sainte Ursule sont la couronne, les flèches, un bateau, un groupe de pèlerins. Elle est souvent représentée avec un ample manteau sous lequel elle protège ses compagnes.

Voir aussi

Notes et références

  1. (fr) Dictionnaire de l'argot des typographes 1883 suivi d’un choix de coquilles typographiques célèbres et curieuses, par Eugène Boutmy, correcteur d'imprimerie, Flammarion et Marpon, Paris, 1883, Texte intégral sur Wikisource.

Acta Sanctorum, octobre, IV, 73.

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Sainte Ursule de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Sainte-ursule — Pour les articles homonymes, voir Sainte Ursule (homonymie). Sainte Ursule Administration …   Wikipédia en Français

  • Sainte-Ursule — Pour les articles homonymes, voir Sainte Ursule (homonymie). Sainte Ursule Administration Pays …   Wikipédia en Français

  • Sainte Ursule Ledochowska — Ursule Ledóchowska Pour les articles homonymes, voir Sainte Ursule (homonymie). Sainte Ursule Ledochowska …   Wikipédia en Français

  • Sainte ursule (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sainte Ursule est une sainte chrétienne du IIIe siècle au centre de la légende des onze mille vierges, protectrice de l Ordre des Ursulines ;… …   Wikipédia en Français

  • Sainte Ursule (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Pour les articles homonymes, voir Sainte Ursule et Ursule. Sainte Ursule peut désigner plusieurs saintes des Églises chrétiennes : Ursule de …   Wikipédia en Français

  • Sainte-Ursule, Quebec — Infobox Settlement official name = Municipalité de la paroisse deSainte Ursule other name = native name = nickname = settlement type = Parish motto = imagesize = image caption = flag size = image seal size = image shield = shield size = city logo …   Wikipedia

  • Maitre de la Legende de sainte Ursule — Maître de la Légende de sainte Ursule Le Maître de la Légende de sainte Ursule est un peintre anonyme actif à Bruges à la fin du XVe siècle. Le Maître de la Légende de sainte Ursule doit son nom aux volets d’un retable conservés au Groeninge …   Wikipédia en Français

  • Maître De La Légende De Sainte Ursule — Le Maître de la Légende de sainte Ursule est un peintre anonyme actif à Bruges à la fin du XVe siècle. Le Maître de la Légende de sainte Ursule doit son nom aux volets d’un retable conservés au Groeninge Museum de Bruges représentant… …   Wikipédia en Français

  • Maître de la légende de sainte ursule — Le Maître de la Légende de sainte Ursule est un peintre anonyme actif à Bruges à la fin du XVe siècle. Le Maître de la Légende de sainte Ursule doit son nom aux volets d’un retable conservés au Groeninge Museum de Bruges représentant… …   Wikipédia en Français

  • Maître de la Légende de sainte Ursule — Le Maître de la Légende de sainte Ursule est un peintre anonyme actif à Bruges à la fin du XVe siècle. Le Maître de la Légende de sainte Ursule doit son nom aux volets d’un retable conservés au Groeningemuseum de Bruges représentant… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.