Saint-Siege

ÔĽŅ
Saint-Siege

Saint-Siège

Christianisme
Religions abrahamiques (arbre)
Juda√Įsme ¬∑ Christianisme ¬∑ Islam
Courants

Arbre du christianisme
Grandes confessions :
Catholicisme · Orthodoxie · Protestantisme

Fondements religieux
Théologie chrétienne
Pratiques
Spécificités
Constructions religieuses

Baptist√®re ¬∑ Basilique ¬∑ Cath√©drale ¬∑ Chapelle ¬∑ Coll√©giale ¬∑ √Čglise ¬∑ Monast√®re ¬∑ Temple

Symboles

Chrisme · Croix chrétiennes · Deo optimo maximo · Ichtus · Rose de Luther

Voir aussi
  • Cat√©gories : Christianisme ¬∑ Branche du christianisme
  • Portails : Religions et croyances ¬∑ Christianisme
 Cette bo√ģte : voir ‚ÄĘ disc. ‚ÄĘ mod. 
Vue depuis la place Saint-Pierre vers le palais apostolique

Le Saint-Si√®ge est l‚Äôincarnation du pouvoir spirituel de l'√Čglise catholique romaine, c'est-√†-dire du Pape, et de son administration, la Curie romaine. L'√Čtat de la Cit√© du Vatican est son territoire.

Sommaire

Histoire

Armoiries du Saint-Siège

Le pouvoir temporel et territorial du pape remonte √† la donation faite par l'empereur Constantin du palais du Latran ‚ÄĒ donation qui ne doit pas √™tre confondue avec la ¬ę donation de Constantin ¬Ľ, document apocryphe pr√©tendant fonder la souverainet√© du pape sur Rome et l'Occident.
C'est P√©pin le Bref qui, battant les Lombards en 754-756, conquiert pour le pape √Čtienne II le Patrimoine de Saint Pierre, anc√™tre des √Čtats pontificaux (cf. donation de P√©pin). C'est √† cet √©pisode que la France fait remonter son titre, jamais d√©fini, de ¬ę Fille a√ģn√©e de l'√Čglise ¬Ľ.

La plus ancienne repr√©sentation diplomatique fran√ßaise remonte √† 1465 : c'est l'ambassade de France pr√®s le Saint-Si√®ge.

Supprim√©s lors de la R√©volution fran√ßaise, les √Čtats pontificaux perdent d√©finitivement Avignon et le Comtat Venaissin (annex√©s en 1791) mais leur partie italienne est restaur√©e en 1814.

Lors de la constitution de l'unit√© italienne, les √Čtats pontificaux seront contest√©s et finiront par √™tre de facto supprim√©s. C'est le d√©but de la ¬ę Question romaine ¬Ľ : la capitale du Royaume d'Italie a √©t√© prise par la guerre sur un √Čtat souverain, celui du Pape, qui se consid√®re comme prisonnier et ne sort plus des murs de la Cit√© du Vatican.

Apr√®s leur perte en 1870, le Saint-Si√®ge se trouve sans assise territoriale et donc sans l√©gitimit√© autre, en la mati√®re, que son r√īle d'incarnation de l'√Čglise catholique. Cependant, ses relations avec les autres pays se poursuivent. Ainsi, 16 pays poss√®dent des relations diplomatiques avec lui au moment de la loi des Garanties de 1871. Au moment de la signature des accords du Latran, ils sont 27. De nombreux √Čtats envoient des missions extraordinaires aupr√®s du Saint-Si√®ge : l'empereur de Cor√©e en 1904, le n√©gus d'√Čthiopie en 1907 et 1908 ou encore l'empereur de Chine en 1910.

Ce sont les accords du Latran qui mettent fin √† la ¬ę Question romaine ¬Ľ, en reconnaissant la souverainet√© (ininterrompue) du Saint-Si√®ge et en cr√©ant, comme support territorial, l'√Čtat de la Cit√© du Vatican.

Statut juridique

Le Saint-Si√®ge, c'est-√†-dire l'institution du Si√®ge √©piscopal romain de Pierre, est sujet de droit international au moins depuis l'√©poque carolingienne. De cette √©poque date le contr√īle effectif et souverain d'un territoire, le ¬ę Patrimoine de Pierre ¬Ľ, anc√™tre des ¬ę √Čtats de l'Eglise ¬Ľ ou ¬ę √Čtats pontificaux ¬Ľ.

Pour √™tre consid√©r√© comme un √Čtat souverain, un gouvernement doit l√©gitimement poss√©der et contr√īler un territoire. Cela fut le cas de mani√®re ininterrompue, sauf entre 1791 et 1814 et entre 1871 et 1929 (dans une certaine mesure : le seul territoire effectivement contr√īl√© √©tait celui de la Cit√© du Vatican et des √Čtats n'avaient pas interrompu leurs relations diplomatiques).

Les accords du Latran (1929), qui mirent fin √† la ¬ę Question romaine ¬Ľ, stipulent (art. II) : ¬ę L'Italie reconna√ģt la souverainet√© du Saint-Si√®ge dans le domaine international comme domaine inh√©rent √† sa nature, conform√©ment √† sa tradition et aux exigences de sa mission dans le monde. ¬Ľ

Selon l'expression de Mgr Cardinale, le Saint-Si√®ge ¬ę existe et op√®re au sein de la communaut√© internationale comme la personnification juridique de l'√Čglise. ¬Ľ C'est avec lui et non l'√Čtat du Vatican que les √Čtats entretiennent des liens diplomatiques. C'est lui qui si√®ge au sein de certaines organisations internationales, comme l'Agence internationale de l'√©nergie atomique ou l'Union postale universelle. Ainsi, les ambassadeurs √©trangers sont accr√©dit√©s pr√®s le Saint-Si√®ge et non aupr√®s du Vatican.

Le palais de la Chancellerie, siège de la plupart des institutions du Saint-Siège

Le Saint-Si√®ge poss√®de √† l'Organisation des Nations unies (ONU) le statut d'¬ę √Čtat non membre ¬Ľ, observateur permanent; il y repr√©sente les int√©r√™ts de l'√Čtat pontifical du Vatican. En 2005, l'observateur du Saint-Si√®ge est Mgr Celestino Migliore.

Ce statut a √©t√© obtenu gr√Ęce au statut de membre de l'Union postale universelle et de l'Union internationale des t√©l√©communications d√©tenu par le Vatican au titre de la Poste vaticane et de Radio Vatican. L'ONU ayant invit√© les pays membres de ces organisations √† prendre part √† certaines de ses sessions, le Vatican y est √©galement convi√©.

En 1957, afin de clarifier la situation, le Secr√©taire g√©n√©ral de l'ONU, U Thant, et le Saint-Si√®ge s'accordent sur le fait que c'est le Saint-Si√®ge, et non l'√Čtat du Vatican, qui entretient des relations avec l'organisation. En 1964, le poste d'observateur permanent est reconnu au Saint-Si√®ge.

Cette pr√©sence du Saint-Si√®ge comme √Čtat, et non comme ONG (comme par exemple l'ordre de Malte) fait l'objet d'une pol√©mique dans certains milieux. Cependant, le nombre d'√Čtats nouant des relations diplomatiques avec le Saint-Si√®ge n'a jamais cess√© d'augmenter.

Article connexe : Diplomatie du Saint-Si√®ge.

Autre emploi

Les si√®ges apostoliques des √Čglises d'Orient portent couramment la d√©nomination de "Saint". En Occident, le dioc√®se de Mayence est le seul, outre celui de Rome √† porter cette d√©nomination officielle : en latin, c'est la ¬ę Sancta Sedes Moguntina ¬Ľ, m√™me si ce titre est aujourd'hui tomb√© en d√©su√©tude.

Notes et références

Bibliographie

  • (en) Yasmin Abdullah, ¬ę The Holy See at United Nations Conferences: State or Church? ¬Ľ, dans Columbia Law Review, vol. 96, no 7 (novembre 1996), p. 1835-1875.
  • (en) Mgr Hyginius Eugene Cardinale, The Holy See and International Order, Colin Smythe, Londres, 1976.
  • (en) Josef L. Kunz, ¬ę The Status of the Holy See in International Law ¬Ľ, dans The American Journal of International Law, vol. 46, no 2 (avril 1952), p. 308-314.
  • Dominique Le Tourneau,Philippe Levillain et , Dictionnaire historique de la papaut√©, Fayard, Paris, 2003 (ISBN 2-213-618577) .
  • Jo√ęl Beno√ģt d'Onorio (dir.), Le Saint-Si√®ge dans les relations internationales, actes du colloque organis√© les 29 et 30 janvier 1988 par le d√©partement des sciences juridiques et morales de l'Institut Portalis, Editions Cujas & Cerf, Paris, 1989 (ISBN 2-254-89421-8).
  • Portail du christianisme Portail du christianisme
  • Portail du Vatican Portail du Vatican
  • Portail du catholicisme Portail du catholicisme
Ce document provient de ¬ę Saint-Si%C3%A8ge ¬Ľ.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Saint-Siege de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Saint-Si√®ge ‚ÄĒ [ s…õŐÉsj…õ í ] n. m. ‚ÄĘ 1669; de saint et si√®ge ‚ô¶ Le Saint Si√®ge : le pouvoir, le gouvernement du souverain pontife. ‚áí papaut√©. Le Saint Si√®ge et l √Čglise. √Čtats du Saint Si√®ge : territoires qui constituaient le domaine temporel de la papaut√© (‚áí… ‚Ķ   Encyclop√©die Universelle

  • Saint Si√®ge ‚ÄĒ Christianisme Religions abrahamiques (arbre) Juda√Įsme ¬∑ Christianisme ¬∑ Islam Courants Arbre du christianisme Grandes confessions : Catholicisme ¬∑ Orthodoxie ¬∑ Protestantisme ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Saint-Si√®ge ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Saint Si√®ge (homonymie). Vue depuis la place Saint Pierre vers le palais apostolique L ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Saint-Si√®ge ‚ÄĒ ¬†¬†¬†Droit international public: Gouvernement central de l Eglise catholique dont le si√®ge est √† la Cit√© du Vatican ‚Ķ   Lexique de Termes Juridiques

  • Saint-Si√®ge de Rome ‚ÄĒ Saint Si√®ge Christianisme Religions abrahamiques (arbre) Juda√Įsme ¬∑ Christianisme ¬∑ Islam Courants Arbre du christianisme Grandes confessions : Catholicisme ¬∑ Orthodoxie ¬∑ Protestantisme ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • SAINT-SI√ąGE (ACTES DU) ‚ÄĒ SAINT SI√ąGE ACTES DU Expression d√©signant un ensemble fort vari√© de documents officiels √©manant soit du souverain pontife, soit des congr√©gations romaines. Les actes principaux sont publi√©s dans les Acta Apostolic√¶ Sedis , organe officiel du… ‚Ķ   Encyclop√©die Universelle

  • Saint-Si√®ge (homonymie) ‚ÄĒ Cette page d‚Äôhomonymie r√©pertorie les diff√©rents sujets et articles partageant un m√™me nom. Le Saint Si√®ge est l‚Äôincarnation du pouvoir spirituel de l √Čglise catholique, c est √† dire du pape, et de son administration, la Curie romaine. Le Saint… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Saint-Si√®ge d'Etchmiadzin ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Saint Si√®ge (homonymie). La cath√©drale Sainte Etcmiadzine. Le Saint Si√®ge d Etchmiadzin (en arm√©nien ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Diplomatie du Saint-Si√®ge ‚ÄĒ Politique √©trang√®re du Vatican Drapeau de la cit√© du Vatican La diplomatie du Saint Si√®ge est l activit√© de n√©gociation internationale de l √Čglise catholique. Avant la R√©forme et le si√®cle des Lumi√®res, la papaut√© a exerc√© √† plusieurs reprises… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Politique du Saint-Si√®ge ‚ÄĒ Politique √©trang√®re du Vatican Drapeau de la cit√© du Vatican La diplomatie du Saint Si√®ge est l activit√© de n√©gociation internationale de l √Čglise catholique. Avant la R√©forme et le si√®cle des Lumi√®res, la papaut√© a exerc√© √† plusieurs reprises… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.